Blog Thailandee!com

Partager cette page :

Phuket Sandbox: tout ce qu’il faut savoir sur la réouverture de Phuket aux touristes vaccinés

Share This:

La réouverture de Phuket aux touristes vaccinés sans quarantaine enfermés dans une chambre d’hôtel a démarré depuis la 1er juillet. Via cette « Phuket Sandbox » de son petit nom de code, des touristes vaccinés peuvent venir sur la plus grande île du Pays du Sourire (masqué en ce moment), y circuler librement plusieurs jours avant de pouvoir visiter le reste de la Thaïlande librement (en fonction des restrictions COVID des autorités). Voici tous les détails sur les personnes éligibles, règles de ce programme, démarches et quelques cas pratiques qu’il vaut mieux connaitre.

Article mis à jour le 17 août 2021

les régles de la phuket sandbox

Qui peut venir à Phuket sans quarantaine ?

Il y a deux types de règles, celles qui s’imposent aux personnes déjà en Thaïlande et qui voudraient venir à Phuket et celles pour les voyageurs en provenance de l’étranger Dans cet article, je me concentre sur les touristes venant de l’étranger.

Les pays autorisés

Cette réouverture de Phuket ne s’adresse pas à tous les touristes vaccinés du monde mais à ceux en provenance de certains pays classifiés comme a faible ou moyen risque de Covid-19 par les autorités sanitaires thaïlandaises et quelques pays en plus sélectionnés par l’Autorité Touristique de Thaïlande (TAT). La France, la Belgique, le Canada, Monaco et la Suisse en font partie.

Concernant la France, je rappelle que les règles ont changé le 9 juin et qu’il n’y a plus besoin de motif impérieux si on est vacciné pour partir en Thaïlande classée orange par les autorités françaises (voir site gouvernemental). A noter qu’il faudra être dans un de ces pays depuis au moins 21 jours pour postuler à la « Phuket Sandbox ».

Liste complète des pays autorisés pour la Phuket Sandbox ICI.

Comme je le disais sur Facebook, si la France a d’abord été classée dans les pays à risque par les autorités sanitaires thaïlandaises, elle fait bien partie des pays autorisés car sélectionnée par la TAT. Donc si vous êtes vaccinés et venez de France, vous avez le droit de postuler pour participer au programme de réouverture de Phuket ! Enfin, il y a quelques cas particuliers concernant la vaccination.

Quelles vaccinations ?

Le plan s’adresse aux touristes complètement vaccinés depuis au moins 14 jours, c’est à dire ayant reçu le nombre de doses préconisé par le fabricant, soit 2 doses sauf pour la vaccin Janssen (1 dose), d’un des vaccins reconnus par la Thaïlande ou l’OMS.

Cela veut dire, qu’au moins au début mais cela pourrait évoluer, ceux qui ont eu le COVID-19 et ont guéri et n’ont donc reçu qu’une dose ne sont pas éligibles. Par contre depuis tout récemment, l’ambassade, au moins de Paris mais je pense que c’est pour toutes les demandes d’où qu’elles viennent, accepte les 2 doses de vaccins différents.

Ce seront donc les attestations de chaque injection qui seront à télécharger sur le site lors de votre demande en ligne (voir plus bas).

A noter que les enfants de moins de 18 ans non-vaccinés accompagnés de parents vaccinés pourront aussi venir à Phuket.

Que pourront exactement faire les touristes à Phuket ?

Tous les visiteurs étrangers qui remplissent les conditions de vaccination et de pays de départ pourront venir à Phuket par un vol international direct (pas d’escale à Bangkok) dans le cadre de ce programme et ne pas subir de quarantaine enfermés dans une chambre d’hôtel.

Après un premier test PCR négatif à l’arrivée, ils pourront circuler librement sur toute l’île qu’ils ne seront autorisés à quitter qu’au bout de 14 nuits sur place (ou 7 nuits pour 7 nuits de plus sur une des destinations désignées voir plus bas) si leur dernier test PCR est négatif au COVID-19.

Passé 14 nuits, ils pourront voyager dans le reste de la Thaïlande sans contrainte autres que celles imposées pour des raisons sanitaires à l’ensemble des déplacements en Thaïlande (si leur 3ème test est négatif).

Il est possible de réserver plusieurs hôtels à Phuket mais il faut rester au moins 7 nuits dans le premier et il faut avoir réservé et payé les 14 premières nuits à Phuket ‘ou 7 à Phuket et 7 dans une des destinations autorisées pour les 7 nuits suivantes) et en fournir la preuve (voir plus bas sur les documents pour la demande de COE). Mais pas dans n’importe quel hôtel.

