Test&Go, Sandbox, Quarantaine, dernières règles pour entrer en Thaïlande pour les touristes vaccinés et non-vaccinés

Test&Go, Sandbox, Quarantaine, dernières règles pour entrer en Thaïlande pour les touristes vaccinés et non-vaccinés

Share This:

Dernière mise à jour, le 26 janvier 2022

NB: Je laisse dans cet article les règles du programme Test&Go même si depuis le 22 décembre 2021, les nouvelles demandes de Thailand Pass pour ce programme ont été suspendues. Elles reprendront le 1er février 2022 (voir mon article).

dernières regles voyage en thailande covid-19

La Thaïlande, et une agence de visa me l’a confirmé, est la championne du monde sans contexte du nombre de changements de règles pour y entrer depuis le début de la pandémie de coronavirus SARS-CoV-2, COVID-19 de son petit nom. Voici les dernières règles issues de la dernière modification entrée en vigueur le 11 janvier 2022.

L’essentiel à retenir est qu’il n’est pour l’instant possible de faire une demande pour venir en Thaïlande que sous 2 programmes et qu’un 3ème fera son retour à partir du 1er février que je vous détaille plus bas:

  • les sandboxes pour 4 destinations (Phuket, Krabi, Phang Nga et Koh Samui) qui ne s’adressent qu’aux touristes complètement vaccinés ou considérés comme tels
  • la quarantaine stricte enfermé dans une chambre d’hôtel un nombre de jours qui dépend de son statut vaccinal.
  • le “Test&Go” pour lequel il faut réserver la nuit de son arrivée en Thaïlande et la nuit du jour 5 de son séjour dans un hôtel SHA Extra Plus ainsi que des tests PCR auxquels il faudra se soumettre ces jours-là (donc à l’arrivée et le jour 5) et attendre les résultats enfermé dans sa chambre d’hôtel. entre le 2 et à partir du jour 6, si les tests sont négatifs, le touriste peut voyager librement et où il veut en Thaïlande. Suspendues, les demandes pour se programme reprendront le 1er février.

Le Thailand Pass

Je ne vais pas revenir ici en détails sur ce qu’est le Thailand Pass et comment l’obtenir, vous retrouverez toutes les informations dans mon article sur comment faire sa demande de Thailand Pass. Mais sachez que c’est un document, enfin un QR code, à obtenir obligatoirement avant votre voyage sans lequel vous ne pourrez pas venir en Thaïlande actuellement. Le Thailand Pass ne remplace pas le visa. Ce sont 2 choses séparées.

Lorsque vous êtes en train de remplir votre demande de Thailand Pass, vous devez justement choisir parmi les programmes que je détaille dans la suite de cet article, pour lequel vous voulez postuler.

Programmes de sandbox

Ce que les autorités thaïlandaises ont appelés “sandbox” correspond à une offre pour venir en Thaïlande si on est complètement vacciné qui permet, dans les zones géographiques choisies, de subir un test de dépistage du COVID-19 à l’arrivée, de rester enfermé dans sa chambre d’hôtel le temps que les résultats reviennent (négatifs évidemment) et d’ensuite pouvoir circuler librement dans la zone géographique limitée pendant 7 jours, avant, après un second test négatif, de pouvoir circuler librement dans toute la Thaïlande.

Ce programme est maintenant accessible à tous les voyageurs quel que soit leur pays de provenance.

Les 7 nuits suivants l’arrivée en Thaïlande doivent obligatoirement être passées dans un hôtel certifié SHA Extra Plus qui doit être réservé et payé à l’avance. Tout comme 2 tests PCR, un à l’arrivée et un effectué le 6 ou 7ème jour. Cela fait partie des prérequis pour obtenir son Thailand Pass. La réservation d’hôtel doit aussi comprendre un transfert privé entre votre aéroport d’arrivée et l’hôtel SHA Extra Plus que vous avez réservé. Il vous est interdit de prendre transports en commun ou taxi tant que vous n’avez pas été déclaré négatif au COVID. Il est demandé aux touristes de ne pas séjourner dans plus de 2 hôtels différents pendant vos 7 jours de sandbox à l’exception de la Samui Sandbox pour laquelle vous êtes autorisés à dormir dans 3 hôtels différents car la 1ère nuit est obligatoirement à Koh Samui.

