Blog Thailandee!com

Partager cette page :
   

Comment aller à Khao San Road ?

Share This:

Khao San Road est la rue la plus connue de Bangkok. Elle a ses détracteurs et ses adeptes mais ce quartier reste un des plus pratiques où séjourner pour un premier séjour dans la capitale thaïlandaise. On y trouve tout et on est à proximité des visites incontournables de Bangkok : le complexe du Grand Palais, le Wat Pho et le Wat Arun. Mais comment s’y rendre depuis les deux aéroports de Bangkok ou en transports en commun depuis un autre point de la ville ? Réponse dans cet article (et dans la vidéo ci-dessous).

 

Aller de Suvarnabhumi à Khao San Road

Si vous venez d’Europe ou d’Amérique du Nord, vous atterrirez à l’aéroport Suvarnabhumi de Bangkok. De là, il est, depuis le début du mois, à nouveau très facile de rejoindre Khao San Road.

Un bus, la ligne S1, relie Suvarnabhumi à Khao San Road. Le bus se prend au niveau de la porte 7 du terminal passagers. Il y en a toutes les 30 minutes de 6h à 20h. Le trajet coûte 60 bahts par personne. Très dépendant du trafic le temps pour aller de l’aéroport à Khao San Road varie mais se situe autour d’1h30.

Le bus vous déposera au choix devant le temple Wat Bowonniwet ou à l’entrée du Soi Rambuttri. Dans les 2 cas, vous aurez environ 5 minutes de marche pour rejoindre la rue de Khao San Road.

bus-suvarnabhumi-khao-san

 

Aller de l’aéroport de Don Muang à Khao San Road

Don Muang est le second aéroport de Bangkok. Second en importance mais premier historiquement. Il est surtout dédié aux vols intérieurs et vers les pays voisins et aux compagnies low cost.

Là aussi depuis quelques semaines, une ligne de bus vous permet de rallier Khao San Road très facilement: la ligne de bus A4. Elle se prend à la porte 6 au Terminal 1 ou à la porte 12 au Terminal 2 (comme les autres lignes de bus A1 à A3 pour le centre de Bangkok : Mo Chit, Lumphini ou le Victory Monument).

Là aussi dépendant du trafic le trajet dure en moyenne une bonne heure voire 1h30 pour un prix de 50 bahts par personne. Un bus toutes les demies heures de 7h à 23h.

don muang khao san

 

Rejoindre Khao San Road depuis un autre endroit de Bangkok

Il y a de nombreuses lignes de bus de Bangkok qui passent à proximité de Khao San. En voici la liste :  3, 6, 9, 15, 30, 32, 33, 43, 64, 65, 123, 38, 82, 506.

Sinon, en bateau du Chao Phraya Express, l’arrêt le plus proche, c’est le numéro 13 « Phra Athit ».

Et évidemment, taxis et tuk-tuks peuvent vous emmener à Khao San, tous connaissent très bien ce quartier ! 😉

Vous pouvez retrouver sur la partie générale du site toutes les infos sur les transports à Bangkok et notamment les points de connexion entre les différents métros ou le métro aérien et le Chao Phraya Express.

aller khao san road


Assurance voyage bientôt obligatoire pour la Thaïlande ?

Share This:

Ce n’est pas la première fois que l’obligation de tout touriste désirant voyager en Thaïlande d’avoir une assurance voyage est avancée, c’est même un sujet qui revient souvent mais cette fois-ci, un projet de loi en ce sens a été proposé. Certains pourraient le voir comme une contrainte mais vu que c’est hautement conseillé d’être assuré et qu’encore trop de voyageurs ne s’en soucient guère, il semble que l’obligation soit la meilleure solution.

Routards Thailande

 

Obligation d’avoir une assurance voyage pour la Thaïlande

Le projet de loi, proposé par le ministère du Tourisme et des Sports stipule que tous les touristes qui visitent la Thaïlande doivent présenter une preuve d’assurance voyage. Le projet de loi sera examiné par la Commission nationale de la politique touristique.

Vous l’avez sûrement constaté, il y a malheureusement régulièrement des appels aux dons sur des sites de crowfunding pour payer les frais d’hospitalisation ou de rapatriement des voyageurs accidentés et non- assurés ou mal assurés. Il y en a qui ont notamment été relayés sur le groupe Facebook Thaïlande : questions / réponses. Toutes leurs histoires se ressemblent…

Avec plus de 30 millions de visiteurs par an et un pays qui est tristement réputé pour son nombre importants d’accidents de la route (surtout en 2 roues), la mesure semble être nécessaire.

 

Une assurance mais laquelle ?

Je ferai plus tard un article plus détaillé sur les assurances pour voyager en Thaïlande (je dois encore collecter des infos et j’attendais justement de voir ce que cette mesure la rendant obligatoire donnerait) mais voici quelques informations et questions à se poser avant le départ quant à votre assurance en cas d’accidents ou de maladie.

carte visa

Les assurances comprises avec les cartes bancaires

La première chose à faire, c’est de regarder ce que couvre l’assurance comprise avec votre carte Visa ou Mastercard et ses conditions d’application notamment les exclusions et plafonds de de prise en charge sachant que pour être couverts, il faut avoir payé au moins le vol avec votre carte. Donc lisez le contrat de votre carte bleue et appelez votre conseiller bancaire pour tout clarifier avec lui. 

