Blog Thailandee!com

Partager cette page :
   

Bangkok: visites proches des nouvelles stations de métro (MRT)

Share This:

Après, la vidéo (voir plus bas), comme promis voici l’article sur les visites intéressantes à faire proches des nouvelles stations du métro souterrain de Bangkok, le MRT, qui ont ouvert petit à petit depuis fin juillet. J’en indique plus que dans la vidéo qui était déjà longue 😉 Je précise aussi que ce n’est pas faisable en une journée mais qu’il en faudra minimum 3 ou 4 pour faire tout ce que j’indique et que le but de cet article est surtout de vous permettre de piocher parmi tout ça ce qui vous intéresse le plus.

Station Hua Lamphong

L’extension du métro MRT qui a ouvert le 29 juillet 2019 démarre après Hua Lamphong, la gare centrale de Bangkok et dessert une zone très touristique jusque là non accessible en métro avec notamment Chinatown et le Grand Palais, Temple du Bouddha d’Emeraude et Wat Pho.

Près de la station Hua Lamphong qui elle n’est pas nouvelle, vous pouvez déjà aller voir la grande porte chinoise et en face le Wat Traimit et son Bouddha en or massif.

Wat Traimit
Le bouddha du Wat Traimit Bangkok

Station: Wat Mangkon

C’est la première des nouvelles stations et comme son nom l’indique elle est proche du Wat Mangkon, temple chinois de premier ordre à Bangkok qui est donc la visite conseillée proche de cet arrêt. Il y a moins de 5 minutes de marche pour le rejoindre.

wat mangkon bangkok
Wat Mangkon

Ici vous serez aussi en plein quartier chinois de Bangkok où il est sympathique de se perdre dans les petites rues.

bangkok metro wat mangkon
La station Wat Mangkon

Et le soir, sur une portion de Yaowarat Road s’installe la plus grande zone de Street Food de Bangkok. La station est aussi toute proche d’un des hôtels que je recommande à Chinatown, le Hotel Royal Bangkok Chinatown et sa piscine en hauteur avec vue sympathique.

hotel royal chinatown bangkok
Piscine du Hotel Royal Bangkok Chinatown

Station: Sam Yot

Ici, vous êtes encore à Chinatown et pas loin de Phahurat, le quartier indien de Bangkok. Proche de cette station, vous avez pas mal de visites intéressantes.

Le Wat Suthat et la Grande Balançoire devant (à 350 m de la station ).

grande balancoire wat suthat bangkok
Grande Balançoire devant le Wat Suthat

Le Temple de la Montagne Dorée ou Wat Saket, un peu plus loin (à 850 m de la station).

Wat Saket
Le Wat Saket à Bangkok

Le Correction Museum dans le Romaninat Park (à 210 m de la station).

Le Sala Chalermkrung Royal Theatre réputé pour ses représentations de Khon, théâtre masqué traditionnel thaï récent classé au patrimoine mondial par l’UNESCO (à 400 m de la station).

sala chalermkrung royal thater bangkok
Le Sala Chalermkrung Theatre

Le Wat Ratchabophit, un des plus beaux temples de Bangkok bien que peu connu des touristes mais qui est actuellement partiellement en rénovation (à 700 m de la station).

Wat Ratchabophit bangkok
Chedi du Wat Ratchabophit

Station: Sanam Chai

C’était certainement la plus attendue car à proximité des 3 grandes visites incontournables de Bangkok, le Wat Pho et son Bouddha couché, le complexe du Grand Palais et du Temple du Bouddha d’Emeraude (Wat Phra Kaew) et en face le Wat Arun, accessible d’un coup de bac pour traverser le fleuve (4 THB).

temple bouddha emeraude
Le Wat Phra Kaew est le temple le plus important de Thaïlande

La sortie la plus proche de ces monuments se trouve devant le Museum Siam et vous avez 240 mètres à faire, pas plus, pour trouver la première entrée du Wat Pho.

Wat Pho
Le Wat Pho, temple du Bouddha couché à Bangkok

Le Grand Palais est juste un peu plus loin avec devant le Sanam Luang, espace des cérémonies royales et sur le côté, le Musée National. Le Wat Arun est sur l’autre rive du fleuve Chao Phraya.

Wat Arun
Le Wat Arun

Station : Itsaraphap

Entre cette station et la précédente, vous aurez traversé le fleuve en passant en dessous. Itsaraphap est intéressante pour visiter le quartier de Thonburi.

Pas loin se trouve le temple Wat Hong Rattaram et son joli hall d’ordination (à 900 m de la station) pas forcément un incontournable surtout si vous êtes lassé des temples.

wat hong rattanram bangkok

Vous pouvez aussi rejoindre à pied le Wat Arun (à 950 m de la station) mais autant le faire depuis l’autre côté après avoir visité le Wat Pho ne serait-ce que pour la vue que vous avez sur le temple depuis le fleuve.

Et ensuite, direction le coin de la Santa Cruz Church (1,4 km de la station) avec la communauté de Khundeejeen d’origine portugaise, sa spécialité les « Khanom farang » et son musée.

A noter que c’est, je pense, plus simple d’atteindre ce coin en descendant à Sanam Chai à la sortie proche du Rajinee Pier et d’y prendre le bateau qui traverse le fleuve.

santa cruz church bangkok
Santa Cruz Church

Avant ou après, vous pourrez aussi vous balader le long du fleuve à la découverte d’un petit temple chinois, le Kuan An Keng Shrine puis juste après le Wat Kalayanamitr mais le Wat Prayoon est à mon sens plus intéressant. Voir aller jusqu’au Memorial Bridge.

Wat Prayoon
Wat Prayoon

Station: Bang Phai

Je n’ai rien repéré de notable près de la station Tha Phra par contre, la suivante Bang Phai permet de rejoindre facilement un sympathique marché flottant, enfin, c’est plus un bout de canal intéressant qu’un floating market car il n’y a plus de vendeurs sur des bateaux.

Ma visite coup de coeur à cette station, c’est le Klong Bong Luang Floating Market (à 950 m de la station) même si ce n’est plus un marché flottant. Le coin est agréable avec ses petites échoppes et restaurants au bord du klong (un des canaux qui parcourent Bangkok). Peu de monde en semaine mais plus animé le week-end.

marché flottant klong bong luang bangkok

Essayez d’y être pour 14h pour voir le spectacle de la Artist’s House (Baan Silapin).

artist house bangkok
Baan Silapin (Artist House)

Autre visite intéressante, le Wat Pak Nam Phaisi Charoen pour son étonnant dôme coloré au 5 étage et dans quelques temps un immense Bouddha actuellement en construction. Il offre aussi de sa terrasse une vue dominante sympathique (850 m de la station mais de l’autre côté par rapport au marché de Klong Bong Luang).

wat paknam phaisi charoen bangkok
Wat Pak Nam Phaisi Charoen

La vidéo de tout ça !

Je vous remets la vidéo qui devrait vous aider à vous repérer même si je n’y mentionne pas tous les lieux que j’indique dans cet article mais presque. Je vous invite aussi à utiliser GoogleMap ou Maps.me une fois sorti du métro pour trouver plus facilement votre chemin vers les différentes visites.

Je ne me suis concentré que sur ces stations, les autres nouvelles stations me semblent pas avoir grand chose d’intéressant touristiquement parlant autour si ce n’est la dernière Lak Song qui se trouve à 3 km du Putthamonthon mais à pieds ça fait un peu loin. A noter que Bang Wa est connecté au BTS, l’autre métro de Bangkok.


C’est bientôt la saison des tournesols en Thaïlande !


