Blog Thailandee!com

Partager cette page :
   

Premiers touristes de retour en Thaïlande dés le 1er août ?

Share This:

Le porte-parole du Centre Contrôle Administratif de la Situation du COVID-19 (CCSA) en Thaïlande, a expliqué hier le plan du gouvernement visant à autoriser le retour des ressortissants étrangers dans le pays.

koh phangan
Quand les touristes étrangers pourront à nouveau entrer en Y+Thaïlande ? (Koh Phangan)

Comme souvent, plus qu’un plan validé qu’il ne resterait plus qu’à appliquer ce sont encore un mélange de mesures qui devraient réellement être appliquées et de simples déclarations relayées notamment par le porte-parole du Ministère des Affaires Etrangères. En résumé, certaines catégories d’étrangers vont pouvoir entrer en Thaïlande dés le 1er juillet mais pas les touristes. Les premiers touristes, sélectionnés sur des critères à encore définir précisément, pourraient, eux, être autorisés à revenir dés le 1er août. Un conditionnel qui a son importance…

Qui pourra revenir en Thaïlande et quand ?

Premiers étrangers autorisés en Thaïlande

Le premier groupe d’étrangers autorisés à entrer en Thaïlande comprendra des représentants d’entreprises, des travailleurs qualifiés, des experts, des personnes ayant une famille thaïlandaise notamment les époux/ses ou parents de Thaïlandais, des enseignants, des étudiants et des patients avec rendez-vous médical en Thaïlande.

Source : The Nation

Cela devrait concerner environ 50 000 étrangers qui visiteraient le pays en vertu des nouvelles règles avec parmi eux :

  • 700 voyageurs d’affaires et investisseurs
  • 15.400 travailleurs qualifiés et experts
  • 30.000 personnes pour le tourisme médical et de bien-être
  • 2.000 étrangers avec famille thaïlandaise ou habitant en Thaïlande
  • 2.000 enseignants, personnels éducatifs et étudiants

Ces personnes devraient être autorisées à entrer en Thaïlande dés le 1er juillet (certains le pouvaient déjà au cas par cas pour les époux/ses de Thaïlandais) mais tous devront passer par la « quarantaine d’état » de 14 jours sachant qu’il y a des hôtels agréés pour accueillir ceux qui pourront se payer des séjours de quarantaine plus confortables.

Les membres de ce groupe se sont déjà inscrits et ont accepté de subir une quarantaine pendant 14 jours. Ils peuvent arriver immédiatement. Ceux qui arriveraient pour le tourisme médical et de bien-être et accepteraient de subir une quarantaine pourraient également arriver immédiatement.

Source: Bangkok Post

Pour le reste des visiteurs étrangers qui seraient acceptés à entrer à partir du 1er juillet , c’est un peu plus flou. Un autre groupe devrait comprendre des hommes d’affaires et des investisseurs qui effectueront de courtes visites ainsi que des invités du gouvernement et des organisations gouvernementales. Ils seront testés pour le Covid-19 avant et à leur arrivée, devront bénéficier d’une assurance maladie. Ils n’auront pas à effectuer de quarantaine d’état mais seront surveillés par du personnel médical pendant leur séjour.

Et les touristes ?

Je vous en avais déjà parlé dans mon article « Quand les touristes étrangers pourront revenir en Thaïlande ? », la Thaïlande prévoit de mettre en place des « travel bubbles » (bulles de voyage) via des accords avec des pays sélectionnés qui permettraient à leurs ressortissants de voyager dans les deux sens sans subir de quarantaine.

Parmi les annonces d’hier, même si ça reste au conditionnel, on a pu noter que les touristes qui arriveraient dans le cadre du programme de bulles de voyage pourraient être autorisés à entrer en Thaïlande à partir du 1er août à condition qu’ils subissent la «Villa Quarantaine», ce qui signifie qu’ils devront rester dans leur logement ou hôtel sans voyager et devront bien entendu en communiquer l’adresse aux autorités. Mais c’est au conditionnel car le projet de mesures sera soumis lundi au CCSA pour examen. Il avait déjà rejeté le premier projet de « travel bubbles » notamment à cause de l’absence de quarantaine.

Et soyons clairs, même si la date du 1er août est tenue, cela ne devrait très probablement pas concerner les touristes occidentaux dans un premier temps, le virus circulant encore trop en Europe et en Amérique. Les premières « travel bubbles » devraient se faire avec la Chine, le Japon et la Corée du Sud. Et ça tombe bien car ce sont en nombres les 3 pays qui envoyaient le plus de touristes en Thaïlande ces dernières années.

On ne devrait savoir le sort réservé au reste des touristes désireux de visiter la Thaïlande et quand ils pourront revenir, au mieux que en août pour un hypothétique retour autorisé au plus tôt en septembre/octobre. Mais rien n’est moins sûr car d’ici là, la situation du COVID-19 dans le monde aura évolué et personne ne sait exactement dans quel sens.

