Détails du plan de la Thaïlande pour classer le COVID-19 comme endémique

Détails du plan de la Thaïlande pour classer le COVID-19 comme endémique

Share This:

Le plan de la Thailande pour avancer vers le classement du COVID-19 en maladie endémique a été révélé aujourd’hui, 10 mars 2022, lors de la conférence de presse du Comité de Gestion de la Situation Sanitaire du Covid en Thaïlande (CCSA), il comporte plusieurs phases avec comme date de traitement du SRAS-Cov2 comme endémique annoncée au 1er juillet 2022.

Les phases vers le classement du COVID-19 comme maladie endémique

Les autorités ont identifié 4 phases permettant d’arriver à ce que le coronavirus soit considéré comme endémique en Thaïlande.

  • La phase actuelle (mars-avril): la phase de combat
  • la phase de plateau (avril – mai)
  • la phase de déclin (mai – juin)
  • la phase post-pandémique à partir du 1er juillet

Un optimisme teinté de prudence

Ce calendrier est évidemment basé sur des prévisions qui partent notamment du principe qu’il n’y aura pas de nouveau variant inquiétant qui apparaîtra dans les prochains mois et pourrait varier légèrement. On sait par exemple que les autorités sanitaires vont regarder de près ce qu’il se passera en terme de contaminations et surtout de décès après Songkran, le Nouvel An thaï, qui aura lieu mi-avril et qui traditionnellement est le moment de l’année qui voit le plus de déplacements inter-provinces et réunions familiales en Thaïlande avec le Réveillon de fin décembre.

Cela dure 3 jours, du 13 au 15 avril mais en général, les autorités donnent 2 jours fériés en plus pour permettre aux gens de partir plus et doper le tourisme local. Cette année, il n’y aura pas de jours en plus. Les festivités devraient aussi être réduites et suivre des règles sanitaires encore strictes.

Fin du Thailand Pass le 1er juillet ?

Rien n’a encore été clairement annoncé concernant les conséquences d’un COVID-19 considéré comme endémique par les autorités sur le tourisme et les règles et conditions d’entrée en Thaïlande.

Il serait logique que le Thailand Pass disparaisse et que l’on retourne à des conditions d’entrée pré-pandémie et même que l’on assiste à un assouplissement des règles d’ici là. Comme au moins le remplacement du test à l’arrivée par un test antigénique rapide ATK qui permettrait d’avoir un résultat en 30 minutes et pouvoir ensuite aller partout en Thaïlande librement. Logiquement au moins pour la phase dite de déclin soit courant mai ou au 1er juin.

Ce ne sont là évidemment que des conjectures. Une chose est sûre, sauf rebondissement malheureux, on peut espérer un retour à un tourisme dans des conditions quasi normales probablement pour cet été et sûrement d’ici la fin de l’année.

Allez, on croise les doigts ! je vous tiendrai bien évidemment infirmé de comment ça évolue.