Blog Thailandee!com

Partager cette page :
   

Nouveau service de bateau-bus à Bangkok

Share This:

Je vous ai partagé de longue date sur le site dans la rubrique consacrée aux transports à Bangkok, vidéos à l’appui, les services de navettes fluviales du Chao Phraya Express et des canaux Klong Saen Saep et Klong Phadung Krung Kasem près de la gare mais il y a depuis hier un nouveau service entre Bang Wa et Tha Chang. Je n’ai pas encore pu le tester évidemment mais n’y manquerai pas à mon prochain passage à Bangkok. Voici les informations.

photo: Thai PBS

Nouvelles navettes fluviales à Bangkok

Ce nouveau système de bateaux-bus à Bangok a été lancé par l’Administration Métropolitaine de Bangkok (BMA) et le Département de la Marine hier (17 juin). Il propose des navettes fluviales entre entre Bang Wa sur le Khlong Phasi Charoen et Tha Chang sur le fleuve Chao Phraya (c’est l’arrêt qui se trouve près du Grand Palais à Bangkok) en passant sur le Khlong Bangkok Yaï.

Les bateaux circulent de la jetée de Bang Wa, près de la station de BTS, le métro aérien de Bangkok, du même nom, longent le canal Phasi Charoen, le canal Bangkok Yai et atteignent le fleuve Chao Phraya. Il y a quatre autres arrêts: le temple Wat Intharam, le pont Phra Phuttha Yodfa, Rajinee et Tha Chang.

L’embarcadère de Bang Wa est est proche du métro BTS (station Bang Wa).
Les embarcadères Memorial Bridge Pier, Rajinee Pier et Tha Chang Pier, le terminus, sont trois arrêts déjà marqués par les bateaux du Chao Phraya Express.

Le service est disponible tous les jours avec un bateau toutes les 30 minutes de 6h00 à 9h00 et un toutes les heures de 9h00 à 15h00 et à nouveau un toutes les 30 minutes de 15h00 à 19h00.

Service gratuit pendant 6 mois

Il s’agit actuellement d’un test. Le service de bateau sera donc gratuit pendant six mois. A la fin de cette période, un bilan sera fait sur son utilité et sa popularité. La ligne pourrait aussi être étendue.

Ce nouveau service offre de nouvelles possibilités et ouvre l’accès à une rive de Bangkok jusque là pas desservie par de telles navettes fluviales. Mais il faut bien reconnaître que ce ne sont pas les touristes qui seront les utilisateurs principaux car pas de visites incontournables sur la portion du Klong Bangkok Yai que que dessert ce service. Mais ça peut être un bon prétexte pour découvrir un coin différent de Bangkok.


Visa pour la Thaïlande: demande en ligne obligatoire !


Share This:

Après 2 reports successifs de sa date de mise en oeuvre, le visa électronique pour la Thaïlande qui n’est pas vraiment un e-visa d’ailleurs mais juste une traitement numérique dématérialisé des demandes, est enfin en place à l’Ambassade Royale de Thaïlande en France. Hier était le dernier jour des dépôts de dossiers physiques, à partir de lundi toute demande de visa pour la Thaïlande devra se faire en ligne ce qui n’empêchera pas de devoir passer physiquement, vous ou une une tierce personne munie des pièces justificatives nécessaires, avec votre passeport pour récupérer le visa in fine… 3 jours plus tard. Détails des démarches dans cet article.

lancement e-visa thailande

Demande de visa pour la Thaïlande en ligne obligatoire

À partir du 17 juin 2019, lundi donc, l’Ambassade de Thaïlande à Paris lancera le système de demande de visa électronique ou «E-visa» pour toutes les demandes de visa. Tous les dépôts de dossiers de demande physiques à l’ambassade ne sont plus possibles depuis la fermeture des bureaux hier, 14 juin 2019.

Qu’est ce que l’E-visa thaïlandais ?

Le visa électronique ou l’E-visa, n’est en fait pas un vrai visa électronique comme il existe pour d’autres pays mais l’obligation de faire la demande de visa en remplissant les informations nécessaires, téléchargeant les documents demandés et payant les frais de traitement en ligne sur le site internet dédié www.thaievisa.go.th. Le site ne possède qu’une version anglaise, pas de française même si l’ambassade dit pousser pour qu’il soit traduit « rapidement ». En attendant, il y a simplement un manuel explicatif en français que vous pouvez lire ici: https://www.thaievisa.go.th/Files/UserManual_FR.pdf

Si la demande se fait en ligne, les demandeurs de visa sont toujours obligés de déposer leur passeport et récupérer le visa à l’Ambassade quelques jours plus tard. En tout cas dans cette première étape du « e-visa » thaïlandais. A un horizon encore inconnu, il pourrait devenir un vrai e-visa mais pour l’instant ce n’est pas le cas. Cela semble être lié à des problèmes techniques et juridiques (il est toujours obligatoire de coller la vignette de visa sur votre passeport qui est une preuve de votre obtention du visa pour la Thaïlande). En tout cas, c’est la raison officielle avancée.

L’objectif est de faciliter le travail des employés de l’ambassade, assurer un meilleur suivi et permettre des temps de traitement plus courts. Mais l’obligation de passer absolument en ligne via un site en anglais, est de mon point de vue excluante pour ceux qui ne sont pas à l’aise avec l’outil informatique ou la langue de Shakespeare ou simplement n’ont pas confiance et ne sont pas prêts à envoyer des informations et documents personnels via internet (j’en connais).

Comment faire sa demande de e-visa pour la Thaïlande ?

Je vous intègre la vidéo en Anglais et vous laisse la regarder et je récapitule juste en dessous le processus.

Pour votre demande de visa, il faut:

  • Aller sur le site www.thaievisa.go.th
  • Checker dans la rubrique « Tourist Visa » si vous avez vraiment besoin d’un visa en entrant votre nationalité, pays de résidence et durée de séjour sachant que l’immense majorité d’entre vous n’a pas besoin de visa pour un séjour en Thaïlande jusqu’à 30 jours (vous avez plus de détails sur la page Visa pour la Thaïlande du site).
    demande e-visa touristique thailande
  • si vous avez besoin d’un visa, le site vous demandera alors de créer un compte pour faire votre demande en ligne. Vous recevrez alors un mail pour activer votre compte et créer votre dossier.
  • pour faire la demande depuis votre compte, il faudra cliquer sur « Apply for a visa », vous aurez plusieurs formulaires à remplir en ligne, devrez lire et accepter les termes et conditions d’utilisation qu’il faudra imprimer et signer.
  • il faudra ensuite télécharger tous les documents demandés nécessaires à votre demande dont un scan des termes et conditions précédemment imprimés et signés.
  • une fois tous les documents téléchargés et le formulaire de leur soumission validé, vous arriverez sur la page sécurisée de paiement des frais de visa.
  • Il ne vous restera plus qu’à choisir une date pour vous rendre avec votre passeport au consulat ou à l’ambassade de Thaïlande (ambassade de Paris uniquement ) récupérer votre visa. Vous recevrez un mail de confirmation de votre rendez-vous (dont le maintien dépendra de l’acceptation ou du refus de votre demande devisa) et une convocation à imprimer.
  • Une fois votre demande traitée, vous recevrez un mail vous informant de la délivrance de votre visa ou de son refus. En cas de décision positive, il ne vous restera plus qu’à vous présenter à la date et l’heure de rendez-vous choisie pour déposer votre passeport et votre convocation. A noter qu’une une tierce personne munie des pièces justificatives nécessaires peut le faire pour vous ce qui permet de continuer de faire appel aux services des sociétés qui gèrent les demandes de visa pas correspondance.
  • Pour l’instant, cela prend 3 jours ouvrés après le dépôt du passeport pour le récupérer avec le visa (information site officiel de l’ambassade).
  • Pendant tout le process, vous pouvez suivre l’évolution de votre dossier dans votre espace personnel sur le site.

