Blog Thailandee!com

Partager cette page :
   

Métro à Bangkok: ouverture de l’extension de la Green Line

Share This:

Demain, 6 décembre 2018, l’extension de Green Line (ligne verte mais rien à voir avec le film ;)) du BTS, le métro aérien de Bangkok sera inaugurée par le premier ministre thaïlandais avant d’entrer en service à midi. Elle permettra d’aller jusqu’à Samut Prakan. Pratique pour se rendre facilement au musée Erawan et à Ancient City.

skytrain bangkok

 

Les nouvelles stations de la Green Line

L’extension de la ligne ajoute une portion de 13 kilomètres au tracé existant et dessert 9 nouvelles stations:

  • Samrong
  • Pu Chao
  • Chang Erawan (arrêt du musée Erawan)
  • Royal Thai Naval Academy
  • Pak Nam
  • Srinagarindra
  • Phraek Sa
  • Sai Luat
  • Kheka (à 2 km de l’entrée de Ancient City ‘Muang Boran’, il y a un songthaw qui fait la liaison pour 8 THB)

Comme le montre le plan ci-dessous.

green line métro bangkok

Le trajet entre les stations Bearing et Kheha (Samut Prakan), nouveau terminus, devrait prendre environ 20 minutes.

 

Gratuit pendant 4 mois

Bonne nouvelle, comme souvent sur les nouveaux lancement de ligne ou extension de lignes à Bangkok, les débuts sont gratuits.

Ainsi, emprunter l’extension de la Green Line sera gratuit pendant 4 mois (jusqu’au 16 avril 2019). Quelques soit la nouvelle station où vous descendrez, il vous en coûtera le même prix que si vous descendiez à Bearing, l’ancien terminus de la ligne.

La ligne va également être étendue au Nord avec 16 nouvelles stations entre Mo Chit et Khu Khot. pas de date d’ouverture encore.

Les métros de Bangkok vont subir beaucoup de changements ces prochaines années avec beaucoup de projets d’extensions de lignes existantes ou de constructions de nouvelles lignes, indispensables pour désengorger les routes d’une des villes les plus bouchonnées du monde.

J’essaierai de mettre ça à jour sur le site au fur et à mesure dans le rubrique consacrée aux transports à Bangkok.

 


Des nouvelles du e-visa pour la Thaïlande

Share This:

Cet été, le visa électronique pour la Thaïlande avait été annoncé pour être opérationnel pour la fin de cette année mais comme je le présentais, ce sera pour un peu plus tard. Les voyageurs chinois seront les premiers à en bénéficier, en février a priori, puis suivront les Anglais en mars et les Français seulement en avril avant une généralisation prévue dans les 3 ans. Enfin, selon le dernier calendrier du Département des Affaires consulaires thaïlandais.

e-visa thailande

 

Un visa électronique pour la Thaïlande en 2019

Je rappelle e préambule que pour un séjour de 30 jours maximum, les citoyens de nombreux pays dont la France, la Belgique, la Suisse et le Canada n’ont pas besoin de visa pour la Thaïlande et obtiennent gratuitement une exemption de visa de 30 jours.

Mais pour ceux qui voudraient faire un visa touristique de 60 jours avant le départ, aujourd’hui, il faut forcément passer par un consulat ou une ambassade de Thaïlande ou alors mandater quelqu’un ou un prestataire pour y déposer votre dossier papier et votre passeport.

En avril, sauf contre-temps, les citoyens français devraient pouvoir faire leur demande de visa pour la Thaïlande en ligne via le site officiel qui devrait être hébergé à l’adresse www.thaievisa.go.th.Les pièces à fournier resteront les mêmes que celles actuellement demandées mais devront être téléchargées avec la demande.

Il y a encore un petit flou sur le fait que cela concernera tous les types de visas ou seulement les visas touristiques mais ça va s’affiner dans les prochains mois.

 

Déploiement progressif du e-visa pour la Thaïlande

À partir du 15 février 2019, le service sera disponible pour les habitants de la région de Pékin puis s’étendra  à d’autres villes chinoises.

Viendront ensuite les ressortissants du Royaume-Uni en mars et à la France un mois plus tard, au 1er avril. A terme, toutes les ambassades et consuls généraux de Thaïlande devraient offrir ce service dans un délai de trois ans.

Le directeur général du département des affaires consulaires thaïlandais, Chatri Archjananun, a déclaré que la Chine avait été choisie comme base de lancement car malgré un net recul cette année suite à la tragédie survenue au large de l’île de Phuket le 5 juillet, qui a coûté la vie à 47 de leurs compatriotes, les Chinois constituent le plus grand groupe de ressortissants étrangers demandant des visas pour la Thaïlande.

 

Le e-visa concrètement

Pour faire sa demande de e-visa pour la Thaïlande, le demandeur devra donc ce connecter sur le site officiel (ne passez pas par des sites tiers, vous aurez des frais en plus voire risquez d’être victime d’une arnaque, quand ce sera opérationnel, je vous indiquerai le site pour faire vos demandes), remplir les formulaires et télécharger les pièces justificatives, payer les frais de visa via le système de paiement sécurisé géré par la banque thaïlandaise Kasikorn puis attendre, la réponse des services consulaires par mail.

Avec le visa électronique, il n’ y aura plus aucun visa requis dans le passeport du voyageur.  Le titulaire du visa sera informé par courrier électronique de son approbation et les informations transmises automatiquement au Bureau de l’Immigration.

Une fois arrivé sur le territoire, le titulaire du e-visa sera vérifié par le système biométrique ou le système automatisé de traitement robotisé aux points d’immigration.

J’écrirai évidemment un article détaillé sur la procédure dés qu’elle sera accessible aux ressortissants français. En avril normalement… Mais comme je sais que beaucoup attendent ce visa électronique avec impatience et que nous avons enfin un calendrier avec des dates, je voulais vous tenir informés.

 


Nouveaux bus entre l’aéroport de Chiang Rai et la ville

Share This:

Depuis quelques mois, les Smart Bus se multiplient en Thaïlande, après Phuket, puis Chiang Mai, c’est à Chiang Rai d’avoir ces bus intelligents qui relient l’aéroport à la ville et aux deux terminaux de bus. Après une phase de test, ils sont maintenant pleinement opérationnels. Tarif : 20 THB.

bus aéroport chaing rai thailande

Nouveaux bus depuis et vers l’aéroport de Chiang Rai

Nouveaux bus depuis l’aéroport de Chiang Rai

Je vous en avais parlé sur Twitter, les Smart Bus de Chiang Rai sont maintenant une réalité. Après, plusieurs jours de circulation en phase de tests au début du mois, le service est en place avec 6 bus violets pour assurer les rotations.

Ces bus sont équipés de WIFI et système GPS de géolocalisation (il y aura probablement à l’avenir une application qui vous permettra de voir le positionnement de chaque bus en temps réel)  et sont accessibles aux fauteuils roulants.

Ces nouveaux bus entrent en service vers 6h00 et le dernier part à 20h30 environ (ça dépend du sens, vois tableaux ci-dessous) et il y a pour le moment un bus toutes les 30 minutes. Le trajet coûte 20 THB quel que soit l’arrêt où vous montez et descendez.

Je ne sais pas combien de temps prend le trajet complet.

horaires chiang rai aiport bus

Horaires actuelles des bus dans chaque sens.

Contrairement à leur homologues de Phuket, ici, pas besoin d’acheter une Rabbit Card et d’y mettre des crédits, vous pouvez juste payer votre trajet à la montée dans le bus.

