Blog Thailandee!com

Partager cette page :

Blog Thailande : voyage, conseils et informations

Thaïlande hors des sentiers battus : Koh Sukorn

Share This:

Je continue ma série d’articles estivaux sur la Thaïlande hors des sentiers battus avec Koh Sukorn, une île du Sud au large de Trang, très peu connue et dont la vie locale essentiellement rurale est à peine perturbée par un tourisme surtout saisonnier. Je vous en avais parlé, c’est un de mes énormes coups de coeur en Thaïlande.

koh sukorn

L’île de Koh Sukorn est probablement la moins touristique des îles habitées de Trang

 

L’île du cochon

Le mot sukorn signifie cochon. Apparemment, il y aurait eu beaucoup de cochons sauvages sur l’île. Que l’île s’appelle donc l’île du cochon quand on sait que la population locale est majoritairement musulmane est amusant. Vous ne trouverez d’ailleurs pas de porc au menu des restaurants ici.

 

Une île avec une vie locale 

Justement, ce que j’aime à Koh Sukorn, c’est qu’il y a une vraie vie locale installée de longue date. Ce n’est pas une île à touristes avec juste des resorts à la suite, comme certaines de ces voisines comme Koh Ngai ou Koh Kradan, non, ici le tourisme est assez anecdotique finalement et les resorts et guesthouses pas très nombreux.

La population vit surtout de l’agriculture, la pêche et les plantations d’hévéas. Le caoutchouc mais surtout les pastèques, particulièrement goûteuses ici sont les cultures les plus importantes sur l’île. Je ne peux que vous encourager à acheter des pastèques ici. Comptez à partir de 20 bahts pour un fruit (soit 50 centimes d’euros). Elles sont succulentes !

koh sukorn trang

Baan Saimai est le village principal de l’île, l’embarcadère est juste à côté. Ici vous ne trouverez pas de 7 Eleven, Tesco Lostus ou autre Family Mart, il n’y a que des petites épiceries. Pas de distributeurs d’argent (ATM) non plus donc prévoyez assez de liquide lorsque vous venez sur l’île. 

trang koh sukorn

Si vous cherchez de l’animation, Koh Sukorn n’est pas faite pour vous par contre. Ici pas de vie nocturne, le soir, c’est très très calme, en ville comme ailleurs.

 

Koh Sukorn, la rurale

La première réflexion que je me suis faite lorsque que je parcourais les petits chemins de Koh Sukorn à vélo et filait entre les rizières, les palmiers, les plages et les buffles, c’est que, c’est un peu comme l’Isan concentré sur une île. On y retrouve la vie agricole des paysages du Nord-Est de la Thaïlande qui côtoie des plages de sable brun. C’est certes un peu caricatural mais pour ce qui connaissent l’Isan, je pense que c’est parlant.

buffles koh sukorn thailande

Le meilleur moment pour visiter Koh Sukorn, c’est donc quand les rizières sont plantées (novembre-décembre mais ça peut varier selon la météo). Les paysages  verdoyants des rizières sont magnifiques. Personnellement, je ne m’en lasse pas.

koh-sukorn-rural-life koh sukorn island thailande

Il y a une petite montagne, enfin colline, mais sinon le reste de l’île est plutôt plate et donc facile à parcourir à vélo.

heveas koh sukorn thailande

Plantations d’hévéas

Sinon, les resorts louent des scooters. Moi, c’est ce que j’ai le plus aimé ici, passer ma journée à vélo entre les points de vues perchés, les plages plus ou moins longues, les plantations d’hévéa et de bananiers, les rizières, les champs de pastèques, les buffles en pleine thalasso dans l’eau bouseuse… (voir ma vidéo).

 

Les plages de Koh Sukorn

Je ne vous cacherai  pas que les plages ici, surtout à cause d’un sable brun et pas blanc comme sur la plupart des îles au large de Trang, offrent des paysages qui font moins carte postale mais ça reste agréable. 

koh sukorn beach

Elles ne sont pas toutes très propices à la baignade avec des eaux peu profondes à marée basse et des rochers.

plage koh sukorn

Mais la plage de Haad Lo Yai, elle, permet de se baigner agréablement quelle que soit la marée. C’est là que se trouve la plus grande concentration d’hôtels à Koh Sukorn mais même au plus fort de la haute saison, il n’y a pas foule.

A noter qu’il y aussi la petite île de Koh Laoliang juste en face qui peut être une excursion sympa.

Je ne sais pas si je vous ai donné envie d’aller découvrir cette île, je dois tout de même préciser, qu’en basse saison (mai à début novembre), tous les resorts sont fermés ou presque. Donc ne venez qu’entre novembre et avril.

Vous retrouverez dans la partie « Villes et îles » du site toutes les informations pratiques sur Koh Sukorn, comment venir à Koh Sukorn, trouver un hôtel sachant que moi j’étais au Sukorn Andaman Beach Resort, bon rapport qualité/prix pour un petit budget (700 THB la nuit) mais il y en a d’autres à côté. C’est mon hôtel qui l’a loué mon VTT pour 100 THB la journée.

Rendez-vous le week-end prochain pour une nouvelle destination « hors de sentiers battus » en Thaïlande.


