Blog Thailandee!com

Partager cette page :

Suivre les manifestations anti-gouvernementales quotidiennes en Thaïlande

Share This:

Même si mes articles et posts sur les réseaux sociaux s’en approchent parfois, je ne suis pas journaliste et ne vais pas commencer à m’improviser journaliste sur un sujet aussi délicat et un moment d’histoire de la Thaïlande qui s’écrit. Voici donc simplement quelques faits sur le mouvement de protestation qui a lieu actuellement en Thaïlande et quelques médias à suivre si vous voulez savoir ce qu’il se passe jour après jour.

Photo: Thai Enquirer

Un gouvernement contesté


Petit résumé forcément simpliste de la prise de pouvoir du chef du gouvernement actuel et de la naissance de la contestation.

Général de l’Armée Royale, le Premier Ministre actuel de la Thaïlande a d’abord saisi le pouvoir, détenu alors par Yingluck Shinawatra élue 3 ans plus tôt, par un coup d’état militaire le 22 mai 2014 alors que le pays connaissait une crise politique qui durait depuis des mois et se radicalisait. Puis, il a été élu premier ministre suite aux élections législatives de mai 2019 et est donc aujourd’hui aux commandes du pays depuis plus de 6 ans.

S’il est maintenant en poste suite à un suffrage, la modification de la constitution (approuvée par un référendum) incluant de nouvelles règles sur les partis politiques, sur la constitution du Sénat et le système de vote de désignation du Premier Ministre a été vue par beaucoup comme peu démocratique et à son avantage. Depuis sa prise du pouvoir, au fil des ans, un mouvement pro-démocratie a pris de plus en plus d’ampleur en Thaïlande pour mener à ce qui se passe en ce moment.

Les revendications des manifestants

Les 3 principales demandes des manifestants sont :

  • la démission du Premier Ministre et de son gouvernement
  • une nouvelle constitution plus démocratique
  • une réforme de la monarchie constitutionnelle (c’est la demande qui divise le plus). C’est une première en Thaïlande que ce type de demande soit exprimée publiquement dans un pays où le crime de lèse-majesté existe encore.

S’est ajoutée, la demande de libération des leaders des manifestants arrêtés depuis le décret d’état d’urgence renforcé.

Les manifestations de ces derniers jours en Thaïlande

Cet été, ce sont les étudiants qui ont été le plus mobilisés organisant de grands rassemblements pour demander la démission du Premier Ministre et plus de démocratie.

Déroulé des derniers jours

  • Le 14 octobre dernier une grande manifestation a été organisée à Bangkok, la date a été symboliquement choisie en référence au mouvement d’octobre 1973 violemment réprimé le 14 octobre (source: https://en.wikipedia.org/wiki/1973_Thai_popular_uprising).
  • Le 15 octobre, en réponse, à 4h du matin est entré en vigueur à Bangkok un état d’urgence renforcé décidé par les autorités et interdisant notamment les rassemblements de plus de 4 personnes. Plusieurs arrestations ont eu lieu dans la foulée mais l’après-midi, les manifestants ont bravé par milliers cette interdiction de rassemblement et se sont dispersés pacifiquement le soir. Le décret paru dans la Gazette Royale de ce « State of Severe Emergency » indique qu’il court jusqu’aux 16 novembre.
  • Le 16 octobre, des milliers de manifestants se sont à nouveau rassemblés à Bangkok à Phathumwan (je ne donne jamais les estimations chiffrées de leur nombre pour ne pas tomber sous le coup de la loi anti fake news). Le soir, la police anti-émeute, après un long face à face avec les manifestants qui faisaient bloc les a finalement dispersés à l’aide de canon à eau.
  • Le 17 octobre, le mouvement, loin de s’affaiblir, a changé de tactique pour un jeu du chat et de la souris avec la police. Les manifestants ont été invités par leurs leaders à rejoindre les stations de métro les plus proches à 15h, l’emplacement exact du lieu de rassemblement leur serait communiqué à ce moment-là. Résultat les métros de Bangkok ont été ordonnés de fermer. Il y a finalement eu plusieurs sites de protestation dans la capitale qui se sont dispersés d’eux-mêmes dans la soirée.
  • Les 18 et 19 octobre, il y a également eu des interruptions de services ou arrêts non marqués par les métros de Bangkok et plusieurs sites de manifestations. La police n’a plus chargé les manifestants depuis le 16 octobre et à chaque fois entre 20h et 21h30, les manifestants se sont dispersés d’eux-mêmes pour revenir manifester pacifiquement le lendemain en milieu d’après-midi.

Comment suivre l’actualité des manifestations en Thaïlande ?

Comme dit, je ne suis pas qualifié pour faire un travail journalistique de suivi de ce mouvement mais je sais que beaucoup d’entre vous qui aiment la Thaïlande s’y intéressent. Voici quelques médias et comptes de réseaux sociaux à suivre. Presque tous en anglais par contre.

Hashtag journalier

Chaque jour un nouveau hashtag avec la date du jour est lancé sur les réseaux sociaux. Celui du jour est #ม็อบ20ตุลา.

Jusqu’à la fin du mois, il vous suffit de changer le chiffre et de le remplacer par celui du jour pour voir les tweets ou les posts Facebook du jour. Après, je vous indiquerai celui pour novembre. Vous trouverez essentiellement du contenu en thaï mais vous pourrez voir des photos et vidéos qui vous donneront une idée de l’ampleur du mouvement.