 

Plan de la ligne de bus

La ligne compte 13 arrêts :

  • Mae Fah Luang Chiang Rai Airport
  • Provincial Administration
  • Wiang Burapa Road
  • Chiang Rai Stadium Junction
  • King Mengrai Monument
  • Chiang Rai Police Station
  • Chiang Rai Provincial Court
  • Night Bazaar
  • Bus Terminal 1 (juste à côté du Night Bazaar)
  • San Khok Chang Road
  • Central Plaza (centre commercial)
  • Mae Korn Junction
  • Bus Terminal 2 (hors de la ville)
plan bus aéroport chiang Rai

Plan de la ligne de bus depuis et vers l’aéroport de Chiang Rai (voir en plus grand)

Vous trouverez facilement l’arrêt de bus en sortant de l’aéroport.

Cette nouvelle ligne de bus à Chiang Rai est une bonne nouvelle pour les touristes, probablement une moins bonne pour les taxis.

Comme c’est un tout nouveau service, il pourrait y avoir des ajustements notamment d’horaires, fréquence des bus voire modification du parcours, si j’en ai vent, je mettrai à jour l’article.

 


Guide des compagnies opérant des vols intérieurs en Thaïlande

Share This:

Quand on voyage en Thaïlande, on a souvent envie de faire à la fois le Nord et le Sud et sur un séjour court un trajet en avion est souvent incontournable. La bonne nouvelle c’est que bien souvent, on arrive à avoir de très bons prix grâce à la rude concurrence que se livrent les compagnies low cost. Mais laissez-moi vous présenter les compagnies proposant des vols domestiques en Thaïlande.

thai lion air

Dernière arrivée, Lion Air pèse de plus en plus sur le marché des vols domestiques en Thaïlande

 

Thai Lion Air

Je commence par Thai Lion Air car c’est souvent la compagnie offrant les meilleurs tarifs pour voler en Thaïlande. Arrivée il y a 3 ans sur le marché thaïlandais, elle prend de plus en plus d’ampleur avec une offre de destinations de plus en plus large.

Les prix :
Côté prix, depuis que Nok Air ne propose plus les 15 kg de bagage en soute sans supplément sur ses billets en promotion, Thai Lion Air est en général la compagnie offrant les meilleurs tarifs tant qu’on ne dépasse pas 10 kilos de bagage en soute (c’est passé de 15 à 10 kg le 1er décembre 2017).

Le poids des bagages:
Côté bagages en soute, vous avez quoiqu’il arrive droit à 10 kilos. Si vous pensez avoir plus, acheter le supplément de poids dés la réservation en ligne coûte moins cher qu’au guichet d’enregistrement. Le poids maximum du bagage à main est censé être de 7 kilos même si dans les faits, ils sont rarment pesés.

Services à bord:
En vol, il fut un temps, les hôtesses distribuaient, sans supplément, aux passagers quelques crackers et un gobelet d’eau avec couvercle scellé mais c’est fini. Plus de boissons ni collation.

Opère depuis l’aéroport de Don Muang à Bangkok

-> Le site de Lion Air : www.lionairthai.com

nok-air-avion

Avion Nok Air

 

Nok Air

Avant l’arrivée de Thai Lion Air, Nok Air était la compagnie que j’utilisais le plus pour voyager en avion en Thaïlande. Depuis sa décision de rendre payant les bagages en soute (avant chaque passagers avait droit à 15 kilos gratuits) sur ses billets en promotion, elle a perdu sa réputation de compagnie la moins chère de Thaïlande même si elle reste compétitive.

Les prix :
Sur le site de Nok Air, les promotions se succèdent très régulièrement sans interruption avec des vols autour de 600 THB (20€) parfois même moins (mais maintenant avec le supplément bagage en soute sur ses billets en promo, on est au final plus proche des 1000 THB).

Le poids des bagages:
Depuis le 20 février 2017, sur ses billets à tarif promotionnel, la compagnie demande un supplément de l’ordre de 300 THB pour 15 kilos de bagage en soute à acheter dés la réservation en ligne (voir cet article). Le poids maximum des bagages à main est de 7 kilos mais ils ne sont quasiment jamais pesés.

Services à bord:
En vol, les hôtesses distribuent, sans supplément, une petite bouteille d’eau stylisée. Elles sont si jolies que j’avais pensé démarrer une collection. Il y a aussi du WIFI gratuit sur certains vols (il est lent par contre).

Autres services :
Dans chaque aéroport, vous avez également accès gratuitement au WIFI de Nok Air en utilisant votre numéro de réservation pour vous identifier.
Nok Air propose aussi de nombreuses formules vols + bateaux vers plusieurs îles (Koh Samui, Koh Phangan, Koh Tao, les îles de Trang…) et vol + minivan vers plusieurs destinations comme Ao Nang, Sukhothaï, Phu Kraduang (province de Loei)…

Nok Air opère depuis l’aéroport de Don Muang à Bangkok.

Nok Air a aussi souvent de très bons prix pour aller au Myanmar ou au Vietnam.

-> Le site de Nok Air : www.nokair.com

 

Air Asia

Longtemps référence du low cost en Thailande, Thai Air Asia, est maintenant souvent moins intéressante en terme de tarif que Nok Air ou Thai Lion Air par contre, il y a quelques routes qu’elle est la seule à proposer notamment au départ de Chiang Mai et du coup, absence de concurrence oblige, les billets sont sensiblement plus chers..

Les prix :
Deux fois par an, Air Asia fait une « Big Sale » avec des billets d’avion qu’ils annoncent à prix coûtant (vous ne payez que les taxes d’aéroport et frais de gestion mais pas de bagages en soute sauf supplément). A cette occasion, ils sont les moins chers mais ça nécessite d’avoir préparer en détails son voyage en Thaïlande beaucoup à l’avance car l’offre s’applique des vols des mois après la date de réservation. Je partage les « Big Sales » ici et sur ma page Facebook.. Il y a aussi de plus en plus en plus souvent quelques promotions ponctuelles très intéressantes.
Sinon en général, avec Air Asia, plus vous réservez tôt, moins vous payez cher.

Le poids des bagages:
Il faut être très attentif à ce point lorsqu’on réserve son billet sur le site de la compagnie et bien regarder l’étape du choix du poids de bagage en soute qui n’est jamais compris dans le premier prix affiché. Il faut payer un supplément (c’est moins cher si vous le faites dés l’achat du billet en ligne) de l’ordre de 320 THB pour 15 kg.
Le poids maximum des bagages à main est de 7 kilos mais ils sont rarement pesés.

Services à bord:
A bord tout est payant. On ne vous distribue rien, que ce soit à boire ou à manger gratuitement. Personnellement, je trouve que par rapport à la concurrence, la place pour les jambes est plus limitée chez Air Asia. Je retire souvent la pile de magazines de la pochette du siège devant moi pour gagner quelques centimètres.

Autres services :
Air Asia est la seule compagnie low cost à proposer des vols directs de Chiang Mai à Surat Thani (Thai Lion Air ne les propose finalement pas) ou Krabi. Et comme chez Nok Air, vous pouvez réserver des formules avion + bateau vers les îles ou avion + van vers certaines destinations.

Air Asia opère depuis l’aéroport de Don Muang à Bangkok

-> Le site de Air Asia: www.airasia.com

 

Thai Smile

C’est la filiale low cost de Thai Airways. La qualité Thai Airways à petit prix, si vous voulez. Et quand je dis qualité, je ne mâche pas mes mots, tout est un cran au-dessus de la concurrence des autres low-costs notamment la collation à bord et parfois pour un surcoût minime.