A noter qu’en attendant une hypothétique version française du site internet pour faire les demandes de visa, un manuel explicatif en français devrait être disponible et téléchargeable depuis le haut de la page d’accueil du site. Peut-être le 17 juin car, aujourd’hui, à 48h de la date officielle de lancement, seuls des manuels en anglais et chinois sont disponibles. Et quoiqu’il arrive vous devrez remplir toutes les informations en anglais.

Délais plus courts ?

L’ambassade indique espérer que ce nouveau système réduira les délais mais ne s’y engage pas . Elle pense tout de même que ce sera le cas pour 2 raisons principales:

  • avec le « visa électronique », les demandeurs paient avant la prise de rez-vous. Cela devrait réduire le nombre de rendez-vous non honorés car si vous ne venez pas vous perdez les frais de traitement quand avant la prise de rendez-vous n’entraînait aucun paiement préalable.
  • Le nouveau système devrait aussi limiter les dossiers incomplets ou non recevables

Les demandes via les agences de visa ?

Comme, je vous l’indiquais plus haut, les demandes via des agences de visa par correspondance qui vous évitent de devoir vous déplacer à Paris sont toujours possibles. Les agences doivent créer un compte d’utilisateur (en tant d’agence), recevoir une autorisation de l’Ambassade et vous représenter à la suite.

A noter que le Consulat Honoraire thaïlandais à Lyon ferme ses portes, aujourd’hui, 15 juin 2019, donc l’Ambassade de Paris est maintenant le seul endroit en France pour les demandes de visa.

Je veux bien des retours d’expérience sur le groupe Facebook « Thaïlande: questions / réponses » que je gère sur ce nouveau système si certains d’entre vous l’utilisent. Ce sera toujours intéressant…


Séjour de plus d’1 mois en Thaïlande : visa or not visa ?


Share This:

Les touristes de plus de quarante pays ont droit,  sans aucun frais, à une exemption de visa de 30 jours lorsqu’ils arrivent en Thaïlande. C’est très pratique mais quelles sont les options pour un séjour plus long, de 2 mois voire 3 mois ? Avantages et inconvénients de chacune. Ici, je ne parlerai que du visa touristique et ce que j’explique ne concerne que les citoyens des pays qui ont droit à une exemption de visa (liste complète sur cette page).

Lisez bien l’article jusqu’au bout car outre les règles des autorités thaïlandaises, il y a aussi des contraintes au niveau des compagnies aériennes à connaître pour éviter les refus d’embarquement.

Visa Thailande

 

Rester 2 mois en Thaïlande

Le visa touristique 60 jours

Les ambassades et consulats de Thaïlande délivrent des visas touristiques de 60 jours. Ils doivent être utilisés dans les 3 mois suivants leur émission et vous permettent une fois tamponnés à votre arrivé en Thaïlande d’y rester 60 jours.

Vous devez en faire la demande dans une ambassade ou un consulat de Thaïlande hors de Thaïlande.

Les justificatifs demandés varient selon les ambassades et consulats.

Voici ce que demandent l’Ambassade de Thaïlande à Paris pour une demande de visa touristique 60 jours :

Les documents ci-dessous sont à présenter uniquement sous forme de papier A4 et dans l’ordre suivant :

  • Le passeport (original et une photocopie du passeport). Le passeport est valable au minimum 6 mois à partir de la date de départ
  • Un formulaire dûment rempli (signé et daté uniquement par demandeur)
  • Une photo d’identité en couleur
  • Une photocopie de titre de séjour (uniquement pour les titulaires de titre de voyage et les étranger qui ont la résidence en France) ou le justificatif de domicile pour les passeports européens (facture EDF ou télécom)
  • Une photocopie de la réservation de billet d’avion avec les détails (billet entrée et sortie du territoire thaïlandais dans un délai inférieur à 90 jours)
  • Une photocopie du justificatif financier (monnaie en euro). Une photocopie du livret de famille est demandée dans le cas où le relevé de compte bancaire n’est pas au nom de demandeur : le relevé de compte bancaire récent (moins de 30 jours à compter de la date de dépôt) avec un montant de 1000 € minimum (L’exemplaire de relevé bancaire imprimé sur l’internet n’est pas recevable, à défaut, cet exemplaire doit être signé et tamponné par la banque) ou une attestation bancaire signée et tamponnée par la banque
  • La réservation de logement au moins 7 nuits si votre séjour est supérieur ou égal à 7 nuits. Dans le cas où vous restez en Thaïlande moins de 7 nuits, la totalité de la réservation d’hôtel est demandée pour votre séjour. Dans le cas où vous êtes hébergé par des personnes ayant la résidence en Thaïlande : la lettre d’invitation avec une photocopie de sa pièce d’identité signée, ainsi que le registre de domicile, le contrat de location, quittance de loyer, facture de gaz ou d’électricité.
  • La somme de 30 € pour les frais de visa (uniquement en espèces)
  • Convocation de rendez-vous.

La liste des éléments à fournir est bien moins longue dans des pays voisins de la Thaïlande comme au Consulat Royal de Thaïlande à Vientiane (prise de rendez-vous au préalable par internet maintenant obligatoire) mais beaucoup d’entre vous passeront par Paris soit eux-mêmes soit via des agences qui le feront pour vous par correspondance comme Rapidevisa.fr ou Action-Visas.

C’est assez contraignant et il faut savoir que même si tous vos documents sont conformes, votre demande peut-être refusée (ce qui bizarrement ne vous empêchera pas d’aller en Thaïlande et de recevoir l’exemption de visa de 30 jours) mais une fois sur place vous n’aurez plus à vous soucier de penser à une éventuelle extension… sauf si vous désirez rester plus que 60 jours.

A noter qu’à partir du 17 juin (si ce n’est pas encore une fois repoussé), les demandes de visa à l’ambassade parisienne devront impérativement se faire en ligne comme je vous l’expliquais dans cet article.

Le visa délivré sera un visa touristique une entrée qui sera donc annulé si vous quittez la Thaïlande quelque soit le nombre de jours qu’il vous reste dessus.

 

Le renouvellement de l’exemption de visa

L’autre solution pour rester entre 31 et 60 jours en Thaïlande, c’est de compter sur l’exemption de 30 jours que vous aurez en arrivant et de faire une extension de 30 jours dans un bureau de l’Immigration en Thaïlande. Là aussi, il y a des justificatifs à fournir mais ils sont moins nombreux.