En effet, les 7 premières nuits devront obligatoirement être passées dans un hôtel de Phuket qui a reçu le label SHA+ (voir hôtels SHA+ à Phuket ici ou sur le site officiel) qui assure de son suivi rigoureux des consignes sanitaires et d’une vaccination de son personnel à au moins 70%. C’est une des conditions pour obtenir le droit de venir (voir plus bas dans le paragraphe concernant les démarches à suivre avant de pouvoir venir). Pour les 7 nuits suivantes si à Phuket ou Koh Samui, ce devra aussi être un hôtel SHA+ pour les autres destinations autorisées, ce n’est pour l’instant pas précisé et pas clair.

De même, les 15 premiers jours, pour les excursions, il est recommandé mais pas obligatoire de choisir des prestataires ayant reçu le même label. Hôtels, restaurants, agences, transports ayant reçu le label sont listés sur ce site.

Comment postuler à la « Phuket Sandbox » ?

Comme pour toute venue en Thaïlande depuis l’étranger pour des ressortissants étrangers, avant de venir en Thaïlande, il faudra obtenir un certificat d’entrée (COE) auprès de l’ambassade de Thaïlande. La procédure se fait en ligne sur le site: https://coethailand.mfa.go.th/ (pas de français uniquement en Anglais). Il est inutile de lancer la procédure plus de 15 jours avant votre date de départ, le site l’a refusera.

Au moment de remplir le premier formulaire, il faut répondre ‘Yes’ à la question ‘How do you want to enter Thailand ?’; il faut choisir Enter Sandbox programme puis sélectionner ‘Phuket’

Les documents ci-dessous à avoir en version numérisée seront demandés à télécharger en 2 étapes qui si j’ai bien compris prend chacune 3 jours ouvrés pour être validée donc prenez bien ce délai en compte pour organiser votre séjour:

  • copie du passeport
  • une attestation d’assurance couvrant le COVID-19 à hauteur d’au moins 100.000 USD couvrant au moins 90 jours
  • une preuve de vaccination complète depuis au moins 14 jours, c’est à dire une attestation pour chaque injection. Ce n’est pas nécessaire pour les moins de 18 ans accompagnés de leurs parents vaccinés. Si vous n’en avez pas, vous pouvez normalement en faire la demande via ce site web: https://attestation-vaccin.ameli.fr/.
  • Preuves de réservation SHA+ fourni par les ou les hôtels de vos 14 premières nuits déjà payées dans un hôtel SHA+ (recherche des hôtels SHA+ de Phuket ici)
  • Preuve de réservation et paiement des tests RT-PCR à faire sur place. Quelques hôtels SHA+ proposent de les réserver pour vous, vous les payez à l’hôtel, c’est normalement 8.000 THB par personne pour les 3 tests, et ils réservent et paient le centre de tests pour vous et vous envoient le justificatif nécessaire. Ils sont maintenant réservables via ce site web.
  • Preuves de réservation de vols sachant que pour l’instant seuls des vols qui atterrissent directement à Phuket sont acceptés (escale dans un pays tiers possible mais pas d’escale à Bangkok, Chiang Mai ou autre ville de Thaïlande).
  • Test PCR négatif au COVID datant de 72h avant le départ au moins (à avoir aussi sur place). Nécessaire pour embarquer dans l’avion donc je le mets-là aussi pour pas que vous oubliez de le faire et certificat médical en anglais de non présences de symptômes et confirmant le test négatif.

A noter que vous pouvez réserver vos hôtels SHA+ sur les gros sites de réservation comme Booking ou Agoda mais ne prenez aucune offre non remboursable (il semble que certains hôtels demandent ensuite un supplément pour la Phuket Sandbox, je suis en train d’investiguer là-dessus) ! Les établissements SHA+ ont la mention « SHA+ Plus » à côté de leur nom. Précisez juste « Phuket Sandbox » dans le champ « remarques » ou « demandes particulières » pour que l’hôtel vous enregistre sur la plateforme SHABA et vous renvoie le document nécessaire pour vos démarches.

Si vous avez besoin d’un visa, il faudra là aussi faire les démarches auprès de l’ambassade (demande en ligne sur www.thaievisa.go.th mais qui nécessitera de se déplacer soi-même à l’ambassade) ou via une agence de visa en ligne qui gèrera tout pour vous.