Les prix :
Ses prix sont souvent un peu plus élevés que chez ses concurrentes. Les promotions sont aussi plus rares. Par contre, sur le trajet Bangkok – Sieam Reap (ville du Cambodge proche des temples d’Angkor), Thai Smile a des tarifs très compétitifs parfois meilleurs que Air Asia. Et si la différence de prix n’est que de quelques euros comme c’est parfois le cas lors de promotions, n’hésitez pas, prenez Thai Smile !

Le poids des bagages:
Avec Thai Smile, vous avez droit à 20 kilos de bagage en soute sans supplément (+10 kg si vous avez le Smile Pass). Pour le bagage à main, là aussi le poids maximum est de 7 kilos.

Services à bord:
En vol, vous aurez, sans supplément, une collation tip top (snack + boisson).

Thai Smile opère depuis l’aéroport de Suvarnabhumi à Bangkok. Ce qui est pratique si vous devez enchaîner sur votre vol retour ou enchaîner votre vol aller depuis votre pays d’origine avec un vol interne et ne voulez pas perdre de temps à changer d’aéroport (bien qu’il existe une navette gratuite).

-> Le site de Thai Smile : www.thaismileair.com 

 

Viet Jet Air

Arrivée, il y a peu sur le marché thaïlandais, la compagnie vietnamienne ne propose encore que peu de destinations mais a un étonnant vol direct Chiang Rai – Phuket qui peut-être intéressant.

Les prix :
Ces tarifs sont attractifs mais hors promotion, ils sont en général plus chers que Nok Air ou Lion Air voire Air Asia. Par contre, les promotions de VietJetAir sont très agressives et parmi les meilleures qu’on puisse trouver en Thaïlande. Ils ont notamment de temps en temps des ventes flash avec des billets d’avion dont vous ne payez que les taxes.

Le poids des bagages:
Tous les prix affichés sont sans bagage en soute mais avec jusqu’à 7 kg de bagage à main. Il faudra donc systématiquement rajouter un supplément bagage en soute dés la commande sur leur site. C’est chez eux que le supplément bagage est le moins cher, de l’ordre de 250 THB pour 20 kilos.

Services à bord:
Aucune collation ou boisson distribuée gratuitement à bord.

VietJetAir a l’avantage d’opérer depuis Suvarnabhumi et non Don Muang. 

-> Le site de VietJet Air : www.vietjetair.com

 

Bangkok Airways

Bangkok Airways n’est pas une compagnie low cost. Propriétaire de l’aéroport de Koh Samui, elle est la seule à proposer des vols directs depuis ou vers Koh Samui depuis ou vers Bangkok, Phuket, Chiang Mai ou Krabi. Elle est clairement plus chère que ses concurrentes mais offre aussi un service à bord meilleur même si en terme de place entre les sièges, elle ne fait pas mieux que les compagnies low cost. Vous avez aussi dans quelques aéroports accès à un lounge avec buffet gratuit accessible même pour les passagers en classe éco..

Et si Bangkok Airways fait parfois des promotions, elles ne sont pas accessibles depuis l’Europe (blocage géographique fait sur la localisation renvoyée par le navigateur internet). Dommage…

Bangkok Airways opère depuis l’aéroport Suvarnabhumi.

-> Le site de Bangkok Airways : www.bangkokair.com

 

Kan Airlines

Attention Kan airlines a suspendu ses activités pour plusieurs mois et semble être revenu sous le nom de Wisdom Airways qui propose des vols depuis Chiang Mai, vers, Nan, Pai, Chiang Rai et Mae Hong Son. Mais je n’ai pas l’impression que  Wisdom Air soit opérationnelle.

 

Thai Airways

De plus en plus, les vols intérieurs de Thai Airways sont opérés par Thai Smile qui a terme devrait probablement reprendre tous les vols domestiques.

Vous l’aurez compris pour acheter des billets pour vols intérieurs en Thaïlande, il faut surtout regarder du côté de Thai Lion Air, Nok Air et Air Asia en commençant par Lion Air qui est maintenant la seule à proposer 15 kilos de bagage en soute sans supplément même sur ses billets à tarif promotionnel. Et si vous êtes prêt à payer un peu plus pour monter sensiblement en gamme, jetez un oeil sur Thai Smile pour voir s’ils n’ont pas des promotions.

Sinon, pour tout ce qui est bus, train ou avion, vous pouvez réserver en ligne sur ce site ou consulter les horaires et infos dans la rubrique « Transports » de Thailandee.com.

 


Routes en Thaïlande, attention danger !

Share This:

Tous les voyageurs qui viennent en vacances en Thaïlande n’en ont pas forcément conscience mais le pays a un des taux de mortalité routière les plus élevé du monde. Les accidents de la route causent en moyenne 24.000 décès par an soit 66 décès par jour au Pays du Sourire. Et près des trois quarts, 73% selon les statistiques officielles, des décès sont des personnes à moto ou scooter. Voilà pourquoi, j’essaie depuis longtemps de vous appeler à la prudence avant de louer un scooter en Thaïlande et de vous rappeler les règles (voir cet article) pour que votre séjour ne se transforme pas en drame.

accidents route thailande

 

Quelques chiffres sur les accidents de la route en Thaïlande

Le journal The Nation a publié, il y a 2 jours, un graphique récapitulant les statistiques sur les accidents de la route en Thaïlande.

chiffres accidents route thailande

La Thaïlande a le 2ème plus haut taux de décès sur les routes au monde avec 36,2 décès pour 100.000 personnes.

Les conducteurs et passagers de 2 roues motorisés représentent une part écrasante des décès par accident de la route en Thaïlande (73%).

Le port du casque est obligatoire en Thaïlande. Malheureusement, encore beaucoup de monde ne l’utilise pas. Pourtant selon ces statistiques, le port du casque aurait diminué de 41% les blessures et de 21% les décès.

On le voit, malgré des campagnes de sensibilisation, le nombre de morts sur les routes en Thaïlande a tendance à stagner à un haut niveau.

Les causes principales des accidents sont (selon ce graphique):

  • la vitesse
  • conduite sous l’effet de l’alcool ou autres substances
  • non port du casque ou de la ceinture de sécurité (également obligatoire en Thaïlande)
  • conducteurs distraits notamment par l’usage de téléphone portable
  • routes aux infrastructures dangereuses
  •  véhicules dangereux

 

Quelques conseils pour conduire en Thaïlande

Je rappelle qu’en Thaïlande, on roule à gauche. Déjà, rien que ça, nécessite un peu d’adaptation.

Les habitudes de conduite en Thaïlande sont très différentes de celles que vous connaissez chez vous, il est donc important de prendre le temps de les observer avant de prendre le volant vous-mêmes.

Par exemple, il n’est pas rare de voir des véhicules rouler en contre-sens sur quelques centaines de mètres voire plus. Surtout des 2 roues c’est sûr mais pas que. La plupart du temps, les voitures ne s’arrêtent aux feux rouges que si elles vont tout droit mais si elles tournent dans le sens de la circulation de la voie qui a le feu vert, elles continuent et tournent, lorsqu’ils tournent justeent, les Thaïlandais coupent très souvent les courbes, en Thaïlande, on double par la droite ou la gauche indifféremment, il y a de nombreux U-turns sur les voies rapides qui peuvent vous faire croiser une voiture qui tourne… et ce ne sont que quelques exemples…

Pour circuler en Thaïlande, même en vacances, il faudra avoir un permis valide dans votre pays et fait une demande de permis international avant de venir. Pour la conduite d’un 2 roues motorisé quelle que soit sa puissance, il faut être titulaire d’un permis moto (permis A, le permis A1 n’est pas suffisant). Soyez en règle ! Pas vraiment pour les amendes que vous risquez mais pour na pas voir votre assurance vous lâcher si vous avez un accident et vous retrouver vous ou vos proches à devoir régler une facture d’hôpital très salée (et en Thaïlande, pas de paiement, pas de soins).

