Blog Thailandee!com

Partager cette page :

Thaïlande hors des sentiers battus : Pua (province de Nan)

Share This:

J’essaie de plus en plus de sortir des sentiers battus en Thaïlande et de découvrir, et vous faire découvrir, des endroits dont on ne parle que très peu dans les guides. Pua, à une soixantaine de kilomètres au Nord de Nan est de ces destinations presque inconnues des touristes étrangers qui valent vraiment le détour mais chut…

pPua nan nord thailande

Pua dans le Nord de la province de Nan (Nord de la Thailande)

 

Pua, nature et montagne

La localité de Pua ปัว (prononcez bpoua, c’est ce qui se rapproche le plus de la prononciation thaïe) se trouve à une soixantaine de kilomètres au Nord de de Nan. Si la ville en elle-même n’a pas un charme fou, les alentours de champs, montagnes et cascades sont vraiment très agréables. Si vous aimez la nature, vous adorerez Pua !

C’est pendant la saison du riz (de juillet à début novembre) que c’est le plus agréable de passer quelques jours à Pua. Les rizières sont encore superbes et si vous y êtes au début ou à la fin, vous pourrez voir et participer à la repique du riz ou à la récolte. Moi, j’y étais début novembre.

récolte riz thailande

récolte du riz en Thailande

récolte du riz Pua Nord Thailande

Récolte du riz à Pua

Je vous recommande d’oublier les hôtels à Pua et de séjourner dans un homestay planté au milieu des rizières et vous balader à vélo pour rejoindre à peu près tous les coins intéressants de la vallée ou dans un autre homestay perché dans la montagne. Vous pourrez même dormir dans un temple avec vue sur les champs si vous voulez (voir mes bonnes adresses plus bas).

 

A voir à Pua et autour de Pua

Comme dit la ville, outre une Walking Street du week-end qui semble sympathique (je n’y étais pas un week-end), ne présente pas un grand intérêt. On vient surtout à Pua pour les alentours, les champs, les montagnes et les cascades.

 

Wat Phuket

Toutefois, en ville, le Wat Phuket est un incontournable. Il offre une jolie vue dominante sur les rizières (récoltées pour la plupart quand j’y étais) et les charmants petits cafés et boutiques en bambou et chaume de riz en contrebas.

wat phuket pua thailande

Le temple en lui-même possède un joli hall d’ordination et un Bouddha assis installé devant un arbre majestueux. Il propose un « temple stay », c’est à dire des chambres, qui donnent sur les rizières. Je n’ai pas réussi à avoir confirmation sur place mais il semble que le tarif soit de 500 THB par nuit.

bouddha wat phuket pua

 

La cascade de Sila Phet

Si on est loin des impressionnantes cascades à étages que possède la Thaïlande, celle de Sila Phet à une quinzaine de kilomètres du centre ville est agréable pour se rafraîchir. Son premier bassin a de l’eau toute l’année.

cascade sila phet nan pua thailande

cascade sila petch

Elle est très prisée par les habitants le week-end. Vous y trouverez des petits restaurants et pourrez louer des bouées pour vous enfants. L’entrée est libre.

 

La cascade de Tad Luang

Moins de 10 kilomètres plus loin, se trouve la Tad Luang Waterfall, une cascade qui possède une concentration étonnante de poissons.

cascade tat luang

tad luang waterfall

Beaucoup moins fréquentée que Sila Phet en semaine, elle est également très populaire le week-end. Entrée : 40 THB par adulte et 20 THB par enfant.

 

Wang Sila

Autre coin pour patauger dans la rivière mais plus proche de la ville, Wang Sila vaut sourtout pour la petite route qui y mène et longe les rizières avec les montagnes en arrière-plan. Pendant la saison du riz, c’est magnifique (photo tout en haut de l’article) ! Au bout, vous arrivez à une petite cascade cimentée mais ce sont surtout le petites gorges en amont accessibles par un petit sentier à gauche, après le pont, qui sont intéressantes.

wang sila pua

Soyez prudent les rochers sont glissants. Ne vous approchez pas trop du bord, une chute peut vite arriver, il n’y a aucune barrière de protection.

 

Le Wat Sri Mongkhon

Une peu dans le même esprit que le Wat Phuket mais plus grand et plus intéressant en lui-même, le Wat Sri Mongkon est à une quinzaine de kilomètres hors de la ville et domine également les rizières avec un café de passerelles en bambou également.

wat sri mongkhon pua thailand

Le temple est assez joli également et possède des statues représentant les fameux « chuchoteurs » dont la peinture sur les murs du Wat Phumin à Nan est devenu l’emblème de la province.

wat sri mongkhon pua wat sri mongkhon pua province nan

Là aussi, la vue est plus belle pendant la saison du riz, quand j’y étais, les rizières en bas étaient déjà récoltées.

