Blog Thailandee!com

Partager cette page :
   

Thai Lion Air passe son poids de bagage sans supplément de 15 à 10 kilos

Share This:

Les 15 kilos de bagages en soute sans supplément autorisés quoiqu’il arrive, même sur les billets en promotion, était un des gros atouts concurrentiels de Thai Lion Air sur les autres compagnies low cost opérant en Thaïlande, mais ça c’était avant. Avant le 1er décembre, date depuis laquelle, ce poids a été descendu à 10 kilos.

lion air thailande poids bagage

Diminution du poids de bagage sans supplément chez Thai Lion Air

 

10 kilos de bagages en soute sans supplément

Je précise d’emblée que si depuis le 1er décembre le poids de bagage autorisé en soute sans supplément est passé de 15 à 10 kilos, ce n’est pas rétroactif.

Cela ne concerne que les reservations faites à partir du 1er décembre 2017. Toutes les réservations faites avant, même pour une date après le 1er décembre, donneront toujours droit à 15 kilos sans supplément.

thai lion air bagage

Assez discrètement Thai Lion Air vient de baisser son poids de bagage autorisé

J’aurais aimé vous prévenir avant que ce soit en vigueur pour vous permettre de réserver vos vols avant la date fatidique mais je ne l’ai découvert qu’après. Je ne suis d’ailleurs pas sûr que Thai Lion Air ait beaucoup communiqué avant sur ce changement 😉

 

Une concurrence relancée

Cette diminution de 5 kilos est significative, c’est quand même une baisse de 33%, et risque de rendre l’achat d’un supplément bagage inévitable pour beaucoup d’entre vous. Elle rebat aussi les cartes de la concurrence féroce que se livrent Nok Air, Air Asia et Lion Air en Thaïlande.

Ainsi pour un voyageur qui aura 15 kilos de bagage en soute, il n’est plus dit que Thai Lion Air soit quasi systématiquement la compagnie la moins chère lors de ses promotions comme c’était le cas jusque là.

Il faudra aller voir sur les sites de toutes les compagnies et comparer… ou alléger votre bagage, sachant qu’en théorie, vous avez droit à un bagage cabine qui peut peser jusqu’à 7 kilos. Bagage à main qui n’est que très très rarement pesé.

 

Recherche de rentabilité

Après, il était assez logique que cette décision soit prise, maintenant que Thai Lion Air s’est fait sa place parmi les compagnies aériennes opérant en Thaïlande, elle doit s’atteler à sa rentabilité. Ils avaient déjà supprimé l’eau et les crackers qu’ils distribuaient gratuitement au début, cette diminution suit la même logique et il y a fort à parier qu’à terme, chez eux aussi, le bagage en soute sera systématiquement en supplément. Pour l’instant, ce n’est pas le cas, il est à 10 kilos sans supplément… Jusqu’à quand ?

Vous pouvez retrouver toutes les informations détaillées sur les poids de bagages autorisés de Thai Lion Air sur cette page de leur site.


Dormir près du parc historique de Sukhothai

Share This:

Sukhothai a été la première capitale du Royaume de Siam et son Parc Historique, témoin de ce passé, est pour moi un des lieux à visiter absoument en Thaïlande. Il est situé à 12 kilomètres de la nouvelle ville, certains voyageurs peuvent donc préférer trouver un hébergement proche du parc pour en profiter plus ou pour gagner du temps. Je vous explique donc ici comment dormir près du parc historique de Sukhothai, comment vous y faire déposer en bus directement depuis Bangkok, Chiang Mai ou Ayutthaya… et vous donne mes bonnes adresses.

parc hstorique sukhothai dormir

 

Trouver une chambre près du Parc Historique

Il y a plusieurs hôtels ou guesthouses proches du parc historique de Sukhothaii notamment dans la rue qui fait fasse à l’entrée de la partie centrale (le parc est divisé en 3 parties).

Dans le secteur, vous avez des hôtels de luxe comme le Legenda Sukhothai Hotel ou le Charme Sukhothai Hotel, une guesthouse juste en face de l’entrée la Vitoon Guesthouse et une à peine plus loin la Old City Guesthouse.

Moi, j’ai séjourné au Wake Up At Muang Kao Boutique Hotel. Situé à 3 minutes à pieds de l’entrée principale, les chambres y sont belles, bien équipées (frigo, clim, télé avec cable, penderie, sèche-cheveux, WIFI) et la ccueil chaleureux. Seul petit reproche les matelas sont un peu durs. Côté budget, comptez 1000 THB pour une chambre double et 1500 THB pour la chambre triple (celle où j’ai séjourné, derrière l’accueil, réservations ici).

wake-up-muang-kao-sukhothai

Chambre au Wake Up at Muang Kao Hostel

wake-up-muang-kao-hostel

Le petit-déjeuner n’est pas compris mais du pain de mie à griller, de la confiture, du beurre, des bananes et de quoi faire thé et café sont gratuitement à disposition des clients pour se préparer un petit-dej.

Sinon pour les backpackers, le Resting Place Hostel a des lits en dortoirs à 300 THB (4 lits par dortoirs) et des chambres avec salle de bain collective à 400 THB. Je n’y ai pas séjourné mais j’y ai mangé et leur ai posé plein de questions. Ca m’a l’air d’être une bonne adresse. Tant pour manger -àa je peut vous l’affirmer !) que pour y séjourner.