Thai Airways 10ème meilleure compagnie du monde

Share This:

Chaque année SkyTrax qui est la référence en matière d’évaluation des compagnies aériennes publie son palmarès des meilleurs élèves de l’année. Un tableau d’honneur qui intéresse beaucoup les voyageurs et qui a son importance dans le contexte concurrentiel actuel du secteur lorsque qu’on achète ses billets d’avion. Et dans le Top 10 des meilleures compagnies aériennes du monde, on retrouve Thai Airways.

promo avion paris thailande

Thai Airways, 10ème meilleure compagnie aérienne du monde

 

Singapore Airlines meilleure compagnie du monde

Selon SkyTrax, pour cette année, les voyageurs ont choisi Singapore Airlines comme le meilleur transporteur aérien au monde. 

Singapore Airways a également été nommé meilleure compagnie en première classe. C’est la quatrième fois que la compagnie asiatique se retrouve tout en haut de ce classement annuel depuis sa création en 1999.

Au cours des deux dernières années, Singapore Airlines a réorganisé ses cabines pour offrir de plus grandes consoles de divertissement et plus d’espace, y compris des lits doubles dans ses suites en première classe dans ses A380 et des lits à plat pour les vols régionaux. 

A la seconde place, on retrouve la compagnie Qatar Airways très présente et compétitive sur le marché des vols vers la Thaïlande. L’an passé, c’est elle qui avait été élue meilleure compagnei de l’année.

Suivent All Nippon Airways, Emirates, EVA Air, Cathay Pacific, Lufthansa, Hainan Airlines Garuda Indonesia.

skytrax meilleures compagnies aériennes du monde

 

Thai Airways 10ème meilleure compagnie du monde

Thai Airways International ferme le Top 10 de SkyTrax en prenant la place de dixième meilleure compagnie aérienne.

Vous le savez, pour moi, Thai Airways est la meilleure compagnie pour partir en Thaïlande. C’est en tout cas ma préférée. Après en terme de budget, les compagnies proposant des vols avec une escale sont souvent plus intéressantes.

Les compagnies asiatiques sortent très bien leur épingle du jeu dans cette liste avec 7 d’entre elles dans les dix premières compagnies aériennes au monde de ce palmarès 2018 : All Nippon Airways, Cathay Pacific Airways, Garuda Indonesia et Thai Airways.

Les compagnies du Golfe, Qatar Airways et Emirates se placent également bien même si perdent des places (2ème et 4ème places). La Lufthansa est la seule compagnie aérienne européenne à se placer dans le Top 10.

Dans ce classement, KLM est 19ème et Air France 25ème. Bangkok Airways prend la 21ème place

Liste complète : https://www.worldairlineawards.com/worlds-top-100-airlines-2018/


Eviction des vendeurs de rue de Khao San Road à Bangkok

Share This:

Le sujet n’est pas nouveau, le ménage dans les vendeurs de rues de la capitale thaïlandaise a commencé depuis des mois mais à chaque fois que ça concerne l’une des rues les plus emblématiques de la ville, j’ai nommé Khao San Road (KSR), le retentissement est tout autre. 

Khao San Road

Le »ménage » de Khao San Road commence aujourd’hui…

 

Plus de vendeurs de rue à KSR à partir du 1er août

Les vendeurs de rue seront bannis des trottoirs et de la route de Khao San Road, la rue la plus touristique de Bangkok et de deux autres sites de la ville, à partir du 1er août, a annoncé mardi le vice-gouverneur de Bangkok, Sakoltee Phattiyakul.

Les deux autres sites sont le marché du Laos ou Talat Laos, dans le secteur de Klong Toey et un marché aux fleurs en face de Wat Hua Lamphong dans le district de Bang Rak.

Mais bien évidemment, les questions et réactions ce sont surtout concentrées sur Khao San Road. M. Sakoltee a déclaré que les vendeurs seraient dans un premier temps relocalisés dans une zone temporaire destinée à la vente à proximité de Khao San Road.

Leurs stands seront installées de manière ordonnée sans empiétement sur les trottoirs et la surface de la route, a-t-il précisé

M. Sakoltee a déclaré qu’une inspection de l’Hôtel de Ville a trouvé plus tôt que les trottoirs le long de la route de Khao San étaient remplis de stands de vente tant de jour que de nuit.

L’inspection avait été lancée en réponse à l’ordre du gouverneur de Bangkok, Aswin Kwanmuang, après que l’agence ait reçu des plaintes du public concernant des vendeurs empiétant sur les chemins.M. Sakoltee a déclaré que la congestion pourrait également être dangereuse en cas d’incendie.

 

Réorganisationde Khao San Road

Après le déménagement des vendeurs, un espace de stationnement pour les ambulances et un poste de contrôle de sécurité seront construits pour fournir des services de santé et assurer la sécurité des touristes nombreux dans cette rue. Enfin, ils le seront peut-être moins si les stands qui les attiraient pour faire du shopping ne sont plus là.

Pourtant,  M. Sakoltee assure que « la remise en état ne ruinera pas l’image de Khao San Road car les stands de vente seront réglementés de manière ordonnée pour créer une zone plus pittoresque ». Reste à voir le résultat… Personnellement, je n’ai jamasi compris que cette rue ne soit aps piétonne au moins le soir.

Khao San Road est le troisième site où le même programme de réaménagement a été mis en place cette année après un marché près de Central Lat Phrao dans le district de Chatuchak et le marché de Bang Kapi dans le district de Bang Kapi.

Quant au Talat Laos, qui sert actuellement de zone de vente temporaire, le département de l’application des lois de la ville soumettra une lettre pour réclamer la zone à M. Sakoltee et devrait obtenir son approbation cette semaine.