J’aimerais pouvoir vous donner un calendrier précis mais tout le monde avance à tâtons et il est impossible de faire des projections. Tant que le virus circulera et que la politique préconisée restera de tendre vers zéro cas, voyager se fera sous conditions et mesures de contrôles strictes et selon les décisions des autorités du pays que vous voulez visiter mais aussi de celui d’où vous partirez et dans lequel vous retournerez à la fin de votre voyage.

Article écrit en compliant des informations du Bangkok Post, The Nation, site du Ministère du Tourisme et des conférence de presse du porte-parole du Ministère des Affaires Etrangères thaïlandais.


Cuisinez des Pad Thaï en direct avec une grande chef

Share This:

S’il y a bien un plat thaïlandais que tout le monde connaît, ce sont les pad thaï. Et si vous avez envie de vous essayer à les cuisiner vous-mêmes à la maison, l’Office National du Tourisme de Thaïlande de Paris organise un cours de cuisine en live sur sa page Facebook le 11 juillet prochain. Vous n’aurez qu’à acheter les ingrédients (voir le liste plus bas) et vous tenir prêt pour cuisiner en même temps que la Chef Plap Saropala fondatrice de l’Atelier Thaï.

Recevez gratuitement une partie des ingrédients chez vous

Vous n’aurez peut-être pas besoin d’acheter tous les ingrédients nécessaires pour faire des pad thaï car, avec son partenaire Thai Kitchen, l’Office National du Tourisme de Thaïlande, offre aux 200 premiers inscrits les nouilles de riz et la sauce de poisson qui leur seront livrées directement chez eux (pas en Thaïlande ;)).

Pour ça, il suffit de vous inscrire ici en remplissant le formulaire : https://bit.ly/COURSDECUISINEENDIRECT

Ingrédients pour les pad thaï de Chef Plap

Voici la liste complète des ingrédients qu’il vous faudra pour réaliser la recette de Pad Thaï de Chef Plap :

  • 50 g de pruneaux d’Agen dénoyautés (4-5 pruneaux)
  • 55 ml de vinaigre d’alcool blanc alimentaire
  • 2 l + 100 ml d’eau
  • 200 g de nouilles de riz
  • 20 crevettes fraîches
  • 2 œufs frais
  • 60 g de haricot mungo frais (appelées aussi pousses de soja)
  • 80 g d’échalotes (2-3 échalotes)
  • 100 g de cacahuètes grillées (type cacahuète apéritif)
  • 80 g de tofu ferme (facultatif)
  • 30 ml + 30 ml d’huile de tournesol
  • 20 g de sucre blanc en poudre
  • 50 ml de sauce de poisson
  • 2 feuilles de poireau entières
  • 4 cuillères à café de piment rouge en poudre (selon vos goûts)
  • 1 citron vert

Pour ceux qui en ont déjà fait, vous aurez remarqué que c’est une légère variante de la recette habituelle pour s’assurer que vous puissiez trouver tous les ingrédients facilement dans le commerce. Le tamarin par exemple a été remplacé par des pruneaux d’Agen.

Vous pourrez aussi décider de remplacer les crevettes par des blancs de poulet pour des pad thaï gaï.

IMPORTANT : Il faudra bien penser à faire tremper les nouilles de riz dans de l’eau à température ambiante pendant au moins 2 heures avant le live Facebook.

Matériel pour cuisiner les pad thaï

Et pour cuisiner tout ça, il vous faudra avoir sous la main :

  • 1 poêle (pas forcément un wok) d’au moins 28 cm de diamètre
  • 2 spatules
  • 1 planche à découper
  • 1 couteau
  • 1 cul-de-poule ou un saladier (suffisamment grand y tremper les nouilles de riz)
  • 1 passoire
  • 1 bouilloire
  • 1 petite casserole
  • 1 cuillère à soupe
  • 1 pince à pâtes (en inox ou silicone)
  • 1 mixeur plongeur ou un mortier et un pilon (pour écraser les cacahuètes et les pruneaux)

Voilà vous avez votre liste de courses et votre rendez-vous le 11 juillet à 11h, heure française (soit 16h en Thaïlande) pour cuisiner vos pad thaï maison et vous régalez.

Avec le documentaire TV sur l’Isaan que diffusera France 5 la veille (voir cet article sur l‘Isaan, la Thaïlande authentique), ça vous fera 2 jours de plongée en Thaïlande sans bouger de chez vous. Appréciable par les temps qui courent !

Et n’hésitez pas à poster les photos de vos plats ensuite en commentaire du partage de ce post sur ma page Facebook.

Et si ça vous a donné envie d’essayer d’autres plats, vous avez sur le site Thailandee.com dans la rubrique « Vidéos » des recettes thaïes en vidéos.


