Blog Thailandee!com

Partager cette page :
   

4 lieux exceptionnels pour dormir dans les rizières en Thaïlande…

Share This:

Le riz est la base de l’alimentation thaïlandaise et sa culture pare les paysages, surtout du Nord du pays, de magnifiques manteaux vert émeraude et pour moi, s’il y a une expérience à vivre absolument quand on vient en Thaïlande pendant la saison des rizières, c’est à dire de mi-juillet à début novembre à peu près (ça reste très dépendant de la météo), c’est dormir au milieu des rizières ou presque. Il y a plein d’endroits où  c’est possible, j’en ai sélectionné 4 que j’ai tous testés sauf un, 4 endroits exceptionnels.

dormir rizières thailande

Il y a des lieux incroyables pour dormir dans les rizières en Thaïlande

 

Chambre au milieu des rizières à Nan

Je vous en avais parlé dans cet article de ma série « la Thaïlande hors des sentiers battus », il y a Pua à une soixantaine de kilomètre au Nord de Nan, un farmstay (séjour à la ferme même s’il s’agit plus d’une ferme d’apprentissage que d’une vraie ferme) avec des chambres littéralement dans les rizières.

farm school homestay nan

Le Farmer School Homestay propose différents niveaux de confort qui vont des chambres dortoirs aux cabanes en bois familiale sur 2 étages.

Personnellement, j’ai adoré, la chambre du fond du carré de l’étang, tout en bois et bambou et ajourée, avec un simple rideau blanc en dentelle face au lit pour vous séparé des rizières. Ca ne convient pas à tout le monde car forcément vous aurez quelques insectes mais je n’ai pas été embêté par les moustiques et puis il y a une moustiquaires qui se déploie sur le lit.

farmer school homestay pua thailande

Farmer Shool Homestay

J’y étais à la fin de la saison tout début novembre, la récolte venait juste de commencer. J’ai superbement bien dormir et me suis réveillé dans la fraîcheur d’une légère brume humide. Je sais que ça ne fera pas envie à certains mais j’ai adoré !  Un peu l’impression de dormir en pleine nature dans une cabane.

Il est important de réserver très à l’avance car l’adresse est très appréciée par la clientèle thaïlandaise. Evitez si possible le week-end, la demande est plus forte et le risque qu’ils soient complets plus grand.. Vous pouvez les contacter en Anglais via leur page Facebook: https://www.facebook.com/homestayfarmerschool/

Il faudra leur faire un virement bancaire du prix de la chambre ensuite (oui, je sais, depuis l’étranger, ça vous générera des frais qui feront monter le prix de la chambre mais pour un endroit comme ça, je vous assure que ça restera une affaire !). 

 

Les rizières en terrasses de Ban Pa Pong Piang

Ceux qui me suivent les connaissent depuis longtemps mais j’en reparle forcément ici, les rizières en escaliers de Ban Pa Pong Piang au Doi Inthanon à 90 km de Chiang Mai sont réputées comme étant les plus belles de Thaïlande. Ca n’a évidemment rien de comparable avec Bali mais ça reste vraiment un paysage superbe.

ban pa pong piang selfie

Les habitants y louent des chambres dans des maisons en bois au confort rudimentaire (matelas sur le sol, pas d’électricité, salle de bain extérieur avec grand pot d’eau et petite bassine à anse pour se doucher) mais à la vue surélevée imprenable sur les champs de riz et les montagnes.

rizieres terrasses thailande

La vue depuis la terrasse devant ma chambre

Comptez 500 THB la nuit par personne, prix qui inclut un repas du soir et un petit déjeuner.

Si vous êtes tentés ou juste curieux d’en savoir plus, vous pouvez lire mon article complet et même regarder ma vidéo ici: https://www.thailandee.com/blog/index.php/11480-ban-pa-pong-piang-rizieres-terrasses-thailande

 

La Giant Bambo Hut

Je n’y suis pas allé mais je lorgne sur cette incroyable grande hutte en bambou installée dans les rizières des montagnes du Doi Inthanon également dans la province de Chiang Mai depuis que je l’ai découverte via une vidéo en Thaï. Je tenterai peut-être d’y aller cette année mais sinon ce ne sera que partie remise car « je veux y aller ! ».

giant bamboo hut chiang mai

La construction en elle-même est étonnante, ajoutez le cadre avec ses rizières en terrasses certes aux étages peu marqués et vous avez un endroit qui semble exceptionnel. Le plus compliqué sera de l’atteindre.

En plus la grande haute en bambou est sur plusieurs étages et offre de jolies vue dominantes. Les chambres sont pas mal non plus ! Je veux définitivement tester ! Si vous le faîtes avant moi ou l’avez déjà fait, n’hésitez pas à partager votre expérience sur le groupe Facebook que je gère « Thaïlande: questions / réponses« .

giant bamboo hut thailand

Le prix du séjour ici varie de 1.500 à 1.200 THB par personne selon le nombre que vous êtes.

Vous pouvez contacter la via sa page Facebook: https://www.facebook.com/Giant-Bamboo-Hut-356513381353632/

 

Séjour en immersion chez les Karen

Les Karen sont une des ethnie montagnanrde qui vivent dans le Nord de la Thaïlande. Il y a plusieurs villages dont un au Doi Inthanon qui vous accueille pour quelques jours et vous intègre à la vie du village.

rizières thailande

Rizières dans les montagnes du village de Pauline

C’est Pauline, une française mariée à un Karen qui a créé avec son mari Evasion Karen et vous offre la possibilité de vivre une expérience unique qui d’ailleurs est à chaque fois différente. Le village est juste à côté de rizières en terrasse qui n’ont pas grand chose à envier à celles de Ban Pa Pong Piang et où vous serez les seuls touristes par contre. Vous ne dormirez pas exactement dans les rizières mais pas loin et elles ne sont pas le seul attrait du lieu qui est intéressant toute l’année. On y cultive le riz de juillet à début novembre.

rizières terrasses thailande

Rizières en terrasses

Prenez-vous des mois à l’avance pour réserver (je crois par exemple qu’il ne reste déjà plus de place en juillet-août) car comme ils ont fait le choix judicieux de n’accueillir qu’une famille ou un couple à la fois, ils sont assez vite complets.

Vous pouvez contacter Pauline en Français via la Facebook d’Evasion Karen.

J’avais aussi fait un article et une vidéo de mon séjour là-bas justement au début de la saison du riz que vous pouvez lire ici.

Je dois préciser que plus vous êtes au début de la saison, plus il y a d’eau dans les rizières et plus il y a de crapauds dont le chant la nuit, vu leur nombre, peut être assez bruyant donc prévoyez des boules Quies au cas où sauf pour Evasion Karen car vous serez à distance suffisante des champs.

Que ce soit Ban Pa Pong Piang ou  le Farmer School Homestay à Pua ou encore la Giant Bamboo Hut, les échanges avec vos hôtes seront peut-être un peu limités car ils maîtrisent assez peu l’anglais mais avec de la bonne volonté et des sourires, on s’en sort toujours !

