Blog Thailandee!com

Partager cette page :

Série The Serpent: lieux de tournages en Thaïlande et anecdotes

Share This:

Que ce soit sur le groupe « Thaïlande: questions/réponses«  dans des commentaires sur ma page Facebook ou en privé, beaucoup de monde m’a conseillé de regarder la série « The Serpent«  qui raconte l’histoire vraie de Charles Sobhraj, un Français qui a drogué, dépouillé et tués plusieurs routards essentiellement à Bangkok mais aussi dans d’autres pays. N’ayant pas Netflix, j’avais le choix entre le prendre pour un mois d’essai ou trouver la série en streaming et ne vous dirai pas ce que j’ai fait mais, ça y est, je l’ai vue. Même si l’histoire se passe il y a plus de 40 ans, j’ai forcément essayé de reconnaître les lieux de tournages en Thaïlande avec pas tant de succès que ça donc j’ai fait des recherches pour les retrouver et vous livrer aussi quelques anecdotes sur la série.

The serpent lieux de tournage de la série

Une histoire vraie glaçante

Pour ne pas trop spoiler l’histoire pour ceux, qui comme moi, ne la connaissaient pas avant la sortie de la série (il faut dire que j’étais pas né au moment des faits ;)), je ne vais la résumer que très grossièrement et vous invite à la voir avant de lire les paragraphes sur les lieux de tournages et anecdotes.

La série débute en 1975 à Bangkok et suit à coup de flashbacks et flash forwards, un diplomate néerlandais, Herman Knippenberg, qui face à l’inaction de la police décide d’énquéter par lui-même sur Charles Sobhraj, un tueur en série français d’origine indienne et vietnamienne, qui s’est fait une spécialité de droguer de jeunes routards pour les voler et utiliser leurs passeports pour prendre leurs identités et parcourir le monde avec à sa petite amie Marie-Andrée Leclerc.

Plongée réussie dans l’atmosphère du Bangkok des 70’s

Outre la performance unanimement saluée de Tahar Rahim qui incarne un Charles Sobhraj tellement bien que des protagonistes de l’histoire qui ont côtoyé l’assasin de près ont eu l’impression de l’avoir devant eux pendant quelques secondes (voir l’interview de Nadine Gires mais après avoir regardé la série pour ne pas spoiler l’histoire), le coup de force de la série The Serpent, c’est d’avoir si bien reproduit l’ambiance de Bangkok dans les années 1970 entre séquences d’archives et séquences filmées.

Lieux de tournage de la série

La série de 8 épisodes a été presque exclusivement tournée en Thaïlande même pour les scènes en Inde, au Nepal, Hong Kong. Pour le reste, le tournage a eu lieu en Grande-Bretagne notamment à cause du COVID-19 qui a forcé la production a y rapatrié tout le monde.

Pendant les 10 mois de prises de vue, l’équipe a tourné dans 9 provinces de Thaïlande: Bangkok bien évidemment mais aussi Pathum Thani, Ayutthaya, Suphan Buri, Samut Sakhon, Ratchaburi, Phetchaburi, Prachuap Khiri Khan et Kanchanaburi.

La Kanit House

Le lieu principal de l’action, la Kanit House située 77/5 Saladaeng, où habitait le « Serpent », qui doit ce surnom au fait qu’il empoisonnait ses victimes, et ses voisins Nadine et Rémi, n’existe plus. Elle a été démolie et il y a à sa place aujourd’hui, le condominium The Legend.

C’est donc une demeure délabrée et vouée à être démolie qui a été retravaillée par les décorateurs qui se situe sur Sukhumvit 4 qui est devenue la Kanit House de la série.

Le Santa Cruz Hotel

Hôtel très prisé des backpackersdans les années 1970 apparemment, le Santa Cruz Hotel existe toujours sous un autre nom mais la série a choisi le Miami Hotel sur Sukhumvit 13 que certains d’entre vous, comme moi, ont peut-être reconnu. J’y avais dormi il y a des années et l’avait trouvé sympa mais viellot. Il n’a visiblement pas tellement bougé mais est en rénovation depuis quelques mois.

L’ambassade des Pays-Bas

L’ambassade des Pays-Bas était située sur Witthayu Road à l’époque et se trouve aujourd’hui Soi Ton Son. Le bureau de Knippenberg dans la série est en fait la maison coloniale de Ban Bang Yang à Samut Sakhon (pas ouverte au public).

La maison de Knippenberg

Il s’agit d’une ancienne maison en tek appelée Reun Manila située sur les rives du canal Phraya Banlue dans le district de Bang Sai, province d’Ayutthaya. Elle a été légèrement modifiée selon les photos fournies par le diplomate et son ex-femme.

Autres lieux en Thaïlande

Ce sont le Atlanta Hotel in Khlong Toei et le Embassy Hotel à Phaya Thai qui ont servi de décor pour les bars dans lesquels Knippenberg rencontre les autres diplomates. Les scènes au Wat Pho ont été tournées dans le temple masi à 5 du matin avant qu’il n’ouvre au public et au Wat Intharawihan connu pour son grand Bouddha debout.

La plage de Pattaya dans la série est en fait une plage du parc national de Khao Sam Roi Yot,

Lieux de tournage des scènes hors Thaïlande

Il y a eu des scènes parisiennes qui ont été mises en boîte dans la capitale de l’Hexagone mais pour les autres pays, c’est en Thaïlande que des coins ont été modifiés pour ressembler à ces pays. En mélangeant images d’archives comme pour Bangkok et images de tournage, l’illusion est assez parfaite.

Ainsi, les scènes à Hong Kong ont été tournées à Chinatown (Bangkok), celles sur le lac au Kashmire ont pris place sur la retenue d’eau du Vajiralongkorn Dam, barrage au Nord de Kanchanaburi, les plages de Goa étaient en fait des plages près de Hua Hin

Il y a évidemment aussi eu quelques séquences en studio au Royaume-Uni. Je ne sais pas vous mais moi, ça me donne limite envie de regarder la série une deuxième fois pour voir si maintenant que j’ai les informations, je reconnais les lieux.

Quelques anecdotes sur la série « The Serpent »

  • Après 6 mois de tournage, les acteurs et l’équipe de la série (sauf l’équipe de production engagée en Thaïlande bien évidemment) ont été forcés de quitter la Thaïlande précipitamment. Ils ont du alors recréer en Angleterre des décors utilisés à Bangkok comme des parties de l’appartement de Sobhraj, n’ayant plus accès au décor original.
  • Le véritable Herman Knippenberg s’est impliqué dans le projet de la série dés qu’elle été imaginée en 2013 et a donné accès à l’équipe de production à toutes propres archives et coupures de presse qu’il n’a jamais jetées.
  • Ni l’équipe de production ni les acteurs n’ont essayé de contacter le vrai Sobhraj par respect pour les familles de ses victimes. Il est toujours vivant, a 77 ans et purge une peine de prison à vie au Népal malgré plusieurs appels rejettés.
  • Nadine Gires tient actuellement un resort dans le Sud de la Thaïlande, le Bamboo Resort à Khanom. J’y ai d’ailleurs dormi il y a 2 ans et demi et l’ai rencontrée mais j’ignorais complètement toute cette histoire.

Certains trouveront que ce type de série héroïsent des meurtriers mais elles sont aussi l’occasion de se plonger dans le passé, voir l’ambiance et l’atmosphère de lieux que nous aimons plusieurs décades en arrière. Personnellement, c’est plus cet aspect qui m’a donné envie de la regarder.

Fièrement propulsé par WordPress