 

Arriver/partir en bus

Peu de gens le savent mais plusieurs bus longues distances peuvent vous déposer ou vous prendre à 200-300mètes de l’entrée principale du Parc Historique de Sukhothai soit à l’agence de la compagnie Wintour soit à celle de Transport Co LTD, la compagnie des bus gouvernementaux. Les bus s’arrêtent devant chacune pour prendre et déposer des passagers.

bust station parc historique sukhothai

Station des bus gouvernementaux (Transport Co Ltd)

Vous pouvez ainsi venir depuis Bangkok, Ayutthaya, Chiang Mai et Khoan Kaen ou reprendre un bus pour ces mêmes destinations. C’est très pratique ! Pour les autres destinations, il faudra vous rendre au terminal des bus de New Sukhothai.

Bus au départ de Sukhothai Old City:

  • départs pour Chiang Mai à 6h50, 9h50, 12h10 et 14h devant l’agence Wintour
  • départs pour Bangkok (possibilité d’être déposé à Ayutthaya) à 8h20, 12h20 et 21h50 devant l’agence Wintour
  • départs pour Bangkok à 7h30 et bus de nuit à 20h30 devant la station Transport Co Ltd
  • départs pour Chiang Mai à 7h30, 8h30, 10h30, 12h et 18h devant la station Transport Co Ltd
  • départs pour Khon Kaen à 10h20,  11h20, 13h20 et 21h20 devant la station Transport Co Ltd

Bus pouvant vous déposer à Sukhothai Old City:

  • départs de Chiang Mai (Arcade bus station) à 7h, 8h45, 10h15, 12h40, 15h, 17h30 avec Wintour
  • je n’ai pas encore les horaires mais il y a aussi des départ de Mo Chit avec Wintour et Transport Co Ltd

Les horaires et tarifs seront bientôt consultables sur le site depuis la page « Arriver/partir Sukhothai« .

 

Les avantages du quartier

Outre l’avantage d’être juste à côté du Parc Historique, le coin de « Sukhothai Old City » n’est pas sans intérêt, loin de là !

Chaque matin quasiment en face du Wake Up at Muang Kao, justement, sur le petit pont qui mène au Wat Traphang Thong, au lever du jour, vers 6h30, les moines viennent pour leur tournée des offrandes. Le cadre est joli et si vous n’avez jamais participé ou assisté à ce rite matinal, ce sera l’occasion. Ils sont en général une dizaine et plus en certaines occasions spéciales.

offrandes sukhothai

Ce petit temple dont la plus belle partie est installée au milieu d’un réservoir est d’ailleurs agréable et reposant. On peut y nourrir les poissons du réservoir.

Vous avez juste à côté un sympathique petit marché local également intéressant si vous n’en avez jamais vu. Il ouvre tôt le matin (vers 5h30). C’est notamment là, que vous pouvez acheter des offrandes pour les moines.

marché local sukhothai

sukhothai old city marché

Pas de souci pour trouver des supérettes 7 Eleven dans le coin, il y en a 2, ni des pharmacies, il y en a 3 et encore moins des salons de massage (200 THB pour une heure). Vous avez aussi plusieurs restaurants et cafés (voir mon préféré plus bas). Bref, tout ce qu’il faut 😉

Il y a aussi chaque 1er samedi du mois une Walking Street (marché de nuit) dans la rue Sukhothai Nakorn1 Soi 3, de 16h à 22h.

walking street sukhothai

C’est dans cette rue qu’a lieu la Walking Street chaque 1er samedi du mois.

 

Mon restaurant préféré

Il y a plusieurs restaurants dans la rue qui mène à l’entrée principale du parc historique. Mon préféré est clairement celui du Resting Place Hostel, pour son cadre, son accueil, sa bonne cuisine thaïe mais aussi ses excellentes frites et ses desserts étonnants. Et les prix sont très abordables.

resting-place-hotel-sukhothai

resting in place sukhothai

resting café sukhothai

Visiblement, je ne suis pas le seul à l’apprécier, il y avait beaucoup de touristes, bien plus que dans les restaurants voisins.

 

Visiter le parc historique de Sukhothai

Le parc est ouvert de 6h du matin à 18h (voire plus tard les soirs de mini sons et lumières). Dans la rue qui y mène vous trouverez plusieurs loueurs de vélo qui reste, selon moi, le meilleur moyen de visiter le site. Les derniers loueurs sont situés quasiment en face de l’entrée de la partie centrale juste à côté de la Vitoon Guesthouse. Prix à la journée : 30 THB

Le parc est constitué de 3 parties dont l’entrée coûte chaque fois 100 THB (plus 10 THB pour le vélo). La partie la plus intéressante et la plus connue est la partie centrale mais je vous conseille d’aller voir au moins le Wat Si Chum dans la partie Nord. La partie ouest, partie « Forestière » est très agréable car les touristes y sont très rares, son point marquant est le bouddha debout du Wat Saphan Hin.

Sukhothai

Le Wat Si Chum et son immense Bouddha à Sukhothai

Bien évidemment, vous pouvez aussi choisir de séjourner à New Sukhothai, la grande ville moderne à 12 km du parc. Un bus local vous amènera au Parc Historique pour 30 THB et vous ramènera en ville pour le même prix. Mais je dois dire qu’au final, je me demande si les abords du parc ne sont pas plus intéressants. A vous de voir… moi, mon choix est fait !


