Phuket Sandbox: tout ce qu’il faut savoir sur la réouverture de Phuket aux touristes vaccinés

Phuket Sandbox: tout ce qu’il faut savoir sur la réouverture de Phuket aux touristes vaccinés

Share This:

Article mis à jour le 16 janvier 2022

Initialement lancée le 1er juillet 2021, la Phuket Sandbox est aujourd’hui, avec la Samui SandBox, la Krabi Sandbox et la Phang Nga Sandbox, le seul programme hors quarantaine stricte qui reste ouvert aux nouvelles demandes de venues en Thaïlande. Il permet aux touristes complètement vaccinés d’atterrir sur la plus grande île du pays et d’y circuler librement pendant 7 jours (une fois le test effectué à l’arrivée revenu négatif) et le 8ème, après un 2ème test négatif, d’aller partout dans le pays.

Article mis à jour le 7 janvier

La réouverture de Phuket aux touristes vaccinés sans quarantaine enfermés dans une chambre d’hôtel a démarré depuis le 1er juillet 2021. Via cette “Phuket Sandbox” de son petit nom de code, des touristes complètement vaccinés peuvent venir sur la plus grande île du Pays du Sourire (masqué en ce moment), y circuler librement pendant 7 jours avant de pouvoir visiter le reste de la Thaïlande, sous réserve que leur 2ème test PCR effectué le 7ème jour soit négatif.

Voici tous les derniers détails sur les personnes éligibles, règles de ce programme, démarches et quelques cas pratiques qu’il vaut mieux connaitre.

Qui peut venir à Phuket sans quarantaine ?

Dans cet article, je me concentre sur les touristes venant de l’étranger pour les règles pour venir depuis une autre province de la Thaïlande, regarder les communications des autorités locales

Les pays autorisés

La Phuket Sandbox s’adresse aux voyageurs en provenance de n’importe quel pays du monde sauf ceux du continent africain, depuis le 1er décembre, pour se préserver du variant Omicron.

Important, pour pouvoir postuler à la Phuket Sandbox, il faut que votre vol atterrisse en Thaïlande directement à Phuket. Une escale à Bangkok n’est pas autorisée. Seules les escales dans un pays étranger avant d’atterrir à Phuket (mais sans sortir de l’aéroport, simplement en transit) sont autorisées.

Donc si vous êtes vaccinés quelque soit votre pays de provenance sauf pays d’Afrique, vous avez le droit de postuler pour la Phuket Sandbox ! Enfin, il y a quelques cas particuliers concernant la vaccination (voir plus bas).

Quelles vaccinations ?

Le plan s’adresse aux touristes complètement vaccinés depuis au moins 14 jours avant leur date de départ, c’est à dire ayant reçu le nombre de doses préconisé par le fabricant, soit 2 doses (pas besoin de 3 doses pour l’instant pour venir en Thaïlande) sauf pour la vaccin Janssen (1 dose), d’un des vaccins reconnus par la Thaïlande ou l’OMS ou alors une combinaison de doses de vaccins non ARNm et ARNm.

Ceux qui ont eu le COVID-19, ont guéri et n’ont reçu qu’une dose sont éligibles pour postuler à la Phuket Sandbox quel que soit le délai entre leur rétablissement et leur dose de vaccin (jusque là les autorités demandaient un délai maximum de 3 mois entre la maladie et le vaccin). Ils doivent fournir un certificat de rétablissement et la preuve de leur injection unique.

La vaccination complète est requise pour tous les voyageurs âgés de 18 ans et plus. En dessous, les enfants, accompagnés de parents ou tuteurs vaccinés ne sont pas obligés d’être vaccinés. Tous les voyageurs de 6 ans et plus doivent présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures avant le départ et subir un test PCR à l’arrivée en Thaïlande. Le test PCR effectué à l’arrivée en Thaïlande sera salivaire pour les moins de 6 ans et classique (écouvillon dans le nez) pour tous las autres voyageurs.

Que pourront exactement faire les touristes à Phuket ?

Tous les visiteurs étrangers qui remplissent les conditions de vaccination et de pays de départ pourront venir à Phuket par un vol international direct (pas d’escale à Bangkok) dans le cadre de ce programme et ne pas subir de quarantaine enfermés dans une chambre d’hôtel.

Après un premier test PCR négatif à l’arrivée dont le prélèvement est fait à l’aéroport, ils pourront circuler librement sur toute l’île qu’ils ne seront autorisés à quitter qu’au bout de 7 nuits sur place si leur dernier test PCR est négatif au COVID-19.

Le 8ème jour, si testés négatifs, ils pourront voyager dans le reste de la Thaïlande librement.

Les 7 nuits à Phuket doivent être réservées à l’avance et il faut en fournir la preuve (voir plus bas sur les documents pour la demande de Thailand Pass, sésame indispensable pour venir en Thaïlande pendant le COVID-19). Mais attention pas dans n’importe quel hôtel.