La vaccination contre le COVID-19

La vaccination complète avec la dernière dose reçue au moins 14 jours avant la date de départ en Thaïlande est requise pour tous les voyageurs âgés de 18 ans et plus. En dessous, les enfants, accompagnés de parents ou tuteurs vaccinés ne sont pas obligés d’être vaccinés. A noter que pour la Thaïlande un schéma vaccinal à 2 doses (ou 1 dose unique si vaccin JANSSEN) est, pour l’instant du moins, considéré comme complet.

La Thaïlande reconnaît aussi pleinement la vaccination mixte. Cependant, votre deuxième dose doit être administrée en fonction du délai recommandé pour chaque type de vaccin, comme suit et minimum 14 jours avant votre date de départ, mais si vous avez un doute, soumettez vos documents et voyez ce qu’on vous dit.

Quelqu’un qui a attrapé le COVID-19 et guéri et qui n’a fait qu’une injection quelque soit la durée entre sa guérison et sa dose de vaccin (NOUVEAU) est maintenant considéré par les autorités sanitaires thaïlandaises comme complètement vacciné et peut donc venir avec les mêmes droits que les personnes vaccinées 2 doses (ou une dose si Janssen). Il faut, dans ce cas fournir la preuve de convalescence au COVID-19 et de vaccination dans les 3 mois suivants.

Documents nécessaires

Tous les voyageurs éligibles doivent avoir les documents suivants pour entrer en Thaïlande :

  • Un Thailand Pass (voir mon article pour en faire la demande)
  • Un résultat de laboratoire en anglais d’un test PCR effectué moins de 72 heures avant le départ indiquant que COVID-19 n’a pas été pas détecté. Les voyageurs de moins de 6 ans, voyageant avec des parents avec un résultat de test PCR négatif dans les 72 heures avant le voyage, ne sont pas tenus d’avoir ce résultat de test.
    Les personnes guéries du COVID19 depuis plus de 14 jours et moins de 90 jours peuvent venir si testées positives à condition d’avoir un certificat de rétablissement (voir si la compagnie aérienne accepte aussi ce cas). Si le test à l’arrivée est positif, un médecin décidera si c’est lié à la 1ère infection ou si isolement requis.
  • Une police d’assurance avec une couverture d’au moins 50.000 USD qui couvre la durée de votre séjour en Thaïlande. Les Thaïlandais et les expatriés étrangers bénéficiant de la couverture sanitaire nationale de la Thaïlande sont exemptés de cette exigence.
  • Une ou plusieurs réservations couvrant 7 nuits en hôtel certifié SHA Extra Plus dans la zone de Sandbox choisie
  • Un paiement confirmé pour 2 tests RT-PCR à subir une fois sur place

Il y a actuellement 4 sanboxes possibles (voir plus bas) et les voyageurs peuvent se déplacer à l’intérieur de ces 4 sandboxes lors des 7 premiers jours de leur séjour..

En plus des sandboxes actuellement disponibles, à savoir la Phuket Sandbox, la Samui Sandbox, la Krabi Sandbox et la Phang Nga Sandbox, se rajouteront également le 1er février:

  • La Koh Chang Sandbox pour séjourner sur l’île de Koh Chang
  • La Chonburi Sandbox qui donnera accès à Pattaya, Si Racha, Koh Sichang, Satthahip ou Banlamung

Pour ces 2 nouvelles sandboxes, il faudra choisir un atterrissage à l’aéroport à Bangkok Suvarnabhumi, à charge pour l’hôtel SHA Extra Plus réservé d’arranger votre transfert vers chez lui et prélèvement du test PCR une fois arrivé.

La Phuket Sandbox

C’est la première “sandbox” qui a ouvert et la seule qui n’a jamais été suspendue. Les touristes, une fois testés négatifs peuvent circuler sur toute l’île, mais uniquement sur l’île, pendant 7 jours. C’est la plus grande du pays donc ça laisse pas mal de possibilités. D’autant plus que des excursions à la journée sont possibles aux îles Similan, à Koh Surin, dans la baie de Phang Nga entre autres.

Il est impératif d’atterrir directement à l’international à l’aéroport de Phuket. Un escale à l’étranger est possible mais il est interdit par exemple d’atterrir à Bangkok et de prendre ensuite un vol intérieur pour Phuket.