D’ailleurs, pour toutes les démarches avant le départ, vous pouvez faire appel à des agences de visa comme RapideVisa.fr. Ca peut grandement vous faciliter les choses. Attention, passez par des agences expérimentées et qui ont bien des mentions légales sur leur site web. Vous leur confiez des données personnelles très sensibles et une mauvaise gestion du dossier peut gâcher complètement vos projets ou au moins créer un stress supplémentaire. De même, n’achetez pas de package de voyage chez des agences qui ne sont pas des voyagistes enregistrés (par exemple une agence de visa n’a pas les autorisations et surtout les assurances qu’il faut pour ce type de prestations, elle ne peut ni ne doit réserver hôtels, billets d’avion, sééjours… pour vous).

Documents à présenter à l’embarquement du vol pour la Thaïlande

Regardez bien les consignes de la compagnie aérienne mais normalement, voici les documents à avoir pour prendre l’avion.

  • passeport (avec un visa ou un tampon de re-entry permit si nécessaire)
  • version papier du COE (Certificate of Entry)
  • résultat de test COVID négatif par méthode RT-PCR (de préférence en anglais), délivré dans les 72 heures avant votre depart. Test pour tous les passagers même mineurs.
  • un certificat médical non-covid certifié en anglais par un médecin généraliste (selon le résultat de votre test RT-PCR) dans les 72 heures avant votre départ
  • L’attestation de sortie du territoire métropolitain malgré les nouvelles mesures du 9 juin serait encore nécessaire selon l’ambassade mais bizarre car je ne trouve pas d’attestation pour les pays dits oranges. (https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation-de-deplacement-et-de-voyage#from3). J’attends un retour d’expérience bientôt pour trancher la question.
  • formulaire T8  sur votre santé à présenter aussi lors votre arrivée en Thaïlande, téléchargeable ici.

 

Démarches à l’arrivée à Phuket

A l’arrivée à l’aéroport de Phuket, les voyageurs verront leurs documents revérifiés et devront:

  • télécharger l’application « ThailandPlus » sur leur smartphone qui servira à enregistrer toutes les étapes de leur parcours sanitaire et y renseigner le numéro du COE.
  • télécharger l’application « MorChana » et activer la localisation GPS de votre smartphone en permanence car tous leurs déplacements seront tracés pour identifier les lieux et personnes contacts si un des tests se révèle positif.

    Il est possible de télécharger ces applications en les retrouvant sur l’AppStore ou GooglePlay (attention de bien télécharger les bonnes) avant le départ sinon des QR codes seront affichés à l’arrivée pour les télécharger facilement.
  • subir un test PCR puis rejoindre leur hôtel SHA+ en utilisant impérativement la navette de l’hôtel (pas de taxi ni bus) et rester enfermés dans leur chambre le temps que les résultats soient délivrés (maximum 24h). Si ce 1er test est négatif, alors les voyageurs pourront se déplacer sur toute l’île de Phuket.

Attention : toute personne considérée non-qualifiée lors de son arrivée en Thaïlande aura deux options: soit une mise en quarantaine stricte payante dans un hôtel ALQ pendant 14 nuits, soit quitter le territoire immédiatement.

Une fois sur place

Trois tests COVID-19 à effectuer

Tout voyageur venant en Thaïlande dans le cadre de cette « Phuket Sandbox » devra subir 3 tests PCR de dépistage du coronavirus: à son arrivée donc, puis les jours 6 ou 7 et enfin les jours 12 ou 13. Tests qui sont à réserver et payer avant le départ donc. Le délai entre prélèvement et résultats pourra aller jusqu’à 12 heures.

Ces tests sont à faire par tout le monde, enfants mineurs compris mais pour les enfants de moins de 6 ans, le prélèvement est fait dans la bouche et pas le nez et apparemment, il n’en font qu’un à l’arrivée mais à vérifier.

Le dernier test servira à justifier du droit d’aller librement dans toute la Thaïlande ensuite.

En cas de test positif, la personne sera hospitalisée (si enfants mineurs et plus d’adulte non positif pour les garder, ils seront hospitalisés aussi), même si asymptomatique comme c’est la règle en Thaïlande et le reste du groupe, famille ou amis, même si négatifs, considérés comme cas contacts, se retrouvera placé en hôtel ALQ, hôtel de quarantaine, à ses frais, avec cette fois-ci interdiction de quitter la chambre ou pourra choisir de rentrer chez lui (en devant séjourner en attendant son vol dans un hôtel ALQ en quarantaine stricte en attendant son vol de retour).