  • 2 photos d’identité
  • une copie de votre passeport
  • une copie de votre « Arrival card »
  • le formulaire TM 7 rempli (téléchargeable sur le site de l’Immigration ou disponible sur place)
  • 1900 THB en liquide qui correspondent aux frais
    votre passeport
  • éventuellement des justificatifs de votre situation de touriste (billets d’avions, réservations d’hôtels ect…)

La demande peut également être refusée mais c’est rarissime.

Par contre, il arrive parfois que les choses se compliquent si le propriétaire de la guesthouse ou de l’hôtel où vous séjournez ne vous a pas déclaré à l’Immigration comme la loi l’y oblige. Mais en général, ça se règle. Le mieux reste de lui demander avant d’aller faire votre demande d’extension.

Attention toutefois, dans ce cas, à Pattaya, si l’hôtelier est verbalisé, ce qui est logique car il a failli à son obligation, le touriste aussi et plus cher que l’hôtelier. Donc pour moi, dans la mesure du possible, évitez de faire votre extension de visa à Pattaya. C’est à ma connaissance, le seul bureau de l’Immigration qui fonctionne comme ça.

Procéder ainsi veut aussi dire perdre du temps sur votre voyage parfois jusqu’à une journée si vous faîtes la demande d’extension à Bangkok car il y a un monde fou. Dans les villes plus petites, ça peut aller très très vite par contre. Personnellement, j’avais par exemple obtenu une extension à Nakhon Si Thammarat en moins de 15 minutes.

Rester en Thaïlande entre 2 et 3 mois

Si vous voulez passer entre 61 et 90 jours en Thaïlande sans devoir en sortir, il faudra faire une demande de visa 60 jours puis demander une extension de 30 jours selon le même process qu’expliqué plus haut. Cela vous permettra un séjour en Thaïlande de 90 jours en tout.

Attention, vous ne pouvez bénéficier que d’une seule extension donc si vous planifiez un voyage en Thaïlande de plus de 60 jours sans sortie vers un autre pays, demander un visa touristique 60 jours avant le départ est impératif. Vous ne pourrez pas partir sans visa et faire deux extensions de 30 jours, la seconde sera refusée.

 

Escapades dans les pays voisins

Par contre, il existe une autre façon d’obtenir à nouveau 30 jours d’exemption de visa, il faut sortir de Thaïlande et y revenir. Que ce soit par voie aérienne ou voie terrestre, il n’y a plus distinction maintenant mais une restriction à 2 entrées terrestres sans visa par année civile.

Il y a une pratique très répandue mais de moins en moins appréciée par les autorités qui s’appelle le visa run. Cela consiste à passer a frontière pour sortir de Thaïlande et à rerentrer dans la foulée. A vous de voir mais le risque de refoulement est réel et de plus en plus grand. Par contre, si vous en profitez pour visiter quelques jours le pays voisin, là pas de souci. Je vous conseille notamment une escapade aux temples d’Angkor au Cambodge.

Dans un long voyage dans la région, à vous d’organiser votre programme au mieux pour optimiser vos visas et exemptions de visa.

 

Les règles des compagnies aériennes

Précision importante, si à l’arrivée en Thaïlande, l’Immigration ne devrait vous faire aucune difficulté, il est possible que pour un séjour de plus de 30 jours sans visa ou de plus de 60 jours avec visa 60 jours, la compagnie aérienne qui vous emmène en Thaïlande vous demande une preuve de sortie du territoire avant 30 ou 60 jours selon votre cas. Renseignez-vous suffisamment tôt pour pouvoir vous organiser et éviter de vous voir refuser d’embarquer. Je sais que Lufthansa par exemple exige cette preuve.

Entre exemptions de visa, les deux entrées annuelles par voie terrestre permettant aussi d’avoir cette exemption, extension sur place ou visa touristique avant le départ, escapade dans un pays limitrophe, il y a plein de combinaisons possibles. Je ne vous les ai pas toutes indiquées mais vous avez ici les règles de bases pour faire le bon choix pour votre situation à vous.

 


Voyage en Thaïlande: que faut-il réserver à l’avance ?


Share This:

Ce sont des questions qui reviennent souvent sur le groupe « Thaïlande: questions /réponses » : « faut-il réserver ses vols internes à l’avance ? »« faut-il réserver ses hôtels à l’avance ? »« faut-il réserver ses billets de train à l’avance ? »… Je vais essayer de faire le tour de la question, enfin de ces questions, dans cet article.

réserver à l'avance voyage thailande

 

Faut-il réserver ses hôtels à l’avance ?

J’avais déjà écrit un article assez détaillé donc je vais juste remettre ici les grandes lignes et vous invite à lire l’article « Thaïlande: faut-il réserver ses hôtels à l’avance ?« 

Mais en résumé, ça dépend beaucoup de vos destinations et de vos dates de voyage ainsi que du nombre que vous êtes. Plus vous voyagez en haute saison dans des endroits très touristiques, plus il est conseillé de réserver à l’avance sous peine d’avoir du mal à trouver ou du moins d’avoir un choix extrêmement restreint. Il y a même certaines villes qui lors de festivals ou longs week-ends en Thaïlande sont véritablement prises d’assaut. Je pense notamment à Loy Krathong à Chiang Mai en novembre mais vous trouverez plus de détails dans mon article complet sur le sujet cité plus haut.

 

Faut-il réserver ses billets de train à l’avance ?

Voyager en train en Thaïlande est une expérience à faire. Personnellement, j’aime voyager en 3ème classe en train normal sur des trajets pas trop longs pour ses vendeurs ambulants et son ambiance conviviale. Mais c’est vrai que les trains en Thaïlande sont assez lents.

Si vous n’avez pas d’impératif d’horaire et ne voyagez pas trop nombreux, pour les trajets de jour, réserver à l’avance n’est vraiment pas indispensable. Vous trouverez quasiment toujours de la place au moins sur les trains normaux. Pour les trains rapides, acheter vos billets au moins la veille est quand même conseillé surtout en haute saison sur les trajets vers le Sud.

Par contre pour un voyage en train couchette, là, oui, réserver à l’avance est plus que conseillé. En général, minimum 8 jours à l’avance mais il y a des périodes plus prisées pour lesquelles il faut s’y prendre bien plus à l’avance : réveillon de fin d’année, week-end de Songkran et Loy Krathong surtout si c’est pour Chiang Mai… Et d’une manière général en haute saison, la règle des 8 jours peut être un peu optimiste surtout sur la ligne entre Bangkok et Chiang Mai.

Par exemple, les mois de janvier, février, juillet et août, voient beaucoup de touristes choisir le train de nuit pour rejoindre ou quitter Chiang Mai et là réserver des semaines à l’avance surtout si vous êtes une famille ou un groupe est recommandé.

Pour le Sud, Chumphon, Surat Thani ou Trang, les places en couchettes de nuit sont un peu moins prisées mais il reste conseillé de réserver à l’avance surtout en haute saison.