M. Sakoltee a déclaré que la relocalisation serait également appliquée aux vendeurs du marché en dehors de Wat Hua Lamphong précédemment autorisé aux vendeeurs de rues après 19 heures Les vendeurs seront transférés au marché de Phong Phra Ram apparmement.

Plus tôt, l’hôtel de ville avait récupéré les chaussées des marchés de Saphan Lek et de Pak Klong.

Je ne serai pas là pour le voir mais ceux qui seront à Khao San Road après le er août, n’hésitez aps à partager des photos sur le groupe Facebook « Thaïlande: questions / réponses », ça m’intéresse de voir la rue sans tous ses stands partout.

Je précise que cette mesure ne vise pas que des vendeurs de Street Food mais de tous les vendeurs de rue.


Alerte météo Thaïlande: la tempête tropicale Son-Tinh

Share This:

Le Département météorologique thaïlandais a lancé un nouvel avertissement sur de nombreuses provinces thaïlandaises essentiellement au Nord et au Nord-Et du pays en prévision de l’arrivée imminente de la tempête tropicale Son-Tinh.

tempête thailande

 

Tempête tropicale Son Tinh

La tempête tropicale est arrivée dans le golfe du Tonkin hier et se déplace vers l’ouest avec des vents allant de 30 km/h à 70 km/h. Elle devrait toucher la partie supérieure de la Thaïlande pendant quelques jours (jusqu’au 21 juillet).

Le département de météorologie thaïlandais a émis des avertissements de temps violent s’attendant à ce que des quantités importantes de vent et de pluie atteignent le Royaume au cours des deux prochains jours.

Bien que la tempête touchera plus durement le nord de la Thaïlande, toute la Thaïlande devrait être plus ou moins touchée avec des tempêtes attendues également dans le Sud jusqu’à Trang.

Provinces en alerte

 

19 juillet 2018

  • Dans le Nord-est: Loei, Nong Bua Lam Phu, Khon Kaen, Chaiyaphum et Nakhon Ratchasima.

  • Dans la Thaïlande Centrale: Uthai Thani, Kanchanaburi, Suphan Buri et Ratchaburi.
  • Thaïlande de l’Est: Chanthaburi et Trat.
  • Thaïlande du Sud: Ranong, Phangnga, Phuket et Krabi.

20 juillet 2018

  • Au nord: Mae Hong Son, Chiang Mai, Chiang Rai, Lamphun, Lampang et Tak.

  • Dans le centre: Uthai Thani, Kanchanaburi et Ratchaburi.

Le département a ajouté qu’il y a également une forte mousson du sud-ouest qui prévaut actuellement sur la mer d’Andaman et le sud de la Thaïlande, ce qui apportera de fortes pluies isolées dans les régions du sud, de l’est et du centre.

Les vents causeront des vagues atteignant plus de 3 mètres de hauteur. Le département a conseillé à tous les navires de procéder avec prudence et à tous les petits bateaux de la mer d’Andaman de rester à terre jusqu’au 22 juillet.

Soyez prudent pour vos sorties en mer notamment à Phuket où depuis 2 semaines plusieurs accidents ont eu lieu dont le naufrage du Phoenix et son terrible bilan de 47 morts. C’est surtout pour vous excursions et sorties en jet-ski qu’il vaut mieux y renoncer si la météo ne vous paraît pas rassurante.

En espérant qu’après ce passage, la météo en Thaïlande deviendra plus clémente.


Thaïlande : 28 provinces en alerte pour un déluge

Share This:

Je vous avais déjà partagé l’avertissement météo du Département météo sur Twitter (@Thailandee_com) mais là, en Thaïlande, les autorités ont mis 28 provinces du pays en état d’alerte pour déluge cette semaine jusqu’à jeudi inclus car de fortes pluies sont prévues avec de probables crues soudaines qui pourraient causer des ravages, y compris des inondations et des mers agitées.

pluies en thailande

 

Fortes pluies jusqu’à jeudi

Les autorités des 28 provinces concernées ont été contactées par le Département de Prévention et d’Atténuation des Catastrophes (DDPM) pour se préparer au déluge, au ruissellement eaux et aux fortes tempêtes qui pourraient provoquer des vagues allant jusqu’à 3 mètres.

Les autorités ont été chargées de suivre les conditions locales de l’eau et de rester vigilantes quant aux risques possibles pour la sécurité.

Des unités de sauvetage ont été organisées pour faire face à diverses situations afin qu’elles puissent être déployées 24 heures sur 24 et que les bateaux soient soumis à des contrôles de sécurité approfondis avant d’être autorisés à prendre la mer ou non, ont indiqué les officiels.

Le directeur général du DDPM, Chayapol Thitisak, a déclaré que la mousson balayait maintenant le Myanmar, la partie supérieure de la Thaïlande et le Laos. De fortes pluies sont également attendues sur une grande partie de la Thaïlande.

Pluies Thaïland

 

28 provinces en alertes météo

Six des 28 provinces en alerte élevée se trouvent dans le Nord de la Thaïlande.

Il s’agit de Tak, Phitsanulok, Phichit, Phetchabun, Nan et Nakhon Sawan.

Huit autres sont dans le nord-est : Sakon Nakhon, Udon Thani, Kalasin, Mukdahan, Nakhon Phanom, Yasothon, Roi Et et Maha Sarakham.