Les touristes aussi doivent déclarer leur drone en Thaïlande

Share This:

En Thaïlande, tout propriétaire de drone doit le faire enregistrer auprès des autorités. J’avais écrit un article sur la procédure et les règles de vol des drones en Thaïlande, il y  a quelques temps, dans lequel, j’indiquais que les touristes emportant leurs drones devaient très certainement se soumettre également à cette obligation. C’est maintenant officiel puisque l’Autorité Touristique (TAT) a publié un article; il y a 5 jours invitant les touristes à enregistrer leur drone.

drone thailande

 

Les touristes doivent enregistrer leurs drones

Avec la popularité croissante des drones et leurs prix de plus en plus abordables, de plus en plus de particuliers en possèdent et forcément quand on part en vacances, surtout dans un pays qui offre de si beaux paysages et monuments comme la Thaïlande, on a envie de prendre son drone dans ses bagages.

Si en Thaïlande, vous pouvez emmener votre drone, pour le faire voler en toute légalité, il vous faudra d’abord le faire enregistrer.

En effet, la Commission nationale de la radiodiffusion et des télécommunications (NBTC) a indiqué que tous les drones en Thaïlande doivent être enregistrés. Si ce n’est pas fait, le propriétaire du drone pourrait faire face à une peine d’emprisonnement de cinq ans ou une amende pouvant aller jusqu’à 100 000 bahts.

Et comme dit, ça concerne aussi les touristes qui peuvent apporter leurs drones en Thaïlande mais ne seront autorisés à les faire voler qu’après qu’ils aient enregistré leurs appareils auprès du NBTC ou de l’Autorité de l’aviation civile de Thaïlande (CAAT).

 

Enregistrer son drone en Thaïlande

Le formulaire d’enregistrement de votre drone peut être téléchargé ICI (formulaire du CAAT en anglais).

Il faudra ensuite vous rendre au bureau de l’Autorité de l’Aviation Civile de Thaïlande (CAAT) ou de la Commission Nationale de Radiodiffusion et Télécommunications (NBTC) avec :

  • une copie signée de votre passeport
  • une photo d’identité, le numéro de série du drone
  • deux exemplaires du formulaire d’inscription rempli.

Cette procédure est gratuite et ne peut se faire qu’une fois arrivé en Thaïlande. Il semble qu’il vaille mieux aller directement au CAAT qui est habilité à donner les autorisations de vol mais peut-être que pour les touristes l’enregistrement au NBTC suffit.

Pour plus d’informations, veuillez contacter:
La Commission Nationale de Radiodiffusion et de Télécommunications
87 Phaholythin 8 (Soi Sailom),
Samsen Nai, Phayathai, Bangkok 10400
Tel: + (66) 2670 8888
Centre d’appel NBTC 1200
Site Web: www.nbtc.go.th

Sinon, voici les coordonnées du CAAT à Bangkok:

THE CIVIL AVIATION AUTHORITY OF THAILAND
333/105 Lak Si Plaza,
Khamphaeng Phet 6 Rd., Talat Bang Khen, Lak Si, Bangkok 10210
Tel: 02-568-8800
Mail: [email protected]

Ca peut paraître compliqué mais a priori, selon certains témoignages que j’ai pu voir, ça va assez vite.

 

Règles de vol des drones en Thaïlande

Comme dans tous les pays, il y a des règles à respecter pour faire voler votre drone en Thaïlande et un certain nombre de restrictions :

  • le drone doit toujours être à portée de vue
  • il ne doit pas voler à plus de 90 mètres de hauteur
  • interdiction de le faire voler à moins de 9 kilomètres d’un aéroport
  • interdiction de voler à moins de 30 mètres de toute personne, bâtiment ou véhicule
  • interdiction de le faire voler dans les zones qui l’indiquent clairement (panneaux) ou au-dessus des complexes officiels ou militaires (ministères, administrations, hôpitaux…) sans autorisation spéciale
  • interdiction de voler en ville, au-dessus de villages ou communautés et tout endroit avec un rassemblement de personnes
  • si vous survolez un terrain privé, vous êtes censé obtenir l’autorisation de son propriétaire
  • le vol du drone ne doit causer aucun préjudice à autrui
regles drone thailande

Graphique résumant la réglementation (source: CAAT)

Le CAAT précise que toute violation peut entraîner jusqu’à 40.000 bahts d’amende et 1 an de prison.

Avec tout cela en tête, vous êtes prêts à prendre faire décoller votre drone et prendre de belles photos et vidéos en Thaïlande.

 


Faire de la plongée en Thaïlande : Koh Tao

Share This:

L’île de Koh Tao est réputée comme étant la destination plongée numéro 1 en Thaïlande et ce n’est pas pour rien, il y a beaucoup de de superbes spots de plongée facilement accessibles depuis l’île de la tortue (la traduction littérale de « koh tao »). Je vous donne ici quelques informations génériques sur la plongée à Koh Tao, les forfaits, les prix, les spots les plus réputés…

plongée koh tao

 

Apprendre la plongée à Koh Tao

A Koh Tao, vous avez de nombreuses écoles de plongées et plusieurs avec des instructeurs français. Les cours proposés vont de débutants à professionnel, vous trouverez un cours pour vous à Koh Tao. Il est même possible d’y passer instructeur après le divemaster.