Isaan, la Thaïlande authentique (docu TV)

Share This:

A noter dans vos agendas, le vendredi 10 juillet à 14h50, France 5 diffusera un documentaire tourné en 2019 intitulé « Isaan, la Thaïlande authentique ». Alors bien sûr, il y aura débat sur ce qui est authentique ou non, sur pourquoi l’on attribue souvent ce supplément d’authenticité aux régions les plus pauvres ou peu touristiques, mais une chose est sûre, l’Isan (se prononce issân) est une région à part à Thaïlande.

Isan Thailande

L’Isan qu’est-ce que c’est ?

On désigne par Isan toute la région Nord-Est de la Thaïlande bordée par le Laos au Nord et à l’Est et par le Cambodge au Sud.

En Thaïlandais, cette région qui regroupe 20 des 77 provinces du pays et dans laquelle vivent un tiers des habitants du pays s’appelle officiellement pàak dtà-wan-ok-chǐang-nŭea (ภาคตะวันออกเฉียงเหนือ).

L’Isaan possède un dialecte local plus inspiré du laotien voisin que du Thaï mais qui s’écrit avec l’alaphabet thaï. La plupart des habitants parlent également le Thaï. L’expression Isaan que presque tout le monde connaît en Thaïlande, c’est sâep-lăaï-dér แซ่บหลายเด้อ qui veut dire que c’est délicieux. Il y a d’ailleurs aussi une cuisine spécifique à l’I-san, souvent plus relevée.

C’est la région la plus rurale et agricole de Thaïlande. Hormis le parc national de Khao Yai, les touristes étrangers sont très rares en Isan. Ce qui, je sais, en fait déjà un endroit que beaucoup d’entre vous auront envie de découvrir 😉

Pour visiter l’Isaan, mieux vaut être véhiculé car en transports vous serez vite limité. Il faut aussi se préparer à une barrière de la langue ici plus importante avec peu de personnes parlant anglais même dans les hôtels. Mais on arrive toujours à se faire se comprendre.

Vous retrouverez évidemment dans la partie principale de Thailandee.com, plein d’informations pour visiter plusieurs destinations de l’Isan: Buriram et ses superbes temples khmers, Nakhon Ratchasima et le parc national de Khao Yai, Phimai et son petit temple aux allures d’Angkor Wat, Udon Thani et sa mer de lotus, Ubon Ratchthani et son étonnant « canyon » au 3.000 trous, Loei et la charmante Chiang Khan, Nong Khai, Bueng Khan et l’étonnant Wat Phu Tok, Khon Kaen, Roi Et et son grand Bouddha debout, Sisaket et le temple au million de bouteilles, Yasothon et son festival des fusées…

roi et thailande
Le Bouddha debout de Roi Et est le plus grand du genre en Thaïlande
phanom rung
Temple du Phanom Rung dans la province de Buriram
mer de lotus udon thani thailande
La mer de lotus à Udon Thani
Wat Phu Tok
Le Wat Phu Tok à Bueng Khan

Vous trouverez de nombreuses orthographes pour désigner cette partie de la Thaïlande : Isan; I-San, Isaan, Issan voire même E-San ou Esan…

Le documentaire de France 5

Je n’ai pour l’instant que peu d’informations sur le documentaire « Isaan, la Thaïlande authentique » de France 5 si ce n’est la date et l’heure de sa première diffusion à savoir le 10 juillet à 14h50. Pas de bande d’annonce ni même une photo d’illustration. Il durera une heure.

Il sera certainement rediffusé mais là encore, je n’ai asp encore les dates et heures.

En tout cas, France 5 nous promet de nous parler du passé singulier de l’Isan, du Laos dont il partage l’histoire, la culture et la langue, de nous emmener découvrir le visage d’une Thaïlande authentique avec ses temples, ses sites naturels, sa gastronomie et son style de vie bien à elle. Hâte de découvrir ça !


Quand les touristes étrangers pourront-ils revenir en Thaïlande ?

Share This:

On ne sait pas. Je pourrais finir mon article là car c’est au final la seule réponse courte que l’on peut faire à cette question qui revient beaucoup, surtout depuis qu’une ouverture des frontières de l’Espace Schengen a été officiellement annoncée. Alors pourquoi écrire cet article ? Pour ceux qui sont concernés par un voyage programmé cet été dont les vols pour la Thaïlande n’ont pas encore été annulés et ceux qui, pour une raison ou une autre, aimeraient revenir en Thaïlande le plus vite possible. Pour leur donner la tendance. Car il y a quand même une tendance nette qui, si pas officielle, se dessine de plus en plus précisément et qui en résumé éteint les derniers très minces espoirs de pouvoir venir en juillet et amoindrit très grandement les espoirs pour août.

grande balancoire wat suthat bangkok
Une réouverture aux touristes de la Thaïlande avant septembre est très improbable

Dans les épisodes précédents

Comme c’est devenu un vrai feuilleton, un résumé des épisodes précédents me paraît utile.