 


Le ticket d’entrée du Grand Palais à Bangkok inclut un spectacle Khon

Share This:

Je vous en vais parlé dans cet article, le Khon, théâtre masqué traditionnel thaïlandais a été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO fin 2018 et pour célébrer ça les autorités avait décidé de dédier l’année 2019 à cet art ancestral. C’est dans ce cadre qu’a été ajouté dans ce qu’incluent les 500 THB du ticket d’entrée pour visiter le complexe du Grand Palais et Temple du Bouddha d’Emeraude à Bangkok, un billet pour assister à une représentation de Khon dans le théâtre royal Sala Chalermkrung.

theatre khon thailande

 

Billet d’entrée du Grand Palais à Bangkok

Pendant des années, lorsqu’on achetait son billet d’entrée au guichet du Grand Palais à Bangkok, on avait droit de visiter le Wat Phra Kaew (Temple du Bouddha d’Emeraude) et le palais royal de l’extérieur et une partie du billet donnait droit à visiter le palais Wimanmek puis celui de Bang Pa-In près d’Ayutthaya, une fois le premier en rénovation.

Maintenant,le billet couvre toujours les deux monuments phare du complexe du Grand Palais mais intègre aussi un ticket pour aller au théâtre royal Sala Chalermkrung, lieu réputé de la capitale pour ses représentations de Khon.

khon theatre thailande

Khon, le théatre thaïlandais dansé masqué au patrimoine culturel mondial

Le communiqué de presse annonçant cette modification ne précise pas si cela remplace l’entrée offerte pour le palais de Bang Pa- in ou bien vient s’y ajouter.

 

Théâtre royal Sala Chalermkrung à Bangkok

Ce théâtre situé dans le quartier chinois de Bangkok donne chaque jour, du lundi au vendredi, 5 représentations de  25 minutes de ce théâtre dramatique masqué issu d’une longue tradition en Thaïlande:

Horaires des spectacles Khon

  • 10h30
  • 13h00
  • 14h30
  • 16h00
  • 17h30

Il y a des représentations pus longues les vendredis à 19h30 dans ce même théâtre. Les prix vont de 800 bahts à 1.200 THB selon la catégorie.


Une navette est disponible pour faire un aller simple de la porte de Wiman Theves, un peu à droite de l’entrée principale du Grand Palais, jusqu’au théâtre Sala Chalermkrung. Départ 30 minutes avant le début de chaque représentation.

Des sous-titres anglais et chinois sont fournis tout au long du spectacle.

 

Le théâtre Khon thaïlandais

Les représentations de Khon intègrent des mouvements de danse gracieux, des interprétations vocales et instrumentales ainsi que des costumes étincelants pour dépeindre la gloire de Rama le héros et l’incarnation du dieu Vishnu. Cet art a été inscrit sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO en novembre 2018, où il est décrite comme «un art du spectacle combinant , éléments littéraires, de danse, de rituel et d’artisanat. »

Le Département de la promotion culturelle du ministère de la Culture a déclaré que l’année 2019 célébrerait le Khon en Thaïlande. Il y a déjà eu plusieurs initiatives comme des représentations exceptionnelles dans les parcs historiques de Sukhothai, Si Satchanalai et Kamphaeng Phet dont je vous avais partagé les dates dans la rubrique évènements en Thaïlande.

Le Khon est l’un des arts de la scène les plus importants de Thaïlande. La représentation au théâtre royal Sala Chalermkrung fait suite aux efforts déployés par Sa Majesté le Roi Maha Vajiralongkorn (Rama X) pour préserver et perpétuer cette tradition. Le théâtre lui-même, symboliquement, est un institut qui présente les arts, la culture et l’identité de la nation.

Ne manquez pas l’opportunité d’aller découvrir cet art théâtral unique. Aller voir une représentation au Sala Chalermkrung est clairement dans ma todo list pour 2019. Même si j’ai déjà eu l’occasion d’assister à des spectacles de Khon par le passé.


Thaïlande hors des sentiers battus: charmant marché flottant

Share This:

Début décembre 2018, a ouvert un petit marché flottant bien sympathique dans la province de Suphanburi à 1h30 de Bangkok. J’ai vu passer des photos sur un des comptes Facebook en Thaï que je suis mais il m’a fallu mener toute une enquête pour trouver l’emplacement exact de ce marché. Une fois mon travail de Sherlock Holmes fini, j’ai demandé à Annie Donadio membre très active de mon groupe Facebook « Thaïlande : questions  / réponses » si elle passait dans ce coin. Elle a accepté d’aller tester ce marché mi-décembre et en est revenue ravie. C’est grâce à elle que je peux écrire cet article en étant sûr des informations que je donne puisque Annie a testé sur le terrain.

 

Le marché flottant de Saphan Kong

Ce marché est vraiment en pleine campagne. La petite route pour y accéder traverse des rizières et des élevages de crevettes. Ca fait partie de son charme bien évidemment.

Si ce marché flottant est récent, il a un côté rustique unique avec son pont et sa tour en bambou. C’est ce qui m’avait attiré sur les photos postées sur Facebook. Et ici, les seuls touristes étrangers que vous devriez croiser seront probablement ceux qui suivent Thailandee.com avec assiduité 😉 Car si c’est une endroit construit pour attirer des touristes, il cible les thaïlandais. D’ailleurs, il me semble qu’encore aucun blog non thaï n’en a parlé en détails.

saphan kong marche flottant suphanburi

Photos: Annie Donadio

Installé sur un étang d’un 200 mètres de long, il propose surtout à manger avec comme pour un marché flottant classique, vos repas cuisinés sur des barques amarrées au ponton, en bambou ici.

saphan kong floating market thailande

Photos: Annie Donadio

Vous pouvez aussi y faire un court tour en barque pour 20 THB. Je vous recommande de monter dans la tour pour une jolie vue dominante.

marche flottant suphanburi thailande

Photos: Annie Donadio

Maintenant ajouté sur Google Map (ce n’était pas le cas en décembre, c’est pour ça que j’ai eu beaucoup de mal à le localiser), le marché est ouvert tous les jours de 9h à 18h.

A côté du marché, se trouve un temple, le Wat Thong Phanit (วัดทองประดิษฐ์), (c’est lui que j’avais identifié furtivement sur une vidéo, ce qui m’avait permis de déduire l’emplacement exact de ce floating market). Vous pouvez y  faire un tour, il y a un pont qui y mène.

 

Visites autour

Annie en a profité pour faire 2 visites intéressantes dans les environs:

wat tha chedi

Wat Tha Chedi (photos: Annie Donadio)

wat tha chedi

Wat Tha Chedi (photos: Annie Donadio)

Il y a d’autres visites intéressantes dans la province de Suphanburi. Je me suis fait une petite liste depuis presque un an car le coin m’intéresse beaucoup et j’espère bien pouvoir aller explorer tout ça cette année. Et évidemment, j’irai voir ce marché flottant par moi-même.