Share This:

En Thaïlande, il y a les endroits touristiques qu’on peut visiter toute l’année et certains plus éphémères car dépendants de la saison. Saison du riz, saison des pluies ou saison de la floraison des arbres ou des champs comme en ce moment où le jaune des tournesols recouvre beaucoup de champs du Centre et du Nord de la Thaïlande.

tournesols-field-mae-hong-son

Dans les montagnes du Nord de la Thaïlande

La saison du riz va s’achever bientôt dans les montagnes du Nord de la Thaïlande mais ce n’est pas pour autant que les paysages sont tristes. Bien au contraire, certaines montagnes notamment vers Mae Hong Son vont bientôt se recouvrir de tournesols jaunes offrant un paysage magnifique qui attire beaucoup de touristes… thaïs.

24484051d4ed585af46207211bd34e7d

Khun Yuam

Originaire d’Amérique centrale et des Caraïbes, les Dok Bua Tong auraient été amenés en Thaïlande par des missionnaires chrétiens et s’appelaient auparavant Bung Tong ou Tournesol mexicain.

Le spot le plus connu et a priori le plus beau pour voir les Dok Bua Tong, c’est au sommet de la montagne Doi Mae U-Kor dans le district de Khun Yuam à 67 Km au sud de Mae Hong Son (voir carte).

carte khun yuam

La floraison devrait durer jusque mi-décembre mais dans sa communication, l’office du tourisme local indique du 1er au 30 novembre 2019.

Il devrait aussi y avoir tout un festival autour du 18 au 22 novembre avec des concours de chant, des spectacles et un petit marché souvenirs et nourriture. Pour plus d’informations, vous pouvez contactez la TAT de Mae Hon Son au 053 612 982 (en leur parlant Anglais ;)).

Je n’y suis encore jamais allé mais il y a 2 ans, j’avais collecté les informations nécessaires car je comptais m’y rendre. Elles ont servi à d’autres.

Si faire l’aller-retour juste pour voir les champs des fleurs n’est peut-être pas une bonne idée vue la durée du trajet depuis Chiang Mai, si vous allez bientôt vers Mae Hong Son, pourquoi pas y faire étape à l’aller ou au retour.

Pour s’y rendre, le mieux, c’est clairement d’être véhiculé. Sinon, il y a des minivans de la compagnie Prem Pracha qui partent du Arcade Bus Terminal de Chiang Mai , terminal des bus principal de la ville et vont à la localité de Khun Yuam puis continuent sur Mae Hong Son et bien sûr font le trajet dans le sens inverse. Voici leurs horaires.

  • Chiang Mai – Khun Yuam départs à 07:00 – 11:00 – 13:00 – 14:00 (minivan – durée 5h30 – prix 310 THB) ou 08:00 (bus local – durée 7h30)
  • Khun Yuam – Mae Hong Son départs à : 09:00 (minivan – durée 2h) et 15:30 (bus local  – durée 2h)
  • Mae Hong Son – Khun Yuam départs à : 09:00 (minivan) et 15:30 (bus local)
  • Khun Yuam – Chiang Mai départs à 06:00 – 07:00 – 14:00  (mivivan – durée 5h30 – prix 310 THB) ou 09:30 (bus local – durée 8h)

Une fois, sur place, il faudra trouver comment aller jusqu’aux champs (à 30 km de la localité de Khun Yuam). Et pour ça le mieux est de réserver une chambre avant car là-bas a priori impossible de louer un scooter. Par contre, les guesthouses et resorts de Khun Yuam peuvent vous proposer une voiture avec chauffeur pour aller voir les champs de fleurs et éventuellement une cascade en plus pour un prix de 1300 à 1500 THB.

J’en ai contacté deux mais je vous mets plusieurs adresses que j’ai trouvées en mettant une astérisque devant ceux que j’ai appelés et qui parlent un peu Anglais :

  • (*) Baan Farang Guesthouse & Resort qui semble le plus pratique car facile à rejoindre depuis là où vous déposera le van ou le bus. Chambre à 700 THB.
    Propose voiture avec chauffeur pour les champs à 1000 THB et 1300 THB avec une cascade en plus.
    Tel : 053 622 086 – Page Facebook : www.facebook.com/banfarang
  • (*) In Paradisum Resort dans un cadre plus joli car hors de la bourgade de Khun Yuam mais du coup il faudra voir pourqu’ils viennent vous chercher une fois descendus du bus ou van. Bungalow à 600 THB. Voiture pour aller voir les champs à 1500 THB.
    Tel : 086 359 5485 (mobile) – Site web : www.inparadisumresort.net
  • Yoont Hotel qui semble également dans la bourgade de Khun Yuam donc facile à rejoindre en descdant du bus. Chambre à 900 THB.
    Tel : 053 691 531 – Pas de site web
  • Khun Yuam Resort situé dans la montagne donc voir avec eux avant si vous n’êtes pas véhiculés. Chambre à 700 THB.
    Tel : 089 432 1032 (mobile) – Pas de site web

Sinon, pour plus d’informations, vous pouvez contacter le bureau de l’Autorité Touristique de Thaïlande (TAT) de Mae Hong Son au 053 612 982.

Attention, cet endroit est hors des sentiers battus et les touristes qui viennent ici sont très majoritairement thaïs ce qui veut dire que si vous n’avez pas votre propre voiture ou moto pour venir, cela peut être un peu compliqué pour vous à organiser notamment à cause de la barrière de la langue. Je pense que ce petit trip s’adresse  surtout aux habitués du voyage en Thaïlande.

Les tournesols dans le centre du Pays

Sinon, les champs de tournesols, la variété qu’on connait en Europe, sont aussi en fleurs à la même période dans le Centre de la Thaïlande.

La saison du tournesol dans les provinces de Lopburi et de Saraburi commence normalement vers le mois de novembre et se poursuit jusqu’en janvier ou février, selon les conditions météorologiques. Chaque ferme des deux provinces plante les tournesols à tour de rôle de manière à ce qu’il y ait en permanence au moins une zone en fleurs durant cette période.

tournesols thailande

Champs vers Lopburi

Chaque champ de tournesol est en floraison pendant environ 10 jours et la plupart des fermes permettent aux visiteurs de rentrer gratuitement. Certains peuvent fournir des services supplémentaires comme l’exploration du champ sur un mini tracteur et évidemment vous proposeront à la vente leur huile de tournesol et des graines ainsi que des fruits, de la nourriture et des boissons.

Voici quelques-uns des meilleurs endroits pour voir les champs de tournesols à Lopburi et Saraburi selon l’Office du Tourisme:

  • Province de Lopburi : districts de Phatthana Nikhom, Chai Badan et Khok Samrong et l’endroit le plus célèbre donc,  les champs autour de Khao Chin Lae, où la montagne de calcaire fournit une toile de fond impressionnante pour le vaste paysage de belles fleurs jaunes.
  • Province de Saraburi : Khao Din Phattana à Amphoe Chaloem Phra Kiat, Nayao à Amphoe Phra Phutthabat, Hinson à Amphoe Kaeng Khoi, Salaengpan à Amphoe Wang Muang, Ban Kluai à Amphoe Nong Don et Amphoe Muak Lek.

Si vous voulez plus de précisions et savoir où aller exactement en fonction de vos dates, vous pouvez appeler le bureau de la TAT de  Lopburi au 036 770 096.

Là aussi, pour en profiter, il faudra avoir votre propre moyen de transport sinon ce sera plus compliqué d’atteindre les champs en question.

Si vous y allez, n’hésitez pas à partager vos photos sur le groupe Facebook « Thaïlande: questions / réponse ».


Bonnes adresses de cuisine local près des arrêts du Chao Phraya Express

Share This:

La TAT (Autorité Touristique de Thailande) a publié un petit guide des bonnes adresses de restaurants locaux pour découvrir ou juste se régaler de spécialités thaïlandaises proches de quelques arrêts des navettes fluviales du Chao Phraya Express. Je vous le partage ici en version française et essaierai peut-être de tester quelques uns de ces restaurants lors de mon prochain passage à Bangkok.

