Blog Thailandee!com

Partager cette page :
   

Retour des trains vers Chiang Mai, Ubon Ratchathani, Nong Khai et Hat Yai

Share This:

La circulation des trains en Thaïlande a été fortement réduite ces dernières semaines avec, comme je vous l’expliquais dans mon article sur les transports longue distance en Thaïlande, plus que des trains au départ de Bangkok pour des destinations à maximum 160 kilomètres de la capitale. A partir du 15 mai, il y aura à nouveau un train par jour dans chaque sens pour Chiang Mai, Ubon Ratchathani, Nong Khai et Hat Yai.

UPDATE du 15 mai 2020: non les trains quotidiens pour Chiang Mai, Ubon Ratchathani, Nong Khai et Hat Yai ne circulent pas contrairement à ce qui a été annoncé par plusieurs sources fiables (The Nation, TAT News notamment)

trains thailande
On dort bien dans les trains en Thaïlande 😉

Retour des trains longues distances en Thaïlande

Après la fermeture temporaire du service en raison de l’épidémie de Covid-19, la SRT ( State Railway of Thailand ), compagnie des chemins de fer thaïlandais, va remettre des trains en service sur quatre lignes longue distance à partir du 15 mai.

Ainsi dans 5 jours, il sera à nouveau possible de faire des trajets:

Il y aura un trajet par jour dans chaque sens. Cela signifie aussi, bien entendu, que les destinations intermédiaires seront desservies.

Par exemple, actuellement, vers le nord, on ne peut pas aller plus loin que Lopburi en train, à partir du 15 mai, on pourra aller jusqu’à Chiang Mai donc mais aussi descendre à Phitsanulok ou Lampang par exemple.

Je vous remets la carte du réseau ferré en Thaïlande pour que vous puissiez voir exactement les destinations qui seront à nouveau desservies à partir du 15 mai.

carte lignes de trains en thailande

Attention, toutefois, certains provinces ont des mesures de quarantaine à l’arrivée. Renseignez-vous avant.

Mesures contre le COVID-19

Je rappelle que des mesures de distanciation sociale ont été mises en place dans les trains avec un siège sur deux inoccupé, le port du masque obligatoire. Il est également nécessaire de remplir le formulaire T.8 sur votre état de santé et historique de voyage. Il vous sera fourni en gare mais sinon vous pouvez le télécharger ICI.

Il y aura aussi une prise de température et si vous avez plus de 37.5 °C, l’accès vous sera refusé.

Votre passeport vous sera demandé au moment de l’achat du billet. C’était normalement déjà une obligation avant la pandémie mais pas toujours fait, là ce sera utile pour le traçage en cas de présence d’un passager contaminé.

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter la hotline des trains au 1690 (avec une carte SIM thaïlandaise).


Trajets longue distance en Thaïlande en ce moment

Share This:

Je vous l’avais déjà indiqué dans mes posts sur la situation des transports en Thaïlande en ces temps de lutte contre la propagation du COVID-19 mais les options pour faire des trajets longues distances actuellement en Thaïlande sont limitées même si ça s’améliore petit à petit.

Article mis à jour le 16 mai 2020

Trains thailande
Les trains ne font plus de trajets longue distance en Thaïlande

Plus de trains longue distance

Très réduite, l’offre de train en Thaïlande, va recommencer à couvrir des trajets longue distance et revoir une quarantaine de trains reprendre du service à partir du 18 mai (voir détails dans cet article).
Ainsi, ne restent plus que les trains au départ de Bangkok pour des villes assez proches.

Fini les trains pour Chiang Mai, Surat Thani ou Nong Khai. Plus de trains de nuit en Thaïlande en ce moment non plus.

Plus de bus longue distance

Pour les bus dont l’essentiel des trajet inter provinces avait été suspendu, le 18 mai aussi, ça va recommancer avec notamment la compagnie des bus publics qui reproposera des bus pour les provinces du Nord et du Nord-Est le 18 mai et pour le Sud à partir du 1er juin (reporté au 1er juillet).

Reprise des vols intérieurs en Thaïlande

Pour les trajets longue distance en Thaïlande, actuellement, le plus pratique reste les vols intérieurs mais là aussi avec des restrictions sur certaines destinations que je vous listais dans cet article.

Transports privés ou location de voiture

Si les options seront plus nombreuses à partir du 18 mai, rejoindre Bangkok en transports publics ne sera pas encore aussi simple qu’avant mais pourra au moins se faire qu’en taxi privé ou en louant une voiture.

Dans ce cas, il faudra trouver une voiture avec chauffeur ou un taxi qui accepte de vous emmener avec toutes les contraintes que ça lui impose (il peut, selon la province, être obligé à une quarantaine de 14 jours à son retour chez lui et devra justifier de votre déplacement à chaque checkpoint inter-provinces). Les prix seront évidemment bien plus élevés qu’en temps normal. N’espérez pas un taxi qui déclenche son compteur pour ça.