Ces assurances sont en général limitées dans le temps en général 90 jours. Donc pour un voyage plus long, prévoyez une autre assurance pour compléter. Il semble aussi que parfois, si vous changez de pays en cours de voyage, vous ne soyez plus couverts dans le pays autre celui pour lequel vous avez acheté le vol avec votre carte. Vérifiez ça aussi…

Certains contrats d’assurance habitation incluent aussi une assurance voyage, là encore regardez le détail et notamment les exclusions et questionnez votre conseiller.

 

Les assureurs spécialisés dans le voyage

Comme dit je n’ai pas encore suffisamment creusé la question mais il semble qu’outre le très connu Mondial Assistance, pour la Thaïlande, ce soit Chapka Assurances et April qui soient le plus choisis et appréciés par les voyageurs français.

Mais là aussi regarder ce qui est couvert en détails. Il me semble que pour Chapka, par exemple, si vous conduisez un scooter et avez un accident l’assurance ne vous couvre pas, le risque étant jugé trop grand en Thaïlande (à vérifier tout de même avec votre interlocuteur chez eux mais si c’est le cas as de location de scooter !).

Bref, posez-vous ce genre de questions avant le départ, c’est impératif !

 

Des guichets pour acheter une assurance à l’arrivée ?

Nul doute que si ce projet de loi voit le jour, et ce devrait être le cas tôt ou tard, des aménagements seront prévus pour faciliter au maximum les choses aux touristes, le but n’est pas de les refouler mais de les accueillir bien protégés, avec selon une source citée par le Bangkok Post une possible mise en place de distributeurs automatiques d’assurance voyage dans les aéroports et les frontières terrestres du pays.

Cela fait d’ailleurs quelques années que les autorités ont mis en place en partenariat avec un assureur local des formules d’assurance spéciales pour les touristes. Ca s’appelle le Travel Shield (site officiel : http://thailandtravelshield.tourismthailand.org/), ça a l’air assez complet mais ça ne vous couvre qu’en Thaïland donc si vous comptez faire une escapade au Cambodge ou dans tout autre pays voisin, il faudra ajouter autre chose pour être assuré sur cette partie de votre voyage.

Obligation contrainte par la loi ou pas, VENEZ EN THAILANDE AVEC UNE BONNE ASSURANCE !


Nouveau bus de Suvarnabhumi à Khao San Road

Share This:

Un mois après la mise en service de deux nouveaux bus depuis l’aéroport de Don Muang, les bus A3 et A4  (voir détails ICI), c’est autour de l’aéroport Suvarnabhumi d’avoir son bus pour Khao San Road. Mise en service le 1er juin 2017. Jeudi donc…

khao san road

Khao San Road

 

Suvarnabhumi – Khao San Road pour 60 bahts

À partir de jeudi, il sera donc possible de monter dans un bus à l’aéroport de Suvarnabhumi direction Khaosan Road sans changement

Jusqu’à aujourd’hui, rejoindre la rue emblématique du quartier routard de Bangkok en transports publics n’était pas évident car justement depuis la mise en service de l’Airport Rail Link, la ligne de métro qui relie l’aéroport Suvarnabhumi au centre de Bangkok, les bus Airport Express avaient été supprimés. Du coup pour aller à Khao San, il fallait combiner ce métro avec un bus. 

Dans 3 jours, le bus climatisé S1 vous permettra de faire ce trajet directement depuis l’aéroport moyennant un prix de 60 bahts (environ 1,50 euro) par personne. Il pourra aussi vous déposer au Sanam Luang, la grande place devant le Grand Palais de Bangkok.

bus khao san suvarnabhumi

 

Où prendre le bus pour Khao San Road ?

À l’aéroport, vous pourrez retrouver le bus S1 porte 7 au premier étage du terminal passager. Il y aura un bus toutes les demie heures de 6h à 20h.

Comme le bus A4 depuis Don Muang, ce nouveau bus pourra vous déposer soit devant le temple Bowonniwet soit sur Chakrabongse Road près du début du Soi Rambuttri.

C’est également à ces 2 mêmes endroits que vous pourrez le prendre pour rejoindre l’aéroport Suvarnabhumi depuis Khao San.

Voilà qui viendra compléter l’offre et faciliter la vie de ceux qui veulent séjourner à Khao San Road (et qui va m’obliger à refaire ma vidéo sur le quartier sur Youtube ;)).

Vous pouvez retrouver sur le site toutes les informations sur les transports à Bangkok. J’y rajouterai dans les prochaines 48 heures le bus S1 dont je viens de vous parler dans cet article.

