Gravir le mont Phu Kradueng et dormir dans une tente au sommet

Share This:

Dans tout ce que j’ai déjà fait en Thaïlande, il me manquait la nuit dans une tente au sommet d’une montagne à regarder le ciel étoilé et me lever tôt pour observer le lever du soleil sur une mer de brume matinale. Depuis ce week-end, et mon ascension du Phu Kradueng dans la province de Loei, c’est fait, enfin pas tout à fait car pas de de brume pour moi mais une vue dégagée. Superbe malgré tout.

lever de soleil  phu kradueng thailande

Le mont Phu Kradueng

Cette montagne est la plus connue de la province juste devant Phu Ruea. Elle est réputée pour ses vues matinales hivernales et attire pendant la saison fraîche des centaines de personnes, très majoritairement des thaïlandais, qui viennent faire la rude ascension jusqu’au sommet, dormir là-haut et se réveillent avant l’aube pour assister au lever du soleil. Il paraît que gravir le Phu Kradueng prouve la force de votre couple. Je l’ai fait seul 😉

Le Phu Kradueng se trouve à une soixantaine de kilomètres au Sud de la ville de Loei. Pour s’y rendre, si on n’est pas véhiculé, le plus simple et de prendre le bus 217 à destination de Khon Kaen, il y en a toutes les demies heures et de descendre à « Phu Kradueng ville ». Le trajet coûte 49 THB et dure 1h30. Là où le bus vous déposera, vous pourrez soit prendre le songtheaw rouge 4482 devant le poste de police en face pour 30 THB soit un tuk-tuk pour 160 THB (on peut monter à 4 maximum). Dans les 2 cas, vous passerez l’entrée du parc national à leur bord et devrez payer vos billets d’entrée avant de vous faire déposer au Visitor Center, un peu plus d’un kilomètre plus loin. Prix d’entrée pour un étranger : 400 THB par adulte et 200 THB par enfant.

Gravir le Phu Kradueng

Une fois dans le Visitor Center, vous pourrez éventuellement déposer des bagages à la consigne au point d’information (c’est gratuit) et je vous conseille de ne garder que ce dont vous avez besoin. Par praticité pour continuer mon périple, j’étais venu avec ma valise que je leur ai laissé en ayant mis ce dont j’avais besoin dans mon sac à dos. A gauche, vous trouverez les guichets pour vous acquitter du droit de dormir là-haut (30 THB par nuit par personne).

Un peu avant le contrôle des tickets, vous pourrez également confier tout ou partie de vos affaires aux porteurs qui les emmèneront au camp pour vous. Ce service coûte 30 THB par kilo. Pour tester et pouvoir vous dire exactement comment ça fonctionne, je leur ai laissé un kilo constitué de mes vêtements chauds.

porteurs phu kradueng

Vous voilà prêts pour le trek jusqu’au sommet. Reste à passer le point de contrôle, montrer votre ticket d’entrée, inscrire votre nom dans le registre… et gravir 5,5 kilomètres assez rude d’un chemin qui monte souvent de manière rude et fait de pierres, racines, escaliers… Bref, pas du tout un sentier de randonnée paisible !

 phu kradueng loei

Pas besoin de vous charger de victuailles, il y a en route plusieurs aires de repos, oui, un peu comme sur les autoroutes mais en plus basique, avec des restaurants. Un plat y coûte 50 THB (sachez dire en Thaï ce que vous voulez car

ici viennent très peu d’étrangers et les vendeurs parlent très peu voir pas du tout anglais), une boisson de 30 à 50 THB selon sa taille.

Attention, vous devez impérativement acheter votre billet d’entrée avant 13h30 et passer le point de contrôle au départ du trek avant 14h. Après, c’est interdit de monter pour s’assurer que vous n’arriverez pas après la tombée de la nuit. Car oui, il faut entre 3 et 5h pour faire les 5,5 kilomètres d’ascension. Personnellement, ça m’a pris 3h40 dont 20 minutes de pause déjeuner.

 phu kradueng thailande

Le premier kilomètre de montée est très exigeant, les derniers 1,8 km très très durs.

trek  phu kradueng thailande

Une fois en haut, criez votre joie, profitez de la vue, photographiez-vous devant le panneau « Phu Kradueng conqueror » et… repartez pour 3,5 kilomètres de marche sur un beau chemin de randonnée tout plat pour, enfin, arriver au camp de base. En tout, j’aurais mis 4h30.

sommet  phu kradueng loei

Passer la nuit au Phu Kradueng

Voilà, vous avez réussi, 9 km de marche dont plus de la moitié à grimper dans une forêt sur des chemins accidentés. Là-haut aussi, il y a un Visitor Center. Passage obligé pour vous enregistrer, réserver votre tente et obtenir votre équipement pour dormir. La location d’une tente coûte 200 THB par nuit et un set complet matelas, oreiller et sac de couchage coûte 80 THB par personne. Je précise qu’il n’est pas nécessaire de réserver à l’avance. Le campement est immense, il y a assez de tentes pour tout le monde. Pour les bungalows par contre, c’est conseillé mais pas évident à faire depuis l’étranger sur le site internet des parcs nationaux de Thaïlande (surtout à cause du paiement). De toute façon, dormir dans une tente fait partie de l’expérience.