Vous pouvez trouver des vans, taxis ou voitures avec chauffeur sur le site 12go : https://12go.asia/?z=1332


Point COVID-19 sur les aéroports en Thaïlande

Share This:

Si à l’exception de Bangkok Airways (le 15 mai) et Thai Smile (le 1er juin); toutes les autres compagnies opérant des vols intérieurs en Thaïlande volent depuis le 1er mai dernier, toutes les villes avec un aéroport ne sont pas accessibles et certaines le sont avec des restrictions. Petit point sur la situation donné par le département des aéroports de Thaïlande.

thai lion air
Reprise des vols intérieurs en Thaïlande

Aéroports ouverts sans restrictions

VOici la liste des aéroports dans des provinces sans « verouillage » qui du coup autorise tout voyageur à entrer sans restrictions (si pas de température).

🔸Phrae
🔸Mae Sot
🔸Mae Hong Son
🔸Lampang
🔸Roi Et
🔸Khon Kaen
🔸Loei
🔸Sakon Nakhon
🔸Udon Thani
🔸Ubon Ratchathani
🔸Chumphon
🔸Nakhon Si Thammarat
🔸Surat Thani
🔸Hua Hin

Aéroports avec restrictions

✈️Nakhon Phanom Airport

  • Seuls les passagers et les travailleurs essentiels sont autorisés à entrer.
  • Pas de migrants autorisés sauf ceux avec des permis officiels autorisés par le gouverneur ou des représentants officiels.

✈️Trang Airport

  • Seuls les passagers ayant un domicile légal à Trang sont autorisés à entrer.
  • Les travailleurs doivent avoir un certificat d’emploi pour entrer.
  • Tous les passagers ci-dessus doivent être munis d’un certificat médical officiel de leur point d’origine et seront soumis à une quarantaine de 14 jours.

✈️Phitsanulok Airport

  • Tous les passagers entrants doivent effectuer un auto-isolement de 14 jours à la maison ou dans un hôtel participant.
  • Les passagers en transit doivent prendre l’avion le plus tôt possible.
  • Tous les équipages doivent séjourner uniquement dans les hôtels désignés.

✈️Krabi Airport

  • Tous les passagers doivent avoir sur eux un certificat sanitaire officiel sous forme de certificat médical et une preuve officielle qu’ils ont subi une quarantaine de 14 jours à leur point d’origine.
  • Ceux qui n’ont pas les preuves susmentionnées doivent être mis en quarantaine dans la zone désignée de la province à leurs propres frais, selon les tarifs fournis par le gouvernement.

✈️Nan Airport

  • Les passagers des zones à risque doivent soumettre une auto-déclaration et devront subir une auto-isolation de 14 jours à la maison ou dans les zones désignées.

✈️Aéroport de Buriram

  • Tous les passagers arrivant à Buriram à partir du 1er mai 2020 sont soumis à une quarantaine de 14 jours et recevront un autocollant de dédouanement à la fin.

✈️ Aéroport de Ranong

  • Reste fermé jusqu’à nouvel ordre.

✈️Aéroport de Narathiwat

  • Reste fermé jusqu’à nouvel ordre.



✈️Aéroport de Phuket

  • Reste fermé jusqu’à 15 mai.



Je rappelle que pour prendre l’avion, les passagers doivent venir à l’aéroport avec leur propre masque et remplir un formulaire T8.

Cet article ne concerne que les vols intérieurs en Thaïlande, les vols passagers entrants étant toujours bannis sauf pour rapatrier des citoyens thaïlandais.


Thaïlande : ce qui rouvre aujourd’hui

Share This:

Si l’état d’urgence en Thaïlande décrété pour combattre le COVID-19 a été prolongé jusqu’au 31 mai, aujourd’hui 3 mai conformément à ce qui a té annoncé par le gouvernement, un certains nombres, de commerces, d’entreprises et de lieux pour rouvrir mais avec des mesures notamment pour faire respecter la distanciation sociale. Point sur ce qui peut à nouveau ouvrir aujourd’hui, 3 mai 2020 en Thaïlande.

reouverture commerces en thailande

Je précise que ce sont les directives nationales mais que les gouverneurs de chaque province peuvent décider par décret de faire appliquer des mesures plus strictes s’ils le jugent nécessaire.

Réouverture sous conditions

Les masques, les distances entre les gens et les contrôles de température, déjà très présents seront au coeur des réouvertures.

Qu’est-ce qui rouvre aujourd’hui en Thaïlande ?