 

Comment réserver le train à l’avance ?

Vous pouvez évidemment acheter vos billets à l’avance sur place dans n’importe quelle gare mais cela risque d’être un peu tard pour un voyage en train de nuit. Attention aussi, les places dans les trains les moins chers ne sont en général achetables que le jour même.

Sinon, pour les distances plus longues, vous pouvez réserver vos billets de train par internet soit sur le site officiel donc(attention, réservation possible qu’à partir de 90 jours avant la date de départ et achat de 4 billets à la fois uniquement) ou sur le site 12go.asia que j’ai testé et recommande de longue date pour son sérieux (mais il prend des frais de l’ordre de 250 THB sur le train car achète les billets physiquement pour vous et les stocke dans ses bureaux en face de la gare de Bangkok).

Le site officiel délivre des billets à imprimer mais il n’existe pas en Francais et difficile de savoir exactement à quoi ressemblera votre train quand on n’a pas l’habitude

Du coup, si vous n’avez encore jamais voyagé en train en Thaïlande, mieux vaut passer par 12go, ça coûte certes 5 ou 6€ de plus (selon le cours du baht) que via le site officiel (je ne parle que du train, pour les bateaux, les prix sont en général les mêmes qu’en direct, pour les bus ça dépend des cas) mais le service et le suivi sont bien meilleurs, le site a une version française (en cas de souci ou question vous pouvez les contacter en Français aussi), ils vous donnent des infos détaillées et pratiques sur votre voyage et pas juste un ticket. Sur leur site vous avez des photos de chaque train, ce qui vous permet de voir exactement le confort et type de train et notamment de repéré les nouveaux trains de nuit plus confortables et modernes et leurs banquettes roses. Le site officiel plus austère n’a aucune photo. Donc au moins pour voir les photos, je vous conseille de faire votre recherche d’abord sur 12go Quitte à réserver ensuite sur le site officiel une fois que vous avez identifier le train qui vous convient. Autre garantie via 12go, si la commande vient de mes liens, je peux intervenir en personne en cas de souci mais jusque là ça n’a jamais été nécessaire.

Quand vous serez plus habitués, vous pourrez utiliser le site officiel moins ergonomique. Attention, le site officiel a un quota de places limité par train donc si plus de places disponibles sur le site cela ne signifie pas que le train est plein, vous pouvez essayer en gare.

A noter que certains trajets courts comme entre Bangkok et Ayutthaya ne sont pas réservables à l’avance, enfin si mais seulement 48h à l’avance maximum mais en achetant votre billet en gare 30 minutes avant le départ, vous aurez de la place sans souci au moins en 3ème classe (celle que je vous conseille).

 

Faut-il réserver ses billets d’avion à l’avance ?

La réponse est clairement oui. Pour vos billets d’avion sur les vols intérieurs en Thaïlande, en dernière minute, c’est quasiment toujours plus cher. Et quoiqu’il arrive, passez par les sites internet des compagnies plutôt que par des agences ou même 12go. C’est moins cher et surtout, il y a très souvent des promotions et ça vous permet de gérer précisément le supplément bagage en soute.

Donc dés que vous êtes sûrs de vos dates de vol, soyez attentifs aux promotions des compagnies aériennes surtout Nok Air,  Thai Lion Air et Air Asia. Et dés qu’une se présente, foncez ! Faîtes juste attention au poids de bagage en soute et si besoin est, achetez de suite un supplément bagage, ce sera bien plus cher si un surpoids est constaté au moment du check-in.

J’ai mis dans mon article sur les compagnies aériennes opérant en Thaïlande, toutes les caractéristiques de chaque compagnie et son site web et je partage régulièrement les promotions sur Twitter (@Thailandee_com) et dans le groupe Facebook « Thaïlande: questions /réponses »

 

Faut-il réserver ses billets de bus ou bateau à l’avance ?

Pour les billets de bus longue distance en Thaïlande, réserver ses places longtemps à l’avance n’est pas forcément utile et même parfois infaisable. En effet, il y a plusieurs trajets sur lesquels réserver en ligne est impossible d’ailleurs. Pareil pour les billets de bateau ou ferry.

Ceci dit, sur place, je vous conseille tout de même d’acheter vos places au moins la veille pour le lendemain même si dans beaucoup de cas, en allant à la station de bus sans réservation, on arrive à partir dans l’heure ou l’heure et demie qui suit.

Il y a toutefois des routes comme entre Ayutthaya et Sukhothai et encore plus entre Chiang Mai et Chiang Rai, qui est sous le monopole d’une seule compagnie de bus, où il est vraiment recommandé de réserver au moins la veille. Sans ça, en arrivant directement au Terminal des bus, vous pourriez devoir laisser partir plusieurs bus et attendre des heures avant d’avoir une place.

En général, vous pouvez acheter vos billets de bus ou bateau ou des combinés bus + bateau via la réception de votre hôtel ou votre guesthouse, sinon, 12go.asia permet d’acheter vos billets en ligne sur énormément de trajets, mais pas tous.

Evidemment, si vous voyagez en famille ou en groupe nombreux, réserver à l’avance au moins la vieille est encore plus conseillé. Et pendant les longs week-ends du Nouvel An et de Songkran (mi-avril) comme beaucoup de Thaïlandais voyagent également, réservez plusieurs jours voir semaines à l’avance !

 

Faut-il réserver ses excursions à l’avance ?

Pour moi, non sauf, si vous voulez une excursion vraiment spécifique en particulier avec une agence en particulier. Mais si c’est quelque chose que toutes les agences proposent, en essayant de réserver par internet avant votre séjour, vous aurez un choix bien plus restreint que sur place et parfois… souvent, vous paierez plus cher. Sans compter que une fois sur place, vous vous rendrez peut-être compte qu’une autre excursion vous aurait plus intéressé ou que la météo peut ne pas être idéale ce jour-là.

Attention, mais pour moi, ce ne sont pas des excursions, il y a des cas où réserver des semaines voire mois à l’avance est nécessaire. Je pense notamment à ceux qui voudraient passer quelques jours en immersion dans un village Karen dans les montagnes de Chiang Mai avec Evasion karen ou passer une journée à l’Elephant Nature Park. Leurs plannings sont souvent pleins des mois à l’avance.

 

Faut-il booker son guide à l’avance ?

Si vous voulez un guide pour vos visites ou vos treks en montagne en Thaïlande, oui, il est conseillé de le contacter à l’avance et de bloquer vos dates une fois que vous vous serez mis d’accord sur le programme et le prix. C’est encore plus le cas si vous voulez des guides parlant français.

D’ailleurs, dans le groupe, on peut vous en recommander, il y a parmi 3 guides thaïes francophones et un excellent guide pour des treks parmi les membres.

Si des hôtels vous tiennent particulièrement à coeur ou par facilité ou pour vous rassurez sur les transports, évidemment, réserver à l’avance dés que vous êtes sûr de vos dates, peut se justifier. mais vous verrez que plus vous voyagez souvent en Thaïlande moins vous réserverez de choses à l’avance.


