Plus de justificatif de situation de financière pour les demandes de visa touristique pour la Thaïlande

Plus de justificatif de situation de financière pour les demandes de visa touristique pour la Thaïlande

Share This:

De très récentes modifications viennent simplifier le processus de demande de visa touristique pour la Thaïlande. Depuis le 8 novembre, le justificatif de bonne situation financière n’est plus demandé. Il était parfois un frein ou à minima une complication peu appréciée par les demandeurs qui faisait souvent choisir l’option de partir sans visa et étendre son séjour de 30 jours une fois sur place (attention, aux refus d’embarquement de certaines compagnies aériennes dans ce cas de figure, voir plus bas).

Assouplissements des règles de demande de visa touristique

Le gouvernement thaïlandais a mis en place des modifications visant à simplifier les formalités pour les demandeurs de visa touristique.

La mesure principale, et qui changera probablement la donne pour beaucoup de monde désireux de visiter la Thaïlande pendant plus de 30 jours, réside dans la suppression du justificatif bancaire mentionnant un solde d’au moins 1500€ (pour les résidents français), 1000 CAD (pour les résidents canadiens), 550€ (pour les résidents belges), ou 500 CHF (pour les résidents suisses).

Il semble toutefois que pour l’instant, seules les ambassades de Thaïlande en France et Suisse ne demandent plus ce justificatifs parmi les pièces nécessaires pour obtenir un visa touristique 60 jours pour la Thaïlande.

On m’a remonté hier que c’était toujours demandé en Belgique. Pour la Suisse et le Canada, je n’ai pas encore de retour. Mais dans la liste des documents à fournir pour demander le visa sur les sites des l’ambassade de paris et de Bern, cet élément n’est pas présent. Et sur le site de l’ambassade à Ottawa, ce visa n’est simplement pas sur la page qui liste les types de visa.

Donc pour l’instant, je ne suis sûr que cette pièce n’est plus requise que pour les demandes traitées par l’ambassade de Thaïlande en France et celle à Bern.

Rendre les visas plus faciles à obtenir

Cette mesure vise à alléger la charge administrative tout en respectant les exigences fondamentales. Ces changements s’appliquent aux visas touristiques à entrée unique et aux visas touristiques à entrée multiple. Je vais essayer d’obtenir plus d’informations terrain via mes contacts dans des agences de visas et mes followers et mettrai cet article à jour en conséquence.

Attention, délais d’obtention de visa pour la Thaïlande plus longs !

Il semble que la demande pour partir en Thaïlande notamment depuis la France pour les prochains mois reparte très fort ! Avec un mois de février 2024 qui promet de voir beaucoup de touristes francophones au Pays du Sourire. Ce qui forcément entraîne un rallongement du délai de traitement des demandes de visa.

Aux dernières nouvelles, cela prenait 6-7 semaines pour les demandes de France contre 3 semaines maximum avant et un délai équivalent pour le Canada. Donc pour le permis de conduire international, si vous êtes français, il faut s’y prendre plus de 6 mois avant le départ (je dirais même minimum 8) et pour le visa 2 mois et demi voire 3 mois avant. Sachant qu’une fois délivré, le visa est valable 3 mois. C’est à dire que vous avez 3 mois après sa date de délivrance pour faire tamponner votre entrée dans le pays.

Je rappelle que les demandes de visa pour la Thaïlande des pays que j’ai cités dans cet article doivent se faire en ligne sur le site officiel www.thaievisa.go.th.

Je rappelle aussi que si les ressortissants des pays dont je parle dans les lignes précédentes n’ont pas besoin de visa pour voyager en Thaïlande car obtiennent une exemption de visa de 30 jours à l’arrivée (qu’ils peuvent ensuite étendre sur place pour 30 jours supplémentaires), certaines compagnies aériennes exigent une preuve de sortie de Thaïlande avant l’expiration des 30 jours sous peine de refuser l’embarquement des passagers qui ne peuvent la fournir. Donc, renseignez vous bien si c’est l’option que vous comptez choisir pour rester plus de 30 jours. Une extension de 30 jours suite à un visa touristique 30 jours est également possible sur place (là aussi attention, certaines compagnies exigeront une preuve de sortie dans les 60 jours).Tout ça et plus encore est expliqué sur le site dans la rubrique Infos pratiques pour partir en Thaïlande.

Vers une exemption de visa de 90 jours

Il y a eu une annonce informelle beaucoup reprise, un peu trop vite par les sites et pages cherchant à faire des vues, annonçant que l’exemption de visa pour la Thaïlande passerait bientôt de 30 à 90 jours. En gros, cela permettrait de rester 9à jours en Thaïlande sans avoir besoin de faire de demande de visa préalable.

Ce n’est pas en place. Rien n’a été lancé dans ce sens (à part l’exception pour les Russes) donc peu de chances que ça voit le jour dans les prochains mois. Surtout si les démarches d’obtention de visa sont simplifiées comme c’est le cas. J’y crois d’autant moins que l’affût de touristes promet d’être important au premier trimestre 2024 et que la Thaïlande a moins d’infrastructures et personnel dans le tourisme qu’en 2019 son année record suite au COVID. On voit que l’offre sature déjà sur le mois de février avec des guides quasi tous pris et des destinations avec déjà très peu de chambres d’hôtels encore disponibles donc pas besoin de booster le tourisme sous peine de ne pas pouvoir faire face.