 

 


Nouveaux bus de Don Muang à Khao San et Lumphini

Share This:

Demain deux nouvelles lignes de bus depuis et vers Don Muang, le second aéroport de Bangkok (en taille car c’est le premier construit dans la ville), entreront en service. La ligne A3 qui ira à Pratunam et Lumphini et la ligne A4 qui devrait vite connaître le succès puisqu’elle reliera l’aéroport de Don Muang à Khao San Road. Prix du billet : 50 bahts.

don muang bus khao san

(Image : Facebook Bangkok Bus Club)

 

2 nouvelles lignes d’Airport bus à Don Muang

Actuellement, il existait déjà le très pratique bus A1 qui reliait Don Muang à la station de BTS Mo Chit (ou la station de MRT Chatuchak) et au Terminal Nord des bus de Bangkok, celui de Mo Chit et le bus A2 qui va au Victory Monument en passant également par la station de BTS Mo Chit.
Prix du ticket pour ces deux bus : 30 THB.

A partir du 1er mai 2017, la ligne A3 qui reliera ce même aéroport à Pratunam et Lumphini et la Ligne A4 qui le reliera à Khao San et au Sanam Luang (en face du Grand Palais) seront mises en service.

Les bus A3 et A4 circuleront de 7h à 23h pour un prix de 50 THB par personne quel que soit l’arrêt où vous descendez.

 

La ligne de bus A3

Don Muang Bus A3

Voici les arrêts de la ligne A3 :

  1.  Aéroport de Don Mueang
  2. Péage
  3. Din Daeng
  4. Pratunam
  5. Ratchaprasong
  6. Ratchadamri
  7. Lumpini Park

 

La ligne de bus A4

  1. Aéroport de Don Mueang
  2. Péage
  3. Sirat Expressway
  4. Yommarat
  5. Lan Luang
  6. Phan Fa
  7. Democracy Monument
  8. Wat Bowonniwet
  9. Khao San
  10. Sanam Luang

 

Ces nouveaux bus sont une bonne nouvelle. Celui qui rejoint Khao San, la quartier routard de Bangkok, sera une bonne alternative aux minivans et au Limo Bus qui faisaient le même trajet pour 150 ou 160 THB.

Vous pouvez retrouver les infos détaillées sur les bus A1 et A2 et sur tous les moyens pour se déplacer dans la capitale thaïlandaise sur la page consacrée aux transports à Bangkok.

Et n’oubliez pas de me suivre sur Twitter pour ne rater aucune info pour préparer votre voyage en Thaïlande.


Quel est votre site de réservation d’hôtels en Thaïlande préféré ?

Share This:

Il y a une dizaine de jours, j’ai lancé un petit sondage sur le groupe Facebook « Thaïlande; questions/réponses » pour vous demander quel site vous préfériez pour réserver vos hôtels en Thaïlande. Voici les résultats et des commentaires et infos sur les principaux sites de réservation d’hébergements.

sites reservation hotel

 

Booking et Agoda largement devant

Comme je m’y attendais, Booking.com et Agoda sont arrivés largement en tête, votre préférence se portant surtout sur le premier beaucoup plus connu en France grâce à une grande campagne de publicités à la télévision notamment.

sondage hotels thailande

Ce sont également les 2 sites vers lesquels je renvoie le plus souvent car ceux qui sont les plus fiables, ont la plus large offre d’hébergements en Thaïlande, les conditions générales de vente et notamment d’annulation sans frais les plus intéressantes et services clients les plus efficaces.

Sur la Thaïlande, ils ont aussi souvent les meilleurs prix pour un hôtel donné. Ce que confirme les recherches via le comparateur HotelsCombined par exemple.

Hotels.com arrive 3ème suivi du choix de ne pas passer par ces gros sites de réservation puis AirBnb. La plupart des autres sites enregistrant 1 ou 2 voix.

 

Principales caractéristiques de chaque site

Je vais essayer de résumer ici les spécificités et avantages de chaque site même s’ils s’alignent souvent les uns sur les autres et appartiennent parfois au même groupe.