Attention aussi aux casques fournis par les loueurs, ils sont parfois d’une efficacité très contestable. Demandez des casques intégraux qui protègent vraiment la boîte crânienne.

De même, lorsque vous louez un véhicule, vérifiez qu’il soit assuré. Pour la location de voiture, préférez les loueurs internationaux (présents dans tous les aéroports), avec eux pas de mauvaise surprise sur les assurances et en plus vous pouvez en général prendre la voiture dans une ville et la déposer dans une autre (pour peu que le loueur ait une agence dans l’autre ville). Plusieurs personnes m’ont fait de bons retours sur le site Rentalcars.com pour louer une voiture en Thaïlande.

D’ailleurs d’une manière générale, et les statistiques du début de cet article le démontrent, il est préférable de louer une voiture plutôt qu’une moto ou un scooter en Thaïlande. Vous serez beaucoup plus en sécurité.

Le but de cet article n’est pas de vous dissuader de partir en Thaïlande ni même de prendre la route avec un véhicule de location, ça vous ouvre de nombreuses possibilités mais de vous sensibiliser sur les dangers et vous donner les informations utiles pour le faire dans les meilleures conditions de sécurité et sans perdre votre assurance en cas d’accident.

 


Obtenir un visa mariage en Thaïlande

Share This:

J’avais écrit un article il y a quelques mois sur les démarches pour se marier en Thaïlande (voir mon article « Se marier avec un(e) Thaïlandais(e) en Thaïlande« ), voici la suite logique, comment obtenir son visa mariage (visa famille en fait). Un processus, là encore, en plusieurs étapes nécessitant beaucoup de documents et justificatifs.

visa mariage famille thailande

 

Premier étape: le visa non-immigrant O

Vous ne pourrez pas obtenir de visa mariage à partir d’un visa touristique ou étudiant, apparemment il vous faut impérativement être d’abord titulaire d’un visa non-immigrant O. Le fait d’être marié à un(e) thaïlandais(e) est un des motifs d’obtention de ce type de visa.

Pour obtenir ce premier visa-là, il faudra sortir de Thaïlande et faire la demande dans une ambassade ou un consulat d’un pays étranger. En général, les gens vont à Vientiane au Laos ou Penang en Malaisie. Dans cet article, je me base sur le consulat de Thaïlande de Vientiane.

Liste des documents à fournir pour le visa Non-Immigrant O Mariage:

  • copie du certificat de mariage
  • copie de la carte d’identité de l’époux/se thaïlandais(e)
  • copie de son « Tabian baan » (livret de maison)
  • copie de votre situation bancaire (compte bancaire en Thaïlande) ou preuve de vos revenus
  • s’il y a des enfants, certificats de naissance et copie de leurs cartes d’identité
  • 2 photos d’identité sur fond blanc (apparemment, ils n’acceptent que sur fond blanc)
  • 2.000 THB (frais de visa)

Le visa qui vous sera alors délivré est valable 90 jours.

 

Demande de visa mariage

Une fois que vous avez un visa non-immigrant O, vous pouvez faire une demande de visa famille au bureau de l’Immigration de la ville où vous habitez ou celui dont dépend la ville où vous habitez. Cette demande ne peut-être faite que 45 jours avant la fin de votre visa non-immigrant 0 au plus tôt (et doit évidemment être faite avant qu’il expire).

Documents nécessaires pour la demande de visa mariage en Thaïlande:

  • le formulaire TM7 rempli avec une photo d’identité
  • une copie de la carte d’identité de l’époux/se thaïlandais(e)
  • une copie de son tabian baan
  • une attestation bancaire de vos ressources qui peut-être :
    – une attestation bancaire de moins de 2 mois attestant d’au moins 400.000 THB sur un compte thaïlandais à votre nom (précisez bien à la banque que c’est pour une demande de visa pour avoir le bon document (coût: 100 THB)
    – une preuve de revenus mensuels de 40.000 THB minimum (le plus simple c’est souvent une lettre de l’ambassade ou consulat attestant de ce revenu)
  • copies des pages de votre livret bancaire à jour
  • un historique de votre compte délivré par la banque (coût: 100 THB)
  • votre TM.30 (attestant de votre adresse)
  • copies de votre passeport (page principale et toutes les pages avec des tampons de visa thaïs qu’il y a dans votre passeport)
  • 2 photos de vote couple : 1 devant la maison et 1 dans la maison
  • votre contrat de location si vous louez et la copie de la carte d’identité de votre propriétaire et du tabian baan de la résidence que vous habitez
  • le formulaire de prise de connaissances des règles en cas d’overstay
  • u plan dessiné de votre quartier avec emplacement de votre domicile

Tous ces éléments doivent être fournis en 2 exemplaires. S’il s’agit d’originaux comme les attestations de banque, une copie convient comme second exemplaire. Vous devrez signer chaque copie.

Votre dossier une fois complet, vous serez reçu par un officier qui contrôlera tout ça et si tout est bon, vous aurez alors un visa temporaire en quelque sorte, le temps que votre dossier soit envoyé à Bangkok pour un étude approfondie. Vous n’aurez la réponse définitive que 30 jours après la fin de votre visa non-immigrant 0, date qui sera tamponnée sur votre passeport et à laquelle vous devrez revenir à l’Immigration pour entendre leur décision.

Sur cette période, des agents viendront vous rendre visite à votre adresse et interroger le voisinage pour s’assurer que vous êtes un vrai couple. Ils vous poseront des questions sur vos projets et demanderont et interrogeront aussi un témoin qui validera que vous habitez bien ici et vivez bien comme un couple.

Après, il faudra attendre la date de réponse qui vous a été indiquée et aller à l’Immigration de jour-là. Vous remettrez votre passeport et si votre demande de visa a été acceptée, vous récupérerez votre passeport avec un tampon vous donnant droit à rester un an ( à compter de la fin de votre visa O.

Il faudra ensuite renouveler ce visa chaque année en remplissant les conditions de renouvellement. Et évidemment, il ne faudra pas oublier de faire votre notification d’adresse tous les 90 jours et de demander un re-entry permit à chaque fois avant de quitter la Thaïlande.

J’espère avoir été clair sachant qu’évidemment, tout ceci est écrit à un instant T et que les conditions d’attribution et documents demandés peuvent être amenés à évoluer. Selon votre situation, il pourra vous être également demandé des justificatifs supplémentaires.

Je sais que souvent les gens font appel à un avocat pour gérer toute la procédure. A vous de voir mais en suivant les informations de cet article et les instructions de l’Immigration, tant que vous remplissez bien les conditions et que votre démarche est sincère, il me semble qu’un avocat n’est pas indispensable même si c’est rassurant.

Vous retrouverez dans la rubrique « Infos pratiques », des infos générales sur les visas pour la Thaïlande.


Voyage en Thaïlande: que faut-il réserver à l’avance ?

Share This:

Ce sont des questions qui reviennent souvent sur le groupe « Thaïlande: questions /réponses » : « faut-il réserver ses vols internes à l’avance ? »« faut-il réserver ses hôtels à l’avance ? »« faut-il réserver ses billets de train à l’avance ? »… Je vais essayer de faire le tour de la question, enfin de ces questions, dans cet article.

réserver à l'avance voyage thailande

 

Faut-il réserver ses hôtels à l’avance ?