J’ai notamment rencontré Maud lors de mon récent passage sur l’île qui a d’abord fait son Open Water (1er niveau de certification) ici puis a finalement fait tout le cursus jusqu’à devenir instructeur de plongée. C’est d’ailleurs elle qui m’a donné l’essentiel des infos de cet article.

faire plongee thailande

Le 1er niveau de la plongée récréative, s’appelle Open Water, il permet de plonger jusqu’à 18 mètres de profondeur. Le but est de devenir plongeur autonome et d’avoir une bonne pratique et connaissances des équipements et règles de la plongée. Il se compose de 2 sessions théoriques, 2 sessions en « confined » soit en piscine soit en milieu confiné (comme une piscine mais en mer) et 4 plongées « open water » donc en mer/milieu naturel. A la fin vous obtenez un certificat. Comptez entre 7800 THB et 9500 THB (200 à 250 €) pour ce niveau, tarif comprenant les plongées, les cours théoriques, l’équipement, l’instructeur, l »assurance…

Après selon que vous choisissez un centre PADI ou SSI qui sont les 2 des plus importantes fédérations internationales de plongée récréative, ça varie légèrement mais très peu tant qu’on atteint pas le niveau professionnel. Donc je vous laisserai découvrir ça en détail (vous pouvez contacter le centre de plongée que je mentionne plus bas pour avoir plus d’information).

 

Les plus beaux spots de plongées de Koh Tao

Non loin de Koh Tao vous avez plusieurs spots de plongées parmi les plus réputés de Thaïlande. Voici les 5 les plus incontournables.

plongée koh tao

 

Sail Rock

Plus proche de Koh Phangan que de Koh Tao, ce pinacle est au milieu de la mer et souvent considéré comme le meilleur site de plongée du Golfe de Thaïlande. On y trouve des bancs de poissons incroyable avec notamment des barracudas et des platax. Connu pour sa « cheminée »,  le site a aussi un « pinacle secret » à 14-30 mètres.

Chumphon

A 45 minutes de bateau de Koh Tao, plus proche de Chumphon, d’où son nom, le Chumphon Pinnacle se compose en fait de 2 pinacles (le principal et Baraccuda Rock) où l’on peut croiser des anémones, des mérous géants, des poissons chauve-souris, murènes… bref, ce spot est souvent le plus apprécié tant par sa topologie que par sa faune et flore marine.

South West

Apprécié pour ses couleurs, anémones et poissons de toutes sortes (cobias, razorfishes, mérous géants et même fréquemment raies et murènes…). Et la vie à plus petite échelle dans les coraux est aussi très intéressante à observer.

Shark island

Contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser, vous n’y verrez pas spécialement de requin (mais requin baleine déjà apreçu), Shark island fait référence à la forme d’aileron de l’île. Ce qui est appréciable ici, c’est la variétés de paysages marins différents en un seul lieu.

Samran

Moins connu, ce spot de plongée est pour les connaisseurs car non délimité par des bouées, si bien que tous les capitaines ne savent pas le trouver. Il se compose de 11 pinacles et il y a beaucoup moins de monde.

plongée en thailande

En général, si vous prenez une formule plongée à Koh Tao vous oscillerez entre ces 5 endroits (surtout les 4 premiers). Beaucoup de plongées se font sur les nombreux sites autour de Koh Tao, mais ce sont les incontournables pour les fun divers (tous ne sont pas accesibles dès les premiers jours de l’Open Water et personne ne les fait en baptême de plongée (trop profonds et en pleine mer).

 

Un petit club de plongée à Koh Tao

Vous le savez, j’aime bien les petites structures à taille humaine, c’est pour ça que si vous cherchez un centre de plongée à Koh Tao, je vous invite à contacter le The Divers Boat. Créé par un Français, Baloo (c’est un surnom évidemment ;)), ce centre est très à l’écoute de vos envies et propose des plongées en petit grooupe (4 personnes par instructeur), ils ont notamment une formule 4S (non, ce n’est aps le nom d’une voiture mais un programme passant par South West, Sail Rock, Samran (ce sont presque les seuls à y aller apparemment donc vous l’aurez pour vous tout seuls) et Shark Island en plongée de nuit.

Sinon, je dois avouer que leur offre « Live board » me fait bien envie. Elle consiste à partir plusieurs jours et vivre sur le bateau qui possède des lits.

Si vous êtes intéressés, je vous mets ici leurs coordonnées. Je vous en parle parce que j’ai envie de les soutenir après avoir rencontré Maud, une vraie passionnée et monitrice chez eux et parce que c’est clairement une petite structure avec la flexibilité qui va avec et ils parlent français. Encore une fois, c’est complètement désintéressé de ma part. Je ne touche rien si vous y allez ou pas (ni pour parler d’eux ici).

Divers Boat
Site web : thediversboat.com
Facebook : https://www.facebook.com/baloodive/
Email: [email protected]


Préparer son voyage en Thaïlande étape par étape

Share This:

L’objectif de Thailandee.com a toujours été de vous aider à préparer votre voyage en Thaïlande par vous-même sans agence, tour opérateur ou autre intermédiaire. Si le site donne beaucoup d’informations, voici un mode d’emploi pour organiser votre périple étape par étape.

Sukhothai parc historique

Sukhothai

1. Choisir ses dates de voyage

Si vous avez toute la souplesse possible sur vos dates, ce sera probablement la météo qui devrait orienter le choix de la période où vous partirez en Thaïlande sachant qu’il y a une saison des pluies de plusieurs mois en Thaïlande où y partir est tout à fait possible mais en acceptant le risque de subir de grosses averses de temps en temps et en adaptant ses destinations.