L’interdiction des vols commerciaux passagers entrants en Thaïlande est toujours en cours jusqu’au 30 juin inclus (sauf pour rapatrier des Thaïlandais ou depuis quelques jours des expatriés avec permis de travail sous conditions). Il y avait des rumeurs de réouverture limitée aux touristes pour le 1er juillet notamment avec les « travel bubbles », accord entre pays qui ont maîtrisé le virus, puis le plan proposé est devenu de n’autoriser que les voyageurs d’affaires ou étrangers ayant un rendez-vous médical en Thaïlande. Tout cela restant des plans ou projets puisque même si c’est dans 12 jours, aucune décision officielle n’a encore été prise pour après le 30 juin.

Pas de touristes étrangers entrants en juillet-août ?

Je l’avais déjà dit, la tournure que prennent les fuites et diverses déclarations dans la presse confirment qu’en juillet, les touristes étrangers ne pourront très certainement toujours pas entrer en Thaïlande.

Cela semblait également compromis pour août même si on pouvait être un peu moins catégorique mais la récente déclaration du directeur de la direction l’Aviation Civile thaïlandaise, le CAAT, devrait mettre tout le monde d’accord.

Il a déclaré qu’il croyait plutôt à un retour des vols internationaux en septembre (source: https://www.khaosodenglish.com/news/crimecourtscalamity/2020/06/18/international-flights-may-resume-by-september-aviation-chief/)

Alors évidemment, ce n’est qu’une déclaration pas l’annonce officielle d’une décision et elle pourra être contredite par les faits mais il y a un autre facteur qui plaide dans ce sens : les fameuses bulles de voyage (travel bubbles) pour le retour du tourisme international en Thaïlande ne vont pas se concrétiser tout de suite (source: https://www.bangkokpost.com/learning/easy/1936928/no-travel-bubbles-yet-for-tourists)

Il est utopique de penser qu’en juillet, la Thaïlande rouvrira ses portes aux touristes et très optimiste de penser que ce sera alors en août. Même si Thai Airways espère toujours reprendre ses vols internationaux au 1er août.

Septembre au plus tôt, serait probablement le pronostic le plus raisonnable sachant que c’est depuis longtemps octobre qui tient la corde dans les déclarations des uns et des autres.

Voilà pour répondre à des questions reçues en privé ou à des demandes d’avis postées sur le groupe « Thaïlande: questions/réponses« .

Si vous avez des billets pour des vols pas encore annulés, attendez un peu que les compagnies les annulent elles-mêmes, les conditions de remboursement ou reprogrammation sans frais de votre voyage seront probablement meilleures que si vous annulez vous-mêmes.


Live Facebook pour parler Thaïlande et voyage en Thaïlande

Share This:

Alors non, ce n’est pas moi qui vais faire un live 😉
Dans cet article, je voulais vous partager un live Facebook qu’organise l’Office du Tourisme de Thaïlande en France, ce samedi, 20 juin à 13h, heure française et donc 18h, heure thaïlandaise.

3 intervenantes pour parler de Thaïlande

Pour ce rendez-vous virtuel pour parler de Thaïlande, l’Office du Tourisme a convié 3 intervenantes. Je le dis au féminin car ce sont 3 femmes.

  • Anne Coppin, auteur de guide culinaires (Food trotter)
  • Maud Ankaoua, romancière et auteure notamment de Respire!
  • Adeline Gressin, bloggeuse (Voyages etc, le blog du voyage en solo)

Elles viendront vous parler en direct de la Thaïlande, vous raconteront leur histoire particulière avec le Pays du Sourire, leurs anecdotes et bons plans, tout ce qui leur manque aujourd’hui et leurs projets pour leur prochain voyage en Thaïlande.

Posez vos questions sur la Thaïlande

Ce live sera aussi l’occasion pour vous de poser toutes vos questions sur leurs aventures en Thaïlande à ces trois intervenantes.

Et, si j’ai bien compris, il y aura aussi des surprises et des cadeaux à gagner.

Donc si vous êtes intéressé, rendez-vous samedi 20 juin à 13h, sur la page Facebook de l’Office du Tourisme de Thaïlande : https://www.facebook.com/mathailande/

A noter dans votre agenda donc. Je pense le regarder aussi car l’heure choisie permet de le voir ici en Thaïlande aussi à une heure raisonnable… enfin si je suis disponible. Et qui sait, je tenterai peut-être de remporter un cadeau 😉


Voyage hors Europe possible à partir du 1er juillet et vers la Thaïlande ?