Suivre des comptes et médias

Sinon, ces comptes et médias couvrent en anglais les manifestations:

  • Richard Barrow in Thailand : il compile des news en provenance de très nombreuses sources
  • Khaosod English: sur leur page Facebook, ils ont un reporter qui couvre en live les manifestations chaque après-midi
  • Bangkok Post : eux aussi ont quelques vidéos live
  • The Thai Enquirer : il publie vidéos et photos des événements et quelques articles de fond
  • Le Monde : le journal français fait un suivi assez régulier des manifestations en Thaïlande

A noter qu’une page Wikipédia dédiée au mouvement actuel a aussi été créée et est mise régulièrement à jour mais, de par le fonctionnement du site, je ne peux vous garantir la fiabilité et acuité de toutes les informations qui y sont écrites.

Si vous êtes à Bangkok et devez vous y déplacer l’après-midi et le soir, attention aux interruptions ou perturbations de service des transports publics et aux intersections fermées à la circulation. L’ambassade de France en Thaïlande, comme beaucoup d’autres, recommande de se tenir éloignés des manifestations.


Plage, détente et massages à 3 heures de Bangkok

Share This:

Dans mes articles et mes partages sur les réseaux sociaux, je vous parle surtout des visites à faire en Thaïlande avec parfois certaines très physiques mais beaucoup moins souvent de détente ou relaxation et encore moins de farniente. C’est vrai que ce n’est pas tout à fait dans ma personnalité de beaucoup profiter de ça même s’il m’arrive de prendre le temps d’un massage, souvent avec réflexologie plantaire, voire de faire un petit coup de sauna artisanal avec la tête qui dépasse (voir mon article sur les sum gai spas pour ceux qui l’auraient raté) mais une fois de temps en temps un soin dans un grand spa réputé, même moi j’aime ça ! Aujourd’hui, je vous emmène donc à Hua Hin pour le test de deux adresses et un séjour dans un hôtel de luxe car oui, en voyage, il faut aussi savoir se faire plaisir et prendre soin de soi.

massage spas en Thaïlande

Séance de yoga à l’aube

Je ne sais pas si tout le monde classerait une session de yoga à l’aube dans la catégorie « relaxation » car il faut se lever aux aurores mais c’est définitivement une composante du bien-être et on peut le faire à toute heure évidemment 😉

C’est encore plus agréable quand on le fait sur la terrasse surélevée du Aleenta Resort & Spa à Pranburi avec en point de mire le soleil qui se lève sur la mer. J’avoue qu’il me faudra plusieurs autres séances pour vraiment que ça porte ses fruits tant je suis souple comme un poteau mais c’était une bonne façon de commencer la journée. Si vous préférez, cela peut se transformer en séance de méditation. Beaucoup d’adresses ici le proposent soit en collectif soit en individuel.

yoga salut au soleil thailande

Après ce réveil du corps et le traditionnel salut au soleil, nous sommes allés dans le jardin biologique du resort pour collecter les œufs de notre petit-déjeuner. Manger sainement est évidemment une dimension importante du bien-être. De plus en plus de restaurants et hôtels en Thaïlande se convertissent à la cuisine organique.

oeufs poulailler thailande

Bel hôtel en bord de plage

Après une visite de la cascade de Pala U, j’ai passé les 2 jours suivants à Hua Hin au Hyatt Regency, resort avec à peu près tous les équipements et installations dont on pourrait envie : restaurants, spas, bars, terrains de tennis et basket, tir à l’arc, yoga également, piscines… et un accès direct à la plage, côté Khao Takiap, mon coin préféré avec sa petite colline, son Bouddha debout et son petit port de pêche.

hyatt regency hua hin

Un endroit idéal pour ce petit séjour en famille. Lili a adoré courir dans les allées des jardins en riant, alterner entre trempette dans la mer et pataugeage dans la piscine. Il y a d’autres très belles adresses avec 4 ou 5 étoiles pour se faire plaisir à Hua Hin.

Journée détente et soins au Chiva-Som

Le clou de ce séjour « je prends soin de moi » était ma journée au Chiva-Som. C’est un des spas les plus réputés du monde.

spa hua hin chiva som

Arrivé le matin, après avoir renoncé à utiliser tout appareil électronique dont mon appareil photo et mon téléphone portable pour vraiment déconnecter, j’ai d’abord eu droit à une consultation pour définir mon mode de vie, mon état de santé général et mes besoins et envies, puis rendez-vous avec la physiologiste qui m’a conseillé de muscler ma ceinture abdominale avant de profiter d’un massage Chi Nae Tsang, une technique qui se concentre sur le ventre. C’est le gros plus du Chiva-Som, ils ont un panel de techniques de massage impressionnant si bien qu’ils peuvent vous proposer celle qui correspond le mieux à votre situation.

spa chivasom huahin

Le repas servi dans le restaurant au bord de la plage est axés sur la santé. Les plats sont nombreux mais en petites quantités et tous avec des vertus. Vous pouvez choisir de manger sans gluten également. Ils ont aussi toute une sélection de boissons et smoothies détox ou énergisantes. L’après-midi, j’avais opté pour leur massage signature qui dure 90 minutes.

hua hin massage chivasom

Pendant toute cette journée, vous pouvez aussi participer aux cours qu’ils proposent dont le programme varie selon les jours de la semaine et bénéficiez d’un accès illimité à leur espace détente avec sauna, hammam et jacuzzi ainsi qu’à leurs piscines intérieures et extérieures.