Les arrêts du Chao Phraya Express

Vous retrouverez sur le site dans la partie Transports puis Transports à Bangkok, la carte avec tous les arrêts que marquent les bateaux et pourrez retrouver ce que je cite plus bas.

Le guide des restaurants ne vous liste que les bonnes adresses proches de certains d’entre eux mais ça peut être intéressant de se faire une petite virée culinaire en bateau d’autant que le prix pour emprunter le Chao Phraya Express n’est que de 15 THB par personne quelle que soit la longueur du trajet.

Arrêt Sathorn Pier (Taksin)

C’est l’arrêt qui est connecté au BTS le métro aérien de Bangkok.

Mangez comme un local en naviguant sur le fleuve Chao Phraya à Bangkok

Le café de Sarnies Bangkok est incontournableNouilles frites Phad Thai du Baan Phadthai parmi les meilleures de la capitale. pour les desserts thaïlandais, c’est au Boonsap qu’il faut aller ou au Jok Prince Bang Rak pour son porridge  et les crêpes de moules et d’huîtres frites volcaniques sont la spécialité du Thip Hoi Tod Phu Khao Fai.

Ratchawong Pier

Cet arrêt est proche de Chinatown.

Mangez comme un local en naviguant sur le fleuve Chao Phraya à Bangkok

Essayez le petit pain cuit à la vapeur du Salapao Shanghai, les boulettes de pâte au Khanom Cheep Ah Leung, puis pour le thé et les desserts direction le Yesterday’s Tea Romms.
Le riz au poulet du Chu Phochana est également conseille tout comme les nouilles au canard de chez Racha Guay Tiew Ped et la crème glacée aux marrons de chez Ice Cream Khao Lat Nuury Ice, sans oublier le café et le thé chez Woodbrook .

Wat Worachanyawas Pier

Cet arrêt se trouve proche du temple Wat Worachanywas qui brite un Bouddha couché et qui lui donne son nom. il est également aps très loin d’Asiatique The Riverfront.

Mangez comme un local en naviguant sur le fleuve Chao Phraya à Bangkok

Ici, dirigez-vous vers le restaurant Kua pour des plats thaïlandais savorueux,  Tuang Dim Sum sera plus réputé pour ses bouchées chinoises, et Khao Kha Moo Charoen Krung 77/1 pour son plat de cuisse de porc braisée lentement sur du riz. Pour des  nouilles rendez-vous au Guay Tiew Khun R ou chez Cantonese Noodle 2451 pour des nouilles à la chinoise, . pour le café, thé et dessert, ce sera chez Choux We Do Bakery ou chez Mr.Q Taiwanese Dessert spécialiste des desserts.

Din Daeng Pier

Cet arrêt se trouve en face du Ratchawongse Pier, il faudra prendre un bac pour traverser le fleuve (4 THB). Vous serez à quelques minutes à pieds de la jolie Santa Cruz Church.

Mangez comme un local en naviguant sur le fleuve Chao Phraya à Bangkok

Essayez le lait frais et des toasts avec une variété de crème pâtissière à la thaïlandaise au Nomsod Tha Din Daeng , un bol de soupe de nouilles au riz roulée chez Guay Jub Jeh Lha, les brochettes de porc satay (sauce aux arachides) au Tee Moo Satay, des rouleaux de printemps au restaurrant Por Pia Sod Hea Chai ou du riz garni de viande de porc en sauce chez Khao Phra Ram Long Song.

Les autres stands de nourriture et restaurants qui valent la peine que vous essayez leurs plats signature sont le Khao Tom Pla Nai Hor pour son porridge de poisson, Guay Tiew, Lord Song Khreang pour ses petits rouleaus de nouilles de riz cuites à la vapeur, Khao Kha Moo IMF pour sa cuisse de porc braisée lentement sur du riz et Khanom Wan Bok Kia pour son choix de desserts thaïs.

Mangez comme un local en naviguant sur le fleuve Chao Phraya à Bangkok

* Les cartes infographiques et les photos proviennent du centre de contact TAT 1672.

Evidemment, vous n’êtes pas obligés de prendre le bateau pour tester ces adresses de restaurants à Bangkok mais si pour une visite ou toute autre raison vous êtes dans le coin, ça peut-être une bonne idée d’aller à l’une ou l’autre

Bon appétit ! 😉


Nouveau lieu à découvrir à Chiang Mai: le Green Grizzly

Share This:

Je vous avais déjà parlé des King Kongs en paille de riz de Chiang Mai et les avais ajoutés sur le site dans les choses à voir à Chiang Mai depuis pas mal de temps mais je viens de découvrir un nouveau lieu avec, cette fois-ci, de grands grizzlys verts. Outre les grands nounours, l’endroit avec son étang aux lotus et ses structures en bambou semble offrir un cadre vraiment sympathique.

green grizzly chiang mai
Photo: Checkin Chiangmai

Des grizzlys à Chiang Mai

Alors évidemment, vous n’avez aucun risque de croiser un grizzly dans la jungle de la région, encore moins d’en croiser deux verts si ce n’est dans ce marché flottant, car oui, c’est un petit marché flottant que le Chaw Wang restaurant a installé avec en vedette ces deux ours géants verts.

marché flottant green grizzly chiang mai thailand

Et ce qu’il y a de bien dans le concept du lieu, c’est que tout est fait, semble-t-il, en matériau naturel. Même l’assiette et les cuillères qui sont en bambou tout comme la tasse à café ou les verres et bien sûr les huttes et passerelles sur l’étang.

green grizzly floating market chiang mai
Photo: Checkin Chiangmai

C’est un café et restaurant donc une halte sympa pour manger à midi ou juste prendre un café dans un lieu atypique. Vous avez vue sur le mont Doi Suthep et de jolis couchers de soleil le soir apparemment (mais en théorie ça ferme à 18h).

Petit marché flottant à Mae Jo

Le côté marché flottant semble être plus là pour le folklore que pour vraiment vendre quelque chose aux visiteurs mais à tester.

Le Green Grizzly a ouvert le 9 septembre dernier donc je n’ai pas encore eu l’occasion d’y aller et ne devrai pas pouvoir le faire dans un avenir proche mais j’avais envie de vous le partager car je pense que ça attisera la curiosité de certains et qui sait peut-être qu’un des membres du groupe Facebook « Thaïlande: questions / réponses » que je gère ira et nous fera un petit compte-rendu.

Par expérience, je pense que ce sera un lieu bien plus fréquenté le week-end et qui donc aura plus une allure de petit marché flottant avec vendeuse sur leurs barques les samedis et dimanches.

Infos pratiques

Le Green Grizzly de Chiang Mai se trouve à Mae Jo au Nord de Chiang Mai, à 8 km du centre ville et 3 kilomètres avant l’université de Mae Jo. Il est ouvert tous les jours de 9h à 18h.
L’entrée coûte 20 THB.

Vous pouvez y aller en commandant un véhicule via l’application GRAB, ce qui sera sûrement le plus pratique mais comme ce n’est pas loin de la grande route, vous pouvez aussi prendre un songthaew vert sombre pour Mae Jo depuis le marché Warorot de Chiang Mai.


Page Facebook: https://www.facebook.com/Green-Grizzly-406195403355690/
Localisation GPS: https://goo.gl/maps/UM2Nwf7pYUefyrmC7


Le phénomène solaire du Phanom Rung


Share This:

Quatre fois par an, le parc historique de Khao Phanom Rung dans la province de Buriram offre un spectacle rare à tous les visiteurs : le lever ou le coucher du soleil à travers les 15 portes parfaitement alignées du temple khmer du Phanom Rung, un monastère ancien et vénéré construit sur un volcan éteint.