Share This:

La question qui revient le plus dans les mails que je reçois, les commentaires de ma page Facebook et le groupe « Thaïlande: questions/réponses«  ces dernières semaines est de savoir quand on pourra à nouveau venir en Thaïlande depuis l’étranger en général et depuis l’Europe en particulier. La réponse reste impossible à donner précisément mais une étape de plus a été franchie avec l’annonce officielle par les ministres de la Défense et de l’Intérieur français d’une réouverture progressive des frontières extérieures Schengen à compter du 1er juillet.

Réouverture de l’espace Schengen en juillet

L’information devra encore être précisée et détaillée mais elle n’est plus une rumeur car inscrite dans un communiqué commun de Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires Etrangères français et Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur.

Le communiqué que vous pouvez retrouver dans son intégralité ici, indique que « conformément aux recommandations de la Commission européenne présentées hier et inspirées des propositions françaises, la France procèdera par ailleurs à une ouverture progressive de ses frontières extérieures Schengen à compter du 1er juillet. Cette ouverture s’effectuera de façon progressive et différenciée selon la situation sanitaire des différents pays tiers, et conformément aux modalités qui auront été arrêtées au niveau européen d’ici là. »

La question des conditions de retour est aussi à préciser.

Voyager vers quels pays ?

L’inconnue reste sur les critères de sélection des pays vers lesquels il sera autorisé de s’envoler et donc sur la liste précise mais je vois mal comment un pays comme la Thaïlande qui n’a plus de cas de transmission locale depuis 22 jours et a été classé 2ème meilleure nation du monde derrière l’Australie dans l’index des pays avec l’indice de récupération COVID-19 le plus élevé.

La Thaïlande, 2ème pays du monde à avoir le mieux récupérer du coronavirus

Mais alors peut-on partir en Thaïlande en juillet ?

Même si aucune décision officielle n’a encore été clairement prise ni annoncée, la réponse sera très certainement non.

Enfin, du moins pour les touristes car il y a déjà aujourd’hui la possibilité pour les détenteurs de permis de travail de venir en Thaïlande en remplissant un certains nombres de critères et acceptant une quarantaine. Cette exception pourrait être étendue à d’autres catégories d’expatriés mais rien de sûr non plus de ce côté.

En fait, très logiquement, ce n’est pas parce que l’Europe autorise ces ressortissants à partir vers certains pays qui ont bien maîtrisé le COVID-19 que ces pays accepteront forcément de les laisser rentrer. Pour une raison simple, si le virus est sur le déclin sur le Vieux Continent, il y reste très présent et y circule toujours.

En ce qui concerne la Thaïlande, si une ouverture des frontières semble se dessiner aussi pour le 1er juillet, elle devrait rester très limitée et ne concerner, dans un premier temps, que des voyageurs d’affaires ou ayant un rendez-vous médical en Thaïlande et seulement en provenance de quelques pays choisis pour leur faible circulation du coronavirus. Ces voyageurs n’auront pas à subir de quarantaine.

La proposition qui sera étudiée demain par le gouvernement thaïlandais prévoit aussi un quota quotidien de 1.000 étrangers qui sera ensuite élargi si tout se passe bien.

La Thaïlande cherche à mettre en place des accords bilatéraux qu’ils appellent « travel bubbles » autorisant à entrer dans les deux sens sans quatorzaine. Dans les noms de pays avancés dans la presse, aucun pays européen. Ce qui devrait définitivement éteindre les derniers minces espoirs des touristes occidentaux qui espéraient pouvoir venir en Thaïlande en juillet. Mais pour l’instant, ce n’est qu’un plan qui doit encore être accepté et promulgué. Même si c’est le plus probable car jusque là toutes les propositions du Centre for COVID-19 Situation Administration (CCSA) ont été approuvé et mise en place

La Thaïlande veut faire de son statut de pays « COVID free » son principal atout et argument pour relancer le tourisme international.

Vous l’aurez compris, la situation avance, on y voit de plus en plus clair même si ça prendra encore un peu de temps pour que les touristes occidentaux puissent revenir en Thaïlande. Ce ne sera très certainement pas dés le 1er juillet même si les départs sont autorisés par l’Union Européenne, peut-être pas août non plus mais ça dépendra de la situation en Europe et de l’évaluation qu’en feront les autorités thaïlandaises. Le mois d’octobre reste celui le plus souvent pronostiqué pour un retour plus large des touristes dans le pays mais avec un virus que l’on connaît si mal, prévoir plus de quelques semaines à l’avance reste très incertain Les choses peuvent changer vite. Le maître mot, reste d’attendre et voir ce que décident les autorités au fil de l’eau.


Réouverture des parcs nationaux en Thaïlande le 1er juillet

Share This:

Si les parcs historiques de Thaïlande avaient rouvert le 22 mai dernier, les parcs nationaux, dont la faune a grandement apprécié cette période sans touristes, sont restés fermés. Ils rouvriront au public, pour leur grande majorité, le 1er juillet prochain. Une bonne nouvelle pour ceux d’entre vous qui sont sur place, j’en profiterai peut-être aussi…

Les 3/4 des parcs nationaux de Thaïlande rouvrent le 1er juillet

Réouverture des parcs nationaux thailandais

C’est donc officiel depuis hier, 12 juin 2020, les parcs nationaux de Thaïlande vont à nouveau accueillir des visiteurs partir du 1er juillet 2020. Enfin 3/4 d’entre eux dont une partie seront ouverts partiellement.