Les restaurants et stands de nourriture

Les restaurants de plus de 200 mètres carrés doivent checker la température corporelle des employés et des clients. Les sièges doivent être espacés de 1m à 1,5 m et des cloisons doivent être installées entre les tables sauf lorsqu’elles sont distantes d’au moins 2 m.

Les clients venant en groupe sont aussi invités à respecter la distanciation sociale et à s’asseoir séparément.

Les buffets ne sont pas autorisés, la musique live est interdite et les clients doivent respecter les 1 m de distance dans les éventuelles file d’attente aux caisses au aux stands de nourriture ou pour la vente à emporter.

Les marchés

Les marchés frais, marchés aux puces, marchés flottants et piétonniers doivent fixer un nombre de clients maximum qu’ils peuvent servir en même temps et restreindre leur entrée et leur sortie. Les vendeurs et les clients doivent être soumis à un dépistage de fièvre. Des désinfectants doivent être mis à disposition et la désinfection des mains encouragée. Tout le monde, clients comme vendeurs, doit porter des masques.

A noter que le marché du week-end de Chatuchak à Bangkok n’est pas encore prêt à rouvrir. Il devrait avoir encore besoin d’une à 2 semaines pour mettre en place l’organisation permettant de respecter ces nouvelles règles.

Barbiers et salons de coiffure

Si les salons de coiffure sont autorisés à rouvrir en Thaïlande, ils ne peuvent que faire une coupe, le lavage et le coiffage des cheveux. Toute autre opération est interdite. Le nombre maximum de clients présents dans le magasin en même temps doit être défini et des pauses de 20 minutes doivent être observées à intervalles régulier pour le nettoyage du salon et des ustensiles. Un registre des horaires de chaque client avec ses coordonnées doit être tenue pour un éventuel traçage en cas de contamination.

Salons de beauté

Les cliniques de beauté et d’amaigrissement restent fermées. Les opérateurs d’autres types de cliniques de soins peuvent rouvrir mais ils doivent suivre les directives qui seront publiées prochainement par le ministère de la Santé publique.

Sports de plein air

En gros les sports individuels comme le tennis, le kayak,le tir à l’arc… sont à nouveau autorisés mais aucune compétition, jeu d’équipe ou aucun spectateur n’est autorisé. Les mesures de distanciation sociale doivent être appliquées.

Tous les lieux proposant du sport en intérieur, restent fermés.

Les parcs publics

Les parcs ouvrent à nouveau au public mais les rassemblements y sont interdit et les distances entre les gens doivent y être respectées ainsi que le port du masque obligatoire. Aucune nourriture ne peut y être vendue ou mangée mais des boissons peuvent être vendues. La marche, le jogging et le vélo sont autorisés, ainsi que tous les exercices en solo. des contrôles de température doivent être effectués à l’entrée et la sortie. Ce dernier point, peut faire que certains parcs ne rouvrent pas faute de personnel pour effectuer ces contrôles.

Toilettage pour animaux domestiques

Les salons de toilettages pour animaux peuvent également à nouveau accueillir des clients mais les réservations doivent être faites à l’avance et les dossiers des clients doivent être conservés avec leurs horaires de rendez-vous.

Autres commerces

Les endroits qui n’avaient aps fermés, tels que les supermarchés, les petits magasins de détail ou les épiceries communautaires doivent limiter le nombre de clients, faire des prises de température à l’entrée et assurer l’éloignement entre les clients de même que leur demander de porter un masque.

Les magasins de télécommunications dans les centres commerciaux peuvent rouvrir et les distributeurs automatiques mobiles peuvent fonctionner à condition de tenir compte de la distanciation sociale.

Buvez de façon responsable

Les ventes d’alcool sont à nouveau autorisées mais uniquement pour la consommation domestique mais certains gouverneurs ont décidé de prolongé l’interdiction.

Qu’est-ce qui reste fermé en Thaïlande

Si sur les réouvertures indiquées plus hat, les gouverneurs de provinces peuvent décider de ne finalement pas les autoriser concernant les commerces et activités qui restent fermées, la règle est là nationale, aucun gouverneur ne peut décider de règles plus laxistes pour sa province.

Restent donc fermés : les cinémas, pubs, bars, lieux de divertissement, parcs aquatiques, aires de jeux, parcs d’attractions, zoos, patinoires ou types de sports similaires, salles de billard, pistes de bowling, boutiques de jeux, boutiques de jeux en ligne, piscines publiques et arènes de combat de coqs .

Sont également fermés les grands magasins, les centres commerciaux, les centres de fitness, les cliniques de beauté, les salles d’expositions commerciales, les salles de conférence, les expositions, les musées, les bibliothèques publiques, les crèches, les maisons de retraite pour personnes âgées, les ring de boxe, les gymnases, les magasins de tatouage, les salles de danse ou les écoles, les courses de chevaux, services de baignade, saunas, magasins de santé, salons et stands de massage.