Nouveautés demande de visa pour la Thaïlande à Vientiane


Share This:

Je vous avais partagé l’information sur le compte Twitter de Thailandee.com avant sa mise en place mais depuis le 1er février, il n’est plus possible d’aller au Consulat Royal de Thaïlande de Vientiane au Laos pour une demande de visa sans avoir pris rendez-vous en ligne avant. L’information en plus, c’est que maintenant que c’est en place, il y a minimum 2 semaines de délai entre la prise de rendez-vous et votre venue sur place pour votre demande de visa.

visa thailande vientiane

Le site web pour la prise de rendez-vous pour les demandes de visa pour la Thaïlande à Vientiane

 

Visa pour la Thaïlande à Vientiane

Vientiane était devenu au fil des années, la solution la plus pratique pour ceux qui sont en Thaïlande est ont besoin d’un nouveau visa qui doit être délivré depuis un pays autre que la Thaïlande.

Avant le 1er février, on se rendait sur place sans rendez-vous en essayant d’y être avant l’ouverture le 1er jour pour avoir un bon numéro de passage, on faisait la queue pour déposer son dossier qui était vérifié, on obtenait un numéro pour récupérer son passeport avec son vis (si accepté) le lendemain après-midi et le tour était joué !

Vientiane avait aussi la réputation fondée de demander moins de justificatifs que d’autres endroits dans le monde, j’en sais quelque chose car j’avais monté un dossier bien plus fourni pour ma demande de visa étudiant pour l’Ambassade de Thaïlande à Paris avec notamment un extrait de casier judiciaire et une preuve bancaire de ressources à hauteur de 20.000 €, visa refusé pour une clause impossible à remplir (voir mon article de l’époque), et avais fait une demande constituée uniquement du dossier de l’école qui avait été accepté sans souci à Vientiane.

Mais voilà, probablement à cause l’affluence toujours plus importante, le consulat se retrouvant avec plus de 400 demandes quotidiennes, le 1er février dernier, a été mis en place un système de prise de rendez-vous par interne préalable.

demande visa thailande vientiane laos

 

Prise de rendez-vous en ligne

Pour la prise de rendez vous, vous devez aller sur le site thaivisavientiane.com, vous créer un compte et faire votre demande de rendez-vous.

Ensuite, vous devrez aller à Vientiane, toujours sur 2 jours apparemment. Pour déposer votre dossier de demande le matin du 1er jour puis récupérer votre visa le lendemain après-midi. Je n’ai pas testé ni eu de témoignage encore mais il semble que cette partie-là n’est pas changée…

Je précise du coup, qu’il faut éviter de prendre rendez-vous le vendredi sous pense de devoir attendre le lundi pour récupérer votre visa pour la Thaïlande.

Le prise de rendez-vous est surtout là pour créer une sorte de quota de demandes quotidiennes (400 par jour actuellement). Et à peine mise en place, il y a déjà 2 semaines de délai avant le 1er créneau disponible. On ne peut plus improviser ou utiliser le consulat de Vientiane pour faire un visa rapidement comme auparavant. Ce délai devrait même être amené à grossir avec le temps.

A noter que si vous ratez un rendez-vous pris, vous ne pourrez pas refaire de demande avant 30 jours donc soyez sûrs de votre coup.

Aucune information n’a été officiellement donné mais il y a fort à parier que ce système permettant de maîtriser le nombre de dossiers à traiter chaque jour, cela donne plus de temps aux officiers pour bien tout vérifier ce qu’ils ne pouvaient probablement pas faire vu le volume à traiter avant. le taux de refus pourrait augmenter.

Cela intervient quelques mois après que Penang en Malaisie, l’autre endroit assez prisé pour les demandes de visas thaïs dans un pays voisin de la Thaïlande, ait mis en place un quota journalier de 100 demandes maximum. De son côté, l’Ambassade de Thaïlande à Kuala Lumpur, qui ne traite que 130 demandes par jour, annonce que depuis le 6 février (et pour elle, c’est passé beaucoup plus inaperçu) une prise de rendez-vous en ligne au préalable est aussi nécessaire mais le lien pour se faire n’est toujours pas disponible.

 

Visiter Vientiane

Pour ceux qui se demanderaient quoi faire en attendant de récupérer leur visa, j’avais fait une petite vidéo des principales visites à faire dans la ville de Vientiane. Pas ma ville préférée mais tant que vous êtes là 😉

Je vous invite à me suivre aussi sur Twitter donc, j’y partage ce type d’informations qui concernent moins de voyageurs ou sont surtout intéressantes pour les expatriés ou ceux qui peuvent et veulent rester plusieurs mois en Thaïlande. Informations que je mets plus rarement sur Facebook.


Le visa électronique pour la Thaïlande comment ça marche ?


Share This:

Le visa électronique pour la Thaïlande a bien été lancé en Chine, à Pékin dans un premier temps le 15 février dernier, confirmant les informations que je vous donnais dans cet article. Il ne sera disponible pour la France qu’à partir du 17 juin 2019 (la date du 1er avril initialement annoncée a été repoussée 2 fois) et on connaît maintenant le processus de demande et récupération du visa en détails. Il est présenté dans une vidéo sur le site officiel créé spécialement (voir plus bas).

Article du 31 janvier 2019 mis à jour le 20 mai 2019

visa electronique thailande

Faire une demande de e-visa pour la Thaïlande

Je vous intègre la vidéo en Anglais et vous laisse la regarder et je récapitule juste en dessous le processus.

Le site officiel pour les demandes de e-visa pour la Thaïlande et suivre l’évolution de votre dossier est: www.thaievisa.go.th.

N’allez pas sur d’autres sites, sans parler forcément d’arnaque, il vous en coûtera plus cher car cela rajoutera un intermédiaire. J’ai eu en décembre une offre pour promouvoir un de ces sites moyennant un somme d’argent pas inintéressante. J’ai évidemment refusé mais il y a clairement des gens qui vont se lancer sur le créneau en proposant peut-être des services ne plus plus ou moins utiles (vérification de votre dossier en amont, récupération du visa pour vous et envoi par conrrespondance).

Important: la demande de e-visa via le site officiel ne vous dispense pas d’aller à l’ambassade ou au consulat de Thaïlande pour récupérer votre visa une fois votre demande traitée et acceptée. Ce qui laisse encore de beaux jours aux sites de visa par correspondance.