Les cinq provinces des plaines centrales sont: Kanchanaburi, Sa Kaeo, Chantaburi, Prachin Buri et Trat.

Les neuf autres se trouvent dans le Sud: Chumphon, Surat Thani, Phatthalung, Ranong, Phuket, Phangnga, Krabi, Satun et Trang.

M. Chayapol a déclaré que le Département de la Marine, la police maritime et le Département des pêches ont été invités à patrouiller la mer pour avertir les navires de prendre les précautions de sécurité nécessaires.

Sources: TMD et Bangkok Post

 


Ces habitudes que l’on prend quand on reste trop longtemps en Thaïlande

Share This:

Après une année complète en Thaïlande, quand je suis retourné en France en avril dernier, forcé de constather que j’y ai pris quelques habitudes et réflexes qui ne sont pas tout à fait compatibles avec la vie en France. J’ai trouvé que c’était amusant de les lister ici et je suis sûr que ça fera penser à beaucoup d’entre vous à d’autres situations où les différences entre France ou autre pays francophone et Thaïlande sont flagrantes.

habitudes vivre en Thailande

 

  • Quand aux toilettes, je cherche le petit pistolet avec le jet d’eau et la poubelle pour jeter le papier toilette

  • Quand le dimanche, je crois que je peux aller faire les courses comme n’importe quel jour mais que tout est fermé ou presque et que j’ai plus rien dans le frigo
  • Quand j’ai faim, qu’il est 14h passé et que je rentre dans un restaurant et qu’il me dit :« désolé mais le service est fini, monsieur »
  • Quand j’ai la flemme de faire à manger et que je crois que je vais juste pouvoir aller trouver un vendeur de rue
  • Quand je débarque dans un restaurant avec une boisson achetée auparavant et que je me fais enguirlander par le patron parce que… je la bois
  • Quand tu dois manger… avec un couteau
  • Quand il est plus de 14h et pas encore 17h et que tu veux acheter une bière… et que tu peux
  • Quand je n’attache plus mon vélo et m’étonne de ne pas le retrouver quand je reviens et confiant, je pense juste que quelqu’un a dû le déplacer (ça m’est arrivé 2-3 fois en Thaïlande, il devait gêner alors il a juste été déplacé de quelques mètres)
  • Quand je cherche les tuk-tuks du regard pour me rendre quelque part
  • Quand au cinéma et que je suis prêt à me lever pour l’hommage au Roi avant le film
  • Quand je veux conduire sur la file de gauche (heureusement, ça on se rend vite compte qu’il ne faut pas ;))
  • Quand je traverse pas quand le bonhomme est vert mais juste quand il n’y a pas de voiture (peu de gens le savent mais ça peut coûter une amende de 4€ en France, je le sais parce que j’ai été verbalisé)
  • Quand je pense que je peux aller acheter des trucs à n’importe quelle heure mais qu’en France, y a pas de 7 Eleven. A minuit, va trouver une supérette ouverte !
  • Quand je dis que j’ai pas besoin de sachet plastique à la caisse alors qu’on m’en propose pas
  • Quand à la station essence, j’ouvre la fenêtre pour annoncer le carburant que je veux et le montant et que je réalise qu’il n’y a plus de pompiste depuis longtemps
  • Quand au feu rouge, si je tourne, je continue ma route avant de me rappeler qu’on fait pas ça en France
  • Quand tu branches ton chargeur de portable sur une des prises du restaurant où tu manges et que très vite, on te pose 2 questions sur un ton un peu appuyé, je dois dire: « non mais tu te crois où ? » et « c’est toi qui paies l’électricité ? »

  • Quand je salue un voisin par un wai et qu’il me regarde bizarrement
  • Quand sur le parking d’un restaurant ou d’un hôtel, tu attends que le gardien vienne pour t’aider à faire les manoeuvres et bloquer la circulation quand tu sors et qu’il vient jamais
  • Quand je dis « khop khun krap », « sawasdee krap »  ou « mai pen rai » plusieurs fois par jour
  • Quand je fais un sourire à un ou une inconnue et qu’il/elle me prend pour un pervers
  • Quad au supermarché, tu va prendre un caddie et que toute la file vient avec parce qu’ils sont attachés et qu’il faut une pièce pour le détacher
  • Quand je veux appeler un ami et que je lance LINE sur mon téléphone mais en France personne connaît LINE
  • Quand tu finis un SMS par 555 et que personne comprend

Je suis sûr que vous en avez plein d’autres ! Alors si cette petite liste vous fait penser à d’autres situations, n’hésitez pas à les mettre en commentaire du partage de cet article sur la page Facebook de Thailandee.com, je rajouterai les plus intéressantes et amusantes à cet article.

Le but n’est pas de faire du France bashing ou que sais-je, juste de noter qu’il y a plein de petites choses qu’on a ou que l’on fait en Thaïlande qu’on n’a pas ou ne peut pas faire en France et vice versa.


La Thaïlande hors des sentiers battus : Phrae partez !

