Quelques conseils pour avoir internet pendant votre voyage en Thaïlande

Quelques conseils pour avoir internet pendant votre voyage en Thaïlande

Share This:

A notre époque, voyager connecté est très utile. Ca nous donne accès à des services et des applications très pratiques pour se repérer, réserver des hôtels, trouver des recommandations, commander un taxi… et bien sûr, le plus important, ça permet de consulter Thailandee.com partout ! 😉 Petit tour d’horizon des solutions pour avoir internet pendant son voyage en Thaïlande sans se ruiner, conseils, avantages et points faibles de chaque solution.

Peut-on se connecter à internet avec son forfait français ?

Je dis “français” pour ne pas avoir un titre à rallonge mais c’est évidemment valable quel que soit son pays dans lequel on a souscrit à son abonnement mobile.

Sauf pour quelques opérateurs, et encore pour une liste de destinations limitée, il est primordial d’avoir le réflexe de désactiver vos données mobiles à l’étranger (itinérance des données). Et ce dés que vous avez embarqué dans l’avion, surtout si vous quittez la zone UE. Ca doit presque être un réflexe !

En effet, à part FREE, et encore il faut bien regarder les conditions détaillées sur leur site, aucun opérateur n’inclut de données mobiles hors zone Union Européenne, sauf à avoir pris un forfait international. Toute consommation de data en Thaïlande (et même dans votre aéroport d’escale si vous vous n’avez pas un vol direct) sera du hors forfait et la note peut monter très vite sans que vous en ayez forcément conscience surtout avec toutes les applications qui se connectent à internet en permanence. Un exemple évidemment extrême, c’est le cas de ce retraité revenu de voyage avec une facture de 16.000€ dont nous parlait le magazine Capital, il y a quelques jours.

Il faut donc trouver une autre solution pour se connecter à internet sur son mobile en Thaïlande sans se retrouver avec une facture très salée une fois rentré.

Carte SIM physique et virtuelles pour un forfait data à bon prix en voyage

La solution la plus pratique, c’est certainement d’anticiper avant de partir. D’acheter une carte SIM prépayée spécifique offrant un pack de données mobiles pour votre pays de destination (voire une zone géographique selon les offres). Ca coûte beaucoup moins cher que le hors forfait et en plus vous maîtrisez complètement la consommation car une fois le pack épuisé, vous ne pouvez pas faire de dépassement.

Acheter une carte eSIM pour la Thaïlande

La solution qui me semble la plus pratique, c’est d’acheter une carte SIM virtuelle (eSIM) envoyée par mail sous forme de QR code.

On peut la recevoir rapidement, partout dans le monde. Et surtout, on peut garder sa SIM habituelle dans le téléphone même s’il n’a qu’un seul slot et donc l’utiliser pour passer des appels et envoyer des SMS avec son numéro habituel sans avoir à jongler avec une 2ème carte. Le numéro Whatsapp est également conservé. Et puis, c’est petit, ça se perd facilement une carte SIM donc mieux vaut la laisser dans son téléphone !

En plus pour la Thaïlande, depuis aujourd’hui, Holafly propose du illimitée en terme de données. C’est à dire que vous choisissez un pack 12 jours par exemple et ensuite vous avez accès à internet via ce pack en illimité pendant 12 jours.

➡️ Je vous laisse aller regarder le détail de l’offre eSIM Holafly pour la Thaïlande sur leur site

La eSIM, comment ça marche ?

Pour activer une eSIM, il suffit de se rendre dans les réglages de son téléphone puis dans “données cellulaires” puis “ajouter un forfait cellulaire” et d’y scanner directement le QR code.

esim forfait data mobile voyage thailande
La eSIM remplace une carte SIM physique

Il est recommandé de le faire un jour avant le départ pour être sûr que la eSIM soit bien active à l’arrivée. Ensuite, une fois à destination, en Thaïlande donc, même si évidemment ce service existe pour beaucoup d’autres pays, il faut activer les données cellulaires et l’itinérance de données. Pensez à vérifier dans les réglages que le téléphone est connecté à la ligne de réseau Holafly qui vend ces cartes SIM virtuelles et pas à la ligne de l’opérateur local.

Il y a juste une chose, par contre, à vérifier avant de choisir la eSIM plutôt qu’une SIM physique classique, c’est que votre téléphone le permet. Comme c’est une technologie récente, elle est compatible avec tous les modèles de smartphones récents mais pas les modèles plus anciens. Il faut donc s’assurer que votre modèle est compatible (voir liste ci-dessous).