Etapes de votre demande de « e-visa touriste »

  • Aller sur le site www.thaievisa.go.th
  • Checker dans la rubrique « Tourist Visa » si vous avez vraiment besoin d’un visa en entrant votre nationalité, pays de résidence et durée de séjour sachant que l’immense majorité d’entre vous n’a pas besoin de visa pour un séjour en Thaïlande jusqu’à 30 jours (vous avez plus de détails sur la page Visa pour la Thaïlande du site).
    demande e-visa touristique thailande
  • si vous avez besoin d’un visa, le site vous demandera alors de créer un compte pour faire votre demande en ligne. Vous recevrez alors un mail pour activer votre compte et créer votre dossier.
  • pour faire demande depuis votre compte, il faudra cliquer sur « Apply for a visa », vous aurez plusieurs formulaires à remplir en ligne, devrez lire et accepter les termes et conditions d’utilisation qu’il faudra imprimer et signer.
     demande visa thailande en ligne
  • il faudra ensuite télécharger tous les documents demandés nécessaires à votre demande dont un scan des termes et conditions précédemment imprimés et signés.
  • une fois tous les documents téléchargés et le formulaire de leur soumission validé, vous arriverez sur la page sécurisée de paiement des frais de visa.
  • Il ne vous restera plus qu’à choisir une date pour vous rendre avec votre passeport au consulat ou à l’ambassade de Thaïlande (ambassade de Paris uniquement quand ce sera disponible en France apparemment) récupérer votre visa. Vous recevrez un mail de confirmation de votre rendez-vous (dont le maintien dépendra de l’acceptation ou du refus de votre demande devisa) et une convocation à imprimer.
  • Une fois votre demande traitée, vous recevrez un mail vous informant de la délivrance de votre visa ou de son refus. En cas de décision positive, il ne vous restera plus qu’à vous présenter à la date et l’heure de rendez-vous choisie avec votre passeport et votre convocation pour récupérer votre visa.
  • Pendant tout le process, vous pouvez suivre l’évolution de votre dossier dans votre espace personnel sur le site.

Vous l’aurez compris, il s’agit plus d’un système de demandes de visa en ligne que de réel e-visa comme en proposent d’autres pays mais, ça peut faire gagner du temps même si in fine, un tour à l’ambassade sera quand même nécessaire.

Disponible en France le 17 juin 2019

La France bénéficiera de ce système à partir du 17 JUIN prochain. Il deviendra alors l’unique voie pour faire une demande de visa à l’Ambassade de Thaïlande à Paris. Ainsi, il ne sera plus possible après le 14 JUIN 2019 de faire un dépôt de dossier papier, il faudra forcément passer par le site web. Site qui pour l’instant n’a pas de version française uniquement de l’Anglais.

A noter que la date de mise en place a déjà été annoncée officiellement 3 fois par l’Ambasade Royale de Thaïlande à Paris et repoussée 2 fois donc rien ne dit que ce ne sera pas une nouvelle fois le cas.

Je vous préviendrai des infos supplémentaires sur ce système ici et sur Facebook et Twitter.


Ces lois qu’il vaut mieux connaître avant de partir en Thaïlande


Share This:

Une histoire récente concernant une française en vacances en Thaïlande qui visiblement ignorait que la cigarette électronique y était illégale m’a inspiré cet article sur ces lois qu’il vaut mieux connaître avant de partir en Thaïlande pour éviter de sérieusement gâcher votre voyage. Elles ont toutes été mentionnées dans mes divers publications ici et rappelées voire martelées pour certaines sur le groupe Facebook « Thailande: questions / réponses«   que je gère mais les regrouper dans un article ne semble pas inutile.

lois voyage thailande

Permis moto + international même pour un scooter

Pour conduire un scooter en Thaïlande, quelle que soit sa puissance, il faut être titulaire d’un permis moto dans son pays et avoir un permis international. Et si beaucoup de loueurs ne vérifient pas (et il y a maintenant des sanctions pour ceux qui ne le font pas), sans ça, en cas d’accident votre voyage va vite tourner au cauchemar, vous perdrez votre assurance car par en règle et en cas de dommage corporels à autrui, ce sera une lourde circonstance aggravante.

J’avais fait un long article sur ce qu’il faut savoir pour louer un scooter en Thaïlande que je vous invite à lire attentivement avant de choisir ce mode de déplacement pendant votre séjour.

Cigarette électronique illégale en Thaïlande

Cette loi est encore ignorée de beaucoup de touristes qui viennent en Thaïlande mais la cigarette électronique est illégale en Thaïlande. Ce la ne concerne pas uniquement son utilisation mais le simple fait d’en amener une, même pour son usage personnel, sur le territoire est puni par la loi. Par une amende mais aussi une peine de prison, qui sur le papier du moins, peut aller jusqu’à 10 ans.

Le plus souvent, les voyageurs voient leur matériel de vapotage confisqué à l’arrivée. Parfois, ils font face à des amendes qui peuvent être importantes mais quelques cas ont été plus traumatisants pour les touristes concernés.

Je rappelle aussi que la cigarette classique est interdite sur plus d’une vingtaine de plages de Thaïlande. C’est très clairement indiqué avec des zones fumeurs dédiées. Là, aussi très forte amende si vous ne respectez pas cette interdiction : 100.000 THB soit plus de 2.500 € au cours actuel !

Crime de lèse majesté en Thaïlande

La Thaïlande est une monarchie constitutionnelle où le crime de lèse-majesté a encore cours. C’est même un des crimes les plus graves. Manquer de respect au Roi ou tout membre de la famille royale que ce soit par des mots, des actes envers leurs personnes ou leurs représentations, images, symboles est lourdement condamné.

Donc pendant votre voyage soyez vigilent tant sur vos paroles que sur vos actes même inconscients envers tout ce qui porte figure royale. Par exemple, les billets et pièces. Le fait de stopper une pièce qui roule, par exemple, en l’écrasant avec le pied est très mal vu. Je n’ai jamais entendu parlé de condamnation pour ça mais c’est pour vous donner une idée de choses que l’on fait machinalement et peuvent être une offense à la royauté.

Répression très dur sur les drogues

La Thaïlande est un des pays avec les lois où la simple consommation ou  possession de drogue, même en quantité très faible, est la plus sévèrement condamnée. Et cela concerne aussi le cannabis. Même un usage personnel dit récréatif est très lourdement sanctionné.

Donc tenez-vous à distance de toute forme de drogue et refusez quoique l’on vous propose, car oui, il arrivera peut-être que l’on vous en propose, certaines destinations sont connues pour ça. Les touristes qui se sont retrouvés entre les mains de la police pour possession de drogue, s’en souviennent longtemps. Les peines, en plus des amendes, vont de 5 ans pour un usager, jusqu’à la peine de mort si on vous considère comme partie d’un trafic.

Déclarez votre drone

Cette loi est très très souvent ignorée en connaissance de cause par certains touristes qui ont envie de ramener des images à couper le souffle de leurs vacances en Thaïlande mais pour faire voler un drone en Thaïlande, il doit être déclaré auprès des autorités compétentes (Civil Aviation Authority Thailand CAAT) pour qu’elles vous délivrent une autorisation. Et vus les délais de traitement, autant dire que vous ferez un premier voyage juste pour le déclarer et ne pourrez probablement l’utiliser que lors du voyage suivant.

Et une fois l’autorisation obtenue, il y a beaucoup de règles de vols à respecter. J’avais fait un article sur comment déclarer son drone en Thaïlande ici.

Il n’y a à ma connaissance par encore eu de touriste inquiété mais à mon avis ce n’est qu’une question de temps et celui qui se fera attraper risque gros surtout si en plus de ne pas avoir déclaré son drone, il enfreint une des règles de vol notamment la distance minimum par rapport à un aéroport.