Sinon, le Saphan Kong Floating Market est à une quarantaine de kilomètres d’Ayutthaya ou de Nakhon Pathom. Je pense le rajouter dans les visites à faire depuis ces deux villes… avant d’ajouter Suphanburi, un jour sur le site.

Vous pouvez aussi faire étape au sympathique Kadjee Café pour manger si vous avez encore un petit creux après le marché flottant. Le cadre est vraiment sympa et  a priori on y mange bien. Par contre Annie me précisait qu’il ne faut pas être pressé, les plats mettent un peu de temps à arriver 😉

 

Comment aller à ce marché ?

Le marché flottant de Saphan Kong (ตลาดน้ำสะพานโค้ง), se trouve dans le district de Song Phi Nong dans la province de Suphanburi à environ 90 km au Nord-Ouest de Bangkok. Il y en a pour 1h30 de route environ depuis la capitale.

Coordonnées GPS:14.205758, 100.079459

Il est également assez proche d’Ayutthaya et Nakhon Pathom. Comptez un peu moins d’une heure de route de ces villes pour le rejoindre en voiture. Il faudra absolument être véhiculé pour y aller que vous soyez au volant (permis international obligatoire) ou ayez un transport avec chauffeur.

Un GRAND MERCI à Annie d’avoir joué les reporter-testeuses sur le terrain et de me permettre de partager cet endroit que vous ne trouverez dans aucun guide.. et c’est tant mieux !

 


Nouveau service de bus pour visiter Bangkok

Share This:

Pour visiter les monuments et attractions de Bangkok, souvent, on combine la marche à pieds, les taxis voire tuk-tuks et transports en commun. Personnellement, c’est ma façon préférée de le faire mais il existe depuis peu un système de bus confortable, les « Siam Hop » bus, qui, un peu sur le principe d’un service de tuk-tuks équivalent (voir plus bas), vous déposent sur un circuit défini et vous reprennent. Pratique, en tout cas sur le papier car je n’ai pas eu l’occasion de tester…

bus siam hop bangkok

Service de bus pour visiter les attractions et centres commerciaux de Bangkok

 

Les Siam Hop bus pour visiter Bangkok

Siam Hop est donc un nouveau service de bus touristiques à arrêts multiples desservant nombre des principaux sites touristiques et lieux de divertissement, entreprises et magasins de Bangkok.

Il est conçu pour aider les touristes à planifier leur visite à Bangkok avec confort et sécurité, tout en optimisant leur temps de trajet entre chaque attraction. Il existe quatre itinéraires différents disponibles.

  • HOP Heritage (9h-19h): composé de 15 arrêts, cet itinéraire met l’accent sur les célèbres monuments de l’île Rattanakosin, le quartier historique de Bangkok qui abrite notamment les incontournables visites de Bangkok que sont le Grand Palais et le Wat Pho.Liste des arrêts:
    1. MBK
    2. Sam Yan
    3. River City
    4. Hua Lamphong (gare centrale)
    5. China Town
    6. Flower Market
    7. Museum Siam
    8. Tiger God Shrine
    9. Grand Palais
    10. National Museum
    11. Pra Arthit Pier
    12. Khao San
    13. Giant Swing (Wat Suthat)
    14. Wat Ratchanadda
    15. Wat Benchamabophit
    16. King Power
  • HOP CBD (10h – 21h): les 10 arrêts de cette route offrent la possibilité d’explorer le charme et le dynamisme des quartiers d’affaires de Silom, Suriwongse et Charoen Krung.Liste des arrêts:
    1. MBK
    2. Silom
    3. Jewelry Trade Center
    4. Charoen Krung Road
    5. Asiatique The Riverfront
    6. Rama 3
    7. Sathorn
    8. King-Power Mahanakorn Tower et son incroyable Skywalk
    9. Surawongse
    10. River City
    11. Sam Yan
  • HOP Entertainment (10h – 21h): cet itinéraire de 10 arrêts traverse les quartiers de Ratchadaphisek et de Ladprao et s’adressent plus aux touristes soucieux de se divertir.Liste des arrêts:
    1. Central World/ Groove
    2. Pratunam Market
    3. Central Plaza Grand Rama IX
    4. Thailand Cultural Center
    5. Ratchada
    6. Huay Kwang
    7. Sutthisan
    8. Central Ladprao
    9. Aor Tor Kor
    10. Victory Monument
    11. King Power
  • HOP Shopping (10h – 21h): parfait pour faire du shopping, cet itinéraire comporte 14 arrêts.Liste des arrêts:
    1. Central World/ Groove
    2. Rajdamri
    3. Wireless Road
    4. Central Embassy
    5. Asoke (Terminal 21)
    6.RCA
    7. Ekkamai
    8. Donki Mall
    9. Thonglor
    10. Emporium
    11. Korean Town
    12. Rajaprasong
    13. MBK
    14. King Power

Les touristes peuvent choisir parmi trois forfaits notamment un forfait d’une journée pour 799 Bahts (400 THB pour un enfant), un forfait de deux jours pour 1 300 Bahts (700 THB pour un enfant) et un forfait de trois jours pour 1 700 Bahts (900 THB pour un enfant).

Les forfaits de 2 et 3 jours comporte une entrée au Museum of Siam ou un ticket pour le service de bateaux hop-on hop-off sur le fleuve.

Le long de l’itinéraire choisi, les passagers de Siam Hop trouveront les arrêts Siam Hop sans difficulté. La plupart des arrêts étant situés au bord de la route.

 

Une application smartphone

Le service devrait proposer aussi de télécharger gratuitement l’application Siam Hop qui fournit des informations utiles sur les différents itinéraires et leurs horaires, des informations détaillées sur les attractions touristiques dans huit langues . anglais, chinois, indonésien, japonais, coréen, russe, allemand et thaïlandais (mais pas de français désolé), ainsi que des mises à jour concernant les lieux de restauration et de shopping à chaque endroit. Mais je ne l’ai pas trouvée, je pense qu’elle n’est pas encore prête.

Les bus sont équipés de Wi-Fi et USB gratuits pour le chargement des smartphones.

Plus d’informations et carte des différents itinéraires sur leur site internet: www.siamhopgroup.com/

Evidemment, le circuit Héritage semble le plus intéressant. Je ne crois pas, au vu des informations que j’ai collectées qu’un forfait de plus d’une journée soit intéressant sauf peut-être à vouloir faire une journée shopping mais l’itinéraire shopping est vraiment pour les accrocs 😉

Je ne serai pas étonné non plus que les 2 autres routes fassent long feu.