Pour Phuket, les tests PCR obligatoires sont à réserver via le site dédié : www.thailandpsas.com. Le 1er prélèvement aura lieu directement à l’aéroport, le second dans le centre que vous aurez choisi dans la liste des centres disponibles. Dernier prix constaté: 2.100 THB par test.

La Samui Sandbox

Parfois appelée Surat Thani Sandbox par les autorités, elle ne s’étend pas à toute la province de Surat Thani mais est réduite aux îles de Koh Samui, Koh Phangan et Koh Tao, c’est pour ça que le nom de Samui Sandbox me paraît plus judicieux.

La 1ère nuit en attendant le retour du test de dépistage du COVID à l’arrivée doit obligatoirement être effectuée à Koh Samui et après, pendant les 6 jours de sandbox restants, les touristes peuvent aller librement sur les 3 îles et donc prendre un hôtel, toujours SHA Extra Plus, sur n’importe laquelle des 3 îles.

Pour la Samui Sandbox, et pour elle uniquement, il est possible pour son vol d’arrivée de transiter par Bangkok MAIS il faut que vous fassiez une réservation du trajet complet jusqu’à Samui. Il n’est pas possible de réserver séparément un vol pour Bangkok puis un vol pour Koh Samui. Il y a des vols spéciaux sandbox affrétés pour transporter les voyageurs arrivant de l’étranger et ils ne sont pas réservables à part. Il s’agit des vols Bangkok Airways PG5125, PG5151 et PG5171. Il faut un “package” complet jusqu’à Samui réservé via les compagnies aériennes qui desservent la Thaïlande. Sinon, il y a des vols internationaux comme ceux de Singaprore Airlines qui atterrissent directement à Koh Samui mais ils sont peu nombreux.

Pour la Samui Sandbox, il n’a pas de site pour réserver les tests PCR obligatoires sur place. II faut passer par l’hôtel SHA Extra Plus que vous aurez choisi pour la 1ère nuit pour les réserver. Dernier prix observé: 2.200 THB par test. Le prélèvement pour le test à l’arrivée est effectué à l’aéroport, le second dans un des centres au choix: Koh Samui Hospital, Koh Phangan Hospital ou Koh Tao Hospital.

La Krabi Sandbox

Cette sandbox donne la possibilité, une fois testé négatif, de circuler dans toute la province de Krabi, mais pas au-delà, pendant 7 jours.

La première nuit peut être effectuée indifféremment dans n’importe quel hôtel de la province qui a la certification SHA Extra Plus. Il y en a à Ao Nang, Koh Lanta, Koh Phi Phi…

Pour la Krabi Sandbox, il faut soit:

  • atterrir par un vol international à Krabi. Mais il n’y a, à ma connaissance, actuellement aucune compagnie qui propose des vols pour Krabi sans escale à Bangkok. Même Qatar Airways pionnière sur cette destination n’en a pas avant le 31 mars sur son site. Donc ce n’est pour l’instant pas une option. A Krabi, le test à l’arrivée sera fait dans un centre hors de l’aéroport avant d’ensuite être transféré à l’hôtel SHA Extra Plus

    regles krabi sandbox via krabi airport
  • atterrir par un vol international à Phuket. A charge pour l’hôtel SHA Extra Plus que vous aurez choisi dans la province de Krabi de vous fournir une solution de transfert vers chez eux depuis l’aéroport de Phuket. Selon la distance et si c’est une île ou Railay, ça peut être assez cher. Dans le cas d’un atterrissage à Phuket, les tests PCR obligatoires sont à réserver aussi sur le site www.thailandpsas.com. Dernier prix constaté: 2.100 THB par test. Le 2nd probablement via l’hôtel.

    regles krabi sandbox via phuket

La Phang Nga Sandbox

Cette sandbox s’étend à toute la province de Phang Nga mais dans les faits, vous ne trouverez d’hôtel SHA Extra Plus qu’à Khao Lak ou sur les îles de Koh Yao Noi et Koh Yao Yai.

Pour cette sandbox, il faut atterrir à l’international à Phuket. Le transit via Bangkok n’est pas autorisé. A charge pour l’hôtel de vous proposez une solution complète de transfert vers chez lui depuis l’aéroport de Phuket. Ca doit faire partie du package qu’il propose.