Une fois que vous avez réglé le prix de la location de votre bardas pour votre nuit de camping au Phu Kradueng, vous présentez votre reçu un peu plus loin et on vous remets ce que vous avez commandé et vous conduit à votre tente. Sachant qu’il est possible d’avoir votre propre tente et équipement et de l’installer là-haut.

Reste à récupérer vos affaires si vous les avez confiées à un porteur (elles peuvent arriver après vous) et à prendre vos quartiers.

camping  phu kradueng thailande

Dans le camp, il y a des toilettes et des douches avec eau froide hommes et femmes, des restaurants au fond et même une antenne relais réseau GSM. Ca capte d’enfer. D’ailleurs si vous avez des batteries à faire charger, vous pouvez les donner au Visitor Center. Ce service coûte 40 THB. Le centre ferme à 22h.

Le soir le campement est un peu éclairé mais en général tout le monde est dans sa tente à 20h. Seul le coin des restaurants est animé. Et n’oubliez pas de jeter un œil en l’air, vous verrez une superbe voûte céleste étoilée.

nuit étoilée  phu kradueng thailande

Lever du soleil et mer de brume

Pour assister au lever du soleil, le point d’orgue de toute visite du Phu Kradueng, il faudra être très matinal. Rendez-vous à 5h au Visitor Center pour partir en convoi au Nok An Cliff, le plus beau point de vue exposé à l’Est. Il y a 1750 mètres de marche.

Il n’y a plus qu’à prendre place et attendre que le soleil sorte de sommeil.

lever soleil  phu kradueng thailande

Pas de mer de brume pour moi, une vue dégagée mais un magnifique spectacle tout de même.

phu kradueng loei

Il fait, jour, retour au campement. A vous de voir si vous voulez explorer les cascades, il y en a de très belles notamment la Tat Hong Waterfall, et autres points de vue ou redescendre. Pour ma part, j’ai rendu matelas, oreiller et sac de couchage et retour en bas.

 phu kradueng thailand

Ce fut plus rapide d’une heure environ (petit-déjeuner de riz sauté compris) que l’ascension mais pas une promenade de santé, sauf les premiers 3.5 kilomètres. Dans la descente, les chevilles et genoux sont beaucoup plus sollicités.

Repartir du Phu Kradueng National Park

Une fois au Visitor Center en plaine, en sortant, allez au fond du parking, vous y trouverez les voitures rouges qui vous amèneront sur la route à l’endroit d’où prendre le bus. Dîtes simplement au chauffeur, « Loei » ou « Khon Khaen ». Selon votre destination, il ne vous déposera pas au même endroit.

Vous monterez alors dans le prochain bus 217 qui relie les deux villes. Il y en a toutes les demies heures comme pour venir. A noter que ce bus peux également vous déposer à l’aéroport de Loei.

Et voici ma vidéo qui récapitule tout ça !

Equipements pour Phu Kradueng

Il fait frisquet en haut la nuit, il est donc impératif d’avoir au moins une écharpe, un sweat chaud, idéalement avec capuche (sinon vous pourrez acheter pour 100 THB de jolis bonnets dans les boutiques à côté des restaurants disséminés le long de l’ascension), et des chaussettes. Et de bonnes chaussures car on ne monte pas le Phu Kradueng en tongs !

Prenez aussi une lampe de poche et une gourde car normalement, les bouteilles plastiques comme tout élément en plastique non réutilisable sont interdits dans les parcs nationaux en Thaïlande. Je dis normalement car au Phu Kradueng, ce n’est clairement pas appliqué.

Pour conclure, je dois vous dire que le trek jusqu’au sommet, si on peut le faire seul sans guide, il n’y a qu’un chemin possible, est assez exigeant. Ne vous engagez dans cette aventure que si vous êtes en forme et aimez marcher en montagne ou alors comme défi mais ne le faîtes pas seul dans ce cas là et démarrer l’ascension tôt. J’en ai fait des treks et des ascensions en Thaïlande, celle-ci est particulièrement ardue.

Le parc de Phu Kradueng est fermé au public en basse saison du 1er juin au 30 septembre en général.