Oui, je n’ai pas pu m’empêcher ce jeu de mots pour lancer une série d’articles « la Thaïlande hors des sentiers battus ». Je commence par la petite ville de Phrae (ça se prononce « prè ») dans le Nord de la Thaïlande. Peu citée dans les guides, la ville attire peu de touristes et pourtant…

 

Une centre ville agréable

Dés ma première fois et mes premières heures à Phrae, j’étais tombé sous le charme rien qu’en me baladant dans le centre. Parti en fin d’après-midi avec le plan remis par la réception de mon hôtel, je suis allé de temple en temple par des petites rues calmes aux maisons souvent traditionnelles en bois avec jardin. Gagné par le calme et l’ambiance village de ces rues, J’ai visité plusieurs temples, vu derrière des portails fermés (oui, il était trop tard) des maisons anciennes remarquables devenues des musées, avant d’atterrir dans l’ambiance musicale et festive du marché de nuit hebdomadaire de la ville et d’y dîner.

 

Mes temples préférés en ville

Le temple que j’aime le plus en ville à Phrae, le  Wat Pong Sunan, n’est pas le plus ancien, il était d’ailleurs en partie encore en construction lors de ma première visite. Son Bouddha couché extérieur, sa grande tortue surmonté d’un Bouddha debout au fond et justement le hall blanc au multiples pics dorés et aux peintures intérieures colorées aujourd’hui achevé en font un petit temple plein de charme. Il est aussi joliment éclairé le soir et ferme plus tard le samedi car voisin de la Walking Street hebdomadaire de Phrae.

wat pong sunan phrae thailande

temple phrae

wat pong sunan phrae

phrae-91

temple phrae thailande

Wat Pong Sunan

Le Wat Luang est presque en face. Son principal intérêt est son chedi mais il a aussi un petit musée.

wat luang phrae

wat luang phrae

Wat Luang

Le Wat Phra Non, qui comme son nom l’indique en Thaï, abrite un Bouddha couché dans un de ses bâtiments est un peu plus loin.

temple bouddha couché Phrae Thailande

 

wat phra non Phrae thailande

Wat Phra Non

Ces 3 temples sont vraiment voisins et dans le même coin vous trouvez le marché de nuit du samedi soir et une des maisons anciennes les plus réputées de Phrae, la Vongkhuri House. Pour moi, ça fait une balade vraiment sympa. D’autant que les petites rues de ce quartier sont très agréables. Surtout en fin d’après-midi et le matin.

Il ya quelques autres temples évidemment en ville dont un assez charmant avec une statue de… Pikachu, le Wat Chetawan ou encore le temple royal Wat Phra Bat Ming Muang et quelques autres.

wat chetawan phrae

wat chetawan phrae

pikachu temple thailande

Wat Chetawan

 

Les maisons anciennes 

Comme beaucoup de villes du Nord de la Thaïlande, Phrae est une ancienne ville fortifiée. On voit encore quelques traces du mur d’enceinte qui encercle le centre ville actuel avec notamment un petit passage boisé le long du canal dont la voûte des arbres offre une ombre agréable.

Phrae a aussi conservé quelques superbes exemple de maison en bois anciennes. Certaines sont ouvertes au public comme la Vongbhuri House ou Khum Chao Luang et 2-3 autres.

vongbhuri house phrae thailande

Vongbhuri House

maison ancienne thailande phrae

Khhum Chao Luang

 

Les marchés de nuit à Phrae

Le marché du samedi soir, ou Kad Phra Non, une walking street comme on en voit de plus en plus en Thaïlande, se tient près du Wat Pong Sunan même si son départ officiel est un peu plus loin. Cette Walking Street hebdomadaire n’est pas pour les touristes étrangers extrêmement rares ici mais pour les habitants avec un mélange de stands de nourriture, de marchés de fruits et légumes (parfois bio), de vente d’habits, d’artisanats et quelques groupes de musique souvent très bons. 

Sinon, il y a une autre Walking Street, mensuelle cette foi,s dans la rue Charoenmuang Road chaque premier dimanche du mois. Le cadre de la rue est moins charmant mais on retrouve tous les ingrédients des marchés de nuits en Thaïlande avec en prime une scène et des spectacles de danses exécutées par les ethnies locales. Comme par exemple cette danse des bambous, Lao Kra Top Mai (ลาว กระทบ ไม้), qui revisitait « We Will Rock You ».

Et sinon, chaque soir un marché de nuit prend place sur … près du poste de police. On y mange thai pour vraiment pas cher.

 

Un peu en dehors de Phrae

Le temple le plus sacré de la province de Phrae est le Wat Phrat That Cho Hae qui se trouve à une dizaine de kilomètres de Phrae. Long escalier naga, chedi doré renfermant des reliques sacrées, on est dans un wat phra that « classique ».

Wat Phra That CHo Hae

wat phra that cho hae

Wat Phra That Cho Hae

Un peu plus loi, à 2 kilomètres seulement, j’ai finalement préféré le Wat Phra That Chom Chaeng, plus confidentiel et moins touristique.

wat phra that chon chaeng phrae

Wat Phra That Chom Chaeng thailande

Wat Phra That Chom Chaeng

Mais mon gros coup de coeur parmi les temples hors de la ville est sans contexte le Wat Phrat That Suthon Mongkhon Khiri. Pour son immense Bouddha couché de style birman bien sûr mais aussi pour son hall d’ordination, son chedi, son bâtiment arrière et ses rangées de Bouddha debout. Un des plus beaux temples du Nord.

wat phra that suthon mongkhon khiri

Le Wat Phra That Sukhon Mongkhon Khiri

Des Wat Phra That, dans les environs, il y en a plein. Un très peu connu, le Wat Phra That Thin et son chedi entouré de statue d’elephants, un autre plus connu, le Wat Phra That Phu Jae qui offre une belle vue dominante et qui aura bientôt un Big Buddha et quelques autres que je ne suis pas encore allé voir.