Les tests PCR obligatoires, le 1er fait à l’aéroport et le second dans un centre sont à réserver aussi sur le site www.thailandpsas.com. Dernier prix constaté: 2.100 THB par test. Le 2nd probablement via l’hôtel.


Protocole à l’arrivée en Thaïlande

Les voyageurs doivent remplir le formulaire d’immigration TM6 (remis dans l’avion).
À leur arrivée dans le terminal de l’aéroport, les voyageurs doivent remplir et signer le formulaire de quarantaine avant de se rendre au point de contrôle sanitaire. Les enfants de moins de 12 ans peuvent utiliser le même formulaire que leurs parents/tuteurs. Bientôt, cette étape sera effectuée dans l’avion.

A la descente de l’avion, les voyageurs doivent présenter les documents requis, y compris le Thailand Pass, les réservations des tests PCR à effectuer sur place et les résultats des tests PCR de moins de 72h avant le départ aux agents de contrôle des maladies transmissibles pour effectuer les contrôles. À condition que tous les documents soient en règle, les agents apposeront ensuite le formulaire de quarantaine avec le sceau officiel du Département thaïlandais de contrôle des maladies. Les voyageurs recevront une copie du formulaire de quarantaine, ainsi qu’un code QR marquant l’exigence de passer les 2 tests RT-PCR obligatoires.

Les voyageurs pourront alors procéder à l’immigration. En plus de passer par les procédures d’immigration classiques, ils voyageurs doivent également présenter leur copie du formulaire de quarantaine apposé et le passeport à l’agent d’immigration pour effectuer les contrôles. Sous réserve que tout soit en ordre, les voyageurs seront alors autorisés à rejoindre le véhicule de transfert envoyé par l’hôtel qu’ils ont réservé. Si arrivée à Phuket, le prélèvement du test PCR à l’arrivée aura lieu à l’aéroport avant el transfert vers l’hôtel.

A leur arrivée à l’hôtel, les voyageurs doivent présenter leur copie du formulaire de quarantaine apposé au personnel de l’hôtel. Les informations des voyageurs seront alors enregistrées dans le système COSTE. Ensuite, hormis arrivée à l’aéroport de Phuket, les voyageurs subiront le premier test PCR. Ils devront attendre les résultats enfermé dans leur chambre.

En cas de test positif au COVID-19, les voyageurs seront référés à un établissement de santé pour un traitement médical approprié, dont les dépenses doivent être couvertes par l’assurance requise, ou par la couverture sanitaire nationale pour les Thaïlandais et les expatriés étrangers éligibles ou si pas pris en charge par l’assurance par le voyageur.

Les jours 5-6, les voyageurs doivent se rendre à leur rendez-vous dans les hôpitaux/centres de laboratoire désignés par le gouvernement pour subir leur deuxième test RT-PCR (doit être prépayé par les voyageurs avant de demander le Thailand Pass). Ils doivent donner leur copie du formulaire de quarantaine apposé et numéro de test RT-PCR prépayé aux hôpitaux ou centres de laboratoire.

Tous les voyageurs doivent télécharger et installer l’application MorChana, et l’activer à tout moment pour les mesures de précaution COVID-19 et pour enregistrer le résultat du test aux jours 5-6 dans l’application. Après avoir reçu un résultat de test négatif, le jour 8 au matin, les voyageurs peuvent obtenir un « formulaire de décharge » et continuer leur voyage dans toute la Thaïlande sans autre restriction.

Programme “Test&Go”: pas de quarantaine ni sandbox

Les demandes pour ce programme sont temporairement suspendues jusqu’au 1er février 2022, date à laquelle on pourra à nouveau postuler mais avec quelques conditions à remplir en plus.

Les voyageurs complètement vaccinés depuis au moins 14 jours en provenance de n’importe quel pays du monde qui choisiront ce programme pour entrer en Thaïlande devront uniquement se soumettre à un test PCR à l’arrivée avant de pouvoir être libre de se déplacer PARTOUT EN THAÏLANDE une fois les résultats revenus négatifs puis de se soumettre à un 2ème test le 5ème jour. Ils ont appelé ça le “Test & go”.

Cela concerne une arrivée en Thaïlande par avion ou par voie maritime.

Quelles obligations pour les voyageurs de ces pays ?