La liste des appareils compatibles avec la eSIM :

  • iPhone XR, XS, XS Max, 11, 11 Pro, SE (2020), iPhone 12, 12 Mini, 12 Pro, 12 Pro Max, iPhone 13, 13 Mini, 13 Pro, 13 Pro Max, SE 3 (2022).
  • iPad Pro 11” (model A2068), iPad Pro 12.9” (model 12069), iPad Air (model A2123), iPad (model A2198), iPad Mini (model A2124).
  • Samsung Galaxy S20, S20+, S20 Ultra, Galaxy S21, S21+5G, S21+Ultra 5G, Galaxy S22, S22+, S22 Ultra, Samsung Note 20, 20 Ultra 5G, Samsung Galaxy Fold, Z Fold2 5G, Fold3 5G, Samsung Galaxy Z Flip, Samsung Watch.
  • Google Pixel 2, 2XL, Google Pixel 3, 3XL, 3a, Google Pixel 4, 4a, 4XL, Google Pixel 5, 5a, Google Pixel 6, 6 Pro.
  • Huawei P40, P40 Pro, Mate 40 Pro.
  • Oppo Find X3 Pro, Oppo Rena 5A, Oppo Reno 6 Pro 5G, Oppo Find X5, Oppo Find X5 Pro.
  • Motorola Razr 2019, Motorola Rarz 5G, Nuu Mobile X5, Gemini PDA, Rakuten Mini.

Acheter une carte SIM avant le départ en Thaïlande

Si votre modèle de téléphone n’est pas dans la liste, Holafly propose aussi une carte SIM physique qui vous sera envoyée par la poste et qui, elle, fonctionne dans tous les appareils.

Une eSIM multi-pays d’Asie

Toujours sur le même principe, si vous comptez ne pas uniquement visiter la Thaïlande mais aussi des pays voisins, il existe une offre qui peut être utilisée dans 14 pays d’Asie, à savoir: Thaïlande, Cambodge, Vietnam, Myanmar, Laos (3G), Malaisie, Indonésie, Philippines, Japon, Taïwan, Singapour, Corée du Sud, Hong Kong et Macao (4G).

➡️ Voir les détails l’offre eSIM Asie ici

➡️ si votre appareil n’est pas compatible, il y a une version carte physique SIM Asie mutli-pays

A noter que vous pouvez obtenir 5% de réduction sur votre commande sur le site Holafly avec le code “THAILANDEE5

Acheter une carte SIM locale en Thaïlande

L’autre solution, c’est d’attendre d’arriver en Thaïlande pour y acheter une carte SIM prépayée locale. On en trouve de plusieurs types et les formules sont nombreuses.

Les opérateurs de téléphonie mobile en Thaïlande ont tous un ou plusieurs kiosques dans l’aéroport Suvarnabhumi Bangkok (à l’étage des arrivées). Ils sont aussi présents dans tous les aéroports internationaux du pays (Phuket, Chiang Mai, Koh Samui, Krabi, Pattaya).

Les forfaits qu’ils y proposent sont des offres “spéciales touristes” réputées un peu plus chères que les offres classiques. Mais au moins, c’est réglé dès votre descente d’avion.

Le Wifi en Thaïlande

Côté WIFI, en Thaïlande, il y en a encore assez peu dans les espaces publics. Par contre, quasiment tous les hôtels, même petits, en ont à disposition de leurs clients gratuitement, de même que beaucoup de restaurants et cafés. Certains centres commerciaux aussi. Sortis de ces endroits, il faudra utiliser votre forfait mobile pour avoir accès à internet.

Conclusion

Si certains préfèreront régler la question lors de leurs préparatifs de voyage et s’éviter les démarches à l’arrivée surtout s’ils ne sont pas à l’aise avec l’anglais, il est moins cher d’acheter une carte SIM locale thaïlandaise une fois arrivé… Quoique avec du data illimité, il faut y regarder de plus près. Sur un court séjour de 2, maximum 3 semaines, tout ça se joue à des sommes qui, sur le budget total d’un voyage en Thaïlande, ne représentent vraiment rien. Pour une durée plus longue, ça peut être pratique de prendre une SIM ou SIM avant le départ pour les 8 premiers jours et d’utiliser ce temps pour choisir un forfait mensuel local adapté à ses besoins. Bien sûr, c’est à vous de voir la solution qui vous convient le mieux !