J’avais déjà écrit un article assez détaillé donc je vais juste remettre ici les grandes lignes et vous invite à lire l’article « Thaïlande: faut-il réserver ses hôtels à l’avance ?« 

Mais en résumé, ça dépend beaucoup de vos destinations et de vos dates de voyage. Plus vous voyagez en haute saison dans des endroits très touristiques, plus il est conseillé de réserver à l’avance sous peine d’avoir du mal à trouver ou du moins d’avoir un choix extrêmement restreint. Il y a même certaines villes qui lors de festivals ou longs week-ends en Thaïlande sont véritablement prises d’assaut. Je pense notamment à Loy Krathong à Chiang Mai en novembre mais vous trouverez plus de détails dans mon article complet sur le sujet cité plus haut.

 

Faut-il réserver ses billets de train à l’avance ?

Voyager en train en Thaïlande est une expérience à faire. Personnellement, j’aime voyager en 3ème classe en train normal sur des trajets pas trop longs pour ses vendeurs ambulants et son ambiance conviviale. Mais c’est vrai que les trains en Thaïlande sont assez lents.

Si vous n’avez pas d’impératif d’horaire et ne voyagez pas trop nombreux, pour les trajets de jour, réserver à l’avance n’est pas indispensable. Vous trouverez quasiment toujours de la place au moins sur les trains normaux. Pour les trains rapides, acheter vos billets au moins la veille est quand même conseillé surtout en haute saison sur les trajets vers le Sud.

Par contre pour un voyage en train couchette, là, oui, réserver à l’avance est plus que conseillé. En général, 8 jours à l’avance au moins mais il y a des périodes plus prisées pour lesquelles il faut s’y prendre bien plus à l’avance : réveillon de fin d’année, week-end de Songkran et Loy Krathong surtout si c’est pour Chiang Mai…

Les mois de janvier, février, juillet et août, voient aussi beaucoup de touristes choisir le train de nuit pour rejoindre ou quitter Chiang Mai. Pour le Sud, Chumphon, Surat Thani ou Trang, les places en couchettes de nuit sont un peu moins prisées mais il reste conseillé de réserver à l’avance.

Comment réserver le train à l’avance ?

Vous pouvez évidemment acheter vos billets à l’avance sur place dans n’importe quelle gare mais cela risque d’être un peu tard pour un voyage en train de nuit. Attention aussi, les places trains les moins chers ne sont en général achetables que le jour même.

Sinon, vous pouvez réserver vos billets de train par internet soit sur le site officiel (attention, réservation possible qu’à partir de 60 jours avant la date de départ) ou sur le site 12go.asia que j’ai testé et recommande de longue date pour son sérieux.

, sa version française, les photos des trains qui permet de choisir les nouveaux trains couchettes plus confortables (banquettes roses), son assistance clients en Français.

Si vous n’avez encore jamais voyagé en train en Thaïlande, mieux vaut par 12go, ça coûte certes 5€ de plus que via le site officiel (je ne parle que du train, pour les bateaux, les prix sont en général les mêmes qu’en direct pour les bus ça dépend des cas) mais le service et le suivi sont bien meilleurs, le site a une version française (en cas de souci ou question vous pouvez les contacter en Français aussi), ils vous donnent des infos détaillées et pratiques sur votre voyage et pas juste un ticket. Sur leur site vous avez des photos de chaque train, ce qui vous permet de voir exactement le confort et type de train et notamment de repéré les nouveaux trains de nuit plus confortables et modernes et leurs banquettes roses. Le site officiel plus austère n’a aucune photo. Donc au moins pour voir les photos, je vous conseille de faire votre recherche d’abord sur 12go. Autre garantie via 12go si la commande vient de mes liens, je peux intervenir en personne en cas de souci mais jusque là ça n’a jamais été la peine car leur service Clients est top et réactif.

Quand vous serez plus habitués, vous pourrez utiliser le site officiel moins ergonomique. Attention, le site officiel ne permet de réserver que des billets pour 4 personnes à la fois maximum et a un quota de places limité par train donc si plus de places disponibles sur le site cela ne signifie pas que le train est plein. vous pouvez essayer sur  Enfin, à vous de choisir évidemment 😉

A noter que certains trajets courts comme entre Bangkok et Ayutthaya ne sont pas réservables à l’avance, enfin si mais seulement 48h à l’avance maximum mais en achetant votre billet en gare 30 minutes avant le départ, vous aurez de la place sans souci au moins en 3ème classe (celle que je vous conseille).

 

Faut-il réserver ses billets d’avion à l’avance ?

La réponse est clairement oui. Pour vos billets d’avion sur les vols intérieurs en Thaïlande, en dernière minute, c’est quasiment toujours plus cher. Et quoiqu’il arrive, passez par les sites internet des compagnies plutôt que par des agences. C’est moins cher et surtout, il y a très souvent des promotions.

Donc dés que vous êtes sûrs de vos dates de vol, soyez attentifs aux promotions des compagnies aériennes surtout Thai Lion Air et Air Asia. Et dés qu’une se présente, foncez ! Faîtes juste attention au poids de bagage en soute et si besoin est, achetez de suite un supplément bagage, ce sera bien plus cher si un surpoids est constaté au moment du check-in.

J’avis mis dans mon article sur les compagnies aériennes opérant en Thaïlande, toutes les caractéristiques de chaque compagnie et son site web et je partage régulièrement les promotions sur Twitter (@Thailandee_com) et dans le groupe Facebook « Thaïlande: questions /réponses »

 

Faut-il réserver ses billets de bus ou bateau à l’avance ?

Pour les billets de bus longue distance en Thaïlande, réserver ses places longtemps à l’avance n’est pas forcément utile et même parfois impossible. En effet, il y a plusieurs trajets sur lesquels réserver en ligne est impossible d’ailleurs. Pareil pour les billets de bateau ou ferry.

Ceci dit, sur place, je vous conseille tout de même d’acheter vos places au moins la veille pour le lendemain même si dans beaucoup de cas, en allant à la station de bus sans réservation, on arrive à partir dans l’heure ou l’heure et demie qui suit.

Il y a toutefois des routes comme entre Ayutthaya et Sukhothai et encore plus entre Chiang Mai et Chiang Rai qui est sous le monopole d’une seule compagnie de bus, où il est vraiment nécessaire de réserver à l’avance. Sans ça, en arrivant directement au Terminal des bus, vous pourriez devoir laisser partir plusieurs bus et attendre des heures avant d’avoir une place.

En général, vous pouvez acheter vos billets de bus ou bateau ou des combinés bus + bateau via la réception de votre hôtel ou votre guesthouse, sinon, 12go.asia permet d’acheter vos billets en ligne sur énormément de trajets, mais pas tous.

 

Faut-il réserver ses excursions à l’avance ?

Pour moi, non sauf, si vous voulez une excursion en particulier avec une agence en particulier. En essayant de réserver par internet avant votre séjour, vous aurez un choix bien plus restreint que sur place et parfois… souvent, vous paierez plus cher. Sans compter que une fois sur place, vous vous rendrez peut-être compte qu’une autre excursion vous aurait plus intéressé ou que la météo peut ne pas être idéale mais vous avez réservé, il faudra y aller quand même.

Attention, mais pour moi, ce ne sont pas des excursions, il y a des cas où réserver des semaines à l’avance est nécessaire. Je pense notamment à ceux qui voudraient passer quelques jours en immersion dans un village Karen dans les montagnes de Chiang Mai avec Evasion karen ou passer une journée à l’Elephant Nature Park. Leur plannings sont souvent pleins des mois à l’avance.

 

Faut-il booker son guide à l’avance ?

Si vous voulez un guide pour vos visites ou vos treks en montagne en Thaïlande, oui, il est conseillé de le contacter à l’avance et de bloquer vos dates une fois que vous vous serez mis d’accord dur le programme et le prix. C’est encore plus le cas si vous voulez des guides parlant français.

