Blog Thailandee!com

Partager cette page :
   

Recette thaïe: Pad Kra Pao Moo

Share This:

Voici la recette d’un plat, le sauté de porc au basilic et piment qu’on retrouve assez régulièrement dans les restaurants de rue en Thaïlande. Un plat assez relevé dont vous pouvez demander une version « mai sai pik » plus fade. Mais si c’est vous qui cuisinez, à vous de doser selon vos goûts !

Pad Krapao Moo recette

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 3 cuillères à soupe d’huile de tournesol
  • 7 gousses d’ail écrasées
  • petits piments verts coupés en deux dans la longueur ( quantité selon vos goûts)
  • 500 g de porc coupé très finement presque haché
  • 4 œufs
  • Sel et poivre
  • 4 cuillères à soupe de sauce d’huître
  • 1 cuillère à soupe de sauce soja
  • 1 ½ cuillère à café de sauce de poisson
  • 1 cuillère à café de sucre
  • 2 belles poignées de feuilles de basilic sacré (krapao) ou à défaut basilic thaï (plus épicés que notre basilic à nous)

 

Préparation

Faîtes cuire du riz pour 4 personnes.

Pour préparer le porc, faites chauffer de l’huile dans un wok à feu vif. Ajoutez l’ail et les piments et laissez-les colorer tout en remuant, puis ajoutez la viande de porc.

Cuisez 5 minutes en remuant régulièrement. Baissez le feu et couvrez pour maintenir au
chaud.

Pendant ce temps, préparez les oeufs façon oeuf au plat. Faites chauffer de l’huile dans une poêle. Cassez-y les œufs et faites-les cuire jusqu’à ce que les jaunes soient pris, puis salez et poivrez.

Reprenez la préparation du porc. Enlevez le couvercle du wok. Assaisonnez avec la sauce d’huître, la sauce soja et la sauce de poisson. Puis ajoutez le sucre et les feuilles de basilic.
Laissez cuire jusqu’à ce que les feuilles de basilic se ramollissent.

Reste plus qu’à servir. Disposez du riz dans chaque assiette puis mettez le porc et enfin disposez l’oeuf sur le dessus.

Bon appétit !

Retrouvez d’autres recettes en vidéos dans la rubrique cuisine thaïlandaise.


Cuisiner thaï: Gambas sauce chuchee

Share This:

J’en avais mangées d’excellentes dans un restaurant thaï à Paris (Im Thai Gourmet pour ne pas le citer), j’ai voulu réessayer chez moi de faire des gambas sauce chuchee. Recette thaïlandaise pour 4.

gambasses chuchee

Les gambasses sauce Chuchee: un régal !

 

Ingrédients : 

  • 300g de gambas
  • 40 cl de lait de coco
  • pâte de curry thaï rouge (se trouve dans les magasins asiatiques)
  • sucre
  • Sauce de poissons ou Nuoc Man (naam pla en thaï)
  • coriandre fraîche
  • 4 feuilles de citron kaffir (là aussi, voir dans les supermarchés asiatique)
    (à défaut vous pouvez les remplacer par un zeste de citron vert)

Préparation de la sauce chuchee:

Dans un wok, à feu vif, faîtes chauffer 2 cuillères à soupe pâte de curry rouge avec une cuillère à soupe de lait de coco en mélangeant pour obtenir une sauce uniforme. Laisser sur le feu quelques minutes puis ajouter le reste du lait de coco.

Ajoutez la sauce de poisson, les feuilles de citron kaffir ciselées en fines lamelles (sans les tiges), le sucre et poivrez abondamment (5-6 tours de moulin).

Laissez mijoter à feu doux 15-20 minutes jusqu’à ce la sauce ait réduit et se soit épaissie tout en remuant de temps en temps.

Ajoutez les coriandre fraîche ciselée et mélangez. Au bout de 30 secondes, coupez le feu. La sauce est prête.

Préparation des gambas:

Lavez et séchez les gambas.

Faites les cuire à la plancha ou à défaut sauter à la poêle.

Service:

Servez les gambas nappées de la sauce chuchee que vous avez préparée. 

