Quelle assurance voyage COVID pour partir en Thaïlande ?

Quelle assurance voyage COVID pour partir en Thaïlande ?

Share This:

Le plus gros risque actuellement pour qu’un voyage en Thaïlande tourne mal est celui d’être testé positif au COVID-19 ou cas contact une fois sur place et d’être mis en quarantaine. Et comme je vous l’avais indiqué dans mon article sur les risques que fait peser Omicron sur un séjour en Thaïlande, ce risque a considérablement augmenté avec ce nouveau variant du coronavirus. Il est donc plus important que jamais d’avoir une assurance qui vous couvre dans tous les cas de figure et dans les faits, elles sont assez peu nombreuses.

Les diffrents cas possibles une fois en Thaïlande

Je ne parlerai pas dans cet article du cas où le test PCR à faire moins de 72 heures (ou 48 heures si on embarque sur certaines compagnies aériennes comme Singapore Airlines ou Gulf Air) se révèle positif. Cela vous obligera à annuler votre voyage mais là si vous n’êtes pas dans le cadre des conditions d’annulation sans frais de toutes vos réservations, ce sera l’assurance annulation liée à la carte bleue avec laquelle vous les avez faites ou l’éventuelle assurance annulation voyage que vous aurez pris en plus qui entrera en jeu. Ici, je parle des cas de figure qui peuvent se présenter une fois arrivé en Thaïlande.

Si vous êtes testé positif au COVID-19 lors de votre voyage en Thaïlande, vous serez placé en quarantaine stricte pour 10 jours minimum même si asymptomatique.

Si vous êtes cas contact de quelqu’un qui a été testé positif. Si vous testez à votre tour positif, vous rentrez dans le cas de figure exposé au paragraphe précédent. Si vous êtes testé négatif, vous serez également placé en quarantaine stricte mais de 14 jours cette fois. C’est plus long car comme vous n’êtes pas testé encore positif, soit vous n’avez pas le virus, soit vous l’avez mais il est dans sa période d’incubation et pas détecté. Et évidemment, si avant la fin de ces 14 jours, vous testez positif, vous retournez au cas plus haut et repartez pour 10 jours de quarantaine.

Voilà qui résume grosso mode les situations qui peuvent se présenter. Vous aurez plus de détails dans la Foire aux questions de l’Ambassade de France à Bangkok (attention par contre, elle s’adresse autant aux expatriés français installés en Thaïlande qu’aux touristes de passage): https://th.ambafrance.org/Covid-19-FAQ-pour-les-personnes-testees-positives-en-Thailande

Positif au COVID en Thaïlande et assurances

Les conditions du contrat d’assurance santé voyage exigé par la Thaïlande pour venir dans le pays aujourd’hui sont:

  • qu’il ait un plafond de couverture de 50.000 USD minimum (soit 43.600€)
  • qu’il couvre la totalité de la durée de votre séjour

Mais c’est très insuffisant car ce qui compte ce sont les situations qu’il couvre et la majorité des polices d’assurances, même spéciales COVID, ne s’appliquent que sur très peu des cas de figure possibles.

En général, les assurances entrent en action si vous êtes hospitalisé (et donc pas asymptomatiques ou avec des symptômes légers qui ne nécessitent pas une hospitalisation), ou mis en quarantaine MAIS que si cette quarantaine vous empêche de monter dans votre avion de retour à la date prévue et dans ce cas, on vous rembourse sur la base d’un forfait journalier les jours passés en Thaïlande en “dépassement de séjour”.

Vous trouverez par contre très peu d’offres d’assurance qui couvrent la quarantaine en hôtel (sauf le cas de dépassement de séjour évoqué plus haut). Or, c’est l’immense majorité des cas !

En effet, si vous êtes testé positif et si asymptomatique ou symptômes légers, comme c’est en général le cas, la quarantaine, si vous êtes touristes et n’avez donc aucun logement en Thaïlande se fera dans un hôtel de quarantaine avec interdiction de quitter la chambre, repas dans la chambre ect… Tout ceci à vos frais et la facture peut être assez conséquente (autour de 1.400 € jusqu’à bien plus cher en fonction du standing de l’hôtel que bien souvent vous ne pouvez pas choisir).