 

Service hop of hop on de tuk-tuk

A noter qu’il existe aussi un service de tuk-tuk sur le même principe que je n’ai pas testé pas non plus mais peut-être plus amusant même si le bus à l’avantage de ne pas vous faire respirer les gaz d’échappement.

hop on hop off tuk-tuk bangkok

Et eux, leur application smartphone existe bien. En tout cas, je l’ai bien trouvée !

Vous retrouverez toutes les informations sur ce service sur leur site web: www.tuktukhop.com

Et n’oubliez pas de consulter la page Transports à Bangkok pour avoir toutes les informations utiles pour vous déplacer dans la capitale thaïlandaise !

 


Mes Thaïlande awards 2018

Share This:

En fin de chaque année, je faisais mon best of des12 mois écoulés mais ce coup-ci, j’ai eu envie de voir les choses en grands et d’attribuer mes Thailand Awards 2018. Après une longue délibération avec un jury qu’il a été compliqué de mettre d’accord composé de moi seul, voici le palmarès à l’issue d’une cérémonie prestigieuse en short devant mon ordinateur à m’empiffrer de noix de cajou 😉

best of thailande 2018

 

Coups de coeur « Insolite »

J’ai fait quelques activités et vécu quelques expériences étranges en 2018, ainsi dans la catégorie « insolite », les nommés sont:

  • Les légumes volants de Phitsanulok
    Lancés par un restaurant qui voulait attirer plus de clients, les flying vegetables sont devenus une des attractions de la ville de Phitsanulok. Je les avais ratés deux fois déjà, l’autorisation de décollage ayant été refusée par la tour de contrôle pour cause de pluie abondantes mais, ça y est en 2018, je les ai vus… et mangés.
    > Voir la vidéo sur les légumes volants de Phistanulok
  • Les nénuphars géants de Phitsanulok
    Moins connu, le petit étang aux nénuphars géants d’un particulier en périphérie de Phitsanulok s’est fait une solide réputation en seulement 3 ans grâce aux photos sur les réseaux sociaux des visiteurs tenant debout sur un nénuphar sans couler à pic.
    > plus d’infos sur les nénuphars géants de Phitsanulok
  • Le spas sum gaï
    Ce petit spa individuel fabriqué à base d’une cage en bambou utilisée pour les coqs est vraiment amusant. Moi, j’ai pu l’expérimenter à celui près de Nan mais il y a en aussi près de Lampang et Trat et nul doute que ça va se développer.
    > plus d’infos sur les spas sum gai en Thaïlande
  • Les massages Tok Sen au marteau
    On connaît surtout les massages thaïs avec les mains mais il y a une technique de massage très ancienne effectuée avec un marteau et de petits burins en bois, les massages Tok Sen.
    > Voir la vidéo sur le massage Tok Sen
Spa surprenant en Thaïlande

Connaissez-vous les sum gaï spas en Thaïlande ?

Et l’award est attribué… au spa spa sum gaï ! Ca faisait longtemps que je voulais le faire et j’ai eu la chance d’en trouver un par hasard au détour d’une petite route en voyant un petit panneau en Thaï près de Nan.

 

Coups de « Nature »

Dans la catégorie « nature », les nommés sont :

  • L’ascension de Phu Kradueng à Loei
    Gravir cette montagne par son sentier escarpé de 5,5 kilomètres est très rude, une fois en haut, les téméraires grimpeurs passent une nuit dans une tente sous un ciel étoilé et se levent avant le jour pour aller observer le superbe lever du soleil émergeant parfois d’une mer de brume.
    > voir la vidéo sur l’ascension du Phu Kradueng à Loei
  • Nuit au milieu des rizières au Farmer School Homestay
    Ce petit homestay installé dans les rizières de Pua dans la province de Nan propose un cadre exceptionnel pendant la saison du riz.
    > plus d’infos sur Pua
  • Le Doi Pha Tang à Chiang Raï
    Bien moins connue que le Phu Chi Fah qui se trouve une vingtaine de kilomètres avant, cette montagne à la frontière entre la Thaïlande et le Laos offre  une vue imprenable sur le Mékong
    > plus d’infos sur le Doi Pha Tang
  • Le lac aux lotus roses d’Udon Thani
    Appelé mer de lotus rouges, ce lac à une une cinquantaine de kilomètres d’Udon Thani est magnifique, enfin en partie magnifique, lorsqu’il se couvre de milliers de fleurs roses (de décembre à début mars).
    > plus d’infos sur le lac aux lotus roses
farmer school homestay pua thailande

Farmer Shool Homestay

Et le prix est attribuée… au Farmer School Homestay et ma chambre en bambou sur les rizières. Ce sont aussi les visites et tout le coin de Pua qui lui vaut la récompense suprême.

 

Coups de coeur « Temple »

Des temples, ce n’est pas ça qui manque en Thaïlande. En 2018, j’en ai peut-être vus un peu moins que les autres années, quoique… Les nommés dans la catégorie « temple » sont:

  • Le Wat Phra Tat Khao Noi à Nan
    Ce temple qui surplombe la ville de Nan offre de jolies vues le soir mais surtout un panorama magnifique et presque mystique le matin au lever du soleil quand la cité est encore enveloppée dans un linceul de brume.
    > plus d’infos sur le Wat Phra That Khao Noi
  • Le Doi Incee à Chiang Rai
    Temple perché moins connu à Chiang Rai, il est intéressant pour la vue sur la vallée, ses paons et cerfs en liberté (malheureusement pas tous les cerfs) et le petit temple auquel on accède par la route derrière son Grand Bouddha assis.
    > plus d’infos sur le Doi Incee
  • Le temple chinois Khuan Im Chockchai à Chiang Mai
    Découverte un peu fortuite, ce temple chinois un peu en périphérie de Chiang Mai n’est quasi mentionné nulle part pourtant son long dragon dans lequel on peut pénétrer et parcourir une galerie de peintures très colorées vaut le détour.
    > plus d’infos sur le Khuan Im Chockchai à Chiang Mai
  • Le Temple aux millions de chauve-souris près de Loei
    Chaque soit entre 17h et 18h, des millions de chauve-souris sortent en vol groupé de la grotte au dessus de ce temple qui se trouve à 35 kilomètres de Loei. Un spectacle impressionnant que l’on peut observer dans 2-3 autres temples du pays.
    > voir la vidéo du temples aux chauve-souris
Nan Thailande

Le bouddha du Wat Phra That Khao Noi veille sur la ville de Nan

Et l’award revient sans surprise… au Wat Phrat That Khao Noi pour sa vue exceptionnelle au lever du soleil. Ce n’était pas la première fois que je visitais ce temple mais les 2 fois précédentes, j’étais venu au coucher du soleil me disant que ce devait être superbe à l’aube… et j’avais raison, c’est magnifique !