Vous pouvez les accompagner de riz thaï et d’un peu de salade.

Bon appétit !

Si vous vous êtes régalés, vous pouvez retrouver d’autres recettes thaïes sur notre blog.


Gambas thaïes gingembre coco citron vert

Share This:

Une petite recette thaïlandaise rapide pour cuisiner un aliment phare de l’alimentation en Thaïlande: la gambas. Aujourd’hui, on vous propose la recette de gambas au gingembre et citron vert (pour 4 personnes).

gambas à la thaie

Photo non contractuelle 😉

 

Ingrédients:

  • 600g de gamabs ou de crevettes moyennes ou grandes
  • huile d’olive
  • un citron vert
  • gingembre
  • lait de coco
  • ail
  • sauce soja
  • coriandre fraîche
  • poivre

Préparation de la marinade:

Pour la marinade, versez dans un bol, l’équivalent de le jus d’un citron vert avec 4 cuillères à soupe d’huile d’olives ainsi que 30 grammes de gingembre râpé, une gousse d’ail écrasée et émincée et 2 cuillères à soupe de sauce soja

Mélangez, ajoutez 650 g de gambas entières (lavées et séchées), mélangez et laissez mariner pendant minimum 4 heures (idéalement une nuit).

Cuisson

Sortez les gambas de la marinade en les égouttant et garder la sauce de votre marinade.

Faîtes sauter les gambas à la poêle à feu vif ou la plancha jusqu’à qu’elles prennent une coloration et que la chair soit cuite (environ 2-3 minutes).

Poivrez et ajouter le jus de la marinade. Faîtes cuire à feu très vif jusqu’à ébullition pendant 30 secondes.

Retirez les gambas mais gardez votre jus. Ajoutez-y du lait de coco (10cl) et continuez de cuire une petite minute en diluant bien le lait de coco jusqu’à obtenir une sauce homogène. Si vous aimez les plats épicés vous pouvez ajouter un peu de curry.

Mettez la sauce obtenue dans un bol à part ou versez la directement sur les gambas servies dans chaqu assiette. 

En général, on leur ajoute un peu de coriandre fraîche hachée sur le dessus des gambas pour la décoration et pour le goût.

Bon appétit !

Retrouvez d’autres recettes thaïlandaises sur notre blog et des recettes en vidéo dans notre rubrique « Vidéos Thaïlande« .

 


Glace maison minute façon thaïe

Share This:

Non, cet article n’est pas vraiment une recette de cuisine juste le partage d’une vidéo qui vous montre comment les vendeurs de rues en Thaïlande font des glaces maison instantanées. Plutôt ingénieux… comme d’habitude !

glace thailande

Le principe est simple. On dispose quelques fruits frais sur un bloc de glace, on arrose le tout de lait concentré puis on écrase et hache avec des spatules. On mélange, on étale pour que ça refroidisse et fige… Et à la fin, on a une jolie crème glacée minute.

Des petits procédés comme ça, il y en a plain en Thaïlande. Les vendeurs de rues sont ingénieux. Ils font vraiment partie du folklore de la Thaïlande, c’est pour ça que les opérations récentes pour limiter leur présence dans les rues de Bangkok fait mal au coeur.

Il offrent à manger et parfois même tout un spectacle. C’est bon pour le tourisme, c’est bon pour l’économie même si beaucoup ne sont aps déclarés (ils paient des bakchichs) et c’est bon pour les papilles ! (bon c’est vrai c’est un peu moins bon pour marcher sur les trottoirs sans encombres ;))

 


Cuisinez thaï: recette Tom Kha Kai

Share This:

Aujourd’hui, pour ceux qui ont envie de s’essayer à la cuisine thaïlandaise, on vous partage la recette du Tom Kha Kai, une soupe au lait de coco et au poulet. 

recette Tom Kha Kai

Le Tom Kha Kai est une délicieuse soupe au lait de coco et poulet

C’est parti, il n’y qu’à suivre les instructions dans la vidéo et à déguster !

Bon appétit !

Vous pouvez retrouver d’autres recettes Thaïlandaises dans notre rubrique « Vidéos » avec notamment les incontournables pad thaï.