Sur les 155 parcs nationaux que compte la Thaïlande, il y aura en fait 3 groupes de parcs : 63 pleinement ouverts, 64 partiellement ouverts (il faudra voir exactement ce qui reste inaccessible) et 28 parcs qui resteront fermés mais dont la plupart sont de toute façon fermés chaque année pendant la basse saison qui court jusque mi-octobre.

A noter qu’il y aura aussi, au début, un quota de visiteurs quotidiens maximum qui a été décidé parc par parc (voir plus bas). Pour assurer vos chances d’être dans le quota, il est peut-être conseillé de passer par une agence locale pour la visite.

Les parcs qui rouvrent complètement

Ces parcs ouvriront en totalité le 1er juillet. Désolé, liste en Thaï mais je vous indique en dessous les plus importants.

Parmi ces parcs, on retrouve notamment:

  • Khao Yai National Park (quota : 5.000)
  • Erawan National Park dans la province de Kanchanaburi (quota: 220)
  • Namtok Pliu National Park dans la province de Chanthaburi (quota: 1.435)
  • Khao Chamao – Khao Wong National Park dans la province de Rayong (quota: 1.853)
  • Khao Sam Roi Yot National Park dans la province de Prachuap (quota: 1.500)
  • Kuiburi National park connu pour ses éléphants sauvages (quota: 200)
  • Ao Phang Nga National Park (quota: 1.600)
  • Khao Luang National Park dans la province de Nakhon Si Thammarat (quota: 1.155)
  • Tha Pha Thai National Park dans la province de Lampang (quota: 750)
  • Chae Son National Park dans la province de Lampang (quota: 900)

Les parcs qui rouvrent partiellement

Je n’ai pas pu me renseigner pour tous mais sachez que pour Khao Sok, l’essentiel est ouvert dont le plus important, le lac !

Là aussi, je ne ferai pas la traduction de toute la liste mais voici les plus importants:

  • Khao Sok National Park dans la province de Surat Thani (quota: 900)
  • Khao Laem – Mu Koh Samet National Park (quota: 4.000)
  • Sai Yok National Park dans la province de Kanchanaburi (quota: 1583)
  • Kaeng Krachan National Park dans la province de Phetchaburi (quota: 1.300)
  • Hat Chao Mai National Park dans la province de Trang (quota: 1.600)
  • Namtok Yong National Park dans la province de Nakhon Si Thammarat (quota: 2.659)
  • Phu Reua National Park dans la province de Loei (quota: 2.678)
  • Nam Phong National Park dans la province de Khon Kaen (quota: 1.792)
  • Pha Taem National Park dans la province d’Ubon Ratchathani (quota: 1.550)
  • Phu Hin Rongkla National Park dans la province de Phistanulok (quota: 2.920)

Les parcs qui restent fermés

28 parcs nationaux restent fermés au public. La plupart sont déjà fermés en temps normal à cette époque de l’année.

On notera parmi ces parcs fermés :

  • Hat Noppharat Thara–Mu Ko Phi Phi National Park
  • Than Bok Khorani National Park à Krabi qui contient l’île de Koh Hong (le parc a été inspecté et devrait finalement rouvrir également)
  • Koh Surin National Park
  • Koh Similan National Park
  • Tarutao National Park
  • Khao Lak-Lam Ru National Park
  • Phu Kradueng National Park dans la province de Loei
  • Thale Ban National Park dans la province de Satun
  • Doi Inthanon à Chiang Mai
  • Nam Phu Jet Si (Sticky Waterfall) à Chiang Mai
  • Pha Daeng National Park à Chiang Mai
  • Mae Wang National Park à Chiang Mai
  • Si Lanna National Park à Chiang Mai
  • Op Khan National Park à Chiang Mai

Comme la nature a été laissée tranquille depuis le mois de mars, on peut espérer en visitant ces parcs dés leur réouverture voir des animaux sauvages pas encore réhabitués à être dérangés par l’homme. Surtout ceux dans lesquels on peut apercevoir fréquemment et assez facilement des animaux et notamment des éléphants sauvages comme Khao Yai ou Khao Sok. Ce peut donc être une occasion unique… pour ceux qui sont sur place. Occasion que je vais peut-être saisir. Affaire à suivre…


Retour des trains de nuit en Thaïlande demain

Share This:

Petit à petit le trafic ferroviaire en Thaïlande se remet en place avec 108 nouveaux trains qui circuleront à nouveau à partir de demain, 11 juin 2020. Et parmi ces trains qui reprendront du service, on trouve un train de nuit dans chaque direction, Nord, Sud et Nord-Est.