Vente d’alcool qu’à partir de 20 ans

Là aussi, on a souvent tendance à penser que la règle est la même que dans son pays mais en Thaïlande, la vente d’alcool et donc son achat sont interdits avant l’âge de 20 ans.

A noter qu’il est également interdit de boire de l’alcool dans les temples et parcs publics et administrations.

Respecter vos durées de visa

Evidemment, respectez également la durée de votre visa, un overstay s’il est découvert lors d’un contrôle de routine entraîne amende, parfois emprisonnement et selon sa durée ça peut aller jusqu’à une interdiction de territoire.

On lit souvent sur les forums qu’un dépassement de quelques jours n’est pas grave, que c’est simplement une amende de 500 THB par jour de dépassement mais ça c’est dans le cas le plus favorable si votre dépassement est constaté au moment où vous passez l’Immigration pour quitter le pays et encore en théorie la prison est une option. Mais si le dépassement est constaté lors d’un contrôle dans la rue, l’histoire peut vitre prendre une tournure plus sévère. Et que dire si vous êtes responsable d’un accident avec victime alors que vous êtes en overstay si ce n’est que vous aggravez évidemment votre cas.

Poissons dans les parcs nationaux

Normalement, chaque agence ou capitaine de bateau qui vous embarque pour une excursion snorkeling ou plongée vous l’indique mais il est interdit de nourrir les poissons dans les parcs nationaux marins de Thaïlande et certaines autres zones protégées. Le but est notamment de ne pas perturber les habitudes et instincts naturels des poissons.

La sanction prévoit 100.000 THB d’amende et jusqu’à 1 an de prison.

Ramasage sable/coquillages

Si les touristes savent en général que ramasser des bouts de corail est interdit, le fait que cette interdiction s’étende aux coquillages et même au sable est moins connu. Il existe plusieurs lois thaïlandaises sur ce point: la loi sur les pêches de 1947, la loi de 1961 sur les parcs nationaux et la loi de 1992 sur l’amélioration et la conservation de la qualité de l’environnement. L’article 53 de la loi sur les pêches, par exemple, interdit la possession de certains animaux ou produits aquatiques dont le corail, sans avoir obtenu l’autorisation ou la licence correspondante.

C’est surtout au moment où vous prenez l’avion même pour un vol intérieur en Thaïlande que si on trouve coquillages, coraux ou sable, vous vous exposez à une forte amende. Les aéroports proches de la mer (Krabi, Phuket notamment) sont particulièrement sensibilisés à la question. Paradoxalement, il semble que ça ne concerne pas les souvenirs que vous pouvez acheter et qui sont constitués de coquillages mais je vous conseille tout de même d’éviter d’en acheter.

Jouer aux cartes en Thaïlande

Il existe aussi une loi réglementant l’importation et l’utilisation des jeux de cartes en Thaïlande. Je n’ai jamais eu vent de touristes arrêtés pour ce motif mais il est recommandé de ne pas jouer en public et de ne pas jouer au poker ou autre car les jeux d’argent sauf quelques cas très précis sont interdits en Thaïlande.

Ayez votre passeport sur vous

En tant que touriste, vous êtes censé avoir votre passeport sur vous en permanence pour pouvoir le produire en cas de contrôle. Il est vrai qu’une photocopie est souvent acceptée mais si vous n’avez ni l’un ni l’autre, vous ferez peut-être un passage au poste de police le temps de vérifier votre identité et pas dit que ce soit forcément très agréable et rapide.

Que faire en cas d’arrestation e Thaïlande ?

Voilà, pour quelques lois dont la méconnaissance par certains voyageurs peut entraîner des situations très délicates voire dramatiques. Si vous avez à faire à la justice thaïlandaise pendant votre séjour, ayez comme réflexe de contacter l’Ambassade de France à Bangkok. Elle pourra vous fournir une assistance et ne signez rien tant que vous n’avez pas un interprète et un avocat.

Sur des différends avec des loueurs, hôteliers ou tout acteur du tourisme, pas besoin d’embêter l’ambassade, la Police Touristique devrait pouvoir vous aider à régler le problème. Elle est à privilégier à la police traditionnelle dans ce genre de cas.

Je dois bien reconnaître aussi que souvent si on est effectivement en tort et qu’on accepte ce qui ressemble beaucoup à un pot de vin que demandent les officiers qui vous arrêtent, on s’évite de gros problèmes car la justice en Thaïlande peut être très rude même avec un vacancier ignorant la loi.

Souvent quand je rappelle des lois en Thaïlande, il y a des commentaires de personnes expliquant qu’elles ne les ont pas respectées et n’ont eu aucun problème et qui vous encouragent à faire comme eux et pas « vous prendre la tête ». C’est vrai qu’ils n’ont pas eu de souci mais si vous n’avez pas leur chance, vous regretterez de les avoir écouté, croyez-moi !


Fin des 10 kilos en soute gratuits chez Thai Lion Air


Share This:

Je ne vais pas vous dire que je ne savais pas que ce jour arriverait mais voilà depuis le 15 janvier 2019, Thai Lion Air a mis un terme à sa politique d’inclure 10 kilos de bagage en soute à ses billets d’avion sur des vols intérieurs en Thaïlande même en promotion. C’est la fin d’une époque qui va rebattre les cartes de la concurrence que se livrent Nok Air, Air Asia et donc Thai Lion Air, dernière arrivée et qui avait utilisé cette politique pour gagner rapidement des parts de marché.

fin 10 kilos gratuits thai lion air

 

Fini les 10 kg en soute offerts !

Je commence par remercier Tiffanie qui nous a partagé l’info qui m’avait échappé sur le groupe Facebook « Thaïlande: questions / réponses ».

Il faut dire que bien loin d’annoncer clairement la fin des 10 kilos gratuits, Thai Lion Air a communiqué sur une nouvelle politique de supplément bagage qui s’adapte exactement à vos besoins avec un ajout de supplément, non plus par pallier de 5 kilos comme c’est souvent le cas et comme elle faisait avant, mais au kilo près.

Ca semble top sauf que ça démarre dés 1 kg car oui, les passagers qui réservent leur voyage en avion en Thaïlande chez eux depuis le 15 janvier dernier sont obligés de prendre un supplément bagage s’ils veulent mettre un bagage en soute. Pour 10 kilos, il en coûte maintenant 270 THB quand avant c’était gratuit et devenait payant au-delà de 10 kilos.

tarif supplément bagage thai lion air

Thai Lion Air étaient la dernière des 3 grosses compagnies low cost que j’ai citées précédemment à continuer à offrir par défaut un bagage en soute de poids limité.

Soyez vigilent donc en réservant sur leur site et pensez bien à ajouter un supplément bagage même pour moins de 10 kilos.

 

Une évolution logique

Au vu des tarifs pratiqués, il était évident qu’à terme, Thai Lion Air ferait aussi payer les bagages en soute dés le premier kilo. C’était une question de temps. Le poids du bagage en soute inclus avait déjà baissé de 15 à 10 kilos, le passage à zéro kilo sans supplément était l’étape suivante logique.