-> Vous pouvez consulter ici toutes les informations sur la météo et le climat en Thaïlande

Vous pouvez aussi choisir à quel moment partir en fonction des événements et festivals en Thaïlande, certains méritant vraiment le détour. Je pense notamment au superbe festival de Loy Krathong en novembre.

 -> Vous pouvez consulter ici la liste des festivals et événements à venir en Thaïlande.

Sinon, si vos dates de départ ne sont pas trop flexibles et dépendent des congés que l’on vous accorde ou pas, c’est en général, le prix du billet d’avion qui va vous permettre de fixer vos dates exactes de séjour en Thaïlande. Car parfois à un ou deux jours près, ça change significativement le prix !

thai-airways

Décollage imminent pour la Thaïlande !

2. Trouver vos billets d’avion au meilleur prix

Selon plusieurs études, pour trouver le prix le moins cher pour un vol pour la Thaïlande, il faut réserver en moyenne 57 jours à l’avance et les tarifs seraient moins chers si on part le mardi. Mais ce ne sont que des tendances. Le mieux est d’être attentif aux promotions pour la Thaïlande des compagnies qui la desservent. Elles sont de plus en plus nombreuses et fréquentes. Je partage  les promos que je trouve intéressantes sur ce blog dans la rubrique « Promotions Thaïlande«  ou sur la page Facebook de Thailandee.com. Il y en a toute l’année et avec souvent un tir groupé de plusieurs compagnies vers fin août – début septembre.

Sinon, le meilleur moyen de trouver un bon prix reste de passer par les comparateurs de prix et de s’y créer des alertes plusieurs mois avant le départ (3-4 mois avant). Il existe de nombreux sites. Personnellement, j’utilise surtout Liligo et Skyscanner. Faire une recherche ne vous engage à rien.

Depuis quelques années, on arrive de plus en plus facilement à trouver des vols aller-retour pour Bangkok au départ de Paris (ou Francfort pour les frontaliers) à moins de 500 € en classe économique sur des compagnies de qualité.

Pour ce prix, ce sera des vols avec une escale donc il faut bien regarder la durée total du trajet qui doit être autour de 15-16h pas plus pour ne pas trop attendre entre les deux avions. Seules 2 compagnies proposent des vols vers Bangkok sans escale, Air France et Thai Airways et là, les promotions sont plus beaucoup rares mais quand elles existent, on peut trouver des billets à moins de 560 € l’aller-retour.

Sur les 2 périodes les plus chères de l’année en terme de billet d’avion pour la Thaïlande, à savoir de mi-juillet à mi août et de mi-décembre à début janvier, il est par contre très compliqué de trouver des billets aller/retour à mois de 600 €.

ko tao

L’île de Koh Tao

 

3. Avant le départ

Il y  quelques petites choses à faire et vérifier avant de partir en Thaïlande :

  • vérifiez les assurances qui vous couvrent pendant le voyage notamment en cas d’accident ou maladie. En général, votre carte bancaire, parfois votre contrat d’assurance habitation, ont des couvertures voyage et rapatriement mais regardez bien les détails des conditions et si besoin est, prenez une assurance spécifique pour la durée de votre séjour !
  • si vous comptez louer scooters, motos ou voitures, faîtes faire un permis international (moto si vous louez un scooter ou une moto), c’est gratuit mais long. Ne pas l’avoir n’empêche pas de louer des véhicules mais légalement, vous êtes censés l’avoir et outre le risque d’une amende, en cas d’accident, ça peut sérieusement aggraver votre cas et notamment entraîner un refus de prise en charge pas votre assurance.
  • vérifiez que votre passeport est bien valable encore au moins  6 mois au moment de votre départ, sinon renouvelez-le. Et comptez précisément la durée de votre séjour pour être sûrs de respecter les règles de visa. Pour la majorité d’entre vous, pour un séjour jusqu’à 30 jours, pas besoin de visa avant le départ. Pour plus longtemps, il y a plusieurs possibilités (voir détails ici).
  • faîtes des photocopies de votre passeport ou scannez-le et envoyez-le vous sur votre boîte mail. En cas de perte ou de vol, ça vous facilitera les choses.
  • il est aussi conseillé de prévenir votre banque de votre voyage, il arrive parfois qu’après votre 1er retrait d’argent en Thaïlande ou premier paiement par carte, celle-ci soit bloquée car une activité depuis la Thaïlande jugée suspecte. Ce sera aussi l’occasion de faire un point sur la couverture que vous offre votre carte en voyage.
  • Il y a aussi un certains nombre de vaccins qui sont recommandés pour venir en Thaïlande, renseignez-vous plusieurs mois avant le départ auprès d’un centre de vaccinations internationales
  • Si vous le désirez, vous pouvez vous inscrire sur le service Ariane de l’Etat Français qui permet aux autorités de savoir que vous êtes à l’étranger et dans quel pays et de vous envoyer des alertes de sécurité en cas de risques soudain ou de catastrophe.