Phénomène solaire Phanom Rung Thailande

Quatre fois par an, le soleil s’aligne parfaitement à travers les portes du Phanom Rung

Les dates du phénomène solaire du Phanom Rung

Ce phénomène solaire magnifique ne se produit que quatre fois par an, du 5 au 7 mars et du 5 au 7 octobre pour les couchers du soleil ou du 3 au 5 avril et du 7 au 9 septembre pour les levers du soleil ( ou un jour plus tôt lors des années bissextiles), et s’accompagne d’une série de cérémonies rituelles, de processions en hommage aux dieux et aux êtres célestes et de spectacles culturels.

C’est aussi le graal de beaucoup de photographes même si pour l’immortaliser en photos, il faut jouer des coudes.

Pour ceux qui veulent découvrir le Phanom Rung, assurément une des merveilles, malheureusement peu connue des touristes étrangers, de l’Isan, nous vous conseillons d’aller directement à Nang Rong et de trouver une chambre à Nang Rong plutôt que Buriram, plus loin et un peu moins bucolique.

Un séjour à Nang Rong sera aussi l’occasion de découvrir un autre superbe temple khmer, bien restauré le Muang Tham et pourquoi pas le Wat Khao Angkhan.

Aller à Nang Rong

Il y a des bus directs Bangkok – Nang Rong au départ de Mo Chit. Comptez 4h30 de trajet. Vous pouvez réserver vos bilelts de bus en ligne sur ce site.

Sinon, vois avez un bus local qui relie très régulièrment Buriram à Nang Rong. Et des vols low cost de Bangkok (Don Muang) à Buriram.

A cette occasion, mieux vaut réserver vos chambres à Nang Rong et même Buriram à l’avance car ça attire beaucoup de monde ! Vous pouvez notamment le faire sur Agoda ou Booking.com.


5 destinations en Thaïlande plébiscitées par les locaux


Share This:

En Thaïlande, il y a des destinations où les étrangers s’agglutinent et où les touristes thaïlandais sont largement en minorité et d’autres où c’est tout le contraire. Petite liste de 5 ces endroits où les Thaïlandais viennent en masse et où les étrangers sont très rares sans que l’on comprenne forcément pourquoi.

5 destinations en Thaïlande plebisicitées par les thais

Chiang Khan, à la frontière laotienne

Cette petite ville du Nord-Est de la ThaÏlande voit chaque samedi des centaines de Thaïlandais débarquer pour y faire du shopping et manger dans les restaurants au bords du Mékong et participer à l’une des tournées matinales d’offrandes des moines bouddhistes les plus importantes de Thaïlande, le dimanche matin avant de repartir pour être de retour au travail lundi matin.

Chiang Kan

Avec sa rue aux maisons traditionnelles, son joli front de rivière aménagé et le Laos sur l’autre rive du Mékong, ses superbes couchers de soleil sur le fleuve, Chiang Khan est une petite ville pleine de charme.

Chiang Khan moines

C’est en général, la tournée des moines qui viennent recevoir les offrandes des villageois qui marque le plus les visiteurs étrangers. Mais l’ambiance de cette cité charme aussi le voyageur de passage.

➡️ Retrouvez ici toutes les infos pour visiter Chiang Khan

Koh Sichang, une île près de Pattaya

La petite île de Koh Si Chang, se trouve au large de Si Racha un peu au Nord de Pattaya. Très prisée par les Thaïlandais qui viennent en masse les week-ends, elle se présente souvent comme une île préservée (« unspoiled » en Anglais). Et c’est vrai que c’est avant tout sa nature brute qui charme même si elle explique aussi que Koh Sichang ne possède que deux vraies plages de sable.

Koh Si Chang

La mer est d’un beau bleu turquoise et l’île possède quelques jolis monuments. C’est là que le Palais Vimanmek avait été construit avant d’être démonté pièce par pièce et d’être remonté à Bangkok à son emplacement actuel.

Koh sichang

L’île de Koh Sichang

En partant à la découverte de l’île vous verrez de beaux paysages et passerez un moment très agréable. Le soir, un large choix de restaurants vous attend pour des dîners romantiques ou de fruits de mers et poissons, voire les deux. Seul petit bémol, les porte-containers un peu au large qui gâche un tantinet la vue…

➡️ Retrouvez ici toutes les infos pour visiter Koh Sichang

Sangkhlaburi, la dépaysante

Sangkhlaburi pont mon

Sangkhlaburi

Le pont de Sangkhlaburi

Situé à plusieurs heures de route au Nord de Kanchanaburi, Sangkhlaburi est une autre destination très touristique pour les Thaïlandais qui aiment sa fraîcheur montagnarde et son charmant pont Mon en bois. Ici, on est totalement dépaysé, notamment le matin quand la brume vient manger le lac et le pont et donne à l’endroit un côté fantastique. Il y a beaucoup de choses à voir et à faire à Sangkhlaburi. Des temples à visiter, des balades en bateau à faire sur le lac, un tour dans les montagnes, des couchers de soleil derrière le pont à observer ect…

➡️ Retrouvez ici toutes les infos pour visiter Sangkhaburi

Ban Krut, sa longue plage et son temple perché

Là, encore, chaque fin de semaine, l’endroit d’ordinaire si calme est envahi par des Thaïlandais qui arrivent souvent en groupe, passent la soirée souvent en faisant du karaoké, visitent le joli temple Wat Tang Sai, perché sur la colline qui offre une belle vue sur la baie et son grand Bouddha voisin sur le le flan de la colline, profitent un peu de la plage et repartent.

Le reste du temps, Ban Krut et sa longue plage où le soleil se couche est très paisible, presque trop !

Ban krut Thailande

Plage de Ban Krut vu du Wat Tang Sai

Si vous louez un scooter ou un vélo, vous pourrez partir à la découverte des environs, du petit port de pêche, de la charmante petite plage de Bo Thong Lang et pourquoi pas aller jusqu’à Bang Saphan Yai, plus connue des touristes étrangers…

➡️ Retrouvez ici toutes les infos pour visiter Ban Krut

Amphawa

 Si les week-ends, le nombre de touristes locaux domine largement le nombre de touristes étrangers, Amphawa est de plus en plus prisée par les voyageurs du monde entier. C’est pour moi, je l’ai dit à maintes reprises sur le site et dans mes conseils sur le groupe Facebook « Thailande : questions / réponses », probablement la meilleure base de départ pour découvrir les marchés flottants traditionnels et en plus il y a, pas très loin, le fameux marché sur la voie ferrée de Mae Klong dont les étals se rangent puis redéploient à chaque passage du train.

Amphawa Thailande

On peut sais y faire des balades à vélo sympathiques dans la campagne, un tour en bateau avec arrêt dans un temple dont le hall est emprisonné dans les racines d’un arbre, découvrir des artisans incroyables, voir des lucioles qui clignotent la nuit, les moines faire leur tournée d’aumône en barque au petit matin… et découvrir toute la variété de la cuisine de rue (enfin de klong ici) !

Amphawa Thailande

➡️ Retrouvez ici toutes les infos pour visiter Amphawa

A noter que si ces destinations sont très fréquentées par les Thaïlandais lors des week-ends et jours fériés dans le pays, le reste du temps, elles sont souvent presque désertes. Donc à vous de choisir si vous préférez y aller en même temps que les Thaïlandais pour découvrir l’ambiance de leurs vacances ou si vous préférez avoir ces destinations presque pour vous tout seuls schant qu’à Amphawa la marché flottant n’est que l week-end. n général, les prix augmentent aussi dans ces endroits les week-ends.


Quelques idées pour le week-ends en Thaïlande


Share This:

Quand on prépare son voyage en Thaïlande, on ne fait pas forcément attention aux jours de la semaine de chaque étape. Et si c’est vrai qu’en Thaïlande, le dimanche est un jour comme les autres où  rien n’est fermé, il y a des expériences à réserver pour le week-end. En voici quelques unes.