 

Coups de coeur « Festival »

En 2018, j’ai aussi assisté à beaucoup de festivals auxquels je n’étais encore jamais allé. Voici les nommés dans cette catégorie :

  • Um Phra Dam Nam Festival à Phetchabun
    La tradition de ce festival veut que le gouverneur se plonge en portant une statue de Bouddha dans la rivière dans une procession très réglée. Il y a aussi une parade, des spectacles de danse et de son et lumière et des courses de bateaux.
  • La Parade de Noël de Sakon Nakhon
    Chaqiue année, la communauté chrétienne de Ban Ta Rae près de Sakon Nakhon dans le Nord-Est de la Thaïlande organise une immense parade de chars lumineux pour Noël.
    > voir la vidéo de la parade de Noël
  • Les courses bateaux de Phichit
    J’ai assisté à 3 festivals de courses de bateaux longs traditionnels cette année (Phichit, Phistanulok et Nan) mais mon préféré a été celui de Phichit.
    > voir la vidéo des courses de bateaux de Phichit
  • Tak Bat Thewo à Uthai Thani
    Au lendemain de la fin du carême bouddhiste, de grandes cérémonies d’offrandes sont organisées en Thaïlande dont certaines avec la descente de centaines de moines par les longs escaliers de temples perchés. C’est la ville d’Uthaï Thani qui est la plus réputée pour cet événement.
    > plus d’infos sur le Tak Bat Thewo

sakon nakhon parade de noel thailande

Là,le choix a été difficile tant j’ai été fasciné par ces festivals et les autres que j’ai pu faire cette année mais probablement parce que l’esprit de Noël me manque un peu, j’attribue l’award du meilleur festival à la parade de Noël de Sakon Nakhon.

 

Coups de coeur « Communauté »

En 2018, je suis aussi allé rendre visite à plusieurs communautés et je compte le faire de plus en plus souvent même si la barrière de la langue peut être un frein pour ce type de rencontres (pour moi qui commence à parler suffisamment Thaï pour avoir des échanges intéressants, ça l’est de moins en moins). Voici les nommés dans cette catégorie:

  • Ban Khiri Wongkot dans la province d’Udon Thani
    Les habitants ont fait leur réputation en embarquant les touristes sur leurs tracteurs à plateaux pour des tours qui passent dans le lit de la rivière, à travers les rizières, la jungle… On peut aussi y dormir.
    > plus d’infos sur Ban Khiri Wong Kot
  • Ban Tai Dam près de Chiang Khan (Loei)
    Cette communauté vient du Vietnam et vous accueille dans le petit musée de son village à une vingtaine de kilomètres de Chiang Khan (province de Loei) avec des danses et les jeux des enfants. Le responsable du musée parlent bien Anglais, les enfants vous lanceront aussi quelques mots en langue de Shakespeare de temps en temps.
  • Ban Nam Chiao près de Trat
    Communauté à majorité musulmane mais aussi bouddhiste qui vit dans un charmant petit village, elle vit de la pêche et de plusieurs artisanats comme le tressage de palmes de cocotiers pour faire des couvre-chefs, paniers, corbeilles… Elle propose tout un programme d’activités avec une nuit chez l’habitant. Quelques habitants parlent un peu Anglais.
    – > plus d’infos sur Ban Nam Chiao
  • Ban Bang Phlap à Amphawa
    Ils cultivent essentiellement des pomelos et cocotiers pour leurs noix mais aussi pour fabriquer du sucre de coco et proposent de parcourir leurs plantations à vélos avec quelques arrêts intéressants. Par contre personne ne parle Anglais.
ban nam chiao thailande trat

Le pont du canal de Ban Nam Chiao

Le prix est attribué… à Ban Nam Chiao pour sa formule d’un jour et une nuit avec plusieurs activités très intéressantes, le tout à un prix très très raisonnable.

Evidemment, c’est très subjectif car basé que sur ce que j’ai fait en 2018. J’y ai pioché mes 4 expériences préférées dans chaque catégorie et vous indique ma préférée. Ca vous donnera peut-être des idées pour vos futurs voyages en Thaïlande.

Vous l’aurez remarqué, cette année, je suis pas mal sorti des sentiers battus. Je ne peux que vous encourager à faire de même. Peut-être pas pour un premier voyage car vous trouverez moins d’interlocuteurs parlant anglais et aurez un peu plus de difficultés à vous faire comprendre mais une fois que vous connaîtrez un peu la Thaïlande, n’hésitez pas ! Sur le site, j’essaie de vous donner des infos précises et factuelles pour vous rendre accessibles toutes ces expériences que pour la plupart vous ne trouverez pas dans les guides.

Il y aura bientôt des vidéos sur ma chaîne Youtube et des fiches visites sur les nommés de cette liste qui n’en ont pas encore, j’y travaille…

 


Quand les JT Français parlent de Bangkok

Share This:

Ces derniers jours les journaux télévisés tant de France 2 que de TF1 ont mis la capitale de la Thaïlande à l’honneur à travers plusieurs reportages. Petite séance de rattrapage pour ceux qui les auraient manqués.

bangkok dans les jt en france

 

Bangkok, la « Venise de l’Asie »

C’est dans son JT de 13h du 9 janvier dernier pour le 3ème reportage de sa série sur les « Venise du monde » queFrance 2 parlait de Bangkok surnommée la « Venise de l’Asie » pour le fleuve Chao Phraya qui la traverse mais surtout tout le réseau de petits canaux qui en découlent qu’on appelle les klongs en Thaïlandais. Des voies fluviales qui restent une des façons utilisées quotidiennement pour se déplacer à Bangkok.

Je vous encourage d’ailleurs à aller faire un tour en bateau sur les klongs de Bangkok, c’est vraiment dépaysant !

 

La Street Food de Bangkok

La Thaïlande et plus particulièrement Bangkok sont réputées dans le monde entier pour la cuisine de rue si bien que dans les deux premières éditions du guide Michelin en Thaïlande, elle a été à l’honneur avec notamment un restaurant de Street Food obtenant une étoile. le premier au monde ! C’était le sujet d’un reportage du journal télévisé de 20h de TF1 le 8 janvier 2019.

Pour la petite histoire, Jay Fai qui a été la première « cuisinière de rue » a obtenir une étoile Michelin n’a pas eu que des retombées positives car a été vite débordée par le succès fulgurant que cela lui a apporté et a,pendant un temps, regretté de l’avoir eu. Si vous vouelz goûter à se cuisine et notamment l’omelette qui a fait sa réputation, il vous faudra être prêts à attendre 3-4 heures. perso, je n’ai pas eu la patience… D’autant que pour ne pas être submergée de clients, elle a sensiblement augmenté ses prix après son étoile espérant dissuader certains de venir…

Il est vrai aussi qu’il y a eu beaucoup de changements, évictions et réaménagements dans les zones de cuisine de rue à Bangkok qui ont eu pour résultat de la rendre plus difficile à trouver et moins nombreuse mais il y a une zone où vous en trouverez à coup sûr, c’est Chinatown sur Yaowarat Road. Il est important de soutenir la Street Food en Thaïlande car il faut bien reconnaître que si son interdiction totale des rues de Bangkok, un temps annoncée n’est plus à l’ordre du jour, elle semble tout de même menacée par certaines décisions et arrêtés pris depuis 2 ans.