Petit guide de la cuisine thaïlandaise

Share This:

La cuisine thaïlandaise est une des choses dont on se réjouit quand on part visiter le pays. La gastronomie y est mondialement renommée, très riche et très variée. Mais pourquoi certains pays, comme la Thaïlande ou la France, ont développé une gastronomie si riche alors que d’autres proposent moins de variété et de sophistication. L’histoire du pays nous donne beaucoup de réponses.

Khao Soi Thailande

Khao Soi, une soupe de nouilles au curry, spécialité de la Thailande du Nord

La Thaïlande tout d’abord propose un paysage varié et donc une grande richesse d’ingrédients. On y trouve la mer, la montagne, la plaine. Le climat est assez humide pour que toutes sortes de végétaux y poussent. On trouve donc une grande variété de viande, de produits de la mer, de fruits et de légumes et avec une grande fraicheur et une grande qualité.

D’autre part l’histoire de la Thaïlande montre que le pays s’est souvent ouvert à la visite des étrangers. On constate par exemple une très forte immigration chinoise, encouragée par le Roi au 19ième siècle, et avec elle l’intégration de nombreux plats aujourd’hui très populaires : le jarret de porc aux épices et riz (Khao Ka Moo), le canard rôti (Ped Yang), les bouchées vapeurs aux crevettes (Khanom Jib Khung), la soupe de riz bouilli du matin (Joake Moo), ou encore la soupe rouge aux nouilles et calamar (Yen ta Fo). L’influence musulmane via l’Indonésie et la Malaise est également présente et a donné toute une variété de plats sans porc qui font la part belle aux épices. Par exemple on pourra goûter les fameuses brochettes de poulet satay (kai saté), le poulet braisé au curcuma (Khao Mok Kai), ou encore le délicieux curry de bœuf massaman (Kaeng Massaman Nuea). La dernière influence très importante est celle des portugais. Jusqu’à la fin du 17ième siècle d’intenses échanges commerciaux et culturels ont eu lieu entre la Thaïlande et le Portugal, encouragés par le Roi. En premier lieu ils ont introduit le piment, découvert en Amérique du Sud ! Avant lui les thaïlandais utilisaient le poivre vert frais légèrement piquant. On leur doit aussi l’apparition de tous les desserts à base d’œuf comme par exemple les fils d’or (foi tong), le flan coco dans un potiron (Sangkaya Fakthong) ou encore le flan thaï (Khanom mo kaeng). C’est particulièrement une cuisinière portugaise à la cour, Maria Guyomar, qui a permis de généraliser ce type de sucrerie.

Enfin la cuisine thaï ne serait pas ce qu’elle si le pays n’avait pas été, pendant longtemps, un royaume stable et prospère avec une grande importance accordée à la gastronomie, notamment durant les fêtes et les cérémonies. Les cuisiniers attachés aux différents palais et aux résidences aristocratiques n’ont eu de cesse de chercher de nouvelles recettes, de nouvelles présentations et de nouvelles idées pour épater le roi et sa cour. Cette situation permet à la cuisine de sophistiquer et de devenir véritablement un art.

Vous comprenez maintenant pourquoi la cuisine thaïe est si riche et pourquoi vous allez vous régaler. Mais il faudra être curieux et aller à la découverte des plats par vous-même. Souvent les voyageurs reviennent de leurs vacances en ayant découvert peu de nouvelles choses par rapport à ce qu’ils connaissaient déjà : Pad Thaï, currys, riz frits…Les restaurants touristiques ont tendance à proposer souvent la même carte et les touristes à se rassurer en mangeant quelque chose de connu. Pourtant des choses incroyablement délicieuses existent pour qui se laisse tenter. Le marché et les rues sont des excellents terrains de jeu pour les voyageurs gourmands. Ils vous permettent de voir la préparation se faire devant vous, de vérifier la fraîcheur des ingrédients, de regarder si les ingrédients vous plaisent et surtout de ne manger qu’une petite quantité pour tester : une brochette, une bouchée, un petit plat à partager…