Idées pour le week-end à Bangkok

Découvrir les marchés flottants de Bangkok et alentours

A l’exception du marché de Damnoen Saduak, le plus connu des marchés flottants de Thaïlande, la totalité des autres marchés flottants de Bangkok ou à 1h30 de Bangkok ne sont ouverts que les week-ends. Il faut donc planifier leur visite un week-end.

Tha Kha Floating Market

Le charmant marché flottant de Tha Kha

Pour moi l’une des meilleures façons de découvrir les marchés flottants de Thaïlande, c’est d’aller passer un week-end à Amphawa.

Amphawa Thailande

Amphawa

Partir le samedi de Bangkok, profiter du marché flottant du soir à Amphawa et pourquoi aps faire la visites des lucioles, dormir dans une des guesthouses sur le canal (je vous recommande chaudement le Baan Rak), vous réveiller tôt pour assister à la tournée des moines en barque puis aller au marché flottant de Damnoen Saduak avant que les groupes de touristes arrivent de Bangkok, puis ensuite d’aller faire un tour au petit marché de Tha Kha, plus confidentiel, plus authentique. Avant de rajouter un petit tour au marché de Mae Klong, installé sur la voie ferrée, qui se replie à chaque passage du train.

Vous trouverez un programme plus détaillé de ce week-end sur mon article « Passer le week-end à Amphawa« .

Visiter les klongs de Bangkok

Bangkok est une ville traversée par tout un réseau de petits canaux appelés « klongs » dans lesquels on découvre la ville sous un jour bien plus rural.

Si les tours en bateaux sur les klongs à la découverte des communautés, temples, plantations de fleurs, artisans… peuvent se faire n’importe quel jour de la semaine, le week-end, ces tours peuvent également passer par les quelques marchés flottants en périphérie de Bangkok comme celui de Taling Chan ou du Klong Lat Mayom. Ce qui rend la découverte des klongs encore plus intéressante.

balade canaux bangkok

Vous pouvez cumuler marchés flottants et tour en bateau sur les klongs en suivant ce programme de 3 marchés flottants et balade sur les klongs que j’ai concocté et qui reste, à mon sens, une des meilleures façons de découvrir cet aspect-là de Bangkok et sûrement celle au meilleur rapport qualité/prix car difficile de faire moins cher ! 😉

La Chatuchak Week-end Market à Bangkok

Toujours à Bangkok, le week-end, le plus grand marché du pays ouvre ses portes. Situé à côté du Chatuchak Park, le marché du week-end de Chatuchak est tellement réputé que bien que l’essentiel de la clientèle soit thaïe, il est devenu une attraction touristique à part entière !
Réputé comme le marché où l’on trouve tout ou presque, c’est souvent un endroit que les voyageurs aiment pour faire leurs achats de souvenirs et cadeaux juste avant de rentrer dans leur pays. On peut aussi y manger, bien évidemment !

chatuchak market

Pour s’y rendre, le plus pratique et de prendre les métros de Bangkok et de descendre à la station BTS Mo Chit ou station MRT Chatuchak.

Faire une virée à vélo au « Poumon vert de Bangkok »

Le week-end, vous aurez peut-être envie de vous éloigner du brouhaha de Bangkok et de retrouver un peu plus de nature et de calme. Bang Krachao surnommé le « Poumon vert de Bangkok » devrait vous plaire.

bang krachao

Bang Krachao, le poumon vert de Bangkok

Là Aussi, on peut y aller n’importe quand mais c’est mieux le week-end car chaque samedi et dimanche, vous avez le marché flottant de Bang Nam Phueng qui est, je trouve, un des marchés flottants proches du centre de Bangkok les plus sympathiques.

bang nam pheung

Le marché flottant Bang Nam Pheung

Et vous pourrez évidement louer un vélo et parcourir les petites routes de ciment qui sillonnent les bambous, les arbres et les maisons en bois.

Vous avez toutes les informations pour organiser cette sortie par vous-mêmes sur la page du site consacrée à Bang Krachao.

Idées pour le week-end dans le reste de la Thaïlande

Saturday Walking Street à Chiang Mai

Saturday Walking Street à Chiang Mai

Les Walking Streets de Chiang Mai

Si vous avez la possibilité d’être à Chiang Mai sur un week-end, ne manquez pas les Walking Streets du Samedi et du Dimanche qui se tiennent le soir à deux endroits différents selon le soir en question.

Chacune a ses particularités. Celle du samedi propose un plus large choix de cuisine locale et permet d’aller visiter le Wat Si Suphan (temple d’Argent) joliment éclairé de nuit et qui propose le samedi soir à partir de 19h, plusieurs activités intéressantes (voir vidéo).

Celle du dimanche est probablement plus intéressante pour acheter des souvenirs et permet de manger de la Street Food installés dans 3 des temples de la rue. Toutes deux sont très populaires et attire énormément de monde !

Vous retrouverez les emplacements exacts et les horaires de ces deux rues piétonnes sur la page de la Saturday Walking Street et de la Sunday Walking Street.

Il y a des Walking Streets le week-end dans beaucoup d’autres destinations en Thaïlande comme Chiang Rai, Lampang, Krabi pour ne citer que quelques exemples et c’est toujours sympa d’y faire un tour.

Les offrandes matinales aux moines à Chiang Khan

Là aussi, ça a lieu tous les matins, mais les offrandes du dimanche matin sont bien plus impressionnantes car beaucoup plus de monde y participe.

Chiang Khan moines

Le tournée des moines à Chiang Khan

Dans la rue qui longe les rives du Mékong à Chiang Khan, dans le Nord-Est de la Thaïlande, à la frontière avec le Laos, a lieu chaque jour la tournée des aumônes des moines. Ici, elle est particulièrement réputée et beaucoup de Thaïs viennent le samedi soir, profitent des superbes boutiques de souvenirs de la même rue le soir et se lèvent à l’aube pour faire leurs offrandes aux moines avant de repartir dans la journée du dimanche.

Vous retrouvez plus d’infos sur cet événement sur la page consacrée à Chiang Kong Road à Chiang Khan.

Voilà pour quelques idées week-end. Je vous recommande particulièrement Amphawa et les klongs de Bangkok. J’ai des vidéos là-dessus sur ma chaîne Youtube.


Thaïlande hors des sentiers battus: Nakhon Nayok et Prachinburi

Share This:

Comme vous le savez, je faisais partie des gagnants du concours des blogueurs basés en Thaïlande et le lot était un voyage de 4 jours dans les provinces de Nakhon Nayok et Prachinburi pour finir à Khao Yai. Un voyage entre nature, respect de la nature et bien-être. Hormis Khao Yai, les autres destinations sont peu connues des touristes, je vous emmène donc les découvrir.

nakhon nayok prachinburi khao yai

Nakhon Nayok

La frontière la plus proche de la capitale thaïlandaise de cette province est à 1 heure de route de Bangkok. Enfin, ça dépendra beaucoup du trafic pour sortir de la ville..

Dés nos premiers tours de roues en terres nayokiennes, nous nous sommes arrêtés dans un sympathique petit café au bord de l’eau. Outre son agréable cadre, le Coffee and Tree Café, a repris une pratique qu’on retrouve dans beaucoup d’endroits, celle de permettre à ses clients de laisser un petit mot, non pas dans un livre d’or, c’est so has been, mais sur un petit papier qu’on accroche. C’est toujours amusant et si vous y allez et retrouvez le mien, envoyez moi une photo sur Twitter et promis, je vous ferai un petit cadeau (envoi en Thaïlande uniquement). Petit indice, j’écris très mal ! 😉

coffee and tree nakhon nayok thailande
Coffe and Tree Café

Le long de la route où se trouve café, il y a des vendeurs d’arbres plus ou moins grands sur des kilomètres. C’est le plus grand alignement du genre que j’ai vu en Thaïlande jusque là. Et comme j’aurais bientôt un jardin, ça m’a démangé d’y aller mais on avait un planning serré. Et puis, je ne suis pas sur qu’au guichet d’embarquement de Nok Air à Don Muang lors de mon retour chez moi, ils auraient été aussi enthousiastes que moi.