Ce n’est pas dans le décret du gouvernement mais les parcs nationaux de Thaïlande ont également poursuivis leur fermeture au public de même que les parcs historiques comme celui de Sukhothai et bien sûr le Grand Palais et Temple du Bouddha d’Emeraude à Bangkok.


COVID-19 : point sur les transports en Thaïlande

Share This:

Petit article pour faire un point sur la situation des transports en Thaïlande sachant que les touristes encore en Thaïlande comme tous les habitants du pays sont invités à limiter leurs voyages au maximum.

Article mis à jour le 30 avril 2020

nok air

Vols intérieurs en Thaïlande

nok air thailande
Nok Air sera avec VietJetAir la dernière compagnie à opérer des vols intérieurs

Si Nok Air et Thai VietJet Air ont continué de voler, les autres compagnies opérant des vols intérieurs en Thaïlande avaient annoncé une suspension de leurs services jusqu’au 30 avril et effectivement demain, certaines vont reprendre partiellement leurs vols. J’ai centralisé et détaillé toutes les informations dans mon article sur la reprise partielle des vol intérieurs en Thaïlande.

Il semble que parmi les exceptions au couvre-feu national en Thaïlande (de 22h à 4h) en place depuis le 26 mars dans le cadre du décret d’état d’urgence qui a été prolongé jusqu’au 31 mai, il y ait se rendre à l’aéroport pour prendre un vol. En en fournissant la preuve bien évidemment.

Il est probablement toujours obligatoire de télécharger l’application mobile « AOT Airports » et d’y remplir le formulaire T8 avant d’embarquer sur un vol domestique ou au moins d’en remplir une version papier. Le port du masque est obligatoire à toutes les étapes du checkin, à l’embarquement et pendant le vol. Chacun doit venir avec son propre masque. Certaines compagnies ont aussi de nouvelles règles notamment concernant les bagages cabine qui doivent être d’un poids inférieurs aux 7 kilos habituels (5 kg) et 1 seul par passager par exemple .

Je rappelle aussi que le gouverneur de la province a ordonné hier la prolongation de la fermeture de l’aéroport de Phuket jusqu’au 15 mai.

Les trains en Thaïlande

Côté circulation des trains en Thaïlande, le service est maintenu mais très allégé et il n’est plus possible de faire de très longue distance comme Bangkok – Chiang Mai ou Bangkok – Surat Thani.

Depuis la mise en place, le 3 avril, du couvre-feu national en Thaïlande de 22h à 4h, tous les trains ne pouvant pas atteindre leur destination finale avant 22h sont également supprimés.

Hier, il a été décidé d’ajouter 8 trains à ceux encore en circulation pour pouvoir respecter la distanciation sociale mais ce sont sur des trajets courts de moins de 300 km.

Là, aussi, un formulaire est à remplir pour acheter un billet de train. Il vous sera fourni en gare. La réservation en ligne ne semble plus disponible.

Les bus en Thaïlande

La compagnie des bus publics Transport, Co LTD a indiqué suspendre tous ces trajets inter-provinces jusqu’à nouvel ordre. Il ne reste que les compagnies privées qui pour certaines ont également interrompu leur activité, comme Green Bus, seule compagnie qui reliait Chiang Mai à Chiang Rai ou Nakhon Chai Air, tandis que d’autres ont diminuer le nombre de leurs rotations et abandonné certaines routes. L’offre est extrêmement réduite.

terminaux bus bangkok
A Bangkok, il y a 3 terminaux de bus

Il y a aussi plusieurs provinces qui se sont fermées et donc les services de bus les desservant sont complètement suspendus.

Impossible de dresser un tableau complet des bus en Thaïlande qui circulent toujours, il faudra vous renseigner par vous-mêmes. De même que pour savoir s’il reste des services de vans passagers.

Les bateaux en Thaïlande

Aucune des grandes compagnies de ferry en Thaïlande n’a annoncé interrompre complètement son service. Elles ont annulé certains bateaux voire certaines lignes (notamment de et vers Koh Phi Phi, Koh Lanta ou Koh Lipe) mais continuent d’assurer le service essentiellement entre les îles de Koh Tao, Koh Phangan, Koh Samui et Surat Thani.

Lomprayah a, de son côté, replacé ses catamarans par des speedboats pour faire face à la diminution du nombre de passagers.

La plupart des compagnies publient quotidiennement sur leur page Facebook la liste des bateaux du jour.

D’une manière général dans le cadre de l’état d’urgence, les déplacements inter provinces doivent être dûment justifiés ce qui explique que l’offre de transports en Thaïlande soit extrêmement réduite. Et ce devrait être encore le cas au moins jusqu’au 31 mai.