  • Booking.com
    C’est clairement le leader du marché. Il faut dire qu’ils ont mis les moyens avec des campagnes du pub et des achats de mots-clés sur Google qui les rendent omniprésents.
    Outre le prix que le site annonce comme étant le moins cher qui existe (les comparateurs démontrent que c’est loin d’être systématique), Booking permet, sous conditions, d’annuler une réservation sans frais et de ne pas prépayé la chambre au moment de la réservation et même de réserver sans carte bancaire. Beaucoup de concurrents se sont alignés.
    Ce que je n’aime pas sur Booking, ce sont toutes les mentions souvent en rouge vous incitant à commander tout de suite parce qu’il reste peu de chambres, que d’autres personnes regardent le même hôtel ect… 
  • Agoda.com
    Principal concurrent de Booking.com sur la Thaïlande, Agoda qui était à l’origine un site thaï n’est plus vraiment un concurrent car appartient maintenant au même groupe à savoir Priceline. Pendant longtemps, Agoda avait une offre bien plus complète sur la Thaïlande ce qui en fait mon site de réservation préféré pour la Thaïlande. C’est bien moins le cas aujourd’hui mais beaucoup d’employés sont encore Thaïlandais. Une bonne raison, selon moi, de le privilégier mais c’est très personnel car sinon aujourd’hui peu de choses différencient les deux sites si ce n’est graphiquement.
    Les mentions anxiogènes sont peut-être plus discrètes sur Agoda, le site propose aussi l’annulation gratuite (sous conditions) et de ne pas payer de suite sa chambre et vous appliquent des coupons de réductions qui font encore baisser le prix, sans vraiment comprendre en quel honneur 😉
  • Hotels.com
    Là où Hotels.com se différencie des autres, c’est sur la promesse de vous offrir une nuit gratuite toutes les 10 nuits. Sur une long voyage ça peut-être intéressant. Reste à voir si le montant final des 11 nuits cumulées serait réellement plus cher chez la concurrence. L’annulation est également gratuite (sous conditions).
  • Ne pas utiliser les sites de réservation
    Vous avez mis ce choix en 4ème position et c’est vrai qu’en Thaïlande, surtout dans les zones peu touristiques ou en mode backpacker qui improvise son voyage au jour le jour, on peut se passer de réserver via ces sites et trouver sa chambre sur place. Ca demande parfois un peu de temps et vous pourrez au final être dans un hôtel qui ne correspond pas forcément à vos attentes mais on a aussi parfois de bonnes surprises ! Le tout est de ne pas partir avec un hôtel ou une guesthouse spécifique en tête ni une idée trop arrêtée de ce que l’on veut trouver.
  • AirBnB
    A la base AirBnb n’est pas un site de réservation d’hôtels mais plus de chambres, studios ou appartements de particuliers mais cela fait bien longtemps que hôtels et guesthouses s’y sont mis sans que le site n’y voit le moindre inconvénient. Si c’est pour réserver un hôtel, peu d’intérêt, par contre, vous trouverez souvent des appartements, studios ou condos avec beaucoup d’équipements et services pour parfois jusqu’à 2 fois moins cher que l’équivalent en hôtels. Moins connu, Wimdu a aussi une offre intéressante sur plusieurs destinations en Thaïlande.

 

Les comparateurs de prix d’hôtels

Il y a essentiellement 2 comparateurs de prix de chambres d’hôtels, Trivago probablement le plus connu en France, grâce à l’instar de Booking.com, à une grande campagne de pubs télé et HotelsCombined plusieurs fois récompensé du titre de meilleur comparateur et que personnellement j’utilise.

HotelsCombined a notamment une application très pratique pour comparer les prix et réserver à la dernière minute : téléchargement ICI

Attention par contre, car s’ils indiquent le site web sur lequel la chambre est la moins chère, surtout sorti des sites les plus connus, il est important de bien regarder les conditions générales de vente avant de valider votre commande. Notamment les conditions d’annulation et de paiement.

 

Site de réservation ou non ?

Après, réserver à l’avance sur les plateformes de réservation n’est pas toujours utile (lire mon article « Faut-il réserver ses hôtels en Thaïlande à l’avance ? »). Et évidemment, ces sites se font des marges mais qui sont systématiquement au détriment de l’hôtelier jamais du client.

Ils ont bien ficelé leurs contrats qui, en théorie du moins, interdisent aux hôtels de vendre leur chambre moins cher quel que soit le canal de vente (direct ou indirect), mais dans les faits vous pourrez parfois négocier quelques avantages en passant en direct (surclassement, petit-déjeuner offert…).

J’ai aussi beaucoup de témoignages de personnes pour qui c’était moins cher via Agoda ou Booking que directement à l’hôtel. Une chose est sûre par contre, ce n’est pas parce qu’un hôtel que vous convoitez est indiqué complet sur les sites de réservation qu’il n’a vraiment plus de chambre disponible. Les hôteliers ne mettent en général qu’une partie de leurs chambres, justement car plus ils en mettent plus ils louent des chambres en reversant une commission qui diminue leurs revenus. Donc si ça a l’air complet, passez un petit coup de fil à l’hôtel. Sur le site sur les 3/4 des pages de détails des hôtels et guesthouses, j’ai mis le numéro de téléphone.

Voilà, pour un petit tour d’horizon de vos sites préférés. Sachant que comme dit, en Thaïlande, plus qu’ailleurs, essayez de vous laisser la possibilité d’improviser un peu quitte à réserver via les sites de réservations mais du jour pour le lendemain. C’est tout l’intérêt d’organiser soi-même son voyage en Thaïlande !


Bangkok : augmentation des tarifs du BTS (métro)

Share This:

Le BTS ou Skytrain de Bangkok est probablement le meilleur moyen de se déplacer dans la capitale thaïlandaise en évitant les bouchons et pour un petit prix. Prix qui vient d’augmenter de quelques bahts…

skytrain bangkok

 

Augmentation de 5 Bahts

À compter du 1er avril, cela coûte 5 bahts de plus pour accéder aux stations périphériques. Un surcoût qui s’applique à cinq stations de la ligne Silom (Pho Nimit à Bang Wa) et à quatre stations de la Sukhumvit Line (Bang Chak to Bearing).

Ainsi le tarif BTS maximum est passé de 52 à 57 bahts.