Les conditions pour être considéré complètement vacciné et obligations de tests PCR négatifs au COVID-19 de moins de 72 heures avant el départ sont les mêmes que celles exposées plus haut pour les sandboxes.

Avant le départ, il faudra:

  • Un résultat de laboratoire en anglais d’un test PCR effectué moins de 72 heures avant le départ indiquant que COVID-19 n’a pas été pas détecté. Les voyageurs de moins de 6 ans, voyageant avec des parents avec un résultat de test PCR négatif dans les 72 heures avant le voyage, ne sont pas tenus d’avoir ce résultat de test.
  • souscrire à une assurance vous couvrant pour le COVID-19 jusqu’à au moins 50.000 USD (vérifiez avant si celle de votre carte bancaire ou assurance habitation ne remplit pas les critères MAIS attention rares sont les assurances qui couvrent les frais d’un cas d’un test positif ou contact asymptomatique mis en quarantaine en hôtel et pas hôpital comme c’est, en général, la règle en Thaïlande, lire mon article sur quelle assurance COVID choisir pour un voyage en Thaïlande) et avoir une attestation le prouvant. Il a circulé une information fausse, l’assureur peut être thaï mais ce n’est pas une obligation. Toute assurance qui couvre ces critères est acceptée.

    Les expatriés vivant et travaillant en Thaïlande avec un visa ou un permis de séjour valide sont tenus de fournir une preuve de couverture d’assurance en Thaïlande ou une carte de sécurité sociale valide ou une lettre certifiée de leur employeur sinon ils doivent également produire cette attestation d’assurance. Les ressortissants thaïlandais ne sont tenus de fournir aucune preuve de couverture d’assurance car ils sont couverts par le programme de santé universel de la Thaïlande.

  • réserver vos vols aller/retour.
  • réserver votre première nuit en Thaïlande dans un hôtel SHA EXTRA Plus (attention, un SHA+ n’est plus bon, il faut un SHA Extra Plus qu’on trouve parfois aussi avec le logo SHA plus+) ou AQ dans lequel vous devrez attendre les résultats du tests PCR effectué à l’arrivée enfermé dans votre chambre. La réservation doit également comprendre un transfert “sanitaire” vers l’hôtel depuis l’aéroport envoyé par l’hôtel SHA Extra Plus, mention du pré-paiement des tests PCR à l’arrivée ainsi que du transfert entre aéroport et hôtel. Pour un atterrissage à Phuket, les tests peuvent être réservés en séparément en ligne via ce site.
    La liste des hôtels SHA Extra Plus officielle est consultable ici: https://web.thailandsha.com/shaextraplus
    Vous pouvez les contacter en direct et leur demander alors un package “Test&Go” d’1 nuit ou réserver un package complet qui va bien via cette page d’Agoda.com
    A noter que pour la plupart des hôtels, si votre vol atterrit après 18h, ce ne sera peut-être pas une mais 2 nuits en hôtel SHA Extra + qu’il faut réserver car délais pour les résultats du test les feront probablement arriver après l’heure de checkout du lendemain de votre arrivée (renseignez-vous auprès de l’hôtel choisi car le délai de traitement du test dépend de l’hôpital partenaire de l’hôtel mais je vous recommande, dans la mesure de possible de choisir un vol qui atterrit le matin en Thaïlande si vous comptez enchaîner sur un vol intérieur dés le lendemain).
  • réserver la nuit du jour 5 de votre séjour dans un hôtel SHA EXTRA Plus ou ASQ dans lequel vous devrez attendre les résultats du second test PCR auquel vous devez vous soumettre le 5ème jour enfermé dans votre chambre. La réservation doit également comprendre mention du pré-paiement du test PCR.
    A noter que les tests à l’arrivée et du jour 5 peuvent être effectué dans le même hôtel SHA Extra Plus mais qu’il est autorisé de changer d’hôtel. De même dans l’intervalle, pas d’obligation de séjourner en hôtel SHA EXTRA PLUS ou AQ, seules les première et cinquième nuits doivent être dans des hôtels avec ces labels.
    Cette obligation de dormir dans un hôtel SHA Extra Plus le jour 5 s’applique à tout le monde même ceux qui ont une résidence en Thaïlande.
  • avoir obtenu un Thailand Pass (voir mon article sur comment demander son Thailand pass). Le site officiel et unique site pour en faire la demande est tp.consular.go.th.