Retour partiel des vols intérieurs en Thaïlande

Share This:

Je vous avais partagé les informations au fur sur Facebook et à mesure et les avais compilées dans mon article faisant le points sur les transports en Thaïlande depuis que l’Etat d’urgence avait été décrété dans le pays. Les compagnies aériennes proposant des vols domestiques en Thaïlande, à l’exception de Nok Air et VietjetAir qui avaient continué leur service mais de manière réduite, avaient annoncé des suspensions jusqu’au 30 avril inclus. Et effectivement, il y aura bien une reprise des vols mais partielle et progressive ou repoussée au 1er juin, selon la compagnie concernée.

Article mis à jour le 28 avril

reprise vols domestiques thailande

Sécurité sanitaire des vols en Thaïlande

Hier, l’Autorité de l’Aviation Civile en Thaïlande (CAAT) a, lors de discussion avec 20 compagnies aériennes, fixé des obligations à respecter pour la reprise du service de leurs vols.

  • il devra y avoir des sièges inoccupés sur chaque rangée pour mettre de la distance entre les passagers
  • pas de distribution de repas et boissons et interdiction pour les passagers d’en amener en cabine
  • le port du masque pendant le vol sera obligatoire et les passagers devront venir équipés sous peine de se voir refuser l’embarquement
  • L’équipage cabine devra également porter des masques faciaux, des gants et une visière faciale pendant toute la durée du vol
  • sur les vols de plus de 90 minutes, les deux dernières rangées de sièges ne pourront pas être commercialisées et seront utilisées pour y placer les passagers qui présentent des symptômes grippaux. (J’imagine en cours de vol car bien sûr les contrôles de températures avant l’embarquement seront bien sûr maintenus).
  • la distanciation sociale devra être respectée au moment du check-in, de l’embarquement et de la déscente d’avion (et là, je me demande ce que ça va donner pour les bus qui amènent parfois les passengers du terminal à l’avion sur le tarmac et vice versa, très utilisés notamment à Don Muang).

Je n’ai pas trouvé d’informations concernant le téléchargement de l’application AOT Airports et le remplissage du formulaire T.8 mais comme il était demandé jusque là avant de prendre les vols opérant encore, je pense que ça va continuer d’être requis.

Quelles compagnies volent et vers où ?

Si Thai Air Asia, Thai Lion Air, Thai Smile et Bangkok Airways avaient annoncé suspendre leurs intérieurs vols en Thaïlande jusqu’au 30 avril inclus, pour l’instant, seules Air Asia et Thai Lion Air ont confirmé être prêtes à reprendre du service.

Je rappelle que Nok Air et VietJetAir n’avaient pas suspendu leurs vols intérieurs (sauf sur certaines routes pour Nok Air) et continueront donc le 1er mai à voler. La fermeture de l »aéroport de Phuket devrait être repoussée au 15 mai.

Les compagnies ne proposeront de vols que vers les provinces qui auront levé leurs mesures de « lockdown » au moins concernant l’arrivée par les airs. Ce devrait être le cas de beaucoup de provinces à partir du 1er mai mais peut-être pas de toutes.

Air Asia a confirmé recommencer à voler en Thaïlande à partir du 1er mai et propose bien de réserver des places à partir de cette date sur son site internet. Ce sera des vols quotidiens sur certaines routes comme notamment Bangkok – Chiang Mai, Bangkok – Chiang Rai, Bangkok – Surat Thani ou seulement quelques vols par semaine comme pour Phuket, Phitsanulok ou Udon Thani.

Cette réouverture des lignes intérieurs d’Air Asia ne concerne pas toutes ses routes, par exemple, au moment où j’écris cet article, impossible de réserver un vol pour Krabi.

Thai Lion Air s’est dite prête à reprendre ses vols domestiques le 1er mai mais n’a vraiment confirmer que ce soir (24 avril) la décision de revoler. Cela concernera d’abord ses rotations entre l’aéroport Don Muang à Bangkok et Chiang Mai, Ubon Ratchathani, Khon Kaen, Surat Thani, Hat Yai et Nakhon Si Thammarat.

Thai Smile, de son côté, a finalement repoussé la reprise de ses vols intérieurs au 1er juin.

Tandis que finalement Bangkok Airways reprendra ses vols mais uniquement entre Bangkok (Suvarnabhumi) et Koh Samui le 15 mai avec 2 vols quotidiens dans chaque sens. L’aéroport de Samui rouvrira donc à cette date mais ceux de Trat et Sukhothai resteront fermé. Pas de date de reprise annoncée pour les autres routes habituellement desservies par la compagnie.