En effet, les 7 premières nuits devront obligatoirement être passées dans un hôtel de Phuket qui a reçu le label SHA Extra Plus ou SHA++ mais pas SHA+ (voir liste sur le site officiel). C’est une des conditions pour obtenir le droit de venir (voir plus bas dans le paragraphe concernant les démarches à suivre avant de pouvoir venir). Il est également nécessaire de réserver à l’avance et prépayé les 2 tests PCR, celui à l’arrivée et celui du 7ème soit en prenant un package complet auprès de l’hôtel soit en les réservant séparément sur le site www.thailandpsas.com

Comment postuler à la “Phuket Sandbox” ?

Comme pour toute venue en Thaïlande depuis l’étranger pour des ressortissants étrangers, avant de venir en Thaïlande, il faudra obtenir un Thailand Pass en en faisant la demande via le site officiel dédié.

Pour ça, je vous invite à lire mon article sur comment bien remplir sa demande de Thailand pass.

Il faudra choisir le programme “Sandbox” et pour les hôtels fournir les preuves de réservations de 7 nuits en hôtel SHA Extra Plus à Phuket et des tests PCR.

Documents à présenter à l’embarquement du vol pour la Thaïlande

Regardez bien les consignes de la compagnie aérienne et des autorités de votre pays de départ pour confirmer ce qui suit mais aux dernières nouvelles, voici les documents à avoir pour prendre l’avion.

  • passeport (avec un visa ou un tampon de re-entry permit si nécessaire)
  • le QR code du Thailand Pass
  • résultat en anglais de test COVID négatif par méthode RT-PCR (de préférence en anglais), délivré dans les 72 heures avant votre depart. Test pour tous les passagers de 6 ans et plus. Attention, certaines compagnies aériennes en exigent un de moins de 48h et l’exigent pour tous els passagers mêmes les enfants de moins de 6 ans.

 

Démarches à l’arrivée à Phuket

A l’arrivée à l’aéroport de Phuket, les voyageurs verront leur Thailand Pass vérifiés ainsi que leur passeport et test de moins de 72h vérifiés et devront subir un prélèvement pour le PCR à l’arrivée puis rejoindre leur hôtel SHA Extra + en utilisant impérativement la navette envoyée par l’hôtel (pas de taxi ni bus ect…) et rester enfermés dans leur chambre le temps que les résultats soient délivrés (maximum 24h). Si ce 1er test est négatif, alors les voyageurs pourront se déplacer sur toute l’île de Phuket pendant 7 jours avant de subir un autre test et, s’il est négatif, pouvoir voyager dans le reste de la Thaïlande.

Une fois sur place

Deux tests COVID-19 à effectuer

Tout voyageur venant en Thaïlande dans le cadre de cette “Phuket Sandbox” devra subir 2 tests PCR de dépistage du coronavirus: à son arrivée donc, puis les jours 6 ou 7. Tests qui sont à réserver et payer avant le départ.

Ces tests sont à faire par tout le monde, enfants mineurs compris mais pour les enfants de moins de 6 ans, le prélèvement est fait dans la bouche et pas le nez et apparemment, il n’en font qu’un à l’arrivée mais à vérifier.

Le dernier test servira à justifier du droit d’aller librement dans toute la Thaïlande ensuite.

En cas de test positif, la personne sera hospitalisée (si enfants mineurs et plus d’adulte non positif pour les garder, ils seront hospitalisés aussi), même si asymptomatique comme c’est la règle en Thaïlande et le reste du groupe, famille ou amis, même si négatifs, considérés comme cas contacts, se retrouvera placé en hôtel ALQ, hôtel de quarantaine, à ses frais, avec cette fois-ci interdiction de quitter la chambre ou pourra choisir de rentrer chez lui (en devant séjourner en attendant son vol dans un hôtel ALQ en quarantaine stricte en attendant son vol de retour).

Si c’est le tout premier test, à l’arrivée, qui est positif, c’est pareil sauf que ça s’étend aussi aux passagers autour dans l’avion.

Règles de visite des lieux publics en Thaïlande

En Thaïlande, le port du masque est obligatoire dans les lieux publics, même dans la rue ou en voiture dés que plus de une personne se trouve dans le véhicule, et lorsque vous entrez dans un lieu avec du public, il y a à l’entrée un dispositif de prise de température, du gel hydroalcoolique et au choix un QR code à scanner via l’application ThaiChana pour signaler votre entrée puis sortie du lieu ou une liste papier sur laquelle vous devez inscrire vos noms, prénoms, numéros de téléphone, heure d’entrée puis de sortie du lieu. Cela sert à tracer les éventuels cas contact.

A noter aussi qu’une fois que vous serez autorisés à circuler librement sur tout le territoire, il pourra y avoir des règles spécifiques en fonction de votre destination auxquelles il faudra se plier.

Si vous avez la moindre question sur tout ce processus, vous pouvez contacter l’Ambssade de Thaïlande à Paris au 01 56 26 5050 ou consulter cette page.

Il y a aussi plusieurs hotlines spéciales pour la Phuket Sandbox qui permettent un suivi que vous retrouverez dans mon article sur la modification et le suivi de son Thailand Pass.

A vous de peser le pour et le contre d’une éventuelle venue en Thaïlande en ce moment en lisant mon article sur les risques que fait peser le variant Omicron sur un voyage en Thaïlande.