A l’arrivée, on vérifiera votre passeport (avec visa éventuel), votre Thailand Pass, votre test COVID négatif de moins de 72h avant le départ et le formulaire TM.6 distribué par la compagnie aérienne avant d’atterrir. Vous devrez en théorie aussi télécharger l’application de traçage MorChana et y renseigner votre profil. Même si ça semble moins strict sur ce point ces derniers temps, faîtes-la. La réception de votre premier hôtel peut vous aider.

A noter que si vous voulez atterrir à Bangkok et ensuite prendre un vol intérieur en Thaïlande pour une autre ville du pays, vous ne pourrez pas enchainer directement le même jour et devrez passer quand même une nuit en hôtel SHA Extra+ à Bangkok.

Il est possible que vous arriviez le matin, vos résultats puissent être connus dans la journée et que vous puissiez donc quitter l’hôtel sans y passer la nuit mais la réservation d’une nuit est obligatoire donc autant prévoir d’y dormir car on n’est jamais sûr des délais de traitement des tests.

Si vous prenez un vol domestique le lendemain donc, choisissez bien son horaire en fonction de votre heure d’atterrissage en Thaïlande le 1er jour:

  • si vous atterrissez en Thaïlande avant 15h, prenez votre vol le lendemain à l’heure qui vous convient, les résultats du test PCR devraient arriver dans la soirée du 1er jour
  • si vous atterrissez en Thaïlande avant 18h, prenez votre vol le lendemain pas avant 15h.
  • si vous atterrissez en Thaïlande après 18h, prenez éventuellement votre vol en soirée mais plutôt le surlendemain car de toute façon, vous aurez probablement du payer 2 nuits d’hôtels SHA+.

Evidemment, dans les faits, les résultats des tests peuvent revenir plus vite mais je vous donne là des indications pour être sûr de ne pas booker un vol décollant trop tôt.

La seule exception à l’obligation de passer la 1ère nuit à Bangkok est si votre destination suivante est Koh Samui. Dans ce cas, une escale à Bangkok avec enchainement direct sur les vols dédiés (PG5125, PG5151 et PG5171 et uniquement ceux-là selon les indications de l’ambassade de Thaïlande) est autorisée.

A partir du 1er février, Bangkok Airways proposera aussi, sur le même principe, deux vols quotidiens Bangkok – Phuket dédiés aux touristes internationaux arrivants de l’étranger. Le vol PG5275 qui décollera de l’aéroport Suvarnabhumi à 12h00 et le vol PG5279 qui partira à 17h10 (durée du vol: 2h05). Il sera alors donc possible d’être en transit à Bangkok pour Phuket mais là aussi, trajet complet à avoir sur une seule réservation.

Il est également possible de passer la première nuit dans un hôtel SHA Extra plus situé jusqu’à 5 heures de route de son aéroport d’arrivée mais toujours via un transfert dédié envoyé par l’hôtel SHA Extra plus réservé. A voir si c’est intéressant pour vous.

Quarantaine stricte pour les voyageurs non-vaccinés

Les voyageurs non-vaccinés ou pas entièrement vaccinés, ou ne remplissant pas les conditions pour être reconnus comme entièrement vaccinés par la Thaïlande, eux, n’auront pas d’autre choix que de réserver dans un hôtel de quarantaine stricte AQ ou ASQ pour 7 nuits si vaccinés et 10 si non-vaccinés ou schéma vaccinal incomplet.

Là, aussi, un Thailand Pass est nécessaire et pour l’obtenir mêmes conditions d’assurance et preuve de réservations du nombres de nuits requis en hôtel AQ ou ASQ (SHA extra plus ne convient pas pour ce cas de figure) et des tests PCR à l’arrivée et en cours de quarantaine.

A noter que des voyageurs vaccinés peuvent aussi postuler pour le programme de quarantaine stricte si ça les rassure ou arrange.

Voyager avec un(e) thaïlandais(e)

A noter que si vous voyager avec un ou une Thaïlandaise, les conditions pour lui ou elle seront un peu différentes. Il/elle sera notamment exempté(e) de l’obligation d’avoir une assurance COVID.

Lui faire lire cette page pour les conditions qui le/la concerne: www.thaiembassy.fr/thairepatriation/

Tout ça change régulièrement. je suis les annonces et modifications de près et mettrai cet article à jour.