Les klongs et la Street Food sont deux facettes importantes d’une capitale thaïlandaises aux multiples visages et contrastes à mettre au programme de vos visites à Bangkok.


Les 10 temples les plus photogéniques de Thaïlande

Share This:

Évidemment, c’est très subjectif mais voici, pour moi, les 10 temples de Thaïlande les plus photogéniques que je suis allés voir (et j’en ai vus mais il en reste tellement ;)). Les autres ne soyez pas jaloux, j’aime aussi vous photographier 😉

(Je ne les ai pas mis dans mon ordre de préférence)

Wat Muang Ang Thong Le Wat Muang à Ang Thong pour son immense Bouddha assis et les photos des fidèles et visiteurs qui se placent sous la main de la statue et y paraissent bien petits.
Wat Yai Chai Mongkhon Ayutthaya Le Wat Yai Chai Mongkhon à Ayutthaya avec son chedi en brique, ses deux grands bouddhas de chaque côté et le carré de statues de bouddhas toutes différentes qui l’entoure.
Il y a aussi un Bouddha couché blanc.
Wat Phra Keo Bangkok Le Wat Phra Kaew ou Temple du Bouddha d’Emeraude à Bangkok. C’est le temple le plus connu et le plus vénéré du pays. Avec ses dorures, ses statues et allées, il brille de milles couleurs.On peut même y trouver une petite réplique d’Angkor Wat.
Doi Suthep Chiang Mai Le temple du Doi Suthep à Chiang Mai. Perché sur une montagne, avec son chedi doré, ses statues et bâtiments sans oublier la vue sur Chiang Mai en contrebas, il a tout ce qu’il faut pour affoler les déclencheurs.
Phanom Rung Thailande Le Phanom Rung dans la province de Buriram près de Nang Rong. Ce temple khmer au sommet d’un volcan éteint possède une allée de pierre magnifique.4 fois par an le soleil se lève ou se couche parfaitement dans l’alignement des 15 portes du temple.
White Temple Chiang Rai Le Wat Rong Khun ou White Temple, d’un blanc immaculé, se trouve dans la province de Chiang Rai à quelques kilomètres hors de la ville. Il est l’oeuvre d’un artiste thaïlandais et regorge de détails orignaux : peintures intérieures mêlant symboles bouddhistes avec Matrix, Kung Fu Panda ou Star Wars, forêt de mains tendues vers le ciel symbolisant la cupidité…
Kamphaeng Phet Le Wat Sirindhorn Wararam Phu Prao à 90 Km d’Ubon Ratchathani. Certes beau de jour, c’est la nuit avec ses peintures phosphorescentes qu’il devient féerique.
Wat Si Chum Sukhothai Le Wat Si Chum dans le parc Historique de Sukhothai. Le temple enferme un immense Bouddha dont on voit le visage par la longue et étroite ouverture de l’entrée.Pensez à prendre un objectif grand angle.
Wat Mahathat Ayutthaya Le Wat Mahathat à Ayutthaya célèbre pour sa tête de Bouddha en pierre emprisonnée dans les racines d’un arbre. La photo incontournable de toute visite dans l’ancienne capitale du Royaume de Siam.
Wat Mahathat Ayutthaya Le Wat Phra Sorn Kaew  près de Petchabun (à 80 km de Phitsanulok) pour son alignement de Bouddhas assis blancs de taille croissante et pour le décor de montage autour. Un temple peu connu des touristes étrangers mais qui vaut le détour !

Évidemment, il y a beaucoup d’autres temples intéressants comme tous ceux qui constituent la partie centrale du Parc Historique de Sukhothai, un endroit à ne pas manquer si vous aimez les temples anciens, le Phra That Lampang Luang ou le charmant temple de Phimai  qui n’est pas sans rappeler Angkor Wat au Cambodge ou le beaucoup moins connu temple du Wat Phra That Suthon Mongkhon Khiri et son très joli grand Bouddha couché de style birman (près de Phrae) ou encore beaucoup des temples d’Ancient City près de Bangkok… Dur de faire des choix, y en a tellement !


5 façons de prendre de la hauteur à Bangkok

Share This:

Quand on est à Bangkok, on a parfois envie de prendre du la hauteur pour voir la ville sous un autre angle, découvrir son immensité, ses disparités et pourquoi pas ses illuminations le soir. Voici 5 façons de voir Bangkok de haut.
Article mis à jour le 11 septembre 2019

5 façons de voir Bangkok de haut

Le skywalk de la Mahanakhon Tower

Situé au sommet de la King Power Mahanakhon Tower, plus grand builing de Bangkok (enfin pour l’instant) et récemment ouvert le « Mahanakhon SkyWalk » est la plate-forme d’observation la plus haute de Thaïlande.

mahanakhon skywalk bangkok

La plateforme de verre à 310 mètres de haut de la Mahanakhon Tower

Et le point le plus culminant se trouve à 314 mètres de hauteur et offre une vue panoramique à 360 degrés la capitale. Mais c’est surtout la partie avec son sol en verre au-dessus du vide qui en fait un endroit unique et impressionnant. Une visite déjà devenue très populaire malgré son prix sauf pour ceux qui ont le vertige, bien sûr 😉

Aux dernières nouvelles un ticket pour un accès global coûtait 765 THB avec un tarif préférentiel pour le splus de 60 ans.

L’attraction est ouverte tous les jours de 10h00 à minuit (dernière admission à l’entrée à 23h00) et devrait rapidement éclipser la « vieille » Bayokee Tower.

Les skybars de Bangkok

Les rooftop bars ou skybars restent également une valeur sûre pour bénéficier d’une vue dominante imprenable sur Bangkok tout en sirotant un cocktail. Ils sont nombreux à avoir ouvert ces dernières années, perchés sur un building.

Sirocco Bangkok

Sirocco Sky Bar

Les plus appréciés restent l’Octave à l’hôtel Marriot et le Sirocco, rendu encore plus célèbre par le film « Very bad trip 2 » en haut de la Lebua Tower.

J’avais fait ici un article, certes pas exhaustif, qui liste les principaux sky bars de Bangkok.

La grande roue de Bangkok

Installée à l’Asiatique the Riverfront, la Asiatique Sky Ferris Wheel est une grande roue qui offre des vues sympathiques sur sur le fleuve Chao Phraya qui traverse Bangkok et la ville.

Le ticket coûte 400 THB par adulte et 250 THB par enfant de moins d’1m20. Premiers tours de roue à partir de 17h.

Le temple de la Montagne Dorée

La Wat Saket surnommé « Temple de la Montagne Dorée«  car sur une petite colline au milieu de Bangkok et surmonté d’un chedi doré qu’on voit de loin, permet aussi de dominer la Cité des Anges. Par temps dégagé, sa vue à 360 degrés montre bien les disparités entre les quartiers d’immeubles modernes et ceux aux habitations plus modestes. On peut aussi voir quelques uns des temples les plus importants au loin.