Cela va bien sûr évoluer mais outre l’assouplissement des mesures anti-COVID19, se pose aussi la question du volume de passagers prêts à voyager en Thaïlande en ce moment, il sera forcément en baisse et ne reprendra pas son niveau habituel de si tôt donc il n’y aura pas assez de clients pour toutes les compagnies.

A noter qu’aucune des compagnies aériennes que je cite dans l’article n’a pour l’instant annoncé reprendre ses vols internationaux. Et comme la plupart en proposent pour des pays limitrophes, le classement hier de la Malaisie, du Laos, du Cambodge, du Myanmar et de l’Indonésie comme pays à haut risque de COVID-19 par les autorités thaïlandaises, va au moins empêcher la reprise vers ses destinations.


COVID-19: prolongation d’1 mois de l’état d’urgence en Thaïlande

Share This:

C’était attendu, la prolongation du décret d’état d’urgence en Thaïlande proposée par le Centre for COVID-19 Situation Administration (CCSA) a été acceptée par le gouvernement et publiée dans la Gazette Royale hier soir. Le pays restera donc en état d’urgence jusqu’au 31 mai inclus au moins (une éventuelle nouvelle prolongation n’est pas à exclure). Toutefois, les mesures mises en place pour combattre le coronavirus COVID-19 vont être en partie allégées.

Etat d’urgence en Thaïlande jusqu’au 31 mai

Si certains sites et pages Facebook sur la Thaïlande vous ont annoncé la prolongation de l’état d’urgence en Thaïlande dés le 27 avril et qu’il est vrai qu’il y avait peu de suspens, il ne s’agissait alors que d’une décision du comité de gestion du Covid-19 en Thaïlande qui devait être entérinée par le cabinet gouvernemental. Ce qui n’a été fait qu’hier. Et encore une fois en Thaïlande, ce qui valide définitivement et officiellement ce type de décision, c’est sa publication dans la Gazette Royale. Publication intervenue hier également.

Assouplissement des mesures anti-Covid-19

Selon le Premier ministre, Prayut Chan-o-cha, certaines des restrictions mises en place dans le cadre du décret d’état d’urgence resteront en place, notamment la fermeture des points d’entrée terrestres, maritimes et aériens du pays, le couvre-feu nocturne national de 22h à 04h, la limitation sur les déplacements entre les provinces et l’interdiction des grands rassemblements. L’interdiction de tous les vols de passagers internationaux entrants a été également été prolongée jusqu’au 31 mai 2020.

Mais face au derniers chiffres encourageant du COVID-19 en Thaïlande, le Cabinet a également approuvé l’assouplissement de certaines restrictions. Un assouplissement qui se fera progressivement en 4 étapes espacées de 14 jours. Les détails sont en cours seront annoncés dans le courant de la semaine et même si il y a eu des fuites dans la presse, ce ne sont que des suppositions donc comme à mon habitude, je vous annoncerai les décisions quand elles seront validées et officialisées.

Quoiqu’il arrive la «distanciation sociale» restera au centre de toutes les éventuelles réouvertures de commerces et lieux accueillants du public car reste, avec le port du masque, la meilleure arme pour freiner voire endiguer la propagation du coronavirus 2019.


Le prochain uniforme des hôtesses d’Air Asia en Thaïlande ?

Share This:

Comme je vous l’indiquais dans un article récente, Air Asia qui avait suspendu ses rotations domestiques pour cause de COVID-19 reprendra ses vols intérieurs en Thaïlande le 1er mai. Aux Philippines, les hôtesses ont troqué leurs uniformes tailleurs rouge pour des combinaisons PPE (Personal Protective Equipment) comme sur les photos ci-dessous. Et en Thaïlande ?

combinaisons protection coronavirus air asia
Photo: Brandage


Combinaisons de protection des personnels de bord

Aux Philippines, Air Asia a repris du service le 24 avril et les habits des hôtesses et personnels de bord ont été remplacés par des combinaisons de protection comme celles habituellement utilisées par les personnels soignants.

hoteses air asia combinaison covid19
Photo: Brandage

C’est en tout cas ce qu’indique le site BrandAge dans un post sur sa page Facebook.

Ces combinaisons aux couleurs de la compagnie aérienne ont était dessinées par un designer phillippin.

hotesse air asia covid19
Photo: Brandage

Et en Thaïlande ?

Pour tout dire, je serai étonné que le 1er mai pour sa reprise des vols domestiques en Thaïlande, les personnels d’Air Asia portent ce type de combinaisons. Ils devraient plus se voir ajouter masques, visière faciale et gants à leur tenue habituelle. Ce sont en tout cas les directives de la direction de l’aviation civile.

On verra bien. Si vous voyagez avec eux, n’hésitez pas à m’envoyer des photos !


