Aucun assouplissement des conditions d’entrée en Thaïlande annoncé aujourd’hui

Aucun assouplissement des conditions d’entrée en Thaïlande annoncé aujourd’hui

Share This:

La grosse big réunion du CCSA (Comité de Gestion de la Situation de COVID) de ce matin a accouché d’une souris. Malgré les rumeurs, pas d’annonce d’assouplissement des règles d’entrée en Thaïlande via le programme “Test&Go” ni laSandbox. Juste mention de la suppression possible du test PCR à faire moins de 72 heures avant le départ qui est “à l’étude” (donc pas décidée) et sera annoncée ou aps dans les prochains jours. Et de toute façon, je crois que ça ne motiverait pas tellement plus les gens à venir. Ce sont test PCR à l’arrivée et nuit imposée en hôtel SHA Extra Plus que les gens veulent voir supprimés avant tout.

Les règles du Test&go et de la Sandbox restent inchangées

Avec les pays voisins et concurrents directs pour le tourisme dans la région comme le Cambodge, le Vietnam ou Bali en Indonésie qui ont sensiblement assoupli leurs conditions d’entrée, certains semblaient penser que la grosse réunion mensuelle du comité présidée par le Premier Ministre thaïlandais, qui a eu lieu ce matin, déboucheraient sur des annonces d’assouplissements aussi sur les règles pour venir en Thaïlande.

La conférence de presse qui s’en est suivie vient de s’achever et il n’en a rien été. Pour l’instant, les règles des deux programmes phares pour voyager en Thaïlande actuellement (si on est vacciné) restent donc les mêmes et pas de modifications prochaines annoncées.

Enfin, si une mesure qui est simplement “en train d’être considérée: supprimer le test PCR obligatoire à faire moins de 72 heures avant le départ pour la Thaïlande. Déjà, on ne sait pas si au final, cela sera vraiment décidé et surtout, soyons francs, ça ne changera pas grand chose. Ce qui ne veulent pas venir en Thaïlande avec les conditions actuelles, ce sont le test à PCR l’arrivée et la nuit d’hôtel imposée en hôtel labelisé SHA Extra Plus qu’ils attendent de voir supprimés pour éventuellement franchir le pas. Supprimer le test avant le départ ne déclenchera pas plus de venues au pays du Sourire, ou alors vraiment à la marge. Sachant que la peur de tester positif à l’arrivée et d’être mis 10 jours en quarantaine fera que même si le test est supprimé, les gens se testeront très probablement quand même, au moins avec un autotest, avant de partir. Et reste aussi, la question de savoir si les compagnies aériennes, au moins pour certaines, ne continueront pas de l’exiger pour embarquer. Je vous tiendrai quand même informés de la suite de cette mesure actuellement “à l’étude”.

Quarantaine stricte réduite à 5 jours

La seule mesure concrète et tranchée annoncée aujourd’hui, c’est le passage de la durée de la quarantaine stricte, qui concernent normalement les voyageurs non-vaccinés, de 7 à 5 jours à partir du 1er avril.

Comme je vous l’avais dit à plusieurs reprises sur Twitter ou ici, les autorités craignent un embrasement des contaminations au COVID-19 lors des réunions de famille pour Songkran, mi-avril, et il est peut probable de voir un assouplissement significatif entrer en vigueur avant que cette échéance soit passée.

La réunion de ce matin a aussi été l’occasion de reconfirmer le calendrier pour passer le COVID en maladie endémique en Thaïlande que je vous exposais dans cet article avec une précision en plus, l’objectif de 60% de la population ayant reçu sa “boster dose” (3ème dose) d’ici le 1er juillet.