Ca m’a fait un bien fou de prendre une journée totale pour prendre soin de moi, ça ne m’était pas arrivé au moins depuis la naissance de ma fille. La formule dont j’ai bénéficiée coûte 9.000 THB mais il y a aussi une formule à la demi-journée à 5.000 THB.

Comme j’ai abandonné téléphone et appareil photo pour cette petite retraite de 8 heures, les photos d’illustration m’ont été fournies par la Chiva-Som qui de toute façon n’autorise aucune photo à l’intérieur de ses murs pour garantir la tranquillité de ses clients.

Spa The Barai

Le jour suivant, comme ma femme était un peu jalouse, on a mis Lili au « Kid’s camp » du Hyatt Regency pour aller tous les deux se faire masser une heure au spa de l’hôtel, The Barai.

spa the barai hua hin

L’expérience ici commence avant même le massage. Vous pénétrez dans un long couloir sombre avec quelques lumières pour vous guider puis vous arrivez à un mur d’étoiles avant de découvrir une petite ouverture qui vous mène… à un carré entourant un bassin dont le style n’est pas sans rappeler Angkor Wat. J’ai vraiment été bluffé par l’architecture du lieu. C’est pour moi presque qu’un monument à visiter à Hua Hin !

the barai spa assages hua hin

Une fois que vous avez choisi le soin que vous voulez, et là aussi le choix est large, vous suivez les masseuses à travers des corridors dont chaque alcôve est une sorte de petit jardin zen avec des motifs dessinés au râteau dans le sable avant de pénétrer dans la salle dans laquelle vous serez massés.

spa the barai hyatt hua hin

C’est vraiment un cadre exceptionnel et très photogénique. Relaxation et détente assurées.

Après, un thé et un petit moment de pause dans leur décor presque de film, toutes les bonnes choses ont une fin, retour sur Bangkok.

Cette escapade en famille a été vraiment très agréable et ce fut la première rencontre de Lili avec la mer. Je crois que ça a été un coup de foudre tant elle s’est amusée comme une folle ! Il faudra que je prenne un peu plus le temps de profiter de l’excellence des massages et spas de Thaïlande. On a qu’une vie ! Enfin, ça dépend des croyances 😉

P.S : par souci de transparence, je me dois de préciser que pour ce séjour, j’ai été invité par les hôtels et spas que je cite dans l’article. En cette période compliquée, je n’aurais pas pu me permettre de le financer moi-même. Mais j’ai été complètement libre dans l’écriture de ces lignes.


Le curry massaman élu meilleur plat du monde !

Share This:

La cuisine thaïlandaise est une des plus réputées et savoureuses du monde et ce n’est pas le dernier classement des 50 meilleurs plats du monde de CNN qui va le contester, bien au contraire ! La gastronomie thaïe est y très bien représentée et occupe même la première place avec le curry massaman… devant la pizza napolitaine. Autres plats thaïs du classement et recettes pour les faire dans cet article.

curry massaman meilleur plat du monde
Photo: https://skywok.co.uk/

Curry massaman

Le curry massaman est, dans la famille des currys thaïs, relativement doux. Il a des racines indiennes utilisant en plus des ingrédients thaïlandais habituels comme le lait de coco, la citronnelle et le galanga, la cardamome, la cannelle et les clous de girofle. Une autre particularité est la présence, en général, de pommes de terre pourtant assez peu utilisées dans la cuisine thaïlandaise.

Recette du curry massaman

Vous trouverez facilement des recettes sur Youtube ou Google mais en voici une classique avec du poulet mais vous pouvez utiliser d’autres viandes voire en faire un végétarien bien sûr.

A noter que la pâte de curry du massaman est assez proche de celle du curry rouge avec des épices en plus, vous pouvez, par facilité, éventuellement partir donc de la pâte de curry rouge achetée dans le commerce.

Tom Yam Gung

Le Tom Yam est une soupe épicée thaïe, c’est la version avec crevettes (crevettes se dit goung) qui se retrouve à la 8ème place de ce top 50 des meilleurs plats du monde.

Recette du Tom Yum Gung

Le Somtam, salade de papaye

Des 3 plats typiquement thaïlandais dans ce classement, la salade de papaye, qui se retrouve à la 46ème place, est assurément le plus consommé en Thaïlande. Il en existe différentes versions et d’ailleurs des variantes à basse de mangue verte et non de papaye. Je vous mets ci-dessous la recette la plus classique.

Recette somtam, salade de papaye thaïe

Voilà, si vous avez envie d’essayer une de ces recettes pour avoir les saveurs de la Thaïlande chez vous en attendant de pouvoir venir les déguster sur place, n’hésitez pas !

J’avais aussi déjà publié quelques recettes thaïes en vidéos ici.