Thaïlande : nouvelle extension de visa automatique pour cause de COVID-19 validée

Share This:

Le 8 avril dernier, les autorités thaïlandaises avait accordé une amnistie sur les visas permettant de voir son droit de rester en Thaïlande étendu automatiquement jusqu’au 30 avril sans frais et surtout sans démarches administratives. Il avait alors été annoncé que la mesure pourrait être reconduite notamment si l’état d’urgence était prolongé dans le pays. La prolongation jusqu’au 31 juillet 2020 a été approuvée hier.

visa amnistie thailande

Pas de démarches, extension de visa automatique

Les conditions pour bénéficier de cette extension de visa en Thaïlande automatique et gratuite sont les mêmes que celles annoncées le 8 avril à savoir que les détenteurs de visas qui, avant l’extension automatique jusqu’au 30 avril, expiraient le 26 mars 2020 ou après le 26 mars se verront accorder des extensions de visa automatiques et gratuites jusqu’au 31 juillet 2020, et ce quelle que soit la date de fin de leur visa ou exemption de visa.

Par contre, ceux qui avaient eu un tampon temporaire « under consideration » et devaient retourner à une date donnée pour valider définitivement leur extension, je leur conseille de contacter le bureau de l’Immigration pour voir si cela s’applique bien ou s’il ne vaut mieux pas finaliser la première demande d’extension.

Pas de notification des 90 jours

La prolongation de la mesure concerne aussi les étrangers devant faire leur notification de séjour des 90 jours après le 26 mars 2020. Ils verront la date de leur notification décalée au 31 juillet.

Et lorsque la situation s’améliorera ou reviendra à la normale, ils seront tenus de procéder aux formalités dans le délai spécifié par le Bureau de l’immigration.

Après, c’est à vous devoir mais selon la densité d’expatriés dans la province dans laquelle vous vous trouvez, il sera peut-être judicieux de le faire un peu avant pour éviter de vous retrouver avec tout le monde le 31 juillet.

Et après ?

Après le 31 juillet, il y aura deux cas de figure possibles, le premier qui n’est pas du tout acquis, serait une nouvelle prolongation de la mesure au delà du 31 juillet, le second, la fin de l’amnistie des visas.

Et si la mesure prend fin, les touristes qui en ont bénéficié devront prendre un vol et rentrer chez eux dans le délai que fixeront les autorités et qui devraient probablement être de 7 jours. Et tout dépassement entraînera l’amende de 500 THB par jour puisque nous retournerons aux règles normales.

Je n’ai pas partagé l’information dés qu’elle est sortie dans certains médias et sur certains comptes de réseaux sociaux car il ne s’agit que d’une approbation du cabinet mais il faut que cette proposition poursuive son chemin et soit publiée dans la Gazette Royale pour être vraiment effective. Ce n’est que le 8 avril que l’extension automatique de visa avait été vraiment mise en oeuvre bien qu’annoncée comme approuvée une semaine plus tôt.

Mais avec un site gouvernemental, l’Immigration elle-même qui communique sur sa prolongation jusqu’au 31 juillet et surtout le porte-parole du ministère des Affaires Etrangères qui le mentionne infographie à l’appui dans sa conférence de presse de tout à l’heure, cette approbation du Cabinet est réelle et je vois mal comment une marche arrière pourrait être effectuée (mais ça c’est déjà vu dans les semaine sprécédentes). Encore une fois, le décret n’est pas encore signé ni publié dans la Gazette Royale et il est probable qu’il ne le soit qu’après que celui sur la prolongation de l’état d’urgence en Thaïlande fasse le même parcours.


Faut-il faire une croix sur son voyage en Thaïlande en juillet-août prochain ?

Share This:

Plus les jours avancent, avec la situation en Europe, les mesures prises tant sur le vieux continent qu’en Thaïlande, plus il semble compliqué, à moins qu’un traitement très efficace soit trouvé contre le COVID-19 d’ici là, d’envisager partir en voyage en Thaïlande cet été. C’est évidemment valable pour à peu près tout voyage à l’étranger mais je vais me concentrer ici sur le cas particulier d’un séjour touristique en Thaïlande.

covid-19 voyage en Thailande juillet aout 2020

Reprise du tourisme pour cet été peu probable

Le 7 avril dernier, le secrétaire d’Etat aux Transports français, Jean-Baptiste Djebbari, avait déjà appelé à la plus grande prudence dans la préparation de voyages pour cet été. Propos précisés un peu plus tard par sa consœur du Ministère de la Transition écologique, Elisabeth Borne, comme concernant surtout les voyages à l’étranger, une vraie incertitude planant sur le fonctionnement transport aérien qui aujourd’hui est quasi à l’arrêt sur l’ensemble du globe.