 

BTS, un bon moyen de se déplacer dans Bangkok

Le BTS est le métro aérien de Bangkok. Appelé également skytrain, des 3 métros de Bangkok (BTS, MRT et Airport Rail Link), c’est celui dont le réseau est le plus dense sachant qu’il va beaucoup s’étendre d’ici 2020. 

Prendre le BTS e le combinant parfois aux navettes fluviales du Chao Phraya Express est un des moyens les plus pratiques et rapides de se déplacer à Bangkok. Personnellement, je l’utilise beaucoup quand je séjourne dans la capitale.

Une fois l’amusement d’une virée en tuk-tuk passé et des heures passées en taxi dans les embouteillages, vous serez probablement, vous aussi un adepte, de ce mode de transport. Si ce n’est pas déjà le cas.

Vous pouvez retrouver toutes les infos avec des vidéos pratiques sur tous les moyens de se déplacer à Bangkok sur la page du site consacrée aux transports à Bangkok.

 

Une augmentation très critiquée sur les réseaux sociaux

Si pour un touriste de passage, cette augmentation passera probablement assez inaperçue, il n’en n’est pas de même pour les habitants de Bangkok et surtout de sa banlieue directement impactés.

metro bangkok

Le métro aérien de Bangkok (aux couleurs du Barça ;))

Après la publication de l’annonce de cette augmentation de tarif sur le compte Twitter de BTS, il y a 2 jours, les critiques des internautes se sont faites très nombreuses. Tous réclament un meilleur service et pointent 2 points d’améliorations principaux : plus de trains aux heures de pointes et des distributeurs qui acceptent les pièces de 2 bahts et les billets.

Certains ont souligné que le gouvernement rend la vie plus difficile pour la classe moyenne qui vit en banlieue, en se référant au plan proposé pour permettre aux personnes à faible revenu d’utiliser le BTS gratuitement.

« Je suis tellement fatigué de ça. Vous avez un plan pour permettre aux personnes pauvres d’utiliser le BTS gratuitement, mais vous laissez la classe moyenne absorber les coûts. N’avez-vous pas une meilleure façon de charger les gens?  » @QBoutique.

Par ailleurs, les travaux d’extension du réseau de métro de Bangkok continuent avec la ligne BTS Sukhumvit qui sera étendue à la station de Samrong à partir de demain, 3 avril 2017. Ectension qui devrait aller jusqu’à Samut Prakhan et être achevée pour 2018.

 


Comment se rendre sur l’île de Koh Samui

Share This:

L’île de Koh Samui dans le Golfe de Thaïlande est avec Phuket une des seules îles de Thaïlande à posséder un aéroport. Toutefois, les vols directs sont chers et souvent les voyageurs cherchent d’autres options pour se rendre à Samui. Voici les différentes options au départ de Bangkok, Chiang Mai, Krabi ou Phuket.

ko samui

Le Big Buddha de Koh Samui

 

Les vols directs pour Koh Samui

L’aéroport de Koh Samui appartient à la compagnie aérienne Bangkok Airways qui est la seule à proposer des vols directs depuis Bangkok, Phuket ou Chiang Mai ou Pattaya (U-Tapao). Et comme elle compte bien rentabiliser son investissement au maximum et possède l’exclusivité les prix des billets d’avion pour Koh Samui sont particulièrement chers comparés aux lignes intérieures thaïlandaises ou il existe de la concurrence. 

Thai Airways a aussi 2 vols quotidiens directs depuis Bangkok mais dans les mêmes prix. Malgré tout, les vols directs restent l’option la plus rapide et la plus confortable pour gagner l’île. Vous pouvez réserver vos billets en ligne sur le site de Bangkok Airways ou sur 12go ou en agence sur place.

Les Transports pour Koh Samui
Entrez votre ville de départ et la date de votre trajet.

A Bangkok, Bangkok Airways opère depuis l’aéroport Suvarnabhumi. Elle a des accords avec plusieurs grosses compagnies aériennes internationales ce qui vous permet parfois de réserver un voyage complet Paris – Koh Samui avec escale à Bangkok par exemple.

 

Meilleur rapport prix/durée: avion + ferry

L’alternative aux vols directs la plus populaire et que je vous recommande, ce sont les formules vol jusque Surat Thani (parfois Chumphon avec Nok Air) puis ferry pour Koh Samui. Nok Air au départ de Bangkok ou Air Asia au départ de Chiang Mai ou Bangkok vous propose des voyages tout compris (vol + transfert en van vers l’embarcadère + ferry) pour en moyenne 2 à 3 fois moins cher que les vols directs. Evidemment, le voyage est également plus long.

Bien évidemment, vous pouvez organiser ça par vous-mêmes et acheter simplemet le vol pour Surat Thani auprès d’une compagnie aérienne low cost puis acheter sur place à l’aéroport de Surat Thani un billet bus + ferry pour Koh Samui (au guichet Lomprayah par exemple, voir horaires ici).

Atention à bien enchaîner les horaires des vols et du trajet bus+ferry.