Pour vous aider dans votre découverte une application téléphonique gratuite très pratique vient de voir le jour : EATRIP. Elle vous permet de découvrir plus d’une 100aine de plats et d’avoir, en plus d’une belle photo, des détails indispensables pour choisir de commander ou pas le plat : ingrédients principaux, description du goût, façon de le manger, niveau de piment. La traduction se fait via le haut-parleur et vous pouvez ranger les plats qui vous ont mis l’eau à la bouche dans une liste, afin d’y accéder facilement. Autre avantage elle est 100% offline, donc une fois sur votre téléphone elle ne se connectera plus sur Internet, elle est totalement autonome. (disponible sur iOS et Android, voir www.eatripapp.com)

Application Eat Trip Thailande

Eat Trip, outil indispensable pour découvrir la gastronomie thaïlandaise

Vous allez vous régaler assurément et n’ayez crainte : l’hygiène est très bonne en Thaïlande. Manger dans la rue n’est pas très habituel pour nous mais c’est tout à fait courant là-bas. Les meilleurs restaurants sont d’ailleurs des échoppes de rue ! Lancez-vous 

Pour ceux qui voudraient s’essayer à cuisiner thaï, il y a quelques recettes dans notre rubrique vidéo.


Cuisiner thaï: recette du poisson grillé

Share This:

Cette semaine, nous avons décidé de partager la recette du délicieux poisson grillé thaï (pla pao en thaï) . Un plat que vous pouvez retrouver à la carte dans la plupart des villes thaïlandaises situées près de la mer .

poisson-grille-thai

Ingrédients:

Pour le poisson

    1 poisson entier
    250 g de gros sel
    1 cuillère à soupe de farine
    Environ 1/2 cuillère à soupe d’eau
    2 tiges de citronnelle
    1 petite poignée de feuilles de citron kaffir

Pour la sauce

    6 cuillères à soupe de jus de citron frais
    3 cuillères à soupe d’eau
    2 cuillères à soupe de sauce de poisson
    1 cuillerée de sucre
    ½ cuillère à café de sel
    15 gousses d’ail
    20 piments oiseau thaïlandais

Préparation du poisson grillé

Videz le poisson, sans le trancher, ouvert sur ​​le ventre. Laissez-lui ses écailles.
Rincez le poisson à l’eau et séchez-le avec une serviette en papier.
Ecrasez la citronnelle.
Pliez la citronnelle en deux et farcissez le poisson avec et environ 10 feuilles de citron kaffir .
Dans un grand saladier, mélangez le sel, la farine et une cuillère à soupe d’eau .
Mettez le poisson dans le saladier et commencez à le « plâtrer » avec le mélange de sel.
Faîtes griller le poisson.
A noter qu’il est préférable d’utiliser du charbon de bois ou un barbecue plutôt qu’un four ou une poêle. La chaleur devrait être faible. Le poisson prend environ 1 heure à griller.

Préparation de la sauce

Pelez l’ail et ajoutez les piments oiseau thaïlandais. Ecrasez la ½ cuillère à café de sel, l’ail et les piments à l’aide d’un mortier .
Dans un bol , mélangez l’ail, les piments, 6 cuillères à soupe de jus de citron vert pressé, 3 cuillères à soupe d’eau, 3 cuillères à soupe de sauce de poisson et 1 cuillère à soupe de sucre.
Votre sauce est prête !

En général, le poisson est accompagné de riz et décoré de rondelles de tomates et concombre.
Bon appétit !


Recette thaïe: riz gluant aux mangues

Share This:

Aujourd’hui, on vous livre la recette du dessert le plus réputé de Thaïlande et probablement le plus populaire: le riz gluant aux mangues. Une recette très simple !

Riz gluant mangues

Photo: cuisinethai.wordpress.com

Pour 4 personnes :
– 200 g. de riz gluant
– 260 ml de lait de coco
– 100 g. de sucre
– 1/4 c. à café de sel
– 5 mangues

Préparation :
Cuisez à la vapeur le riz gluant après l’avoir laissé tremper deux heures dans de l’eau tiède. Le temps de cuisson dépend du riz, il est de l’ordre d’une demi-heure.
Quand il est encore chaud, mélangez-le avec le lait de coco, le sucre et le sel. Le riz est prêt.