Classement complet de CNN : https://edition.cnn.com/travel/article/world-best-food-dishes/index.html


Sukhothai Loy Krathong & Candle Festival 2020

Share This:

Le Festival de Loy Krathong 2020 dans le parc historique de Sukhothai aura bien lieu cette année malgré la COVID-19. Les dates officielles sont maintenant connues. Il aura lieu du 23 octobre au 1er novembre 2020 soit 9 jours de festival ce qui donne la possibilité de le cumuler avec d’autres festivités de Loy Krathong en Thaïlande.

loy krathong sukhothai

Loy Krathong à Sukhothai

La tradition de Loy Krathong, fête religieuse pour laquelle les Thaïlandais viennent déposer des krathongs, petits radeaux artisanaux, confectionnés en général avec du tronc et des feuilles de bananier (voir cette vidéo sur la fabrication d’un krathong) sur les cours d’eau, a démarré à Sukhothai.

Pendant toute la durée du festival, la aprtie centrale du parc historique de Sukhothai et ses ruines classées au patrimoine mondial de l’UNESCO sera exceptionnellement ouverts au public gratuitement en soirée et joliment éclairée. A l’intérieur: spectacles, cérémonies, illuminations des monuments, animations, démonstrations de combats, danses et théâtre traditionnels, grand marché de nuit avec des stands en tous genres dont un large choix pour manger local.

Il y aura bien sûr des vendeurs de krathongs qui pour beaucoup continuent d’en fabriquent sur place entre deux clients. Mais les deux clous de chaque soir ce sont les deux spectacles de son et lumière.

Celui du Wat Mahatat qui est payant et raconte l’histoire du royaume de Sukhothai. Vous pouvez acheter les place sur place ou à l’avance sur le site ThaiTicketmajor dés maintenant. C’est un spectacle superbe mais la voix off est en Thaï. le second est lui gratuit et est donnée sur l’étang Tra Khuan devant le Wat Sa Si et clôture la soirée par son feu d’artifice (pour avoir une idée, je vous mets mon petit montage vidéo d’il y a 2 ans).

Il semblerait par contre que cette année il n’y ait de spectacles de sons et lumières à Sukhothai que du 28 octobre au 1er novembre et pas sur tout le durée du festival

Programme de Loy Krathong 2019

Pour ceux qui sont en Thaïlande et seraient intéressés, je n’ai pas encore le programme détaillé ni les détail des mesures pour accueillir le public pour cet évènement en pleine pandémie mondiale de corona virus. Le port du masque devrait être obligatoire tout comme s’enregistrer soit via l’application Thai Chana soit par écrit à l’entrée et la sortie.

sukhothai candle festival
Spectacle payant au Wat Mahathat de Sukhothai

Pour moi, c’est l’un des deux meilleurs endroits où aller en Thaïlande lors de Loy Krathong. A retenir pour 2021.

Cela vous permettra aussi de commencer par Sukhothai avant de filer à Chiang Mai pour le Jour J et donc d’avoir double ration de Loy Krathong ;).


Air Asia opère maintenant aussi depuis l’aéroport Suvarnabhumi à Bangkok

Share This:

Je vous l’avais annoncé sur mon compte Twitter, AirAsia est devenue la seule compagnie aérienne petit budget à voler à la fois depuis les aéroports Don Mueang et Suvarnabhumi à Bangkok. Cela concerne pour l’instant quatre nouvelles liaisons reliant la capitale thaïlandaise à Chiang Mai, Phuket, Krabi et Surat Thani. Cela risque de créer un peu de confusion surtout au démarrage. Thai Smile qui opérait aussi depuis les 2 aéroports à ses débuts avait fini par se concentrer uniquement sur Suvarnabhumi.

air asia depuis Suvarnabhumi

Vols Air Asia depuis Suvarnabhumi

Depuis hier, il y a cinq vols quotidiens de Suvarnabhumi à Chiang Mai, trois vols quotidiens vers Phuket et deux vers Krabi et Surat Thani.

Leurs guichets d’enregistrement sont au 4ème étage (comme pour toutes les compagnies) en E1 et D18-19.

air asia suvarnabhumi airport bangkok

Vols depuis Don Muang

A noter que sur ces routes des vols depuis Don Muang existent toujours, il s’agit là d’une offre en plus et pas d’un déménagement de ces vols.

La stratégie d’Air Asia est de capter des passagers sur les deux aéroports en lançant d’abord des vols depuis Suvarnabhumi vers les destinations les plus prisées.

Soyez donc très attentifs sur l’aéroport de départ lorsque vous ne passez pas en direct sur le site d’Air Asia mais via un comparateurs de vols, histoire de ne aps vous pointer à Don Muang alors que votre vol Air Asia décolle de Suvarnabhumi.

Santisuk Klongchaiya, PDG d’AirAsia Thaïlande, a déclaré avoir déjà un taux de remplissage de 70% en moyenne pour les quatre nouveaux itinéraires.

Air Asia rejoint donc Thai Smile, VietJetAir, Thai Airways et Bangkok Airways parmi les compagnies opérant des vols intérieurs en Thaïlande à partir de Suvarnabhumi Airport.

Cela permet des connexions entre vols domestiques ou internationaux plus faciles même s’il existe une navette gratuite entre les aéroports Suvarnabhumi et Don Muang.