 

Venir en train + ferry

Sinon, vous pouvez vous organiser de la même façon mais rejoindre Surat Thani en train de nuit mais il est conseillé de réserver à l’avance pour être sûrs d’avoir une couchette (réservations en ligne possible sur ce site).

Mais en train, je vous conseille plutôt de vous arrêter à Chumphon bien moins loin de Bangkok et d’ensuite prendre un bateau toujours avec Lomprayah (agence juste à la sortie de la gare à gauche) ou Songserm. Vous avez toutes les horaires sur le site sur cette page.

Là aussi attention, aux horaires. Et prévoyez de la marge car les retards de trains sont fréquents en Thaïlande.

 

Les formules bus + bateau pour Koh Samui

Les billets combinés bus + ferry pour Koh Samui les plus populaires sont ceux qui partent de Bangkok depuis le quartier de Khao San Road. Plusieurs compagnies les proposent, la plus réputée est probablement Lomprayah dont l’agence se trouve dans Rambuttri Road, rue parallèle à Khao San Raod.

Attention, par contre, les vols dans les bagages même en soute sont fréquents pendant la partie en bus surtout si vous voyagez de nuit. Gardez votre argent sur vous !

Sinon, Lomprayah propose aussi des formules bus +ferry pour Samui au départ de Krabi (depuis la ville, Ao Nang ou même depuis l’aéroport), de Phuket (depuis la ville, le Terminal des bus numéro 2 ou l’aéroport) voire de Nakhon Si Thammarat.

Vous retrouvez toutes les possibilités et horaires sur le site dans la rubrique « Transports« .

Evidemment, il y a aussi plusieurs compagnies qui proposent des bateaux ou ferrys entre Koh Samui et ses îles voisines Koh Tao et Koh Phangan. D’ailleurs, si vous désirez vous rendre directement sur l’une d’entre elles, vous pouvez soit prendre un vol direct pour Koh Samui puis un bateau pour l’île de votre choix soit reprendre toutes les autres options mais avec un bateau pour Koh Tao ou Koh Phangan au lieu de Samui.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à rejoindre le groupe Facebook pour les poser.

 


Règles à respecter dans les temples de Thaïlande

Share This:

Elles sont souvent rappelées de manière très visible dans les temples les plus touristiques du pays, en Thaïlande, il y a quelques règles de respect élémentaires à connaître lorsque l’on visite un temple bouddhiste (mais c’est le cas aussi pour les temples chinois, palais royaux…). Pour ceux qui ont la flemme de lire l’article, j’avais résumé tout ça sur ma chaîne Youtube dans la vidéo ci-dessous 😉

Les règles à respecter dans les temples

habits temples thailande

Epaules et genoux doivent être couverts. Le nombril aussi et pas de décolleté ou hauts transparents pour les femmes.

retirer chaussures temples thailande

Avant d’entrer dans les différents bâtiments et sur certains espaces, il faut retirer vos chaussures.

ps de bruit temples thailande

Le temple est un lieu de prière et recueillement, la discrétion est donc de mise.

regles temples thailande

Les embrassades et gestes d’affection en Thaïlande sont assez mal vus en public en général et c’est encore plus le cas dans les temples.

regles temples thailande

Les pieds sont considérés comme étant impurs

regles temples thailande

Même en ruines, les temples restent des lieux sacrés.

interdiction fumer temples thailande

C’est vrai qu’en Thaïlande, il fait chaud, mais les temples sont des lieux sacrés et comme tous les lieux sacrés une tenue correcte est exigée et il y a des règles vestimentaires et de respect.

Ayez bien à l’esprit ces quelques règles lorsque vous êtes en train de voyager en Thaïlande. Les appliquer montre que vous respectez les coutumes, la tradition et la culture du pays que vous visitez.


Aller de Chiang Mai vers les îles de Thaïlande

Share This:

C’est une question qui revient souvent sur le groupe Facebook « Thaïlande : questions/ réponses ». Plusieurs personnes y ont demandé la meilleure façon de rejoindre telle ou telle île depuis Chiang Mai. Il y a les solutions rapides et souvent les plus chères, les solutions les plus économiques mais les plus longues et quelques solutions intermédiaires.

chiang mai iles

 

Aller de Chiang Mai à Koh Samui

Aller à Koh Samui en avion

Le plus rapide pour rejoindre l’île de Koh Samui depuis Chiang Mai, c’est de prendre un vol direct Chiang Mai – Koh Samui. Bangkok Airways, qui possède l’aéroport de Koh Samui, est la seule compagnie à proposer ces vols. C’est évidemment la solution la plus rapide (1h45 de vol) mais de loin la plus chère. 
Comptez entre 5.000 et 9.000 bahts (133 à 240 €) le billet aller simple.

bophut koh samui

Bophut Beach, Koh Samui

Sinon, une autre alternative avion moins chère souvent préférée par les voyageurs est de voir avec les compagnies aériennes low cost comme Air Asia ou Nok Air qui peuvent vous proposer des formules vol jusqu’à Surat Thani (parfois Chumphon avec Nok Air) puis ferry pour Koh Samui (avec un transfert en bus ou minivan jusqu’à Donsak ou se trouve l’embarcadère).