 

Ou dormir à Phrae ?

Bien qu’ils ne soient pas si nombreux, je n’ai évidemment pas testé tous les hôtels de Phrae. En 3 séjours de quelques jours même si j’avais voulu, je n’aurais pas pu mais voici pour moi quelques valeurs sûres pour leur rapport qualité/prix et leur emplacement.

  • Mee Bed & Breakfast
    Une adresse assez récente mais vraiment sympathique, chambres confortables, établissement un peu en retrait de la route donc plus au clame, petit restaurant le soir et à 5 minutes à pieds du marché de nuit quotidien, il est aussi assez bien placé pour visiter le centre à pieds ou à vélo.

  • Le Poomthai Garden Hotel
    D’un standing supérieur, il est une des rares hôtels en ville à avoir une belle piscine. Un peu plus excentré, il met des vélos à disposition de ses clients. Les chambres sont confortables et le restaurant propose régulièrement de la musique live le soir. Personnellement, j’y ai mangé en étant le seul client avec ma femme et pourtant, ils ont fait venir une chanteuse pour agrémenter notre repas de chansons douces.

Sinon, il y aussi quelques homestays au confort certes plus basique mais à l’accueil plus chaleureux. Une des bonnes adresses pour moi, c’est le Chatawan Homestay la propriétaire est incroyablement gentille et fait un petit déj tip top. Il se trouve à 3 minutes à pieds de la Walking Street du samedi soir et 3 minutes du Wat Chetawan.

 

Venir à Phrae

Je ne rentrerai pas dans le détail car il y a toute une rubrique Arriver / Partir Phrae dans la partie principale du site mais on peut venir ici en bus ou en avion depuis Bangkok. Attention par contre, il n’y a pas de vols tous les jours.

Vous retrouverez toutes les détails sur ces lieux à visiter et toutes les infos pour préparer votre séjour dans la province sur la page du site consacrée à la ville de Phrae.

Share This:


Aquatic Phansa Festival d’Ayutthaya (27 juillet)

Share This:

Dans deux semaines, ce sera le début du carême bouddhiste en Thaïlande dont le 1er jour s’appelle Khao Phansa et pour l’occasion, il y aura beaucoup de festivités (je listais les plus importants festivals de Khao Phansa ici) et parmi elles, le festival aquatique de Phansa à Ayutthaya.

phansa festival bougies ayutthaya

Aquatic Phansa Festival au Lad Chado Market d’Ayutthaya

 

Ayutthaya Aquatic Phansa festival

Evidemment, l’événement le plus connu de Khao Phansa en Thaïlande, c’est le Festival des Bougies d’Ubon Ratchathani mais celui d’Ayutthaya qui a lieu la veille, jour d’Asanha Bucha, est bien moins connu et m’a toujours attiré car il se passe sur l’eau. Je comptais y aller cette année mais j’ai d’autres prérogatives. Je vous en parle quand même car de Bangkok, c’est pas si loin et je pense que ce sera une journée intéressante à cumuler avec une nuit et une journée de visite à Ayutthaya.

Cette année le festival Aquatique de Phansa d’Ayutthaya se tiendra le 27 juillet 2018 à 8h30. Comme chaque année, il prendra place sur le canal du Lad Chado market. Le festival dure jusqu’en début d’après-midi.

ayutthaya festival bateaux

Défilé des bateaux avec le bougies sur le canal du marché

Comme je vous le disais, c’est un festival des bougies particulier car quand normalement les bougies sont transportées dans la rue, ici, elles le sont sur des bateaux. Et la flotte des embarcations participantes est assez importante.

aquatic phansa festival ayutthaya

 

Le marché de Lad Chado

Le Lad Chado market (voir la carte plus bas) se trouve dans le district de Phak Hai dans la province d’Ayutthaya. Il se tient au bord d’un canal et c’est là que chaque année se tient l’Aquatic Phansa Festival.

Ce marché presque flottant centenaire est vraiment intéressant hors festival également. Il est ouvert chaque week-end. On y trouve des maisons traditionnelles bien conservées et une ambiance de marché tel que la Thaïlande en comptait beaucoup il y a un siècle quand les canaux étaient les voies de commerces et circulation principales. 

Vous y trouverez aussi un musée dans une des boutiques anciennes qui raconte l’histoire de la communauté. 

Il semble qu’il y ait aussi un grand festival d’ordination de moines toujours en bateau sur ce canal chaque année mais je ne sais pas exactement quand ils se tient.

 

Comment venir ?

 

Première étape, il faut vous venir à Ayutthaya soit en train soit en minivan, vous retrouver tous les horaires sur la page « Arriver / Partir Ayutthaya« .

Le marché Lad Chao se trouve à une dizaine de kilomètres du centre ville d’Ayutthaya. Vous pourrez donc embaucher un tuk-tuk pour vous y emmener ou voir avec votre hôtel pour avoir une voiture avec chauffeur. A vérifier mais il semble que l’on puisse maintenant aussi utiliser l’application GRAB (l’équivalent d’UBER) à Ayutthaya, ce sera probablement le plus simple.