D’ailleurs, dans le groupe, on peut vous en recommander, il y a parmi 2 guides francophones et un excellent guide pour des treks parmi les membres.

Si des hôtels vous tiennent particulièrement à coeur ou par facilité pour les transports une fois, évidemment, réserver à l’avance ds que vous êtes sûr de vos dates, se justifie.

Un dernier conseil pour la route, toutefois, je sais que c’est rassurant de tout réserver dans les moindres détails à l’avance mais essayez dans la mesure du possible de laisser un peu de place à l’improvisation dans votre voyage, c’est souvent là qu’arrivent des beaux moments et de belles rencontres. Et s’il y a un bien un pays propice pour improviser en voyage, c’est bien la Thaïlande ! Et je parle en connaissance de cause 😉


J’ai testé le ferry entre Pattaya et Hua Hin

Share This:

Je vous avais parlé du nouveau ferry entre Pattaya et Hua Hin quelques semaines avant sa mise en place et lors de son entrée en service mais jusque-là, je ne l’avais pas encore pris. Enfin, jusqu’à hier. Petit retour d’expérience sur un trajet depuis Hua Hin mais dans l’autre sens, c’est sensiblement la même chose 😉

ferry pattaya hua hin thailane

Le ferry qui fait la liaison entre Hua Hin et Pattaya

 

Ferry reliant Hua Hin et Pattaya

La liaison maritime entre Hua Hin et Pattaya est assurée par des bateau de la compagnie Royal Passenger Liner.

A sa mise en service en janvier dernier, il y avait deux départs de bateau dans chaque sens, puis, c’est passé à un et récemment les horaires ont un peu changé. Pour ma part, j’ai pris dans le sens Hua Hin -> Pattaya. Départ à 16h (nouvel horaire). Le trajet dure 2h.

ferry pattaya hua hin

 

Achat des billets

Le prix des places est de 1250 THB par adulte et 950 THB par enfant de 2 à 12 ans. Il y a aussi une business class à l’étage du bateau à 1550 THB par adulte et 1250 par enfant et même des VIP Rooms. Un prix élevé pour du ferry en Thaïlande mais pour le même trajet en bus par la route vous mettrez 3h de plus.

Les billets peuvent être achetés sur place au guichet du Khao Takiab Pier à Hua Hin ou au Bali Hai Pier à Pattaya, sur le site de la compagnie Royal Passenger Liner mais uniquement 7 jours avant le départ au plus tôt ou chez des revendeurs agréés. Quelque soit le mode d’achat choisi, vous devrez fournir le numéro de passeport de chaque passager qui sera vérifié avant de vous laisser embarquer.

billet ferry pattaya hua hin

Sur le billet est marqué votre nom et numéro de passeport

Pour ma part, j’avais commandé nos billets en ligne sur le site 12go qui lui permet de réserver des semaines à l’avance. Comme le prix est exactement le même qu’en achetant les billets au guichet ou sur le site web de la compagnie de ferry directement, j’ai préféré assurer le coup et me simplifier la vie. Surtout que l’on voyageait à 6. 

Mais je dois bien reconnaître, qu’il était tout à fait possible d’acheter les billets juste avant le départ (jusqu’à 30 minutes avant) et d’embarquer dans la foulée car il y avait pas mal de sièges vides à bord.

tarif ferry pattaya hua hin

Entré en service en début d’année, ce ferry ne semble pas encore avoir tout à fait trouvé son public. Nous sommes certes en basse saison mais je ne pense pas qu’en haute saison, les bateaux partent à plein. Il devrait toutefois y avoir de plus en plus de personnes qui utilisent ce moyen de transports pour passer de Pattaya à Hua Hin et vice versa.

Le prix est probablement le plus élevé pour un trajet en ferry de cette distance en Thaïlande ce qui doit en partie expliquer que les bateaux ne se remplissent pas, ça et le fait que ce service soit encore peu connu. On peut espérer que s’il devient plus populaire et sa fréquentation augmente, les prix par passager baissent et même à terme qu’il y ait plus de rotations. Affaire à suivre comme on dit…

 

L’embarquement sur le ferry

La compagnie conseille d’arriver à l’embarcadère une heure avant le départ du bateau. Dans les faits 30 minutes semblent suffire.

embarcadère ferry hua hin

Embarcadère de Khao Takiap Pier à Hua Hin

Si vous avez acheté vos billets via un revendeur comme 12go, vous devez retirer vos billets au guiche sinon vous pouvez l’acheter au guichet comme dit pour l’instant ça semble possible sans souci à la dernière minute (il faudra montrer votre passeport). Ensuite, vous passerez le check-in en présentant billet et passeport pour chaque passager. Votre valise sera étiquetée avec le numéro de votre siège (oui, vous aurez une place attribuée, ce n’est pas placement libre).

Puis vous devrez passer le check de sécurité. Comme dans un aéroport, vos affaires seront scannés et vous passerez dans un portique avant de rejoindre la zone d’embarquement.

ferry hua hin pattaya

L’embarquement se passe en 2 étapes:

  • les bagages sont d’abord rassemblés puis montés à bord par l’équipage
  • ensuite les passagers montent dans le bateau

Dans le bateau, des hôtesses et stewards vous aident à trouver votre place.

 

Le voyage en ferry

Les places « normales » se situent en bas, les VIP à l’étage. Pendant la traversée, impossible de rejoindre le pont, vous ne pouvez rester que dans la cabine. Je dois dire que vous ne profiterez pas trop du paysage non plus à travers le hublot sauf en cas de vrai beau temps, ce qui n’était pas le cas hier.

bateau hua hin Pattaya

Les sièges sont plutôt confortables et sous chacun se trouve un gilet de sauvetage. Juste après le départ, les écrans diffusent une vidéo avec les consignes de sécurité et les instructions pour mettre le gilet de sauvetage.

bateau ferry hua hin Pattaya

ferry entre Hua Hin et Pattaya

Ensuite, enfin pour ma traversée, ce sont des épisodes de la mini-série pour enfants « Minuscule » qui ont été diffusés. Bon choix car moi je suis presque devenu accroc et pas de souci de langue car pas de dialogues ,)

Il y a des toilettes dans la cabine, un peu de la taille et configuration des toilettes dans les trains,  et aussi un service de vente d’encas et boissons dans la liste et les tarifs se trouvent sur un carte dans la pochette au dos du siège devant vous.

toilettes ferry pattaya hu ahin

Les toilettes du ferry

Les prix sont deux fois plus chers que si vous achetez les mêmes articles dans une supérette à terre mais il est interdit de manger de la nourriture ne provenant aps du bateau (enfin, c’est ce qui est donné comme consigne).

menu ferry hua hin pattaya

Menu des encas que l’on peut acheter à bord

Après 2 heures à 2h20 selon les conditions de mer, vous arriverez à destination (au Bali Hai Pier de Pattaya me concernant). Vous laisserez votre bagage à bord et descendrez du bateau. Votre valise sera déchargée par l’équipage une fois que tous les passagers seront descendus. Ca va assez vite, ça prend une dizaine de minutes.

ferry pattaya

Arrivée à Pattaya

Pattaya

A Pattaya, les bateaux partent ou arrivent au Bali Hai Pier, l’embarcadère qui se trouve à la fin de la Walking Street. C’est aussi de là que partent les ferrys pour l’île de Koh Larn juste en face. Si vous voulez faire comme moi et enchaîner directement avec le bateau pour Koh Larn, c’est jouable mais ne perdez pas de temps car le dernier ferry (30 THB, une demie heure de traversée) part à 18h30 soit 30 minutes après le ferry Hua Hin – Pattaya (avec les horaires actuelles qui peuvent être amenées à changer). Une fois sortis du ferry en provenance d’Hua Hin, sur le quai, allez à gauche, au bout de 60-80 mètres environ, vous ferrez le ferry en bois coloré pour Koh Larn. Attention si le ferry depuis Hua Hin a du retard, le risque de rater le dernier ferry pour Koh Larn est grand.