Air Asia propose des vols directs Chiang Mai – Surat Thani. Avec Nok Air, il faudra réserver un vol pour Bangkok puis une formule Fly’n ferry de Bangkok à Koh Samui.
Comptez de 1.800 à 5.000 THB selon la compagnie et les promotions pour minimum de 6h de voyage.

Sinon Thai Lion Air propose également depuis peu des vols directs Chiang Mai – Surat Thani, et ce sont, actuellement du moins, eux les moins chers, mais par contre ce sera à vous ensuite de prendre une formule bus + ferry pour Koh Samui depuis l’aéroport de Surat Thani (horaires disponibles ici).

Mais je ne suis pas sur que pour la petite économie réalisée par rapport à l’offre tout inclus d’Air Asia, ça vaille le coup. Sachant qu’évidemment vous pouvez aussi avec Nok Air et Air Asia ne prendre que les vols pour Surat Thani et ensuite acheter le transfert vers Koh Samui, Koh Tao ou Koh Phangan à l’aéroport (au guichet de Lomprayah par exemple). Attention à bien enchainer les horaires.

Je vous conseille très fortement de privilégier ces options car sinon en train ou bus puis bateau, votre voyage sera bien plus long !

 

Prendre le train et le bateau

Si vous choisissiez le train vous partez pour un très long trajet (24 heures environ voir plus) !

Vous devrez commencer par un train de nuit entre Chiang Mai et Bangkok (12 heures de voyage environ) en réservant votre couchette à l’avance pour être sûrs d’en avoir une (réservation en ligne possible ICI).

Puis soit changer de train pour aller à Chumphon et de là prendre un bateau pour Koh Samui mais attention aux horaires, une nuit à Chumphon sera peut-être nécessaire. Soit prendre ensuite une formule bus + ferry pour Koh Samui.

Sinonn bus, c’est moins cher de rejoindre Bangkok mais on dort moins bien car pas de couchette.

Si vous aimez l’aventure, pourquoi pas mais sinon, mieux vaut prendre l’avion d’autant plus que les trains en Thaïlande ne sont pas toujours très ponctuels.

 

Aller de Chiang Mai à Koh Tao ou Koh Phangan

Du coup pour aller directement à Koh Tao ou Koh Phangan, voisines de Samui le plus rapide, mais le plus cher, c’est le vol direct Chiang Mai – Koh Samui de Bangkok Airways suivi d’un transfert en bateau pour Koh Tao ou Koh Phangan.

ko tao

L’île de Koh Tao

Sinon, vous avez les mêmes options vols + ferry via Surat Thani, le meilleur rapport temps de trajet/prix. Ou le train jusqu’à Chumphon ou Surat Thani puis le ferry mais je le déconseille sans étape car c’est une périple de 24 heures environ en tout.

 

Aller de Chiang Mai aux îles de Krabi ou Trang

Comme on passe du Nord à complètement au Sud de la Thaïlande, sans faire d’étapes, la seule option valable c’est de prendre l’avion.

Air Asia propose des vols directs Chiang Mai – Krabi que vous pouvez combiner dés l’achat sur leur site à un transfert vers Koh Lanta ou Koh Lipe en les choisissant dans la liste des destinations.

vol chiang mai koh lanta

Sinon avec Nok Air mais il faudra réserver un vol pour Bangkok puis une formule de Bangkok vers l’île de votre choix parmi celles proposées à savoir : Koh Kradan (Trang), Koh Lanta (Krabi), Koh Lipe, Koh Mook (Trang), Koh Ngai (Trang) ou Koh Phi Phi (Krabi).

Evidemment, vous pouvez aussi prendre des vols vers Krabi ou Trang et acheter le transfert vers les îles à votre arrivée à l’aéroport. C’est un peu moins pratique et si vous avez mal géré l’enchaînement des horaires, vous aurez le risque de devoir privatiser votre transfert vers l’île de votre choix et de le payer plus cher.

Il y aussi des vols directs Chiang Mai – Phuket opérés par Air Asia ou par Thai Smile qui peuvent être une option pour aler ensuite à Koh Phi Phi ou vers Khao Lak mais pour les petities îles, Koh Phi Phi y compris, atterrir à Krabi me paraît plus pratique car offre plus d’options.

J’espère que cet article est clair et complet et vous aidera à organiser votre voyage en Thaïlande. Si vous avez des questions, n »hésitez pas à rejoindre le groupe Facebook pour les poser.

 


Conseils sur les chambres d’hôtels en Thaïlande

Share This:

Quand on organise son voyage au Pays du Sourire, il y a deux éléments primordiaux, les transports en Thaïlande pour se déplacer de destination en destination et trouver où dormir chaque nuit. Voici quelques conseils pour trouver une chambre en Thaïlande.

hotels thailande

 

Faut-il réserver à l’avance ?