Reprise des trains de nuit en Thaïlande

Retour de 20 trains longue distance

Si la majorité des trains qui seront demain de retour sur les voies ferrées thaïlandaises sont des trains urbains ou courte et moyenne distance, voici les trains longue distance qui s’ajouteront demain, 11 juin, à ceux qui avaient déjà repris le 18 mai dernier.

Je vous indique à chaque fois ceux qui sont des trains couchettes.

Trains de la route du Nord

Trains de la route du Nord-Est

Trains de la route du Sud

A noter que si ces trains circuleront bien pendant les heures du couvre-feu (23h – 3h), ils ne laisseront descendre aucun passagers pendant ce laps de temps, ce qui fait que de facto, les trains couchettes thaïlandais que je liste ci-dessus ne desserviront pas certaines gare en route.

Vous pouvez retrouver les horaires précis de ces trains sur le site Thailandee.com dans la rubrique sur les trains en Thaïlande et réserver des billets pour certains d’entre eux par internet sur le site 12go ou sur le site officiel de la SRT (https://www.thairailwayticket.com/). Mais je vous invite à au moins consulter 12go pour voir les photos de l’intérieur des trains et des couchettes.

Ces trains sont réservables depuis aujourd’hui.

Les trains de nuit en Thaïlande

Pour ceux qui n’ont jamais expérimenté les trains couchettes en Thaïlande, je vous invite à regarder ma vidéo sur les nouveaux trains de nuits car les numéros de trains couchettes qui circuleront à nouveau demain sont des « nouveaux » trains reconnaissables à leurs banquettes rouges.


Bye bye Hua Lamphong, hello Bang Sue Station

Share This:

Avec deux ans de retard, si ce n’est pas à nouveau reporté mais le terme des travaux n’a jamais été aussi proche, la gare centrale de Bangkok ne devrait plus être Hua Lamphong mais celle de Bang Sue, actuellement en construction, à partir de janvier 2021. C’est tout un pan de l’histoire ferroviaire siamoise qui va se clore alors que les projets de lignes de train en Thaïlande n’ont jamais été aussi nombreux.

gare bangkok
La gare Hua Lamphong à Bangkok sera remplacée en janvier 2021

Résumé de l’histoire du train en Thaïlande

Si le projet de train royal avait décidé en 1890 la construction de la ligne ferroviaire reliant Bangkok à Nakhon Ratchasima, la première ligne de chemin de fer opérationnelle à Bangkok fut en fait privée, ouverte en 1893, elle reliait la capitale à Samut Prakan.

Le 26 mars 1896, le roi Rama V présida l’ouverture cérémonielle de la ligne ferroviaire entre Bangkok – Ayutthaya couvrant une distance de 71 kilomètres, premier tronçon de la route ferrée qui allait ensuite partir à l’est pour rejoindre Nakhon Ratchasima. A l’époque, il y avait 4 trains par jour s’arrêtant à 9 stations: Bang Sue, Laksi, Bangkok, Khlong 6 Rangsit, Chiang Rak, Chiang Rak Noi et Krung Kao. Le réseau s’est ensuite étendu vers Chiang Mai, Nong Khai, Ubon Ratchathani et Sungai Kolok.

D’abord, à vapeur, les trains thaïlandais se sont vu tirés par des locomotives diesel provenant de Suisse à partir de 1928. Il y a d’ailleurs encore 4 voyages en train vapeur en Thaïlande par an (je vous en reparlerai).

Histoire de la gare Hua Lamphong

La gare Hua Lamphong avait été ouverte le 25 juin 1916 après six ans de travaux. Elle sera donc plus de centenaire quand elle passera la main dans quelques mois.

Hua Lamphong

Démarrée en 1910 sous le règne du Roi Rama V, sa construction fut achevée sous le règne du Roi Rama VI. Le site choisi pour ériger la gare était auparavant occupé par le centre de maintenance des chemins de fer nationaux thaïlandais qui déménagèrent à Makkasan en juin 1910.

La gare a été construite dans un style néo-Renaissance italienne, avec des toits en bois décorés et des vitraux s’inspirant fortement de la Hauptbahnhof de Francfort en Allemagne. La façade du bâtiment a été conçue parle Turinois Mario Tamagno qui avec sa compatriote Annibale Rigotti a conçu plusieurs autres bâtiments publics du début du XXe siècle à Bangkok comme le palais Bang Khun Phrom (1906), la salle du trône Ananta Samakhom sur la place royale (1915) et la salle résidentielle Suan Kularp et la salle du trône du Suan Dusit.

Il y a 14 quais et 26 guichets pour une gare qui accueille plus de 130 trains et 60 000 passagers par jour en moyenne.