Si c’est le tout premier test, à l’arrivée, qui est positif, c’est pareil sauf que ça s’étend aussi aux passagers autour dans l’avion. La règle serait que les occupants des 2 sièges autour dans toutes les directions se retrouvaient aussi contraint de choisir entre hôtel de quarantaine strict et retour à la maison.

A noter, que les touristes devront aussi «scanner» quotidiennement avec leur hôtel SHA Plus qui contrôlera aussi leur température pour recevoir une mise à jour pour l’application MorChana.

7 jours à Phuket puis 7 jours ailleurs

C’est tout frais (validé le 16 août) et comme à chaque fois loin d’être encore très clair sur comment ça se passe concrètement mais le projet 7+7 a été approuvé et immédiatement en place, il permet après seulement 7 jours de #PhuketSandbox d’aller passer les 7 jours suivants dans une des destinations suivantes: Ko Phi Phi, Ko Ngai ou Railay dans la province de Krabi, Khao Lak ou Ko Yao Yai ou Noir dans la province de Phang-Nga, Ko Samui, Ko Pha-ngan ou Ko Tao.

J’imagine qu’on aura les infos détaillées d’ici moins d’une semaine…

Règles de visite des lieux publics en Thaïlande

En Thaïlande, le port du masque est obligatoire dans les lieux publics, même dans la rue ou en voiture dés que plus de une personne se trouve dans le véhicule, et lorsque vous entrez dans un lieu avec du public, il y a à l’entrée un dispositif de prise de température, du gel hydroalcoolique et au choix un QR code à scanner via l’application ThaiChana pour signaler votre entrée puis sortie du lieu ou une liste papier sur laquelle vous devez inscrire vos noms, prénoms, numéros de téléphone, heure d’entrée puis de sortie du lieu. Cela sert à tracer les éventuels cas contact.

A noter aussi qu’une fois que vous serez autorisés à circuler librement sur tout le territoire, il pourra y avoir des règles spécifiques en fonction de votre destination auxquelles il faudra se plier. Notamment des quarantaines si vous provenez des « dark red zones » dont Bangkok fait partie (je vous conseille d’ailleurs d’éviter Bangkok et alentours qui est la zone la plus touchée par le COVID-19 en Thaïlande actuellement) ou des applications smartphone ou formulaires web spécifiques.

La Thaïlande connaissant sa pire situation de COVID-19 depuis le début de le pandémie, les restrictions notamment sur les déplacement sont nombreuses. En ce moment, et jusqu’au moins au 2 août, les transports longue distances sont à l’arrêt, à l’exception de Nok Air qui a trouvé une parade temporaire.

Je vous invite donc à lire cet article avant de décider de venir en Thaïlande actuellement.

Il devrait à partir du 1er août être possible de ne faire que 7 nuitées à Phuket puis ensuite d’aller sur les destinations suivantes : Koh Samui, Koh Phangan et Koh Tao, Koh Phi Phi, Koh Ngai, Railay, Khao Lak et Koh Yao Yai ou Noï. Accord de principe mais la route est encore longue pour que ce soit en place et on ne connaît aps les conditions. Pour moi, sauf raison personnelle majeure, ne venez sous ce programme que si un séjour entre ses destinations, même au delà des 14 jours, vous intéresse car les déplacements vers les autres provinces pourraient être plus compliquées voire très compliquées comme en ce moment.

Si vous avez la moindre question sur tout ce processus, vous pouvez contacter l’Ambssade de Thaïlande à Paris au 01 56 26 5050 ou consulter cette page (paragraphe 8).

Il y a aussi depuis le 5 juillet, une hotline spéciale pour la Phuket Sandbox avec, et c’est notable, des interlocuteurs parlant français est disponible 24h/24 (voir photo).

Et il y a aussi un site lancé par la Phuket Tourism Association avec une FAQ qui répond à beaucoup de questions: www.phuket-sandbox.com

Il devrait à partir du 1er août être possible de ne faire que 7 nuitées à Phuket puis ensuite d’aller sur les destinations suivantes : Koh Samui, Koh Phangan et Koh Tao, Koh Phi Phi, Koh Ngai, Railay, Khao Lak et Koh Yao Yai ou Noï. Accord de principe mais la route est encore longue pour que ce soit en place et on ne connaît aps les conditions.

A vous de peser le pour et le contre mais vous avez maintenant tous les éléments pour le faire.

Fièrement propulsé par WordPress