C’est une question qui revient souvent : « Faut-il réserver ses chambres à l’avance lorsqu’on prépare son voyage e Thaïlande ? »

Je conseille toujours de réserver au moins votre première nuit à Bangkok afin d’éviter de passer trop de temps à trouver une chambre après un long voyage en avion. Mais pour le reste de votre voyage, la réservation n’est surtout conseillée qu’en haute saison pour les destinations les plus touristiques comme Koh Tao, Koh Phi Phi, Koh Samui, Paï, et Chiang Mai pour Songkran, Loy Krathong ou le Flower festival… Ailleurs, ce n’est en général pas indispensable.

Attention, pour  le Nouvel An et Songkran mi-avril, les Thaïlandais ont de long week-ens. iI est recommandé de réserver chambres et transports en Thaïlande à l’avance surtout pour les destinations du Nord (Chiang Mai, Chiang Raï, Sangkhlaburi, Chiang Khan…), les Thaïlandais aiment bien aller au frais pour les vacances et pour un peu partout dans le pays pour être sûr car ça correspond aussi à des pics de tourisme surtout les derniers jours de décembre et premiers jours de janvier.

 

Réserver au jour le jour

Sinon, le plus pratique, c’est de réserver via internet (voir ici) du jour pour le lendemain afin d’avoir le plus de souplesse possible dans votre voyage et pouvoir improviser pour adapter votre séjour en Thaïlande à vos envies et aux conditions météo.

Sinon, sur le site, j’indique le numéro de téléphone des 3/4 des hôtels et guesthouses, donc vous pouvez appeler, en Anglais, avant d’arriver pour savoir s’il y a de la place.

Ca vous permet de ne pas avoir un programme figé et d’arriver dans une nouvelle destination sans perdre de temps pour trouver une chambre. Par contre, sauf pour les destinations citées plus haut, mieux vaut ne réserver qu’une nuit pour pouvoir éventuellement changer si l’hôtel ou la guesthouse ne vous satisfait pas.

réserver hotel thailande

Réserver son hôtel à l’avance en Thaïlande n’est pas indispensable mais parfois conseillé

Trouver votre hébergement sur place

En réservant sur internet, on ne peut pas visiter les chambres et voir l’environnement autour de l’hôtel et même si vous lisez les avis des autres voyageurs, vous n’êtes jamais sûrs à 100% de ce que vous allez trouver. Ca prend souvent un peu plus de temps mais vous pouvez trouver votre chambre en arrivant sur place. Essayez quand même d’avoir déjà une adresse en tête et de choisir un établissement dans un quartier avec beaucoup d’autres guesthouses et hôtels pour avoir le choix et ne aps faire trop de trajet pour trouver votre chambre. Les chauffeurs de tuk-tuks peuvent aussi être une bonne aide.

Une fois que vous vous êtes renseignés sur le prix de la chambre et qu’il vous convient, demandez toujours à la voir avant.

 

Ce qu’il faut vérifier :

  • Si comme moi vous n’aimez pas les matelas trop durs (fréquents dans les hôtels pas chers en Thaïlande), testez-le. Enfin, je veux dire, tâtez-le !
  • Inspectez aussi de près la literie pour voir détecter l’éventuelle présence de puces de lit. C’est extrêment rare heureusement mais tant qu’à inspecter la chambre….
  • Souvent, il n’y a pas de volet ou rideaux opaques donc si vous avez besoin d’un noir complet pour dormir, vérifiez ça aussi.
  • Dans certains établissements bon marché, savon, serviettes ou papier toilette ne sont pas fournis. Si vous n’avez pas ce qu’il faut, vérifiez.
  • Si vous n’aimez pas les douches froides, vérifiez qu’il y a bien le dispositif de chauffage de l’eau
  • Testez la clim et notamment le bruit qu’elle fait, ca peut aussi perturber votre sommeil.

Je conseille souvent d’avoir un masque pour dormir et des bouchons d’oreilles (souvent les compagnies aériennes vous en fournissent lors de votre vol vers la Thaïlande), afin de pouvoir palier à l’absence de rideau opaque ou au bruit éventuel.

Quoiqu’il arrive, ne payez que la première nuit. Un hôtel calme le jour peut devenir très bruyant la nuit (bars à proximité, animaux bruyants la nuit, murs fins, personnel bruyant le matin, ect…) et ensuite payez au jour le jour. C’est très courant en Thaïlande.

Ces petits conseils sont surtout valables pour les hôtels et guesthouses bon marché en Thaïlande, si vous visez des établissements plus luxueux, réserver à l’avance via les sites de réservation en ligne comme Agoda.com ou Booking.com, vous permet souvent d’avoir de meilleurs tarifs et l’inspection des chambres est moins utile.

Pour trouver un large choix d’hôtels et des adresses bon marché, consultez notre rubrique « Hôtels et guesthouses en Thaïlande« .

 

Trouver votre chambre au meilleur prix

Comme pour les billet d’avion, il existe des comparateurs, le numéro 1, élu 3 années de suite, c’est HotelsCombined (voir moteur ci-dessous), il vous permet d’afficher els prix de la même chambre sur les différents site de réservation.

J’espère que ces petits conseils vous aideront à trouver les hôtels de vos rêves au meilleur prix et à profiter de votre voyage au maximum


Fièrement propulsé par WordPress