Pareil si cas contact, vous ne serez évidemment pas hospitalisé et donc la quarantaine se passera aussi en hôtel si vous êtes un touriste.

Alors quelle assurance voyage COVID prendre pour la Thaïlande ?

Je n’ai évidemment pas pu étudier tous les contrats proposés sur le marché mais j’ai contacté quelques assurances et eu quelques retours des membres du groupe Facebook “Thaïlande: questions / réponses” sur lequel j’interviens beaucoup et aussi par messages privés.

Si vous en avez trouvé un contrat qui couvre bien tous les cas de figure que j’ai évoqués, très bien. Soyez bien attentifs au fait que ce ne soit pas que le dépassement de séjour qui soit pris en charge ou la quarantaine mais en hôpital seulement et pas celle en hôtel.

Il semblerait que l’assurance proposée par la compagnie Etihad Airlines couvre bien tous les cas qui peuvent se présenter mais je vous invite à vérifier dans le détail si vous partez avec eux. Emirates, je suis moins sûr, je n’ai vu que des bribes de leur contrat.

De mon côté, j’ai contacté la seule assurance dont les remontées que j’ai eues m’ont fait penser qu’elle prenait en compte tout ce qu’il faut. Il s’agit en fait d’un courtier en assurance, Assur Travel qui propose un contrat dont je vous mets ci-dessous, mot pour mot ce qu’ils m’en ont dit par mail et dont le plus important est résumé dans cette image.


“En Thaïlande, chaque ville peut avoir des directives différentes. Je vous confirme que les frais de quarantaine imposés en structure hospitalière sont couverts au titre de la garantie frais médicaux, que l’assuré présente des symptômes ou non.

Dans la mesure du possible l’assuré doit contacter le plateau assistance qui par le biais de son agent local pourra vérifier si la quarantaine, pour les cas asymptomatiques, peut se faire dans un hôtel ou un logement particulier. »

Toujours dans un souci d’exactitude, nous avons ensuite insisté concernant les « hospitels » :

« Je confirme que nos contrats fonctionnent en cas d’isolement en hospitel suite à un test COVID positif, y compris pour une personne asymptomatique.

Le degré de prise en charge dépendra alors de la nature de l’établissement qui facture la prestation d’hébergement :

  • En cas de facturation par l’hôpital, la garantie frais médicaux s’appliquera (note Assur Travel : soit le plafond de 500 000€ pour le contrat Voyage Touristique et 200 000€ pour le contrat Globetrotter). Nous demanderons alors un compte rendu médical.
  • En cas de facturation par l’hôtel, la garantie frais hôteliers en cas de mise en quarantaine s’appliquera dans la limite du plafond contractuel (note Assur Travel : soit 80€/nuitée/personne pendant 14 jours). La copie du test sera demandée. »

Concernant maintenant votre question pour la mise en quarantaine en cours de séjour (et pas uniquement en prolongation de séjour) il s’avère que c’est bien ce qui est appliqué dans les faits et validé par l’assureur.

Il s’avère que le contrat Globetrotter a été un des premiers à bénéficier des garanties spécifiques au Covid (juillet 2020). Depuis, le wording de la garantie n’a pas été revu pour refléter ce qui est réellement pratiqué par l’assureur (la nouvelle édition qui sortira en avril verra la version mise à jour).”


PS: je précise que je ne suis pas payé ni ne touche la moindre commission si vous passez par le courtier Assur Travel. Juste, c’est devenu un point crucial pour qu’un test positif en Thaïlande ne déclenche pas des soucis financiers en plus du désagrément de subir une quarantaine donc j’ai essayé de trouver une offre qui soit complète. C’est à titre informatif que je vous l’indique, il y a probablement d’autres offres, peut-être avec un meilleur forfait journalier (avec 80€, il est très probable selon le standing de l’hôtel de quarantaine qu’il vous reste quand même un peu à payer de votre poche, l’assurance d’Etihad, elle couvre 100€ par jour dans ce cas de figure, c’est à ma connaissance le montant le plus haut proposé ). Précisez bien dans vos échanges avec eux que vous voulez être couvert pour une quarantaine en hôtel si asymptomatique ou cas contact.