La prochaine étape, nous a amené au Wat Chulaborn Wanaram, pas pour le temple en lui-même qui est assez basique et dont le hall d’ordination est en travaux mais pour le tunnel de bambous avec un Bouddha au fond qui vous accueille. Très photogénique !

wat chulaborn wanaram nakhon nayok
Le tunnel en bambous du Wat Chulaborn Wanaram
Wat Chulaborn Wanaram
Wat Chulaborn Wanaram

Pour le repas de midi, nous avons fait une halte à la Meena Villa. C’est évidemment un restaurant mais aussi un waterpark avec toboggans, tubes et un bassin à vagues. Bon, il pleuvait donc pas et c’était en semaine donc pas un chat. Même pas nous vue la météo. Mais avec des enfants, ce peut être une adresse sympa surtout s’il fait beau et chaud (pas comme pour nous quoi ;)).

C’est donc sous une pluie battante que, la panse pleine, nous sommes allés voir les deux grandes statues roses du dieu éléphant au Ganesha Park, lieu spirituel (rien à voir avec le camp d’éléphants).

ganesha park nakhon nayok thailande

La visite suivante, toujours sous la pluie, fut à la Phu Kariang Farm, ferme bio qui cultive surtout du riz et enseigne aux écoliers et touristes qui le désirent (350 THB la demie journée et il parle Anglais, appelez avant) tout le process de culture du riz de la graine jusqu’à la récolte. Vous pourrez aussi nourrir les chèvres, les buffles, poules, canards, poissons et déguster les fruits de leurs verger. Mûres, ramboutans, mangues, longans… selon la saison.

phua kariang farm nakhon nayok
Phu Kariang Farm
Phu Kariang Farm nakhon nayok thailande
Un buffle de la ferme

Ils font aussi un dessert, une sorte de pudding à base de pousses de riz. Normalement, je ne suis pas fan de ce type de dessert mais là, avec le lait de coco et les graines de sésame, j’ai bien aimé. Le propriétaire avec qui j’ai longuement discuté en parcourant sa propriété sous les gouttes m’a même gentillement donné un sac de quelques grains à semer pour le refaire chez moi. Car oui, ils vous apprennent à le faire.

Nous avons ensuite été à la Nang Rong Waterfall, cascade qui malgré son nom ne se trouve pas à Nang Rong bien évidemment, on peut y faire trempette mais là encore, vue la météo, nous n’avons fait que la regarder. Mais par beau temps, ce doit être sympa et les week-ends, il doit y avoir beaucoup de Thaïlandais qui y viennent en famille.

nang rong waterfall nakhon nayok
Nang Rong Waterfall

Nakhon Nayok est notamment connu pour ses cascades, la plus célèbre étant celle de Heo Suwat dans la parc de Khao Yai qui couvre plusieurs provinces dont Nakhon Nayok (voir plus bas) et sa rivière, la Nakhon Nayok River sur laquelle on peut faire du kayak et du rafting. Les randonnées motorisées en ATV sont aussi une activité très populaire ici.

Après une nuit à The Forest Home Resort, toute la petite équipe de blogueurs et nos accompagnatrices de la TAT, a repris la route pour le barrage Khun Dan Prakarn Chon, un édifice de 2,5 km de long devant les montagnes.

barrage nakhon nayok

Khun Dan Prakarn Chon Dam
 Khun Dan Prakarn Chon Dam
barrage Khun Dan Prakarn Chon Dam

Si vous y allez faîtes absolument le tour en tram (30 THB par personne), c’est le seul moyen d’aller sur le barrage et le parcourir complètement. A pied, vous n’aurez accès qu’au 15 premiers mètres.

Voilà qui achevait notre découverte certes loin d’être exhaustive de Nakhon Nayok, direction Prachinburi !

Prachinburi

De cette province, on n’aura pas vu grand chose mais la première visite restera probablement une adresse que je n’oublierai pas de si tôt !

Le Abhaibhubej Hospital comporte une partie moderne qui est un hôpital classique mais surtout un vieux bâtiment dont l’architecture n’est pas sans rappeler quelques monuments européens (je vous raconterai un peu plus son histoire lorsque je l’ajouterai dans les fiches visites du site), qui abrite un établissement de médecine traditionnelle encore en pleine activité.

Abhaibhubej Hospital Prachinburi thailande

Ici, vous pouvez consulter un praticien qui exerce cette médecine et contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce ne sont pas que de vieux sages mais aussi des jeunes qui se sont formés pendant 4 ans qui vous reçoivent. Et pour vos prescriptions, la grande pharmacie-herboristerie pourra vous fournir toutes les préparations dont vous avez besoin. Aucun médicament chimique, que des plantes, racines, extraits de bois, poudres de coquillages…

Abhaibhubej Hospital medecine traditionnelle thailande
La pharmacie du Abhaibhubej Hospital en pleine préparation de commande

Et dans une autre aile vous avez des massages traditionnels eux aussi mais ici on est dans un établissement de médecine traditionnelle avec des masseurs qui ne répètent pas juste une partition de manipulations mais sentent et s’adaptent à vos maux ou blocages. Tarif: 300 THB de l’heure. Il y a aussi un spa plus huppé si vous voulez plus de confort mais je ne pense pas que le massage soit plus qualitatif, il y a juste un plus large choix avec des soins plus relaxants.

Moi qui suis persuadé de longue date que beaucoup des remèdes des groupes pharmaceutiques sont venus remplacés des remèdes de grand-mères efficaces mais sur lesquels on ne peut pas mettre de brevet donc pas gagner plein d’argent, je suis heureux qu’un tel endroit existe et y reviendrai sûrement pour consulter !

Nous avons mangé au restaurant du spa de l’hôpital avant de prendre la direction de Kaeng Hin Poeng, connu pour ses rapides très prisés pour faire du rafting de juillet à octobre. Malheureusement, cette année, la sécheresse étant exceptionnelle, quand nous y étions il y a 10 jours, il n’y avait pas assez d’eau. Vous montez à pied par un petit trail dans la jungle de 2,5 km puis embarquez sur un bateau pneumatique avec un moniteur pour 45 minutes de redescente par la rivière. Prix 3500 THB par bateau de 6 personnes. Ce sera pour une autre fois…

Kaeng Hin Daeng nakhon Nayok
Kaeng Hin Poeng (pas assez d’eau pour faire du rafting)
Kaeng Hin Poeng nakhon nayok thailande
Kaeng Hin Poeng (bon, c’est pas haut mais ça fait de belles photos)

Nuit au The Verona at Tub Lan, un resort qui a voulu recréer l’ambiance de la ville italienne par forcément ce qu’on recherche quand on voyage en Thaïlande mais c’est marrant.

Le matin, activité écologique, on a planté des arbres… au lance-pierre dans le parc national de Thap Larn quasi en face l’hôtel.

Khao Yai

On est ensuite passé dans la province de Nakhon Ratchasima, dans le district de Pak Chong qui est, en général, le point d’entrée le plus emprunté par les touristes pour visiter la parc national de Khao Yaï. Troisième plus grand du pays, classé à L’UNESCO, c’est le plus connu. L’entrée coûte 400 THB par adulte et 200 THB par enfant. Il est à mon avis compliqué de le visiter par soi-même si on n’est pas véhiculé et même d’une manière générale, mieux vaut le faire avec une agence ou un guide local. Seul, vous passerez à côté de beaucoup de choses et surtout de la faune.