Fin de l’amnistie des visas en Thaïlande : tolérance zéro

Share This:

Alors que l’amnistie sur les visas prendra fin dans quelques jours, le 26 septembre 2020, le porte-parole adjoint du bureau de l’Immigration a averti que les plus de 150 000 ressortissants étrangers qui sont sous visa touristique en Thaïlande doivent le renouveler avant cette date sous peine de faire face à une accusation de dépassement passible à la fois d’une peine de prison et d’une amende selon la loi.

exemption de visa pour la thialande
Fin de l’amnistie sur les visa: 150.000 touristes vont quitter la Thaïlande ?

Tolérance zéro malgré le COVID-19

Cette fois, c’est bien fini, les touristes qui avaient fait le choix de rester en Thaïlande et bénéficié de l’amnisitie qui leur permettait de ne pas avoir à étendre ou refaire leur visa doivent le renouveler ou partir. Sinon, amendes et expulsions, prévient l’Immigration qui par son porte parole indique même qu’ils iront chercher les touristes qui n’ont pas fait le nécessaire à leurs adresses pour les expulser.

Tout touriste qui n’aura pas obtenu d’extension de visa ou un autre type de visa sera, à partir du 27 septembre, sous le coup de la loi sur l’overstay.

Que risque-t-on pour un overstay en Thaïlande ?

L’amende pour dépassement de visa est de 500 Baht par jour, atteignant une amende maximale de 20.000 Baht (en cas de dépassement de 40 jours ou plus) mais selon le cas et le passif, cela peut entraîner une détention et un bannissement.

Overstay de quelques jours

Si vous ne dépassez votre visa que de 1, 2 ou 3 jours et que vous êtes sur le point de quitter la Thaïlande via un aéroport international, vous devriez pouvoir partir normalement (en évitant les confrontations avec les autorités thaïlandaises ou les contrôles de la police) en payant simplement les 500 bahts par jour de dépassement. Ce devrait être résolu en 10 minutes et sans autre sanction (à condition que vous n’ayez pas dépassé plusieurs fois la durée du séjour).

Ceci dit, dans tous les cas, évitez l’overstay volontaire, ce n’est jamais une bonne option !

Overstay en Thaïlande plus long

Si vous dépassez la durée de votre séjour de manière significative (90 jours ou plus), vous pouvez faire face à la possibilité d’une interdiction de territoire thaïlandais pour quelques années voire à vie pour les cas les plus graves.

Voici les consignes actuelles pour les dépassements de durée de séjour en Thaïlande et l’interdiction de territoire prévue.

Si vous vous rendez vous-même à l’Immigration

Que ce soit en allant dans un bureau de l’Immigration ou en prenant l’avion pour quitter la Thaïlande, dans le cas où c’est vous qui vous vous manifestez auprès de l’immigration, les sanctions sont moindres mais réelles:

Dépassement de plus de 90 jours = 1 an d’interdiction de Thaïlande

Dépassement supérieur à 1 an = 3 ans d’interdiction de Thaïlande

Dépassement supérieur à 3 ans = 5 ans d’interdiction de Thaïlande

Dépassement supérieur à 5 ans = 10 ans d’interdiction de Thaïlande

Si contrôle impromptu de l’Immigration

Si c’est l’Immigration ou la police qui vous contrôlent et remarquent votre overstay, les sanctions sont plus lourdes:

Dépassement inférieure à 1 an = 5 ans d’interdiction de Thaïlande

Dépassement supérieur à 1 an = 10 ans d’interdiction de Thaïlande

En cas de récidive, l’interdiction de territoire peut être plus longue que ce barème, voire définitive.

Une détention de plusieurs jours dans la cellule d’un centre de l’Immigration est également possible le temps de traiter votre cas surtout pour les dépassements longs. Et dans tous les cas ça finira par une expulsion du pays (à vos frais).

Si vous n’avez pas les moyens de payer les amendes ou un billet d’avion pour votre expulsion, la détention sera alors inévitable.

Tout overstay restera enregistré dans les données de l’Immigration vous concernant et apparaîtra à chaque fois dans toutes vos futures démarches et ce n’est jamais bon.

Qui peut renouveler son visa touristique ?

Les touristes qui voudraient renouveler leur visa actuellement ne le peuvent que sous 2 cas de figure:

  • leur situation médicale ne leur permet pas de voyager (il faut fournir les justificatifs médicaux)
  • ils sont dans l’impossibilité de rentrer dans leur pays pour une autre raison mais il faudra une lettre de leur ambassade l’attestant

Dans les deux cas, le visa serait renouvelé pour 30 jours et à la fin des 30 jours, la situation sera à nouveau étudiée.

150.000 touristes en moins

Selon le porte-parole adjoint de l’Immigration, ce serait 150.000 personnes qui sont concernées dont la plupart ne peuvent pas faire d’extension et vont donc devoir partir si ce n’est pas déjà fait.

Etonnant, de faire partir d’un coup autant de touristes dont une majorité veut probablement rester en Thaïlande et qui ne présentent aucun risque de contamination et d’en parallèle imaginer un nouveau visa touristique longue durée pour en faire venir… seulement 1.200 par mois.