Comme d’habitude, une vidéo détaillée arrivera bientôt sur ma chaîne Youtube sur ce trajet en ferry.

Pour cet article, je base sur mon expérience personnelle, certains éléments que je décris peuvent être amenés à changer avec le temps notamment les tarifs et horaires du ferry mais je les mettrai à jour dans la rubrique « Transports en Thaïlande » du site.


Séjour de plus d’1 mois en Thaïlande : visa or not visa ?

Share This:

Les touristes de plus de quarante pays ont droit à une exemption de visa de 30 jours lorsqu’ils arrivent dans le pays. Pratique, mais quelles sont les options pour un séjour plus long de 2 mois voire 3 mois ? Avantages et inconvénients de chacune. Ici, je ne parle que du visa touristique et ce que j’explique ne concerne que les citoyens des pays qui ont droit à une exemption de visa (liste complète sur cette page). Tous les autres devront faire une demande de visa avant le départ voire à l’arrivée selon leur nationalité.

Visa Thailande

 

Le visa touristique 60 jours

Les ambassades et consulats de Thaïlande délivrent des visas touristiques de 60 jours. Ils doivent être utilisés dans les 3 mois suivants leur émission et vous permettent une fois tamponnés à votre arrivé en Thaïlande d’y rester 60 jours.

Vous devez en faire la demande dans une ambassade ou un consulat de Thaïlande hors de ThaIlande.

Les justificatifs demandés varient selon les ambassades et consulats.

Voici ce que demandent l’Ambassade de Thaïlande à Paris pour une demande de visa touristique 60 jours :

Les documents ci-dessous sont à présenter uniquement sous forme de papier A4 et dans l’ordre suivant :

  • Le passeport (original et une photocopie du passeport). Le passeport est valable au minimum 6 mois à partir de la date de départ
  • Un formulaire dûment rempli (signé et daté uniquement par demandeur)
  • Une photo d’identité en couleur
  • Une photocopie de titre de séjour (uniquement pour les titulaires de titre de voyage et les étranger qui ont la résidence en France) ou le justificatif de domicile pour les passeports européens (facture EDF ou télécom)
  • Une photocopie de la réservation de billet d’avion avec les détails (billet entrée et sortie du territoire thaïlandais dans un délai inférieur à 90 jours)
  • Une photocopie du justificatif financier (monnaie en euro). Une photocopie du livret de famille est demandée dans le cas où le relevé de compte bancaire n’est pas au nom de demandeur : le relevé de compte bancaire récent (moins de 30 jours à compter de la date de dépôt) avec un montant de 1000 € minimum (L’exemplaire de relevé bancaire imprimé sur l’internet n’est pas recevable, à défaut, cet exemplaire doit être signé et tamponné par la banque) ou une attestation bancaire signée et tamponnée par la banque
  • La réservation de logement au moins 7 nuits si votre séjour est supérieur ou égal à 7 nuits. Dans le cas où vous restez en Thaïlande moins de 7 nuits, la totalité de la réservation d’hôtel est demandée pour votre séjour. Dans le cas où vous êtes hébergé par des personnes ayant la résidence en Thaïlande : la lettre d’invitation avec une photocopie de sa pièce d’identité signée, ainsi que le registre de domicile, le contrat de location, quittance de loyer, facture de gaz ou d’électricité.
  • La somme de 30 € pour les frais de visa (uniquement en espèces)
  • Convocation de rendez-vous.

La liste des éléments à fournir est bien moins longue dans des pays voisins de la Thaïlande comme au Consulat Royal de Thaïlande à Vientiane mais beaucoup d’entre vous passeront par Paris soit eux-mêmes soit via des agences qui le font pour vous par correspondances comme Rapidevisa.fr ou Action-Visas.

C’est assez contraignant et il faut savoir que même si tous vos documents sont conformes, votre demande peut-être refusée (ce qui bizarrement ne vous empêchera pas d’aller en Thaïlande et de recevoir l’exemption de visa de 30 jours) mais une fois sur place vous n’aurez plus à vous soucier de cette question. A moins que vous vouliez rester plus que 60 jours…

A noter aussi que le visa délivré sera un visa une entrée qui sera donc annulé si vous quittez la Thaïlande quelque soit le nombre de jours qu’il vous reste dessus.

 

Le renouvellement de l’exemption de visa

L’autre solution pour rester 60 jours en Thaïlande, c’est de compter sur l’exemption de 30 jours que vous aurez en arrivant et de faire une extension de 30 jours dans un bureau de l’Immigration en Thaïlande. Là aussi, il y a des justificatifs à fournir mais ils sont moins nombreux.

  • 2 photos d’identité
  • une copie de votre passeport
  • une copie de votre « Arrival card »
  • le formulaire TM 7 rempli (téléchargeable sur le site de l’Immigration ou disponible sur place)
  • 1900 THB en liquide qui correspondent aux frais
    votre passeport
  • éventuellement des justificatifs de votre situation de touriste (billets d’avions, réservations d’hôtels ect…)

Là aussi la demande peut-être refusée mais c’est rarissime.

Par contre, il arrive parfois que les choses se compliquent si le propriétaire de la guesthouse ou de l’hôtel où vous séjournez ne vous a pas déclaré à l’Immigration comme la loi l’y oblige. Mais en général, ça se règle. Le mieux reste de lui demander avant d’aller faire votre demande d’extension. Attention toutefois, dans ce cas, à Pattaya, si l’hôtelier est verbalisé ce qui est logique car il a failli à son obligation, le touriste aussi et plus cher que l’hôtelier. Donc pour moi évitez de faire votre extension de visa à Pattaya. C’est à ma connaissance, le seul bureau de l’Immigration qui fonctionne comme ça.

Procéder ainsi veut dire perdre du temps sur votre voyage parfois jusqu’à une journée si vous faîtes la demande à Bangkok car il y a un monde fou. Dans les villes plus petites, ça peut aller très très vite par contre. Personnellement, je l’avais fait une fois à Nakhon Si Thammarat en mois de 15 minutes.

A noter que le visa 60 jours peut également être renouvelé pour 30 jours également selon le même process ce qui permet une séjour 90 jours en tout.

Vous ne pouvez bénéficier que d’une seule extension donc si vous planifiez un voyage en Thaïlande de plus de 60 jours, il vaut mieux faire une demande de visa touristique 60 jours avant le départ.

 

Escapades dans les pays voisins

Après, il y aussi une façon d’obtenir à nouveau 30 jours d’exemption de visa en sortant de Thaïlande et en y revenant. Que ce soit par voie aérienne ou voie terrestre, il n’y a plus distinction maintenant mais une restriction à 2 entrées terrestres sans visa par an. 

Il y a par contre une pratique très répandue mais de moins en moins appréciée par les autorités qui s’appelle le visa run. Cela consiste à passer a frontière pour sortir de Thaïlande et à rerentrer dans la foulée. A vous de voir mais le risque de refoulement est réel et de plus en plus grand. Par contre, si vous en profitez pour visiter quelques jours le pays voisin, là pas de souci. Je vous conseille notamment une escapade aux temples d’Angkor au Cambodge.

Dans un long voyage dans la région à vous d’organiser votre programme au mieux pour optimiser vos visas et exemptions de visa.