Wat Saket

Le Wat Saket à Bangkok

Personnellement, j’apprécie particulièrement d’y monter en fin d’après-midi pour voir le soleil se coucher sur Bangkok puis la capitale illuminée (voir cette vidéo). Attention par contre, ça ferme à 19h.

Les piscines de toit

Une autre option plus décontractée pour prendre de la hauteur à Bangkok, c’est de se prélasser dans une des piscines extérieures sur le toit ou sur un étage élevé de plusieurs grands hôtels de Bangkok. Ils sont de plus en nombreux à avoir une « infinity pool » (piscine de l’infini) perchée.

Eastin Grand Sathorn bangkok

La piscine du Eastin Grand Sathorn à Bangkok

La plus réputées a longtemps été celle du Eastin Grand Sathorn Hotel mais il y en a d’autres notamment au So Sofitel, Okura Hotel, Avani Riverside, Continental Hotel et bien d’autres…

Evidemment, ces établissements sont des hôtels haut de gamme mais il existe des piscines sur le toit, certes moins élevées mais sympathiques, dans des hébergements à plus petit budget comme le Royal Hotel Chinatown.

Voilà, pour quelques suggestions, la seule vraiment petit budget étant l’ascension du Temple de la Montagne Dorée que je vous recommande chaudement le soir.

Si vous connaissez d’autres lieux sympathiques pour voir Bangkok de haut, n’hésitez pas à les partager en commentaires de cet article sur la page Facebook de Thailandee.com.


Gravir le mont Phu Kradueng et dormir dans une tente au sommet

Share This:

Dans tout ce que j’ai déjà fait en Thaïlande, il me manquait la nuit dans une tente au sommet d’une montagne à regarder le ciel étoilé et me lever tôt pour observer le lever du soleil sur une mer de brume matinale. Depuis ce week-end, et mon ascension du Phu Kradueng dans la province de Loei, c’est fait, enfin pas tout à fait car pas de de brume pour moi mais une vue dégagée. Superbe malgré tout.

lever de soleil  phu kradueng thailande

Le mont Phu Kradueng

Cette montagne est la plus connue de la province juste devant Phu Ruea. Elle est réputée pour ses vues matinales hivernales et attire pendant la saison fraîche des centaines de personnes, très majoritairement des thaïlandais, qui viennent faire la rude ascension jusqu’au sommet, dormir là-haut et se réveillent avant l’aube pour assister au lever du soleil. Il paraît que gravir le Phu Kradueng prouve la force de votre couple. Je l’ai fait seul 😉

Le Phu Kradueng se trouve à une soixantaine de kilomètres au Sud de la ville de Loei. Pour s’y rendre, si on n’est pas véhiculé, le plus simple et de prendre le bus 217 à destination de Khon Kaen, il y en a toutes les demies heures et de descendre à « Phu Kradueng ville ». Le trajet coûte 49 THB et dure 1h30. Là où le bus vous déposera, vous pourrez soit prendre le songtheaw rouge 4482 devant le poste de police en face pour 30 THB soit un tuk-tuk pour 160 THB (on peut monter à 4 maximum). Dans les 2 cas, vous passerez l’entrée du parc national à leur bord et devrez payer vos billets d’entrée avant de vous faire déposer au Visitor Center, un peu plus d’un kilomètre plus loin. Prix d’entrée pour un étranger : 400 THB par adulte et 200 THB par enfant.

Gravir le Phu Kradueng

Une fois dans le Visitor Center, vous pourrez éventuellement déposer des bagages à la consigne au point d’information (c’est gratuit) et je vous conseille de ne garder que ce dont vous avez besoin. Par praticité pour continuer mon périple, j’étais venu avec ma valise que je leur ai laissé en ayant mis ce dont j’avais besoin dans mon sac à dos. A gauche, vous trouverez les guichets pour vous acquitter du droit de dormir là-haut (30 THB par nuit par personne).

Un peu avant le contrôle des tickets, vous pourrez également confier tout ou partie de vos affaires aux porteurs qui les emmèneront au camp pour vous. Ce service coûte 30 THB par kilo. Pour tester et pouvoir vous dire exactement comment ça fonctionne, je leur ai laissé un kilo constitué de mes vêtements chauds.

porteurs phu kradueng

Vous voilà prêts pour le trek jusqu’au sommet. Reste à passer le point de contrôle, montrer votre ticket d’entrée, inscrire votre nom dans le registre… et gravir 5,5 kilomètres assez rude d’un chemin qui monte souvent de manière rude et fait de pierres, racines, escaliers… Bref, pas du tout un sentier de randonnée paisible !

 phu kradueng loei

Pas besoin de vous charger de victuailles, il y a en route plusieurs aires de repos, oui, un peu comme sur les autoroutes mais en plus basique, avec des restaurants. Un plat y coûte 50 THB (sachez dire en Thaï ce que vous voulez car

ici viennent très peu d’étrangers et les vendeurs parlent très peu voir pas du tout anglais), une boisson de 30 à 50 THB selon sa taille.

Attention, vous devez impérativement acheter votre billet d’entrée avant 13h30 et passer le point de contrôle au départ du trek avant 14h. Après, c’est interdit de monter pour s’assurer que vous n’arriverez pas après la tombée de la nuit. Car oui, il faut entre 3 et 5h pour faire les 5,5 kilomètres d’ascension. Personnellement, ça m’a pris 3h40 dont 20 minutes de pause déjeuner.

 phu kradueng thailande

Le premier kilomètre de montée est très exigeant, les derniers 1,8 km très très durs.

trek  phu kradueng thailande

Une fois en haut, criez votre joie, profitez de la vue, photographiez-vous devant le panneau « Phu Kradueng conqueror » et… repartez pour 3,5 kilomètres de marche sur un beau chemin de randonnée tout plat pour, enfin, arriver au camp de base. En tout, j’aurais mis 4h30.

sommet  phu kradueng loei

Passer la nuit au Phu Kradueng

Voilà, vous avez réussi, 9 km de marche dont plus de la moitié à grimper dans une forêt sur des chemins accidentés. Là-haut aussi, il y a un Visitor Center. Passage obligé pour vous enregistrer, réserver votre tente et obtenir votre équipement pour dormir. La location d’une tente coûte 200 THB par nuit et un set complet matelas, oreiller et sac de couchage coûte 80 THB par personne. Je précise qu’il n’est pas nécessaire de réserver à l’avance. Le campement est immense, il y a assez de tentes pour tout le monde. Pour les bungalows par contre, c’est conseillé mais pas évident à faire depuis l’étranger sur le site internet des parcs nationaux de Thaïlande (surtout à cause du paiement). De toute façon, dormir dans une tente fait partie de l’expérience.