La gare est également terminus des trains de luxe Eastern et Oriental Express.

Fin des trains à Hua Lamphong en 2021

La compagnie publique des chemins de fer de Thaïlande (SRT) a donc indiqué que la gare centrale de Bang Sue ouvrira ses portes en janvier 2021 et sera alors desservie la ligne de métro Red Line opérée par la SRT comme son cousin l’Airport Rail Link qui relie le centre de Bangkok à l’aéroport Suvarnabhumi.

La nouvelle gare se situe pas loin du grand marché de Chatuchak.

bangkok gare centrale
La future gare centrale de Bangkok : Bang Sue Grand Station

Une fois achevée, la gare centrale de Bang Sue sera la plus grande gare de l’ASEAN. Tous les services de train diesel arrivant ou partant actuellement de Hua Lamphong y seront déplacés et l’ancienne gare sera, à terme, transformée en musée.

La structure principale de la gare de Bang Sue se compose d’un bâtiment 596 mètres de long et 244 mètres de large sur trois étages, sans compter le parking souterrain et la mezzanine, pour une surface totale utilisable de 274 192 m². L’on passera de 14 à de 26 quais. Il y aura une importante galerie marchande et un food center bien sûr pour ce qui deviendra la plaque tournante du transport ferroviaire du pays, avec des plates-formes pour accueillir les trains diesel, les trains de banlieue électriques, ainsi que les trains régionaux à grande vitesse et la liaison à venir entre les aéroports de Don Mueang, Suvarnabhumi et U-Tapao (Pattaya).

Pour l’instant pas de détails sur la façon dont on switchera d’une gare à l’autre, à savoir si ça se fera par étapes ou d’un coup. M’est d’avis que ce sera progressif mais je vous tiendrai au courant en temps voulu et essaierai au maximum de maintenir ma rubrique « transports en Thaïlande«  à jour pendant la phase de transition.


Réouverture de presque tous les aéroports de Thaïlande

Share This:

Avec la réouverture aujourd’hui, samedi 6 juin 2020, de 7 aéroports supplémentaires en Thaïlande, ce sont maintenant presque tous les aéroports du pays qui sont à nouveau ouverts. Sachant que les vols commerciaux passagers entrants en Thaïlande ont toujours interdiction de faire venir des étrangers dans le pays jusqu’au 30 juin inclus (sauf ceux qui détiennent un work permit et sous conditions et fourniture de documents) et après, pour l’instant, on ne sait pas.

nok air thailande
A part Phuket, la totalité des aéroport de Thaïlande sont ouverts

Réouverture de 7 aéroports thaïlandais

La Civil Aviation Authority of Thailand (CAAT), direction de l’aviation civile de Thaïlande, a annoncé, hier vendredi 5 juin, avoir ajouté sept aéroports à la liste des aéroports autorisés à rouvrir pour les vols intérieurs en Thaïlande.

Les aéroports qui rouvrent aujourd’hui sont:

  • Sukhothai
  • Paï
  • Trat
  • Nakhon Ratchasima
  • Narathiwat
  • Tak
  • Phetchabun

Les heures d’ouverture de ces aéroports seront limitées entre 6 h et 20 h.

Aéroports ouverts pour les vols domestiques en Thaïlande

Selon la liste de la CAAT, les aéroports ouverts aux vols intérieurs en Thaïlande aujourd’aujourd’hui sont:

  • Khon Kaen
  • Chumphon
  • Tak
  • Trad
  • Trang
  • Nakhon Phanom
  • Nakhon Ratchasima
  • Nakhon Si Thammarat
  • Nan Nakhon
  • Narathiwat
  • Buri Ram
  • Pai
  • Phitsanulok
  • Phetchabun
  • Phrae
  • Mae Sot
  • Mae Hong Son
  • Ranong
  • Roi Et
  • Loei
  • Lampang
  • Sakon Nakhon
  • Sukhothai
  • Udon Thani
  • Ubon Ratchathani

Aéroports pour vols internationaux et domestiques

Les aéroports suivants sont ouverts pour les vols nationaux et internationaux:

  • Krabi
  • Chiang Mai
  • Don Muang (Bangkok)
  • Mae Fah Luang (Chiang Rai)
  • Koh Samui
  • Suvarnabhumi (Bangkok)
  • Surat Thani
  • Hat Yai
  • Hua Hin
  • U-Tapao (Pattaya)

Et l’aéroport de Phuket ?

Vous l’avez sûrement remarqué, manque à l’appel l’aéroport de Phuket. Il est fermé jusqu’à nouvel ordre et si la rumeur de sa réouverture le 16 juin monte, pas de date officielle de réouverture pour l’instant alors que l’île est à nouveau accessible en bateau et le sera en bus à partir du 9 juin (voir mon article sur la reprise des bus vers le Sud de Thaïlande).

Source: CAAT


Fièrement propulsé par WordPress