 

4. Organiser chaque étape dans chaque destination

Vous avez vos dates et vos vols, reste à organiser le programme sur place, savoir quelles destinations choisir, ce qu’il y a à y voir, trouver comment s’y rendre, y trouver une chambre… Pour ça, sur le site, j’ai créé des fiches détaillées sur plus de 60 destinations en Thaïlande. Et je sais de quoi, je parle car j’y suis allée en personne ! J’en ajoute régulièrement et mets à jour les informations en permanence.

 -> Vous pouvez consulter ici les fiches destinations

 

Trouver un hôtel ou une guesthouse en Thaïlande

Il est conseillé en général d’au moins réserver vos premières nuits d’hôtel pour quand vous arrivez à Bangkok. Pour le reste, selon la période et la destination, ce n’est pas forcément indispensable. Vous pouvez réserver en cours de voyage, ou même débarquer dans une ville sans idée précise de là où vous allez dormir.

Pour trouver une chambre, vous pouvez consulter les pages du site qui référencent notamment en fin de listing des adresses petit budget que j’ai repérées sur place et que vous ne trouverez pas sur les gros sites de réservation. Sinon sur la page de chaque destination, j’indique des « valeurs sûres » au très bon rapport qualité/prix.

Si vous préférez réserver, les sites les plus connus et sérieux sont Agoda et Booking mais pour trouver le meilleur prix vous pouvez aussi utiliser des comparateurs de prix qui vous indiqueront le site de réservation où l’hôtel est le moins cher. Perso, j’aime bien Hotelscombined.fr et le site a été élu meilleur site de cette catégorie.

Après réserver en direct, via les sites des hôtels ou en les appelant, est également possible bien entendu. J’ai très souvent mis en bas des pages détail de chaque hôtel, le numéro de téléphone pour les appeler. Par contre, mieux vaut parler Anglais pour réserver par téléphone 😉

Trains thailande

 

Les transports en Thaïlande

Pour votre voyage en Thaïlande, il faudra aussi trouver comment se déplacer de ville en ville. Selon les cas, vous aurez le choix entre avion, train ou bus (voire bateau). Si sur les trains et les avions, il est assez simple d’avoir des horaires fiables et à jour, c’est un peu plus compliqué sur les bus. Je fais le maximum pour garder les informations du site le plus à jour possible.

A l’exception des couchettes en train de nuit et quelques autres cas particuliers, il n’est pas forcément nécessaire de réserver vos places à l’avance. Sauf si vous voyagez en groupe important (à partirde 5 personnes, je pense). Mais si pour plus de tranquillité d’esprit et de facilité, vous préférez tout organiser et réserver, il existe un site que j’ai testé et validé qui permet de réserver des billets de trains, bus et bateau sur beaucoup de trajets en Thaïlande (voir le moteur de recherche ci-dessous).

 

5. Les visas pour la Thaïlande

Pour les ressortissants de beaucoup de pays (dont la France, la Belgique, la Suisse et le Canada), pas besoin de faire un visa pour un séjour de moins de 30 jours en Thaïlande. Une exemption de visa vous sera délivrée à votre arrivée à l’aéroport de Bangkok. Il vous faudra juste un passeport valide encore 6 mois après votre date de retour. Mais pour avoir plus détails sur toutes les modalités, consultez la page sur les visas en Thaïlande.

visa thailande

Pour un séjour plus long, lisez cet article.

Voilà, je crois qu’avec tout ça, vous avez tous les éléments pour organiser votre séjour en Thaïlande sans agence et vous faire un périple sur mesure selon vos goûts !


Funérailles du Roi de Thaïlande : conséquences sur les transports

Share This:

Comme promis article sur l’impact des cérémonies de crémation du Roi de Thaïlande (25-29 octobre) sur les transports, à Bangkok bien sûr mais aussi de et vers la capitale thaïlandaise. De nombreuses rues seront fermées à la circulation à Bangkok ce jour-là, compliquant le trafic et perturbant certains services et bus longue distance.

Si vous planifiez de prendre un bus vers ou depuis Bangkok vers une autre destination comme les îles de Koh Samui, Koh Phangan ou Koh Tao, lisez bien cet article pour ne pas avoir de mauvaise surprise.

Routards Thailande

 

Impact sur les transports en commun de Bangkok

Côté transports en commun à Bangkok, évidemment, il y aura beaucoup de monde. La plupart des opérateurs ont annoncé la gratuité de leurs services au moins le 26 octobre, jour de la crémation de Roi.

  • Airport Rail Link, métro qui relie l’aéroport Suvarnabhumi à Bangkok, sera gratuit du 25 au 27 octobre.
  • Le BTS, métro aérien de Bangkok, sera gratuit le 26 octobre. Et gratuit les 25 et 27 octobre mais uniquement sur les extensions de On Nut à la station de Samrong et de Wongwian Yai à Bang Wa.
  • Le MRT, métro souterrain de Bangkok, sera gratuit le 26 octobre. Les 25 et 27 octobre, seule la Purple Line sera gratuite.
  • Le Bus Rapid Transit (BRT) sera gratuit du 25 au 27 octobre sur la route Sathorn -Ratchaphruek.
  • La régie des transports de Bangkok a prévu plus d’autobus publics et des navettes gratuites  vers Sanam Luang, lieu des cérémonies, sur 32 routes.
  • Il y aura des navettes gratuites entre l’aéroport de l’aéroport Suvarnabhumi jusqu’à Nang Loeng à 1 km du Sanam Luang du 19 au 30 octobre et des navettes gratuites depuis Don Muang mais du 23 au 31 octobre.
  • Les bacs traversant le fleuve Chao Phraya de Phran Nok Pier à Tha Chang Pier seront gratuits.
  • Les embarcadères de Phra Athit (Khao San), Tha Chang (Grand Palais) et Tha Rajinee seront fermés du 25 au 27 ocotobre, les bateaix du Chao Phraya Express n’y marqueront pas l’arrêt.
  • Le 26 octobre, utiliser les bateaux du Chao Phraya Express sera gratuit du Sathorn Pier (connexion avec le BTS) à Phran Nok Pier et de Phran Nok Pier à Nonthaburi Pier. 
  • Le 26, les bateaux du Klong Saen Saep seront également gratuits.
  • Les bus S1 (depuis Suvarnabhumi) et A4 (depuis Don Muang) qui relient les aéroports de Bangkok à Khao San Road en temps normal, circuleront bien mais s’arrêteront à la Lanluang Intersection (près du temple de la Montagne Dorée, Wat Saket).
  • les bacs qui traversent le fleuve entre le Tha Tien Pier (Wat Pho) et le Wat Arun ne circuleront pas du 25 au 29 octobre.