C’est un peu comme vider une baignoire en enlevant le bouchon et la re-remplir avec un goutte à goutte…

Source: https://www.bangkokpost.com/thailand/general/1988711/tourists-face-arrest-jail-for-overstaying


Mes 5 ascensions les plus rudes en Thaïlande

Share This:

Alors, je dis « mes » 5 plus dures ascensions en Thaïlande et pas « les » 5 car je n’ai évidemment pas encore tout fait mais je compte bien en rajouter à mon palmarès et j’ai déjà gravi quelques uns des chemins réputés les plus ardus ou des escaliers les plus longs de Thaïlande. C’est donc parti pour ce Top 5.

5 ascensions de montagnes en Thaïlande

1. Phu Kradueng

lever de soleil phu kradueng thailande
La récompense quand on monte la Phu Kradueng, c’est le lever du soleil

C’est assurément l’ascension la plus difficile et longue que j’ai faite pour l’instant en Thaïlande. Le Phu Kradueng est une montagne dans la province de Loei dans le Nord-Est de la Thaïlande, près du Laos.

Le plus éprouvant est de monter les 3.5 kilomètres d’un chemin très escarpé qui mène au sommet. J’ai mis 3h20 à les parcourir. Il y a des points de ravitaillement avec restaurants en route et même des porteurs pour vos sacs, si vous voulez.

Ensuite, reste 4 kilomètres de plat pour rejoindre le campement des rangers. Car oui, si on vient gravir le Phu Kradueng, outre la croyance qui veut qu’un couple qui y parvient ensemble durera (moi, je l’ai fait seul ;)), c’est pour observer le lever du soleil depuis là-haut.

Voici ma vidéo de l’ascension avec toutes les informations pratiques pour y aller, louer une tente en haut ect…

Sinon vous retrouverez sur le site sur la page de Loei tout ce qu’il faut savoir pour gravir le Phu Kradueng qui n’est ouvert qu’une partie de l’année.

2. Khao Lom Muak

C’est mon ascension la plus récente de ce Top 5 puisque je l’ai faite le 5 septembre dernier. Ce pic planté en bord de mer à Prachuap Khiri Khan n’est maintenant ouvert aux grimpeurs que les longs week-ends de ponts en Thaïlande.

Superbe point de vue mais ouvert que quelques jours par an

Ce n’est pas la longueur du trail pour accéder au point de vue qui lui vaut sa place dans cette liste mais sa difficulté car si cela commence gentiment par des marches régulières, elles cèdent vite la place à un chemin de plus en plus accidenté sur lequel on progresse à l’aide de cordes pour finir par presque faire de l’escalade. Cela m’a pris quasiment une heure pour pouvoir profiter de la vue à couper le souffle qui récompense tous ceux qui viennent là.

Là, aussi, on se rend mieux compte de ce que c’est que de monter sur le Khao Lom Muak dans ma vidéo.

Vous avez toutes les informations utiles dont les prochaines dates d’ascension dans la partie principale du site sur la page des visites à faire à Prachuap Khiri Khan.

3. Le Tiger Cave Temple de Krabi

Ici, nous ne sommes pas dans un trail dans la montagne mais face à un long escalier de 1260 marches, parfois irrégulières, souvent en plein soleil, pour atteindre la magnifique vue à 360 degrés qu’offre la plateforme installée sur un pic rocheux.

tiger cave temple
La vue après 1260 marches à monter

L’effort est plus intense que long mais une chose est quasi certaine, vous arriverez en sueur en haut. Ma vidéo est un peu ancienne et pas très qualitative mais ça vous donnera une idée.

Si vous voulez le faire, jetez un oeil sur la page dédiée au Wat Tham Seua (Tiger Cave Temple) sur la page des visites conseillées à Krabi.

4. Le Wat Khao Wong Prachan

temples au 3790 marches thailande
3790 marches pour arriver là !

Ce temple perché situé dans la province de Lopburi est, il me semble, celui en Thaïlande dont le chemin d’accès possède le plus de marches. 3790 pour être exact. Donc sensiblement plus que le Temple de la Grotte du Tigre à Krabi dont je vous parlais juste au-dessus mais ce sont, pour toute une partie du chemin, des marches pas très hautes et donc si ça reste un bel effort à fournir, c’est de mon point de vue, moins éprouvant.

La vue sur la vallée et le grand Bouddha de la partie inférieure du temple qui était en construction lors de ma visite mais ne devrait plus tarder à être ouvert aux visiteurs, est sympathique surtout au coucher du soleil mais c’est la moins impressionnante de tous les lieux que je cite dans cet article.

Là, aussi évidemment, j’ai fait une vidéo évidemment.

Comme pour les autres, les informations pratiques et la localisation précise du temple sont dans la rubrique des visites à faire à Lopburi.

5. Tab Kak Hang Nak Nature Trail à Krabi

trai krabi
Vue en haut du Tab Kak Hang Nak Nature trail

Le départ de ce trail se trouve à une trentaine de kilomètres du centre ville de Krabi. Il y a quelques passages un peu accidentés mais rien à voir avec les deux premières ascensions de cet article. Il y a même des portions boisées à l’ombre tout à fait agréables.

Là aussi, les efforts sont récompensés par une vue incroyable, sur la baie de Phang Nga, cette fois-ci. Et il y a une photo que quasiment tout le monde fait, debout sur une langue de pierre au-dessus du vide.

Informations pratiques pour faire ce trail sont sur la page des visites à faire à Krabi.