Nous, on ne fera que s’arrêter à un point de vue…

Khao Yaï thailande
Point de vue

Puis à l’a superbe cascade de Heo Suwat, lieu de tournage d’une des scènes les plus célèbres du film La Plage (encore lui ! ;)), celle où Virginie Ledoyen se jette du haut de sa partie supérieure et atterrit dans le bassin en contrebas avant d’être suivie par Guillaume Canet et Leonardo Di Caprio. Bon rassurez-vous, elle n’avait pas bien regardé car, il y un chemin pour descendre.

Heo Suwat waterfall
Heo Suwat waterfall
Heo Suwat waterfall Khao yai thailande
Heo Suwat (celle du film La plage)

On est retourné dans le parc le soir, pour le safari nocturne. Il y a 2 départs un à 19h et un à 20h depuis le Visitor’s center qui se trouve à une quinzaine de kilomètres de l’entrée. Ca coûte 500 THB par pickup qui peuvent accueillir 6 personnes. Il y a un chauffeur évidemment mais aussi un employé du parc avec une lampe puissante qui balaie les alentours pour détecter des animaux, souvent au reflet de la lumière dans leur rétine.

night safari Khao Yai Thailande
C’est parti pour un « night safari » !
por épique khao yai thailande
Un porc épique

C’est amusant à faire et vraiment pas cher pour un tour d’une heure environ mais ne vous attendez pas non plus, sauf gros coup de chance, à voir des éléphants sauvages qui sont pourtant quelques uns dans le parc. Moi, j’aurais vu des biches, des porcs épiques, des singes et deux trois animaux dont je ne suis pas sûr de ce que c’était…

Nuit au Le Monte Khao Yai, encore un endroit aux influences italiennes, ils sont nombreux dans le coin.

Le lendemain matin, nous avons visité le petit musée d’art moderne de Khao Yai. Pas une visite au programme que je conseillerai aux vacanciers qui préféreront sûrement passer plus de temps dans la nature du parc mais intéressant de savoir qu’il existe.

art museum Khao Yai
Musée d’art de Khao Yai
muséed 'art de khao yai thailande
Une des galeries

L’arrêt suivant au Farmer market du Birder’s Lodge où chaque week-end les producteurs organiques du coin vienne vendre leur fruits, légumes et produits bio, m’a beaucoup plus intéressé. J’y ai fait quelques emplettes à ramener chez moi.

organic market khao yai

La journée et le voyage s’est achevée dans les vignes du PB Valley, le plus ancien domaine viticole de Thaïlande, avec une visite en tram et une dégustation de blanc, rosé et de deux rouges. Pas les meilleurs vins que j’ai dégustés dans ma vie (et c’est un alsacien qui vous le dit), pas les plus mauvais non plus et le blanc ne s’en est pas si mal sorti. Si accompagné d’amuse-gueules bien choisis, il est pas mal. La bouteille vaut 750 THB. J’en ai acheté une mais au final, je pense qu’on peut facilement trouver du vin d’import un peu moins cher et au moins aussi bon.

PB valley khao yai
vignes pb valley thailande
PB Valley

Retour sur Bangkok… puis retour à la maison.

Evidemment, en si peu de temps, nous n’avons fait que survoler ces provinces et si elles ne sont pas dans les incontournables d’un premier voyage en Thaïlande, je pense que ça intéressera les voyageurs habitués ou les expatriés. Pour ma part, je retiens l’hôpital de médecine traditionnelle J’y retournerai sûrement.

Je ne sais pas encore comment je vais ajouter ça dans la partie principale du site. J’hésite à créer une destination « Khao Yai » qui regrouperait tout ou 3 destinations Khao Yai, Nakhon Nayok et Prachinburi. Je vous tiens au courant.


Thaïlande: 10 provinces moins connues des touristes

Share This:

Il y a un an, l’Office du Tourisme de Thaïlande en France m’a proposé d’écrire chaque moins un article sur une province « émergente » touristiquement. Ils en ont choisi 10 que je suis allées revoir pour la plupart pour faire de nouvelles découvertes et vraiment explorer pour la première fois pour une. En voici la liste avec à chaque fois le lien vers mon article sachant que bien évidemment toutes les informations détaillées sur les lieux cités sont sur le site Thailandee.com sur les pages de chaque destination.

10 provinces peu connues thailande

Chiang Rai

temple blanc chiang rai
Le Temple Blanc est le monument le plus connu de Chiang Rai

Mon premier article était sur Chiang Rai, province du Nord voisine de Chiang Mai mais assez bizarrement beaucoup moins populaire chez les voyageurs. Pourtant pour qui aime la nature, la montagne et les temples étonnants notamment, c’est une destination idéale. Il est également possible d’y vivre quelques belles expériences en immersion dans une communauté locale.

➡️ Lire mon article sur Chiang Rai (bas de la page)

Lampang

lampang

Situé à 1h30 de bus ou train au Sud de Chiang Mai, Lampang est rarement sur le programme des touristes pourtant la ville, son bord de rivière, son marché de nuit du week-end et ses temples tout comme ses alentours avec un pont en bambou au-dessus des rizières et surtout le temple perché le plus fascinant de Thaïlande pas loin d’un parc national avec sources chaudes en font une étape de 2-3 jours unique.

➡️ Lire mon article sur Lampang

Nan

Nan Thailande
Le bouddha du Wat Phra That Khao Noi veille sur la ville de Nan

Gros coup de coeur pour moi, j’ai pensé m’installer à Nan à un moment. La ville est très agréable avec quelques temples remarquables dont un sur une colline qui offre une vue incroyable au lever du soleil. A une dizaine de kilomètres, j’ai aussi découvert un peu par hasard un spa étonnant et mon séjour à Pua dans le Nord de la province a juste été exceptionnel !

➡️ Lire mon article sur Nan

Udon Thani

S’il est vrai que la ville en elle-même ne vous retiendra probablement pas très longtemps, la province a beaucoup à offrir à commencer par son fameux lac de lotus rouges, enfin plus roses que rouges, un parc préhistorique, des temples superbes, des balades en tracteur, des repas sur des barges en bambou qu’on tire au milieu du lac…

Ce fut aussi l’occasion de séjourner à la Suwan Organic Farm qui propose un programme de WOOFING en Thaïlande très sympathique.

➡️ Lire mon article sur Udon Thani

Samut Songkhram

Amphawa Thailande
Amphawa

Cette province à 1h30 de route de Bangkok est depuis longtemps une de mes préférées. Le coin du marché d’Amphawa et tous les marchés flottants aux environs, l’étonnant marché sur la voie ferrée, les artisans au savoir-faire incroyables, les balades en bateau… C’est pour moi une des meilleures destinations pour passer le week-end et découvrir les marchés flottants traditionnels.

➡️ Lire mon article sur Samut Songkhram

Chanthaburi

Noel chantahburi
le sapin de Noel devant la cathédrale de Chantahburi

Surtout réputée pour sa cathédrale, Chanthaburi est une petite ville paisible traversée par une rivière dont le charme vous gagne assez vite. Entre mer et montagnes, la province offre à la fois des plages et coins de littoral avec mangroves et des coins de montagnes avec cascades. Ajoutez le fait que vous pourrez vous y transformer en chercheur de pierres précieuses et je suis sûr que ça vous donnera envie de vous y arrêter au moins 2 jours sur la route vers Trat et les îles.

➡️ Lire mon article sur Chanthaburi

Phrae

phrae thailande
Wat Phra Tha Mongkhon Khiri dans la province de Phrae

C’est probablement la moins connue des touristes étrangers de toutes les provinces sur lesquelles j’ai écrit mais c’est une de mes préférées, probablement un peu pour ça mais aussi pour le centre ville et ses petites rues aux maisons en bois, ses temples, sa vie locale et puis les montagnes et les rizières pas loin, les artisans couteliers ou potiers, l’expérience de teindre ses propres vêtements…

Si tout le reste de la liste a été choisi par l’Office du Tourisme, Phrae, c’est moi qui leur ai proposé de l’ajouter tant j’aime cette province.