Cela ne fait pas partie des informations officielles mais avec l’affût de monde et les nombreuses grandes artères de la ville fermées (voir liste plus bas) la circulation devrait être cauchemardesque à Bangkok ! Surtout le 26. Evitez les taxis et préférez les métros qui devraient être très très fréquentés aussi. Se déplacer à Bangkok sera long et difficile surtout plus vous approcherez du Grand Palais.

 

Conséquences sur les transports longues distance de et vers Bangkok

Des transports pris d’assaut

Une chose est sûre, il y aura beaucoup de monde dans tous les transports qui mènent à Bangkok, énormément de personnes étant attendues depuis toute la Thaïlande pour venir à Bangkok assister aux funérailles du Roi. Sa popularité est telle qu’il est bien difficile de chiffrer le nombre de personne qui feront le déplacement, mais ils seront très très nombreux.

Les trains et bus seront particulièrement prix d’assaut pour venir et repartir. Comme je vous l’avais conseillé (maintenant, je pense que c’est un peu tard), si vous comptez voyager de ou vers Bangkok du 24 au 30 octobre, réservez à l’avance en ligne pour être sûr d’avoir de la place et d’avoir des informations à jour notamment sur les éventuelles modifications de lieux de départ et arrivée..

La SRT, compagnie des chemins de fers thaïlandais et Transports Co Ltd, compagnie des bus gouvernementaux, ont annoncé des ajouts de trains et bus.

 

Pas de départ depuis Khao San Road

IMPORTANT : les routes fermées lors des cérémonies empêcheront tout départ de bus ou vans depuis Khao San Road 24 au 30 octobre.

Cette information n’a été donnée nulle part mais vue la proximité du quartier avec le Sanam Luang, j’ai contacté le site de réservation de transports 12go qui est en contact avec la plupart des compagnies de transports en Thaïlande. D’ailleurs pour voir ce qui circulent à ces dates, utilisez leur site et regardez les résultats, ils font le maximum pour le maintenir à jour, plus à jour parfois que les sites des compagnies elles-mêmes.

  • Giant Ibis a déjà annoncé par mail à ses clients, l’annulation pure et simple de ses bus entre Bangkok et le Cambodge dans les deux sens du 25 au 29 octobre. Les bus gouvernementaux qui partent de Mo Chit, eux circuleront bien.
  • Du 24 au 29 octobre inclus, les formules + ferry de Lomprayah qui partent et arrivent normalement à Khao San, à destination de Koh Samui, Koh Phangan et Koh Tao partiront et arriveront à la station Phuttamonthon 2 Lomprayah (à une trentaine de kilomètres de Bangkok – GPS : 13.779423, 100.395042)
  • Du 23 au 29 octobre inclus, les bus + ferry de Songserm partiront eux de la gare Hua Lamphong, plus pratique.
  • Sur les mêmes dates, il semble que les bus de Krungsiam Tour à destination des îles (Samui, Phangan, Tao) et qui partaient de Ratchadamnoen Avenue soient annulés.

Donc si vous aviez réservé un transport partant de Khao San, contactez la compagnie ou le site de réservation pour savoir si votre voyage est maintenu et si oui, d’où il part. 

Il y a probablement d’autres modifications ou annulations. Voici celles dont je suis pour l’instant au courant. Je mettrai à jour au fur et à mesure…

 

Routes fermées à Bangkok

Voici la liste des routes et rues qui seront fermées pendant les cérémonies du 25 au 29 octobre. Pas de détails sur les plages horaires de clôture de ces routes pour l’instant.

routes fermées bangkok

La plupart de ces routes seront fermées dés le 23 octobre à 22h.

 

Plus de temps pour rejoindre les aéroports de Bangkok

Le trafic dans et autour de Bangkok sera très dense avec probablement de longs bouchons, il faut s’attendre à ce que les délais de transfert vers et depuis les aéroports Suvarnabhumi et Don Muang puissent être considérablement plus longs. 

Prévoyez beaucoup plus de marge et privilégier les métros et notamment l’Airport Rail Link tout en prévoyant de la marge car ils risquent d’être bondés.

Encore une fois, je mettrai à jour cet article dés que j’aurais de nouvelles informations mais pour ne rien rater, le mieux est de vous abonner ou de consulter régulièrement mon compte Twitter : https://twitter.com/Thailandee_com.