Une fois que vous avez réglé le prix de la location de votre bardas pour votre nuit de camping au Phu Kradueng, vous présentez votre reçu un peu plus loin et on vous remets ce que vous avez commandé et vous conduit à votre tente. Sachant qu’il est possible d’avoir votre propre tente et équipement et de l’installer là-haut.

Reste à récupérer vos affaires si vous les avez confiées à un porteur (elles peuvent arriver après vous) et à prendre vos quartiers.

camping  phu kradueng thailande

Dans le camp, il y a des toilettes et des douches avec eau froide hommes et femmes, des restaurants au fond et même une antenne relais réseau GSM. Ca capte d’enfer. D’ailleurs si vous avez des batteries à faire charger, vous pouvez les donner au Visitor Center. Ce service coûte 40 THB. Le centre ferme à 22h.

Le soir le campement est un peu éclairé mais en général tout le monde est dans sa tente à 20h. Seul le coin des restaurants est animé. Et n’oubliez pas de jeter un œil en l’air, vous verrez une superbe voûte céleste étoilée.

nuit étoilée  phu kradueng thailande

Lever du soleil et mer de brume

Pour assister au lever du soleil, le point d’orgue de toute visite du Phu Kradueng, il faudra être très matinal. Rendez-vous à 5h au Visitor Center pour partir en convoi au Nok An Cliff, le plus beau point de vue exposé à l’Est. Il y a 1750 mètres de marche.

Il n’y a plus qu’à prendre place et attendre que le soleil sorte de sommeil.

lever soleil  phu kradueng thailande

Pas de mer de brume pour moi, une vue dégagée mais un magnifique spectacle tout de même.

phu kradueng loei

Il fait, jour, retour au campement. A vous de voir si vous voulez explorer les cascades, il y en a de très belles notamment la Tat Hong Waterfall, et autres points de vue ou redescendre. Pour ma part, j’ai rendu matelas, oreiller et sac de couchage et retour en bas.

 phu kradueng thailand

Ce fut plus rapide d’une heure environ (petit-déjeuner de riz sauté compris) que l’ascension mais pas une promenade de santé, sauf les premiers 3.5 kilomètres. Dans la descente, les chevilles et genoux sont beaucoup plus sollicités.

Repartir du Phu Kradueng National Park

Une fois au Visitor Center en plaine, en sortant, allez au fond du parking, vous y trouverez les voitures rouges qui vous amèneront sur la route à l’endroit d’où prendre le bus. Dîtes simplement au chauffeur, « Loei » ou « Khon Khaen ». Selon votre destination, il ne vous déposera pas au même endroit.

Vous monterez alors dans le prochain bus 217 qui relie les deux villes. Il y en a toutes les demies heures comme pour venir. A noter que ce bus peux également vous déposer à l’aéroport de Loei.

Et voici ma vidéo qui récapitule tout ça !

Equipements pour Phu Kradueng

Il fait frisquet en haut la nuit, il est donc impératif d’avoir au moins une écharpe, un sweat chaud, idéalement avec capuche (sinon vous pourrez acheter pour 100 THB de jolis bonnets dans les boutiques à côté des restaurants disséminés le long de l’ascension), et des chaussettes. Et de bonnes chaussures car on ne monte pas le Phu Kradueng en tongs !

Prenez aussi une lampe de poche et une gourde car normalement, les bouteilles plastiques comme tout élément en plastique non réutilisable sont interdits dans les parcs nationaux en Thaïlande. Je dis normalement car au Phu Kradueng, ce n’est clairement pas appliqué.

Pour conclure, je dois vous dire que le trek jusqu’au sommet, si on peut le faire seul sans guide, il n’y a qu’un chemin possible, est assez exigeant. Ne vous engagez dans cette aventure que si vous êtes en forme et aimez marcher en montagne ou alors comme défi mais ne le faîtes pas seul dans ce cas là et démarrer l’ascension tôt. J’en ai fait des treks et des ascensions en Thaïlande, celle-ci est particulièrement ardue.

Le parc de Phu Kradueng est fermé au public en basse saison du 1er juin au 30 septembre en général.


Phénomène solaire au parc floral Rajapruek de Chiang Mai

Share This:

Depuis quelques jours, il y a un phénomène spectaculaire qui attire plus de visiteurs au parc floral royal Rajapruek, un peu à l’extérieur de Chiang Mai : le soleil, avant de se coucher, passe dans alignement exact des 2 portes latérales du pavillon royal. Ce devrait être le cas jusqu’au 10 décembre prochain.

royal park rajapruek

 

Le phénomène solaire du pavillon royal

J’ai toujours préféré visiter ce parc situé à une dizaine de kilomètres de Chiang Mai en fin d’après-midi pour avoir les jolis reflets dans l’étang qui se trouve devant le pavillon royal Ho Kham Luang (voir photo plus bas) mais cela fait une raison de plus pour choisir ce moment de la journée pour venir ici.

Ca ne dure qu’une vingtaine de minutes (de 16h50 à 17h10 à peu près) donc il ne faut pas rater son coup.

parc royal rajapruek chiang mai

Ne vous placez pas en face du pavillon perché sur sa petite colline au fond du parc mais sur son côté droit. Le soleil viendra vous faire un clin d’oeil à travers la porte centrale de la façade Est du pavillon.

C’est le parc lui-même qui a partagé les clichés du phénomène sur sa page Facebook, photos que je reprends dans le haut de cet article.

 

Le Parc Royal Rajapruek

Le parc royal Rajapruek a été construit pour commémorer le 60ème anniversaire de l’accession de Sa Majesté le Roi Bhumibol Adulyadej (Rama IX) au trône ainsi que le 80ème anniversaire de Sa Majesté.

rajapruek chiang mai

Pavillon royal du Rajapruek Royal Floral Garden

Il est ouvert tous les jours de 9h à 18h. Le prix du billet d’entrée pour un adulte est de 200 bahts et 150 bahts pour un enfant.

C’est d’ailleurs le bon moment pour visiter le Royal Park Rajapruek qui fait son Flora Festival annuel jusque fin février.

Vous retrouverez pus d’informations sur cette page.

Je ne sais pas si cela se reproduira et quand, pour ma part, c’est la première année que j’entends parler de ce phénomène. En attendant, ça dure jusqu’au 10 décembre.

Cela ne vaut pas le phénomène solaire du Phanom Rung qui a lieu 4 fois par an mais ça vous fera toujours une photo unique. En espérant que la météo soit de la partie et que vous arriviez à faire des photos sans difficulté car la foule risque d’être chaque jour plus nombreuse. Si vous y allez pour l’occasion, n’hésitez pas à partager vos photos sur le groupe Facebook « Thaïlande: questions / réponses ».

Vous pouvez aussi, juste avant de visiter le parc, aller faire un tour au superbe Wat Phra That Doi Kham, temple perché sur une colline juste derrière.

 

 


Fièrement propulsé par WordPress