Perturbations sur les bateaux pour Koh Phangan en ce moment

Share This:

Il y a pas mal de perturbations sur les bateaux à destination de Koh Phangan depuis hier. La raison, si j’ai bien compris, un niveau d’eau trop bas due à la marée. C’est une situation exceptionnelle mais qui a entraîné des annulations de ferrys. Point sur la situation.

koh phangan

 

Perturbations sur les bateaux pour Koh Phangan

Dés que j’ai été informé du problème (merci Jessica !), j’ai fait le tour des compagnies de ferry pour récupérer leurs communications sur cette situation exceptionnelle ou les appeler.
Voici ce que je peux vous dire pour l’instant sachant que le phénomène devrait durer plusieurs jours. Jusqu’au 17 juillet a priori.

 

Raja Ferry annule plusieurs ferrys

Raja Ferry annonce l’annulation de traversées et le retard d’autres à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 17 juillet.

koh phanga raja ferry

Annulation de ferrys pour Koh Phangan

  • Dans le sens Donsak (Surat Thani) -> Koh Phangan: annulation des ferrys de 6h et 8h et retard de celui de 11h
  • Dans le sens Koh Phangan -> Donsak (Surat Thani): annulation des ferrys de 9h et 11h et retard de celui de 14h

A noter que si vous avez pris une formule avion + bus + ferry d’Air Asia, il est probable que vous soyez concerné car il me semble que pour Koh Phangan, ils travaillent avec Raja Ferry.

Si vous comptiez voyager avec cette compagnie sur ces dates, rapprochez-vous de leur bureau local ou appelez-les au 02 276 8211.

 

Annulations chez Lomprayah

Lomprayah annonce aussi des annulations mais que jusqu’au 13 juillet et pour la liaison Koh Tao – Koh Phangan. 

  • Annulation du bateau de 18h15 entre Koh Phangan et Koh Tao
  • Annulation du bateau de 6h entre Koh Tao et Koh Phangan

Lomprayah annulation bateau thailande

Annulations chez Lomprayah

Les clients concernés sont invités à prendre contact avec leurs guichets sur place, sinon, leur hotline est au 02 629 0011.

 

Seatran Ferry

J’ai contacté Seatran et ils m’ont indiqué que seuls les bateaux de 11h et 14h30 depuis Donsak (Surat Thani) peuvent accoster à Koh Phangan soit encombre sur la période.

Pour plus de renseignement, vous pouvez les contacter au 077 950 559 (appuyer sur 0 pour parler à un agent).

 

Songserm

Songserm a aussi annulé quelques traversées aujourd’hui mais je n’ai pas de détails sur la suite. Vous pouvez les contacter au 02 629 3415.

 

Réservation via 12go

Comme je recommande 12go pour réserver vos transports en Thaïlande de longue date et renvoie vers eux depuis Thailandee.com pour leur sérieux et réactivité, je les ai évidemment contactés pour leur demander comment ça se passait pour les clients qui ont réservés via leur site.

  • Réservation avec Lomprayah : 12go contacte chaque client concerné et lui propose une annulation avec remboursement total ou une alternative avec une place sur le prochain bateau possible
  • Réservation avec Seatran : c’est la compagnie qui gère directement et vous proposera un autre bateau.
  • Réservation Songserm: vous serez intégralement remboursés

N’hésitez pas à les contacter (en Français) via le formulaire au bas de cette page de leur site, ils sont très réactifs.

J’essaierai de vous tenir informés via mon compte Twitter de l’évolution de la situation et du retour à la normale (a priori le 18).

A noter que les capitaines de ces grandes compagnies de ferry ne prennent pas la mer si la météo présente risque. La sécurité passe avant la ponctualité et c’est bien normal ! 


Les petites histoires du sauvetage des 13 bloqués dans la grotte

Share This:

Beaucoup d’entre vous ont suivi les recherches puis le sauvetage des 12 enfants et leur entraîneur bloqués dans la grotte de Tham Luang à Mae Sai, près de Chiang Rai. J’ai moi-même essayé de vous relayer les informations des médias locaux via mon compte Twitter et ma page Facebook. Mais derrière tout ce que vous avez pu voir à la télévision, il y a des petites histoires touchantes, émouvantes, drôles même…

sauvetage grotte tham luang thailande

 

Le coach des enfants

Le plus étonnant pour moi dans toute l’histoire du sauvetage de la grotte de Tham Luang, c’est qu’aucune voix ne s’est à aucun moment élevée pour blâmer le coach. Mieux, alors que le contact avait enfin été établi avec les sauveteurs, les enfants ont pu écrire des lettres à leurs parents transmises par les plongeurs qui les ravitaillaient. Le coach Aek a en, lui, adressé une aux parents des enfants leur demandant pardon et en réponse aucun ne lui a reproché quoique ce soit. Au contraire, ils l’ont remercié de prendre soin de leurs garçons. Une réaction impensable en France et dans bien des pays. 

Après les évacuations des quatre premières personnes le dimanche 8 juillet, sur les réseaux sociaux, circulait l’information, enfin plutôt la rumeur, que l’entraîneur avait été le premier à quitter la grotte car était le plus faible s’étant privé de nourriture pour laisser sa part aux enfants pendant les 9 jours qu’il a fallu pour les atteindre (ce qui est probablement vrai). Mais il est bel et bien sorti le dernier ne voulant laisser aucun enfant derrière lui.