Pelez les mangues, enlevez le noyau central et coupez-les en tranches.

Servez-les avec le riz à la noix de coco.

Régalez-vous !

Retrouvez ici d’autres recettes thaïlandaises en vidéo.


Cuisiner Thaï: Thod Man Pla (beignets de poisson au curry)

Share This:

Une nouvelle petite recette en ce dimanche: les beignets de poisson au curry ou Thod Man Pla en Thaïlandais. Un classique que vous retrouvez à la carte de beaucoup de restaurant en Thaïlande ou sur les marchés de nuit.

Thod Man Pla

Ingrédients:

  • 500 g de filets de poisson haché
  • 250 g. de haricots verts finement ciselés
  • 1 oeuf battu
  • 1/4 de tasse de d’échalotes coupées
  • 1/4 de tasse d’ail hache
  • 1/4 de tasse de citronnelle hachée
  • 1/2 cuillère a soupe de coriandre hachée
  • 1/2 cuillère à soupe de galanga hache
  • 1/2 cuillère à café de poivre
  • 1/2 cuillère à café de zeste de bergamote
  • 1 cuillère à café de pâte de crevettes
  • 5 a 10 piments secs sans graines, broyés
  • 1/2 cuillère à soupe de sel
  • 1 tasse d’huile végétale.

Préparation:

Pour faire votre pâte de curry, écrasez ensemble les échalotes, l’ail, la citronnelle, la racine de coriandre, la galanga, la bergamote, les piments secs pilés, le sel et la pâte de crevette pour former une pâte fine homogène.
Passez le poisson au mixer, avec la pâte de curry obtenue. Mettez une quantité de pâte de curry en rapport avec vos goûts en matière de cuisine épicée.
Ajoutez l’oeuf battu. Mélangez aux haricots coupés. Façonnez des beignets ronds et plats.
Chauffez l’huile dans une poêle, plongez-y les beignets jusqu’à ce qu’ils soient dorés.
Servir avec une salade de concombre et du riz ou tout autre accompagnement à votre goût.

Merci à l’Office du Toursime de Thaïlande que vous pouvez suivre sur Facebook pour cette recette.


Recette thaïlandaise: le Tom Kha Kai

Share This:

En ce dimanche pourquoi ne pas s’essayer à la cuisiner thaïe ? Avec une soupe de poulet au lait de coco. C’est délicieux et rapide à faire. Question ingrédients à part peut-être le galanga, vous ne devriez pas avoir de difficulté à trouver ce qu’il faut pour concocter cette recette. C’est parti !

 

Tom Kha Kai soupe thaie

 

Ingrédients:

  • 2 tasses ( 1/2 litre) de lait de coco
  • 6 lamelles de jeune galanga (Kha On)
  • 2 brins de citronnelle coupés en petits morceaux de 2,5 cm et écrasés
  • 5 feuilles de bergamote (Bai Ma-krut) coupées en deux
  • 250 g de poulet en morceaux
  • 5 cuillères à soupe de sauce de poisson (Nam pla)
  • 2 cuillères de sucre
  • 1/2 tasse de jus de citron vert
  • 1/4 de tasse de feuilles de coriandre (Bai Phak Chi)
  • 5 piments verts thaïs écrasés (Phrik Khi Nu).

Préparation:

Mélanger la moitié du lait de coco au galanga, à la citronnelle, et les feuilles de bergamote dans une grande casserole et mettre à bouillir.
Ajouter le poulet, la sauce de poisson et le sucre. Mettre à petit feu environ 4 minutes, ou jusqu’à cuisson du poulet, et ajouter le reste du lait de coco.
Porter à ébullition. Mettre le jus de citron dans le bol où vous servirez la soupe et y verser la soupe.
Garnir avec des feuilles de coriandre et les piments écrasés.

Régalez-vous ! Et merci à l’Office National du Tourisme thaïlandais pour avoir partagé cette recette.


Fièrement propulsé par WordPress