 

Les règles des compagnies aériennes

Précision importante, si à l’arrivée en Thaïlande, l’Immigration ne devrait vous faire aucune difficulté, il est possible que pour un séjour de plus de 30 jours sans visa ou de plus de 60 jours avec visa 60 jours, la compagnie aérienne qui vous emmène en Thaïlande vous demande une preuve de sortie du territoire avant 30 ou 60 jours selon votre cas. Renseignez-vous avant pour éviter de vous voir refuser d’embarquer. Je sais que Lufthansa le fait.

Entre exemptions de visa, 2 entrées annuelles par voie terrestre permettant aussi d’avoir cette exemption, extension sur place ou visa touristique avant le départ, escapade dans un payslimitrophe, il y a plein de combinaisons possibles. Je ne vous les ai pas toutes indiquées mais vous avez ici les règles de bases. 

 


Nouveaux bus depuis l’aéroport et vers les plages de Phuket (Smart bus)

Share This:

Souvent les voyageurs qui débarquent à l’aéroport de Phuket cherchent tout de suite à rejoindre une des plages de la plus grande île de Thaïlande. Les taxis de Phuket sont réputés les plus chers de Thaïlande, donc jusque là, en général, on se rabattait sur les minivans vers les principales plages qui étaient moins chers. Pas d’autres choix (à part Grab) mais ça c’était avant ! Maintenant, il y a des bus et en plus ils sont intelligents, les Smart Bus.

Mise à jour 27 octobre 2018

bius aéroport plages phuket

Les nouveaux Smart Bus qui relient l’aéroport aux plages de Phuket (photo officielle)

 

Bus de l’aéroport aux plages de Phuket

La première route du «Smart Bus» de Phuket et seule ligne pour l’instant en service, la ligne bleue, relie l’aéroport international de Phuket à Rawai Beach au sud de l’île en longeant la côte ouest et en s’arrêtant aux plages les plus connues. Vous retrouverez dans ce tableau l’emplacement des arrêts sur chaque plage.

arrêts bus aéroport phuket patong surin rawai

Arrêts de la ligne des Smart Bus de Phuket aéroport – Rawai

Le trajet couvre un total de 56 kilomètres. Comptez à peine plus de 2 heures de route pour parcourir la ligne de son point de départ à son terminus.

A l’aéroport, les bus sont assez faciles à trouver, ils se trouvent de l’autre côté des voies où les taxis stationnent. Ce sont des petits bus bleus et blanc (voir photo plus haut).

 

Arrêts et horaires des Smart Bus de Phuket

Il y a actuellement 11 arrêts sur la ligne et 25 sont prévus à terme pour finalement en avoir jusqu’à 52 si j’ai bien compris…. mais c’est aps pour tout de suite.
Voici les tableaux des horaires de ces bus. Il n’y a qu’un bus toutes les 45 minutes de 6h à 20h15.

Dans le sens aéroport international de Phuket -> Rawai

horiares bus phuket airport rawai

 

Dans le sens aéroport international de Rawai -> Phuket Airport

horaires bus rawai aéroport de phuket

 

Tarif des bus

Le prix du voyage va de 50 à 170 THB, selon votre arrêt de descente (voir tableau ci-dessous).

tarifs bus aéroport phuket plages

 

Comment payer son trajet en bus

Au lancement du service, on pouvait uniquement payer son trajet avec une carte à puce « Rabbit x Phuket » et c’était le principal frein à l’utilisation de ce service par les touristes de passage car il fallait acheter la carte au préalable et charger de l’argent dessus. Ce qu’on peut faire à bord des bus mais les chauffeurs semblent ne pas expliquer le fonctionnement et juste annoncer 300 THB ce qui était dissuasif. Ce n’est qu’une fois installés à bord qu’un écran vous explique tout le fonctionnement de la carte.

Mais il est finalement possible depuis très récemment de payer en espèces à condition de payer 170 THB soit le prix pour parcourir toute la ligne quel que soit le trajet réel que vous effectuez et d’avoir l’appoint car les chauffeurs ne peuvent pas vous rendre la monnaie.

Du coup selon votre destination et surtout votre intention d’utiliser ces bus plusieurs fois pendant votre séjour à Phuket ou non, l’achat de la Rabbit Card peut quand même être à envisagé.

De base, les cartes Rabbit qui coûtent 100 THB sont éditées avec 200 THB de crédit d’où les 300 THB dont je vous parlais plus haut qu’on vous demandera à la montée dans le bus quand vous l’achèterez. A noter qu’on ne peut la recharger que par paliers de centaines de bahts (100, 200, 300…).

Vous pouvez recharger votre carte Rabbit :

  • au Central Festival
  • Buckis Drive Thru
  • supermarché Tesco de Cherngtalay
  • Jungceylon Shopping mall à Patong
  • La Flora Resort à Patong
  • Thawiwong à Patong, au Robinson

La carte doit être passée sur le lecteur à la montée et à la descente du bus. Au 1er bip à la montée, la carte perd 170 THB de crédits soit le prix du trajet total et à la descente si vous descendez avant la carte se retrouve recréditée de la différence entre les 170 THB et le prix de votre trajet réel. Donc n’oubliez pas de la scanner en descendant !

rabbit card bus phuket

Comment payer votre trajet en bus à Phuket avec la Rabbit Card

Important aussi, il faut une carte par passager, vous ne pouvez pas mettre plein de crédits sur une et payer pour toute la famille.

La difficulté est probablement de liquider ses crédits sachant qu’ils sont apparemment valables pendant 2 ans et peuvent être utilisés pour payer dans des magasins partenaires à Phuket, pour prendre le Skytrain de Bangkok (BTS) ou les Smart bus de Chiang Mai) notamment.

Vous retrouverez toutes les informations, les points de recharge mis à jours, les partenaires qui acceptent la Rabbit Card comme paiement et les réductions qu’ils proposent à ses détenteurs sur le site phuketpay.com.

 

Pourquoi parle-t-on de « Smart Bus » ?

Non, non, les bus mis en circulation n’ont pas passé un test de QI, c’est juste que ce sont des bus connectés avec WIFI à bord, géolocalisation GPS (vous pouvez suivre les bus en temps réel sur ce lien), caméras de vidéosurveillance et un port USB  à chaque siège. Bref, des bus qui vivent avec leur époque.

Ce sont des bus Mercedes (Deutsche Qualität 😉) neufs commandés pour l’occasion et choisis notamment pour leur fiabilité et leur bons freins, critère important quand on connaît la topographie de l’île et notamment la descente vers Patong, et parce qu’ils offrent plus de place pour les bagages.

Ils sont aussi vantés par les initiateurs du projet pour leur confort et leurs larges fenêtres qui permettent de profiter de la vue.

Cela fait longtemps qu’une solution est à l’étude pour offrir plus de possibilités de transports en commun pour se déplacer à Phuket qui est encore assez mal dotée de ce côté-là.

A priori, il s’agit d’une première ligne de bus qui devrait être suivie par d’autres. Mais aucune information n’a été divulguée sur les éventuelles futures lignes de bus à Phuket tant en terme d’itinéraire que de délais de mis en place. Wait and see…

Vus les prix des taxis à Phuket, ce nouveau service de bus est vraiment une bonne chose, pour rejoindre ou quitter l’aéroport bien sûr mais aussi pour passer de plage en plage. Il est aujourd’hui encore très peu fréquenté, je vous encourage donc à l’emprunter pour assurer sa pérennité et son développement.

Un grand merci à David qui m’a fait un compte-rendu détaillé de son trajet avec ces bus, il y a une dizaine de jours et à Virginie et Zied qui sur  le groupe Facebook « Thaïlande : questions / réponses ». m’ont apporté des précisions utiles.


Fièrement propulsé par WordPress