« Ce n’est pas le moment d’acheter un billet pour partir à l’autre bout de la planète avec toutes les incertitudes qu’on peut avoir sur ce que sera l’état de l’épidémie» avait-elle notamment déclaré.

En fait, il y a 3 grandes incertitudes concernant un éventuel départ au moins hors de l’espace Schengen en juillet ou même août prochain :

  • la date de réouverture des frontières de l’espace Schengen n’est toujours pas décidée et devrait vraisemblablement ne pas intervenir avant une période de recul sur le déconfinement des pays les plus touchés : Italie, Espagne, France en tête. Déconfinement qui sera progressif.
  • Les mesures restrictives des autres pays du monde sur les vols vers leurs territoires seront-elles levées ou allégées ? Dans le cas de la Thaïlande, pour l’instant tout vol avec passagers de l’étranger est interdit jusqu’au 30 avril (c’est déjà la 2ème prolongation de la décision) sauf quelques vols de rapatriement pour les Thaïs à l’étranger pour qui c’est malgré tout très compliqué de rentrer dans leur pays.
  • Quelles seront les mesures imposées aux étrangers arrivant dans le pays, en particulier en provenance d’Europe et des Etats-Unis, zones les plus touchées par le coronavirus, qui seront alors en place en Thaïlande ? Et si elles sont trop contraignantes, y aura-t-il beaucoup de compagnies qui reprendront les vols face à un petit nombre de passagers potentiels ? Un journal thaïlandais parlait hier d’imposer d’observer une quatorzaine stricte à tout arrivant dans le pays à l’image de ce qui est imposé aux Thaïlandais qui rentrent au pays actuellement. Peut-être que si les tests sanguins sont efficaces, un certificat d’immunité pourrait suffire. Mais ce ne sont là que des suppositions.

Et rien ne dit que les mesures actuellement en vigueur en Thaïlande seront toutes levées d’ici le mois de juillet même si les chiffres officiels montrent une baisse des nouveaux cas de COVID-19 en Thaïlande et que l’idée d’une levée progressive dans certaines provinces peut-être déjà dés le mois prochain (l’Etat d’urgence a été décrété dans le pays jusqu’au 30 avril et pour l’instant pas prolongé) fait son chemin.

Favoriser le tourisme national

Par ailleurs, en France, et probablement dans toute l’Europe, tout sera fait pour vous encourager à partir en vacances dans votre propre pays pour aider l’économie à repartir et il n’est pas dit que, entre le principe de précaution et la volonté de relancer l’économie nationale en priorité, la décision de rouvrir les frontières ne soit effective avant septembre. C’est d’ailleurs une hypothèse évoquée par Emmanuel Macron, lui-même, il y a quelques jours ( lire :https://www.bfmtv.com/politique/macron-evoque-l-hypothese-d-une-fermeture-des-frontieres-de-l-espace-schengen-jusqu-en-septembre-1892361.html).

La réouverture des frontières risque aussi d’être plus tardive qu’initialement envisagée un peu partout car tous les pays n’en sont pas au même stade de l’épidémie. Relancer le tourisme international, ne se fera qu’avec une extrême précaution pour éviter l’importation de nouveaux cas et de devoir affronter une seconde vague et peut-être devoir imposer un nouveau confinement.

On peut imaginer facilement, qu’en Thaïlande également, il y aura un appel et même des mesures pour favoriser le tourisme local. Probablement lancées au moment oü les congés de Songkran supprimés seront redonnés à la population. Le mois de juillet avait été évoqué pour ça.

Et le tourisme international devrait probablement repartir dans un second temps.

Annuler ou pas ?

Si vous avez déjà réservé notamment un vol, vous pouvez toujours attendre de voir comment va évoluer la situation tant dans votre pays qu’en Thaïlande. La plupart des compagnies aériennes n’ont pas annoncé d’annulation pour juillet. Par contre, il est évident que ce n’est pas le moment d’acheter de billets d’avion pour partir en Thaïlande cet été même si vous voyez passer une belle promotion. A moins qu’elle soit assortie d’un report sans frais de dates pendant 1 ou 2 ans et encore, mieux vaut attendre.

Il est très probable qu’au mieux si un tourisme est possible entre Europe ou Canada et Thaïlande cet été, il ne concerne pas tout le monde et qu’il y ait des justificatifs ou contraintes administratives pour partir et/ou à l’arrivée en plus de ce qui est fait en temps normal.

Et de toute façon, si jamais le tourisme repart pour la période estivale, comme il n’y a aucune réservation à l’avance à l’heure actuelle, il sera toujours possible de vous organiser un voyage en dernière minute, il y aura forcément de la place dans les avions, hôtels et plannings des agences d’excursions. Et bien évidemment, le site Thailandee.com pourra vous y aider.


Fièrement propulsé par WordPress