Il me reste évidemment beaucoup de temples perchés à aller découvrir, de treks vers des sommets avec vues à couper le souffle (si l’effort pour y arriver ne l’a pas déjà fait ;)) à faire, il y a notamment une ascension qui me tente bien aussi depuis longtemps mais que je n’avais pas réussi à organiser, c’est celle du Doi Luang Chiang Dao, mais j’avais envie de partager déjà ceux-là avec vous. En attendant, le prochain… Si vous avez des suggestions, n’hésitez pas !


Retrouvez un petit bout de Thaïlande à Paris ce dimanche

Share This:

Je sais que la Thaïlande manque à beaucoup d’entre vous et que c’est difficile de ne pas savoir quand vous pourrez revenir. Si vous êtes sur Paris ce week-end, ce manque pourra être dissipé pendant quelques heures avec l’événement qu’organisent « Thai at Home » et l’Office National de Tourisme de Thaïlande ce dimanche 20 septembre au Trinquet Village dans le 16ème arrondissement.

Spectacles et gastronomie thaïlandaise à Paris

Au programme, un voyage des papilles avec le Food Truck de Thaï at Home qui vous propose toutes les saveurs de la Thaïlande allant de la salade de papaye au riz gluant mangue en passant par les incontournables pad thaï, currys ect…

Ajoutez des danses traditionnelles pour vous accompagner de 15h à 18h et vous plonger encore plus en Thaïlande.

Il y aura aussi un stand de l’Office du Tourisme avec informations et prospectus sur le pays du Sourire.

L’intérêt du Trinquet Village est qu’il a tout un espace extérieur, précieux pour organiser des rassemblements en ces temps de Covid.

Infos pratiques sur cet événement

Cet événement sera donc organisé le 20 septembre 2020 de 15h à 18h au Trinquet Village dans le 16ème arrondissement de Paris. Entrée libre.

Trinquet Village
8 quai Saint-Exupéry
Paris 16ème
M° Porte de Saint-Cloud


Thaïlande : le principe d’un visa touristique spécial de 9 mois approuvé

Share This:

Ce qui suit reste encore à l’état de projet à affiner avant d’être éventuellement mis en place avec les conditions et mesures que je cite ou d’autres. Les 9 mois indiqués dans le titre sont calculés en comprenant les extensions de visa.

visa touristique thailande 9 mois

La semaine dernière un projet de visa touristique spécial longue durée a été proposé pour essayer de relancer le tourisme international en Thaïlande à l’arrêt depuis fin mars à cause du COVID-19. Son principe a été approuvé par le cabinet gouvernemental thaïlandais hier, mardi 15 septembre. Voici les pistes et règles pour l’instant avancées pour sa mise en place.

Un visa de 90 jours renouvelable 2 fois

Ce visa pour la Thaïlande appelé Special Tourist Visa (STV) sera délivré pour 90 jours renouvelables 2 fois ce qui porterait sa durée maximale à 270 jours soit 9 mois. La demande de visa coûtera 2.000 THB ainsi que chaque renouvellement dans un bureau de l’Immigration Thaïlande.

Pour l’instant, il n’est pas prévu que ce visa STV puisse être obtenu en Thaïlande, il faudra faire la demande auprès d’une ambassade ou d’un consulat thaïlandais depuis l’étranger. Il ne concernerait donc pas les touristes actuellement présent sous le régime de l’amnistie des visas qui prendra fin le 26 septembre sauf à ce qu’ils sortent de Thaïlande pour en faire la demande avec les risques que cela comporte notamment de se voir refuser le visa et de ne pas pouvoir revenir. Pas complètement logique de vider le pays de dizaines de milliers de touristes dont une grande partie voudraient probablement rester d’un côté pour le remplir (moins vite) de l’autre) donc à suivre mais le 26 septembre arrive à grand pas.

On ne connaît pas encore tous les détails et ceux qui ont été dévoilés dans la presse se basent sur le projet tel qu’il a été formulé mais ne seront peut-être pas les mesures définitives si ce nouveau visa voit vraiment le jour. Une chose est certaine le séjour en Thaïlande sous ce visa commencera par 14 jours de quarantaine dans un hôtel dédié ce qui devrait représenter un budget d’une trentaine de milliers de bahts minimum.

Aucune date de lancement n’a été avancée mais si ce visa voit le jour, les premiers bénéficiaires pourraient débarquer en Thaïlande dés le mois d’octobre et il pourrait être proposé jusqu’au 30 septembre 2021.

Qui peut bénéficier de ce visa pour la Thaïlande ?

Il y a encore un flou sur ce point. Une source indique que ce ne serait proposé qu’aux voyageurs de « pays qui ont été capables de contrôler l’épidémie », une notion assez floue mais le Gouverneur de la TAT dans une interview a parlé de pays sans transmission locale de puis 28 jours.

Personnellement, je ne crois pas trop à ce scénario, sauf pour une phase de test au lancement de ce visa, et ce pour deux raisons. Pour les expatriés autorisés aujourd’hui à revenir en Thaïlande, il n’y a pas de distinction sur le pays de provenance, filtrer ainsi montrerait que l’on n’est pas sûr de la fiabilité du process pour empêcher les touristes entrants de diffuser le virus dans la population (et donc de ce qui est en place pour les retour des expatriés et Thaïs de l’étranger).

