Blog Thailandee!com

Partager cette page :

Thaïlande: limitation du nombre de visiteurs à Koh Tarutao

Share This:

Après les îles Similan à leur réouverture annuelle pour la haute saison, le 15 octobre dernier, le parc national de Tarutao, dans la province de Satun dans le Sud de la Thaïlande, a également instauré un système de quotas pour limiter le nombre de visiteurs quotidiens afin de préserver l’environnement et les plages du parc maritime.

koh tarutao thailande

Le parc de Koh Tarutao limite aussi le nombre de visiteurs quotidiens (photo: amazingthailand.com)

 

Limitation à 1200 visiteurs quotidiens

Le chef du Parc National de Tarutao, Kanchanapan Kamhaeng, a annoncé que le nombre de visiteurs dans le parc national augmentait régulièrement au fil des ans et que cela présentait un danger pour la préservation de l’environnement, les récifs coralliens et la vie aquatique dans le parc. Ainsi pour les protéger; certaines restrictions viennent d’être mises en place.

Dorénavant, voici les quotas journaliers de touristes autorisés:

  • 500 visiteurs par jour seront autorisés à Hat Sai Khao
  • 700 à la baie d’Ao Kamnan où les bateaux seront interdits sur la plage
  • 100 visiteurs par jour seront autorisés à Koh Pai
  • 200 visiteurs à Koh Hin Ngarm

Il n’y a pas de précision sur l’organisation détaillée qui est mise en place pour gérer ces quotas mais il semble que ce soit comme aux îles Similans, aux agences d’aller faire la queue au guichet chaque matin avec leur liste de passagers et leurs arrêts pour obtenir les tickets jusqu’à ce que chaque quota soit atteint.

En attendant, le fameux système de e-tickets annoncé cet été mais qui pour l’instant n’est toujours pas en place…

 

Plongée de nuit interdite à Koh Tarutao

La plongée de nuit et aucune activité d’observation du coucher de soleil ni aucun arrangement de pierres sur l’île de Koh Ngarm ne sont désormais autorisés dans le parc.

Pour les couchers de soleil, le début de cette vidéo, vous permet de contempler ce que vous ne pourrez plus voir maintenant.

Si la logique et les annonces faites cet été sont suivies, la baie de Phang Nga (célèbre notamment pour la James Bond island) devrait être la prochaine à voir un système de quotas mis en place. Tandis que Maya Bay à Koh Phi Phi est toujours fermée indéfiniment (voir cet article).

Cette année les autorités semblent afficher une volonté inflexible de mettre en place des mesures, certes très impopulaires auprès des opérateurs locaux (ceux qui emmènent les touristes aux Similans ont fait une grève de 2 jours après la mise en place des quotas) mais indispensables pour ne pas dégrader la nature exceptionnelle de ces sites de manière irreversible.

Il ne manque plus qu’un système plus performant de gestion de ces quotas et on pourra tirer un grand coup de chapeau au Département des Parcs Nationaux de Thaïlande (DNP) pour avoir enfin pris le problème à bras le corps.

Car; à l’hure actuelle, pour les touristes, il est vrai que pour les débuts de ces mesures créent une incertitude sur leur possibilités de vraiment visiter ces sites lors de leur voyage en Thaïlande.

Fièrement propulsé par WordPress