➡️ Lire mon article sur Phrae

Loei

lever de soleil phu kradueng thailande

Dans la province de Loei c’est surtout Chiang Khan et ses alentours qui valent le coup. Avec tournée des moines avant le lever du soleil, rue aux maison anciennes, balades à vélo le long du Mékong, communauté des Tai Dam. Mais la ville de Loei offre aussi un joli point de vue et à 30 kilomètres, un spectacle étonnant chaque soir. Les plus courageux feront aussi l’ascension du Phu Kradueng pour y passer la nuit dans une tente.

➡️ Lire mon article sur Loei

Trang

emerald cave
Emerald Cave (Koh Mook)

Le gros atout de Trang ce sont ses îles, les plus connues, Koh Mook, Koh Ngai et Koh Kradan certes mais aussi les moins connues et encore moins touristiques que sont Koh Libong et Koh Sukorn. Et parmi elles, probablement mon île préférée en Thaïlande.

➡️ Lire mon article sur Trang

Nakhon Si Thammarat

khanom

J’ai clôturé ma série d’articles mensuels par la province de Nakhon Si Thammarat, la ville bien sûr mais aussi Khanom, un district au bord de la mer bien sympathique avec pas mal de visites intéressantes. L’article est paru, il y a quelques jours.

➡️ Lire mon article sur Nakhon Si Thammarat

J’aurais probablement à l’avenir l’occasion d’écrire encore quelques articles pour l’Office du Tourisme mais peut-être pas au même rythme car un par mois c’est assez dur à tenir. Il faut dire que j’avais fait le choix d’utiliser la rémunération que je touchais pour chaque article pour retourner 3 jours dans chaque province et explorer d’avantage et notamment essayer à chaque fois de vous faire découvrir au moins des artisans et/ou une communauté locale. Cela m’a permis de faire des articles bien plus intéressants et aussi d’enrichir mon site même si au final, bien que rémunéré, je n’ai pas vraiment gagné d’argent dans l’opération.

C’était mon choix, l’Office du Tourisme ne m’avait pas demandé de retourner dans chaque province. S’ils ont choisi les destinations, ils m’ont laissé complètement carte blanche sur les endroits que je suis allés voir à chaque fois. Une liberté appréciable et indispensable pour que j’accepte même si évidemment ça a demandé un gros travail de préparation en amont de chaque petit voyage.

Au final, je suis content de cette expérience et d’avoir pu la partager un peu plus largement qu’avec mon audience habituelle. Et surtout, j’espère vous avoir donner envie d’aller découvrir ces 10 provinces !


J’ai testé le Mahanakorn Skywalk à Bangkok

Share This:

Hier, j’étais de passage à Bangkok juste le temps d’une après-midi et soirée et j’en ai notamment profité pour aller (enfin) au skywalk le plus haut de la capitale thaïlandaise qui se trouve en haut de la Mahanakorn Tower et culmine à plus de 300 mètres. Petite retour d’expérience et informations sur cette visite

mahanakorn skywalk bangkok
La Mahanakorn Tower offre la vue la plus haute sur Bangkok

La vue la plus haute de Bangkok

Le Mahanakorn Skywalk a seulement ouvert il y a quelques mois mais s’est rapidement fait une réputation avec les vues exceptionnelles qu’il offre sur Bangkok. On a un panorama à 360° sur la ville depuis une hauteur maximale de 314 mètres.

C’est unique ! Et comme c’est unique, il faut bien reconnaître que le ticket d’entrée est assez cher. 750 THB par personne même si moi hier, j’ai eu droit à 10% de réduction sans que je comprenne vraiment pourquoi. Peut-être parce que le temps était couvert.

plus haute vue bangkok

Informations pratiques sur la visite

Pour faire cette visite, il faut entrer dans la Tour King Power Mahanakorn qui se trouve à côté de la station Chong Nonsi du BTS, le métro aérien de Bangkok. Il y a une sortie directe vers la tour.

Une fois dans le hall, le guichet pour acheter les billets pour le skywalk est tout de suite à gauche. Le prix habituel est de 750 THB mais il varie parfois de façon impromptue pour divers motifs.

Vous passez un check de sécurité avec scanner pour vos sacs et portique, il vous retireront toute boisson et nourriture car c’est interdit d’en emmener en haut puis, on vous prendra en photo sur fond neutre pour vous essayer de vous vendre un photo-montage à 500 THB à la sortie et vous embarquerez dans l’ascenseur.

Pendant l’ascension vers le 74ème qui se fait assez vite les parois de l’ascenseur deviennent des écrans qui vous font virevolter dans Bangkok. Une bonne idée !

Au 74ème étage vous descendez et avez déjà une vue impressionnant de cet étage couvert avec des grands coussins au bord des baies vitrées pour vous installer confortablement si vous voulez (dans la limite des stocks disponibles ;))

Il y a un escalator qui mène au 75ème étage d’où un autre ascenseur vous mène tout en haut de la tour, au 78ème étage. Il y aussi un escalier pour les plus sportifs.

bar plus haut de bangkok

A cet étage, vous avez un bar avec des boissons dont le prix démarre à 150 THB et le fameux sol de verre sur lequel vous pouvez marcher après avoir recouverts vos chaussures de sacs en tissus pour ne pas salir la vitre. Sous vos pieds alors 310 mètres de vide !

plus haut skybar bangkok

Par contre, pour aller sur cette petite partie qui est la plus impressionnante, surtout si vous êtes sujet au vertige, interdit d’emporter quoique ce soit et notamment n’importe quel appareil de prise de vue, téléphone portable compris. Pour avoir une photo, il vous faudra avoir quelqu’un qui reste derrière le cordon de sécurité pour la faire.

vue mahanakorn tower bangkok

Reste une passerelle encore 4 mètres plus haut qui est le point culminant de la Mahanakorn Tower.

mahanakorn skywalk bangkok

L’accès au skywalk est ouvert chaque jour de 10h à 00h30. Dernier montée à 23h. C’est un peu avant le coucher du soleil que c’est probablement le plus intéressant de monter pour avoir la vue de jour, le crépuscule et la vue de nuit.

Une fois entré, vous pouvez rester aussi longtemps que vous voulez, par contre, une fois que vous êtes redescendu vous ne pouvez plus remonter avec le même ticket. En soirée, il y a un DJ en haut.

Les billets ne sont pas remboursables même en cas de pluie.

vue la plus haute de bangkok

Mon avis sur le Mahanakorn Skywalk

Il faut reconnaître que le ticket d’entrée qui ne comprend que l’entrée, représente un budget important surtout si on vient en famille. Au cours actuel, on est à près de 22€.

Pour ce prix-là, on peut regretter de ne pas pouvoir faire les photos que l’on veut en haut sur le plafond de verre.

Mais surtout, on peut rager lors de la descente de se voir débarqué au 4ème étage et pas au rez-de-chaussée et obligé de traverser toutes les galeries marchandes de chaque étage avant d’accéder à chaque l’escalator menant à l’étage inférieur. Une tentative de vous faire acheter qui est un peu grossière et surtout énervante par son côté incontournable. Les escalators sont même un peu planqués, probablement volontairement.

Avec un prix d’entrée bien plus abordable, je dirais que c’est de bonne guerre mais là bof bof…

Ceci étant dit ça reste à faire, au moins une fois. On se sent quand même un peu pris pour un porte-feuille qu’on essaie de faire s’alléger le plus possible surtout quand on part, ce qui reste la dernière impression. Mais bon ça coûte cher de construire une telle tour. Il faut rentabiliser 😉

J’ajouterai bientôt une fiche visite sur cet endroit dans les visites à faire à Bangkok.


Fièrement propulsé par WordPress