A noter que des quotas journaliers et mensuels de touristes pouvant venir en Thaïlande sous ce nouveau visa ont aussi été avancés : 100 personnes par jour pour un maximum de 1.200 par mois. Je vois mal comment cela ne peut pas être uniquement pour le lancement car avec de tels chiffres, l’impact sur le tourisme sera minime voire insignifiante. 1.200 touristes contre une moyenne de 3 millions mensuels avant le COVID-19, ça ne va aps changer grand chose ! Là aussi à suivre…

Comment demander ce visa spécial ?

La demande de visa STV devra donc se faire depuis une ambassade ou un consulat de Thaïlande en montant un dossier.

Les formalités à remplir pour en faire la demande n’ont pas encore été détaillées mais elles devraient être assez similaires à ce qui est demandé actuellement aux catégories d’expatriés autorisées à rentrer en Thaïlande pour obtenir un Certificat d’Entrée (COE), nécesaire pour monter à bord d’un vol pour la Thaïlande et pour ne pas se faire refouler à l’arrivée, à savoir entre autres :

  • preuve d’une assurance maladie couvrant au moins 100.000 USD
  • certificat medical de non contamination au COVID-19 établi moins de 72h avant le départ
  • certificat médial « Fit to fly » indiquant que vous êtes aptes à voyager en avion
  • réservation dans un hôtel de quarantaine parmi la liste officielle
  • un engagement écrit à suivre la quarantaine

Il y a encore des zones d’ombre notamment sur la nécessité de fournir une preuve de location longue durée pour après la quarantaine qui varie selon les sources.

Une fois sur place, si à la fin de la quatorzaine imposée, les touristes sont négatifs au coronavirus, ils pourront alors voyager dans toute la Thaïlande mais devraient devoir signaler via une application tout changement d’hébergement et déplacement.

Je le dis et redis, CECI N’EST ENCORE QU’UN PROJET, il y a plein de points à affiner et discuter. Si le gouvernement a donné son accord de principe, cela ne signifie pas que ce visa sera effectivement mis en place, cela signifie juste; que pour l’instant, c’est le projet que privilégient les autorités. Ce ne serait pas le premier plan de réouverture de la Thaïlande aux touristes qui avorterait. Aucun jusque là n’a été mis en pratique. Et si ce visa devient une réalité, il n’est pas dit que ce sera selon toutes les modalités que je viens de décrire. Je vous tiendrai informés de l’avancement de ce projet ici et sur ma page Facebook.


Gagnez des livres et cours de cuisine thaïe

Share This:

Je précise d’emblée que je relaie un concours et que ce n’est pas moi qui vous offrirai ces lots. Après si des partenaires ont envie de me mettre des lots à disposition pour les faire gagner, je suis à l’écoute ;).

J’avais partagé l’événement sur ma page Facebook hier, l’Office National du Tourisme de Thaïlande en France organise un cours de cuisine en live sur Facebook ce samedi 12 septembre à 11h (heure française) et outre le plaisir de préparer votre propre Khao Soi, vous pourrez gagner de sympathiques lots.

Cuisinez un Khao Soy en direct !

Pour suivre le cours de cuisine en direct, ce sera via ce lien : https://web.facebook.com/mathailande/live

Vous cuisinerez avec la Cheffe Plap un Khao Soi, plat le plus connu du Nord de la Thaïlande, et pour cela, vous aurez besoin des ingrédients suivants :

Pour la pâte de curry:

  • du curcuma frais haché et grillé à sec
  • de la poudre de curry
  • des échalotes pelées et grillées à sec
  • du poivre en grain
  • des graines de cardamone torréfiées
  • piment en poudre ou sec
  • graines de coriandre ou coriandre moulu
  • du gingembre frais haché et grillé à sec

Les aliments grillés doivent être grillés avant le début du cours. Il vous faudra un mortier pour faire la pâte de curry.

Reste de la recette

  • huile de tournesol
  • 500 ml de lait de coco
  • sauce soja
  • 1 gros oignon rouge
  • feuille de moutarde édulcorées
  • nouilles aux oeufs genre tagliatelles
  • piment en poudre
  • 4 cuisses de poulet
  • 8 pousses de ciboule fraîches
  • 8 tiges de coriandre fraîche
  • 1 citron vert

Vous pouvez retrouver tout le détail des proportions ici : https://www.facebook.com/mathailande/posts/3490829140978177

Le concours

Voilà pour la partie cuisine mais maintenant comment on fait pour gagner les lots ? Il suffit de suivre le cours de cuisine (il sera disponible également après, vous n’êtes pas obligé de le regarder en live), faire votre plat de Khao Soi et le photographier et l’envoyer sur la page Facebook en commentaire de la vidéo du cours en taguant une personne de votre choix et ce d’ici la 20 septembre au plus tard.

Si vous êtes sélectionné, vous pourrez remporter un des lots suivants:

  • 7 bons de cours de cuisine à l’Atelier Thai
  • 12 livres de recettes Carrément Thaï (Edition Hachette Cuisine)
  • 3 livres dédicacés « Respire » de Maud Ankaoua
  • 10 sacs de shopping Sukjai
  • 10 guides Thailand Food Trotter de Anne Coppin

Bonne chance à vous et bon appétit bien sûr !


Blog Thailande : voyage, conseils et informations

Fièrement propulsé par WordPress