Du coup, en terme de tarif, surtout lors des promotions, Nok Air, Thai Lion Air et Air Asia se tiennent maintenant dans un mouchoir de poche. J’aurais aimé vous prévenir avant que ça arrive afin que vous puissiez réserver vos billets avant mais évidemment, ils ne l’ont pas annoncé à l’avance.

J’ai également mis à jour mon petit guide des compagnies aériennes en Thaïlande.

 

 


Nouveaux bus pratiques à Koh Samui


Share This:

Depuis le 14 janvier 2019,un nouveau système de bus circule à Koh Samui. Annoncé depuis 6 mois, il est pleinement opérationnel depuis le 16 janvier (les 2 premiers jours, pour son lancement, les 14 et 15 janvier, il était gratuit) et permet de relier l’aéroport de Ko Samui au Nathon Pier en passant par plusieurs points stratégiques autour de l’île.

bus aéroport koh samui

Photo : Transit Samui

J’ai tenté de contacter la compagnie qui gère ces bus par mail, Facebook et téléphone depuis 5 jours mais malheureusement je n’ai eu aucune réponse. J’ai donc récupéré toutes leurs communications via leur page Facebook et leurs 2 blogs plus un témoignage de quelqu’un qui vit à Samui pour écrire cet article. Tout ça reste assez flou mais j’affinerai au fur et à mesure. D’ailleurs si vous testez ce service, n’hésitez pas à faire un retour sur le groupe Facebook « Thaïlande: questions / réponses ».

Nouveaux bus à Koh Samui

Aux dernières nouvelles, les bus circuleraient de 8h à 22h, avec une fréquence d’un bus par heure.J’utilise un conditionnel car sur les supports visuels produits par la compagnie si l’heure de fin de service a toujours été à 22h, celle de début a varier de 6h à 8h en passant par 7h30 mais ce doit être 8h.

C’est pas beaucoup mais il n’y a pour l’instant que 8 « micro-bus » (voir photo ci-dessus) opèrent ce service qui relie le Nathon Pier à l’aéroport de Koh Samui via 2 routes, une qui va vers le Nord et l’autre vers le Sud de l’île.

Voici le détail des 2 routes entre l’aéroport de Samui et l’embarcadère de Nathon Pier :

Route 1 : Aéroport de Koh Samui -> Bang Rak Pier -> Bo Phut -> Mae Nam -> Bang Por -> Nathon Pier. (durée de trajet estimée à 1h)

Route 2 : Aéroport de Koh Samui -> Chaweng  -> Lamai -> Hin Ta – Hin Yai (Rochers de Grand-Père et Grand-Mère) -> Hua Thanon -> Na Muang -> Ban Sa Ket -> Ban Lipa Noi -> Ban Lipa Yai -> Nathon Pier. (durée de trajet estimée à 1h45)

plan bus koh Samui

Attention: si vous voulez rejoindre Nathon Pier depuis l’aéroport, choisissez bien votre route car la route 1 est plus courte et moins chère.

 

Tarifs des bus de Koh Samui

A vérifier sur place mais si on se réfère à un projet de totem qui doit être placé à l’aéroport de Samui publié par la compagnie, il semble que:

  • le trajet total sur la route 1 coûte 96 THB
  • le trajet total sur la route 2 coûte 168 THB

Dans le détail un trajet, le totem indique aussi:

  • Aéroport – Chaweng : 32 THB
  • Aéroport – Lamai : 68 THB
  • Aéroport – Bo Phut: 64 THB

Là encore, n’ayant pas de réponse à mes messages envoyées à la compagnie et comme elle n’a jamais décroché à mes nombreuses tentatives d’appels téléphoniques, je ne peux pas affirmer à 100% que ce soit bien les tarifs appliqués et ne peux pas vous donner une grille plus précise en fonction des arrêts.

Voilà une option de plus pour se déplacer à Koh Samui. Je dois dire que tel qu’il est présenté, je suis assez sceptique sur ce nouveau service. Vue la fréquence assez faible de ces bus, les services de minivans vers les principales plages de Koh Samui devraient encore avoir la faveur des voyageurs arrivant à l’aéroport sauf à tomber pile poil au moment du départ d’un de ces bus (et qui part sur la route intéressant le voyageur). C’est vrai que ça permet de faire une légère économie par rapport aux transferts en van proposés à l’aéroport ou par les compagnies de ferry depuis les différents embarcadères et qui coûtent en général autour de 200 THB mais eux vous déposent à votre hôtel quand les bus stoppent à un arrêt fixe qui peut être relativement éloigné de votre hébergement. Moins pratique surtout si vous êtes chargé.

A voir comment ce service qui a le mérite d’exister va évoluer. Dans sa configuration actuelle, je ne suis pas convaincu qu’il attire les foules mais ce n’est que le lancement. Je mettrai cet article à jour dés que j’aurais des informations confirmées sur le terrain ou que la compagnie daignent enfin me répondre…


Métro à Bangkok: ouverture de l’extension de la Green Line


Share This:

Demain, 6 décembre 2018, l’extension de Green Line (ligne verte mais rien à voir avec le film ;)) du BTS, le métro aérien de Bangkok sera inaugurée par le premier ministre thaïlandais avant d’entrer en service à midi. Elle permettra d’aller jusqu’à Samut Prakan. Pratique pour se rendre facilement au musée Erawan et à Ancient City.

skytrain bangkok

 

Les nouvelles stations de la Green Line

L’extension de la ligne ajoute une portion de 13 kilomètres au tracé existant et dessert 9 nouvelles stations:

  • Samrong
  • Pu Chao
  • Chang Erawan (arrêt du musée Erawan)
  • Royal Thai Naval Academy
  • Pak Nam
  • Srinagarindra
  • Phraek Sa
  • Sai Luat
  • Kheka (à 2 km de l’entrée de Ancient City ‘Muang Boran’, il y a un songthaw qui fait la liaison pour 8 THB)

Comme le montre le plan ci-dessous.

green line métro bangkok

Le trajet entre les stations Bearing et Kheha (Samut Prakan), nouveau terminus, devrait prendre environ 20 minutes.

 

Gratuit pendant 4 mois

Bonne nouvelle, comme souvent sur les nouveaux lancement de ligne ou extension de lignes à Bangkok, les débuts sont gratuits.

Ainsi, emprunter l’extension de la Green Line sera gratuit pendant 4 mois (jusqu’au 16 avril 2019). Quelques soit la nouvelle station où vous descendrez, il vous en coûtera le même prix que si vous descendiez à Bearing, l’ancien terminus de la ligne.

La ligne va également être étendue au Nord avec 16 nouvelles stations entre Mo Chit et Khu Khot. pas de date d’ouverture encore.

Les métros de Bangkok vont subir beaucoup de changements ces prochaines années avec beaucoup de projets d’extensions de lignes existantes ou de constructions de nouvelles lignes, indispensables pour désengorger les routes d’une des villes les plus bouchonnées du monde.

J’essaierai de mettre ça à jour sur le site au fur et à mesure dans le rubrique consacrée aux transports à Bangkok.

 


Fièrement propulsé par WordPress