 

Les équipes de pompage

On a beaucoup parlé des plongeurs, c’est eux qui ont localisés les enfants, les ont ravitaillés puis finalement sortis de la grotte mais dans toute cette opération, le travail des équipes de pompage a été primordial pour faire baisser le niveau de l’eau. Moins il y a avait de parties nécessitant de plonger moins il y avait de risque pour faire sortir les enfants.

Thawatchai Fuengkachorn à la tête de la Great Naga Water Pump Team est venu de la province de  Nakhon Pathom avec ses immenses pompes et ses tuyaux normalement utilisées dans des fermes de crevettes. Ses équipes ont travaillé non-stop pendant 12 jours en dormant très peu. Ils n’ont demandé aucune rémunération. La petite histoire veut qu’ils aient quand même reçu des dons. Leurs efforts ont été décisifs dans cette opération, pourtant, on ne les a vus nulle part et ils sont repartis aujourd’hui n’attendant aucune reconnaissance ou traitement de faveur. A leur grande surprise, deux véhicules de police se sont toutefois présentés pour escorter l’imposant convoi de camions applaudi à son passage parfois le long des routes. (Source: Khaosod)

 

Les laveurs de linge

Et il y a d’autres acteurs encore plus de l’ombre comme les laveurs de linge qui s’ils ne pouvaient rien faire pour évacuer les enfants et leur entraîneur, ont eux aussi bénévolement collecté et lavé les uniformes des sauveteurs la nuit pour qu’ils soient propres et prêts chaque matin. Un petit reportage de la BBC nous les présentait.

D’autres volontaires leur ont fait à manger… C’est tout un élan de solidarité, de bénévoles, dont les Thaïlandais ont le secret, qui s’est mis en place. 

 

Les paysans inondés

Je ne sais pas si c’était votre cas mais moi je me suis assez rapidement demandé où toute l’eau pompée de la grotte allait. J’ai trouvé la réponse dans un article d’un journaliste qui a rencontré les paysans des alentours de la grotte dont les champs étaient littéralement inondés et la récolte probablement perdue ou du moins fortement compromise. Ils ne se plaignaient pas, ne demandaient rien d’autre que de voir les enfants et leur entraîneur sortir vivants. Ils ne demandaient aucune compensation. Seule l’issue heureuse de l’opération les importait et s’il fallait inonder leur champs malgré les difficultés financières que ça leur créerait, ce n’était pas grave.

Ils seront quand même indemnisés par le Ministère de l’Agriculture mais ils n’ont rien demandé. (Source: The Nation)

J’ai même lu qu’une équipe de pompage s’était proposée de rester pour aller maintenant que le sauvetage est fini pomper l’eau des champs. Toujours bénévolement.

 

Un moine à la grotte

Avant que les 12 garçons et leur entraîneur n’aient été retrouvés dans la grotte de Tham Luang, l’un des moines les plus célèbres de Thaïlande, Kruba Boonchum Yannasangwalo, venu sur place avait annoncé qu’ils étaient tous en vie et en sécurité.

« Les garçons sont en sécurité. Ils sortiront dans quelques jours », avait-t-il déclaré après une cérémonie, selon le Bangkok Post.

« Les plongeurs ne sont pas loin des garçons », avait-il ajouté le lendemain. 

Certains seront sceptiques et penseront à une prédiction heureuse d’autres reconnaîtront que peut-être certains moines bouddhistes ont une connection avec le monde que nous n’avons pas mais ça fait partie de la petite histoire de la grotte de Tham Luang et les 13 qui s’y sont retrouvés piégés. 

 

Hollywood déjà sur les dents

Alors que le sauvetage était encore en cours, il semble que des producteurs d’Hollywood, attirés par le potentiel dramatique de cette histoire avaient déjà débarqués pour être les premiers à l’exploiter. Ils ont probablement été ravis du dénouement heureux pas par humanisme mais car les happy endings ça fait plus d’entrées. Pathétique !

 

Des numéros porte-bonheurs

Ils étaient 13 dans la grotte, une nombre qui chez nous peut générer un peu de superstition mais en Thaïlande, c’est après l’évacuation des enfants que la superstition des chiffres est entrée en jeu. Beaucoup sont en train d’y chercher l’inspiration dans le choix des billets de loterie à acheter. Ils veulent des numéros en relation avec cette histoire au déroulement heureux. Des journaux indiquaient ce matin, par exemple, que les numéros d’immatriculation des ambulances qui ont emmené les évacués à l’hôpital, étaient très recherché chez les vendeurs de tickets de loterie. Car oui, en Thaïlande, on ne coche pas une grille de numéros, on achète des tickets avec des numéros imprimés à l’avance à des vendeurs de rue.

Il y a probablement plein d’autres petites histoires et acteurs de l’ombre qui ont participé à cette incroyable opération de sauvetage. J’avais envie de leur rendre hommage et de montrer aussi comme la population thaïlandaise est généreuse et solidaire dans des situations comme celles-là.

Voilà qui referme ce chapitre. Je continuerai à vous donner des nouvelles des 12 enfants et leur entraîneur via mon compte Twitter mais reprends dés demain mon clavier pour des partages plus « touristiques ». C’est ce que je fais le mieux… enfin, je crois 😉

Je ne peux pas finir cet article sans rendre hommage à l’ancien membre des Thai Navy SEAL Saman Kunan qui est décédé le vendredi précédant les opérations d’évacuation alors qu’il plongeait pour ravitailler les enfants. Qu’il repose en paix… 


Propulsé par WordPress