 

Les salières de Bo Kluea

De tous les endroits que je cite dans cet article, Bo Kluea est l’endroit le plus éloigné de Pua. Il faut être véhiculé pour parcourir les 62 km de route de montagne qui y mènent ou prendre le songthaew qui fait la liaison.

bo kluea nan thailande

S’il est intéressant de voir comment l’eau salé est extraite des puits puis chauffée pour obtenir les cristaux d’un sel qui ne maque pas de saveur, je ne suis pas sûr que cela vaille les 2 heures de route aller-retour en voiture (plutôt 1h30 en songtheax). Sauf si vous voulez faire le plein de sel. Le sac d’1,5 kg coûte seulement 20 THB. Par contre, avec une nuit sur place, ça peut déjà plus valoir le coup. La vallée est jolie. Faudra que j’essaie une prochaine fois…

 

Mes bonnes adresses à Pua

Farmer School Homestay

Je commence par mon énorme coup de coeur, un endroit où je retournerai sûrement : le Farmer School Homestay. Cette école qui pprend aux enfants de la région tout le travail de la culture du riz est située à moins de 10 km du centre de Pua et dispose de chambres et bungalows installées dans les rizières.

farm school homestay nan

Vous avez différents niveaux de confort et des chambres familiales ou pour deux. Ma préférée est la chambre en bambou sans murs avec les rizières à perte de vue en face du lit. C’est là que j’ai dormi et bien dormi pour me réveiller dans la brume matinale. La salle de bain était sous la chambre.

farm school homestay pua thailande

Ma chambre au Farm School Homestay

Ceux qui veulent des murs, choisiront une des chambres voisines dans de belles cabanes en bois et notamment la version familiale sur 2 étages. Les prix varient de 600 à 2000 THB (ma chambre était à 800 THB).

homestay pua thailand

Chambre familiale sur 2 étages

La gérante parle suffisamment Anglais pour se faire comprendre. Le Farm Shool Homestay est aussi idéalement placé pour visiter les environs à vélo (location 20 THB). La cascade de Sila Phet est à moins de 5 kilomètres, Wang Sila, pas tellement plus loin, le Wat Phuket à 8 km, la Wat Sri Mongkhon 8 km également, les cascades de Tad Luang à 10 km.

Pour réserver, vous pouvez les contacter via leur page Facebook : https://www.facebook.com/homestayfarmerschool/

Il faudra leur faire un virement bancaire du prix de la chambre ensuite (oui, je sais, depuis l’étranger, ça vous générera des frais qui feront monter le prix de la chambre mais pour un endroit comme ça, je vous assure que restera une affaire !).

 

Skadee Homestay

Perché dans les montagnes au Doi Sakat à 25 km de Pua, ce homestay dans une maison en bois est idéal si vous voulez vous couper de la ville et vous ressourcer.

skadee homestay pua thailand

Sa terrasse, vous offrira un cadre incroyable le soir pour dîner au coucher du soleil ou le matin pour le petit-déjeuner. Au menu café, thé ou infusion au gingembre, production locale. Tous les repas servis ici sont préparés avec les produits cultivés par la communauté et composé de spécialités qui leur sont propres que vous n’aurez probablement pas l’occasion de déguster ailleurs.

homestay montagnes pua thiailande

Perché là-haut, on pourrait se dire qu’on va s’ennuyer la journée mais le propriétaire pourra vous proposer 5 tours dans les environs à la découverte de cascades, de vues exceptionnelles et même un night safari. Je n’ai fait que prendre le petit-déjeuner car c’était complet mais j’ai très envie de revenir un jour quand j’en aurais marre de la tension et du stress que c’est de gérer un groupe Facebook 😉

Là aussi, le plus simple c’est de contacter le propriétaire qui parle Anglais via la page Facebook du homestay : http://ow.ly/YOco30mCIbu

A noter qu’il peut vous récupérer directement à l’aéroport de Nan ou à Pua à la descente du bus.

Si ces deux adresses sont complètement inconnues des farangs, elles sont très appréciées par les Thaïlandais, il est donc recommandé de vous y prendre plusieurs semaines voire mois à l’avance pour réserver.

 

Comment venir à Pua ?

Vous rendre à Pua en transports en communs est assez facile. Il faudra d’abord rejoindre Nan, en avion ou en bus (vous avez tous les options de transports pour Nan ici).

Ensuite, du Terminal des bus de Nan, vous avec le choix entre le bus rouge 2187.

bus nan pua thailand

Ou les songthaews bleus de la ligne 2494 qui stationnent tout au fond du terminal.

songthaews nan pua thailande

Les songthaews sont plus fréquents (un toutes les heures) mais le bus est plus pratique si vous avez de gros bagages. Tous deux mettent 1h30 en moyenne pour rejoindre Pua pour un prix identique de 50 THB par personne.

C’est vraiment une jolie escapade à ajouter au programme de votre prochain voyage en Thaïlande pendant la saison du riz. Elle vient de s’achever pour cette année mais recommencera en juillet.

N’hésitez pas à mettre un petit « J’aime » sur ma page Facebook pour voir passer mes autres partages et découvertes.

 

Fièrement propulsé par WordPress