Une chose est sûre, si vous en avez la possibilité, mieux vaut être loin de Bangkok, ces jours-là. Car se déplacer, quitter ou rejoindre la capitale sera compliqué. Et si vous voulez assister aux cérémonies qui resteront un moment historique, vous serez mieux devant la télévision, vous verrez mieux et serez forcément plus en sécurité que sur place.

Et si vous décidez de résider quand même à Bangkok et que ce n’est pas déjà fait, réservez votre hôtel car là aussi vue la foule exceptionnellement nombreuse attendue, les hôtels seront très sollicités pendant ces quelques jours.


Thaïlande : application smartphone pour les demandes de Work permit

Share This:

Hier, a été lancé une application smartphone pour permettre aux expatriés en Thaïlande de faire leur demandes de permis de travail (work permit) et de les faire approuver depuis leur téléphone portable. Mais il faudra quand même se déplacer 2 fois en personne pour compléter la procédure. Passer par l’application, devrait toutefois faire gagner du temps et rendre la procédure plus facile à suivre.

permis travail thailande

Application smartphone pour les demandes de permis de travail en Thaïlande

 

Une application pour les demandes de permis de travail

L’application s’appelle « Thailand Digital Work Permit » et est disponible sous Android et Android

Résultant d’un projet lancé conjointement par le BoI (Bureau of Investment), le ministère du Travail et le Bureau de l’immigration appelé Single Window, elle  a été présentée aux entreprises et aux employés étrangers vendredi.

 

Comment ça marche ?

Pour s’inscrire, les employés étrangers doivent d’abord obtenir un nom d’utilisateur et un mot de passe dans un centre de permis de travail. A priori pour le lancement, il n’y a que le BoI du Chamchuri Square à Bangkok, qui peut les délivrer. Ca ne concerne pour l’instant que les employés de compagnies enregistrées au BoI.

Ensuite, il n’y a plus qu’a aller sur l’application et soumettre sa demande.

app work permit thailande

Une fois la demande approuvée, l’employé doit se rendre à nouveau au centre. Les autorités prendront sa photo et demanderont sa signature numérique. Cela devrait toutefois permettre un gain de temps important, cette procédure ne prenant que quelques minutes, selon le centre.

Le but est évidement de rendre l’obtention d’un permis de travail et d’un visa plus pratique. Ce «service à guichet unique» devrait permettre d’économiser du temps et de réduire les formalités administratives.

Mais deux passages au BoI sont nécessaires. Deux passages qui devraient être très courts et sans trop d’attente. A tester…

Les fonctionnaires peuvent également consulter les informations sur les travailleurs expatriés en analysant un code QR pour vérifier leur identité et d’autres détails grâce à une base de données en ligne.

Autre avantage, les informations peuvent être mises à jour plus facilement via le téléphone.

Pour accéder à l’application, outre l’identifiant et mot de passe une empreinte digitale ou une reconnaissance faciale peut-être également utilisée.

Pour l’instant, ça ne marche qu’en passant par le bureau de Bangkok cité plus haut mais plus de bureaux de permis de travail seront installés à Chiang Mai et à Phuket l’année prochaine et dans les provinces où le BoI possède des succursales.

La révolution numérique des permis de travail en Thaïlande est en marche ! 😉


Les cigarettes électroniques sont illégales en Thaïlande

Share This:

Tout le monde ne le sait pas mais en Thaïlande la cigarette électronique est illégale. Evidemment, certains diront qu’il y a la loi et la pratique, et certains vapoteurs, qu’ils n’ont jamais eu de problème. Il n’en reste pas moins que c’est illégal et qu’il vaut mieux laisser votre e-cigarette chez vous avant de partir en voyage en Thaïlande. C’est ce qu’a rappelé l’Autorité Touristique de Thaïlande (TAT) dans un communiqué, il y a quelques jours.

Article mis à jour le 8 novembre 2018

cigarette electronique thailande

La cigarette électronique est interdite depuis 2014 en Thailande

 

Vapoter en Thaïlande est puni par la loi

Ainsi la TAT rappelle que si les cigarettes électroniques ou e-cigarettes sont utilisées partout dans le monde pour aider les gens à arrêter de fumer, les voyageurs qui viennent en Thaïlande doivent être conscients que ces dispositifs sont en fait illégaux dans le royaume.

Quiconque violant de cette loi en utilisant une cigarette électronique – ou en vapottant – en Thaïlande peut être arrêté et confronté à une peine d’emprisonnement ou devoir payer une amende de plusieurs fois la « valeur des objets illégaux ».

Le simple fait de les importer dans le pays même pour son usage personnel est répréhensible. La peine prévue est une amende de 4 fois leur valeur et une peine de prison pouvant aller jusqu’à 10 ans.

Cela s’applique aussi bien aux Thaïlandais qu’aux étrangers de passage dans le pays. Même s’il est vrai qu’un touriste qui arrive en Thaïlande avec une cigarette électronique en Thaïlande se verra plus probablement uniquement confisquer l’objet voire verbaliser mais ne fera de la prison que s’il est dans l’impossibilité de payer l’amende (le temps qu’il l’aquitte).

 

N’emmenez pas votre cigarette électronique en Thaïlande !

Il y a eu récemment quelques incidents de voyageurs étrangers qui ignoraient cette interdiction et qui ont dû faire face à une amende sur place ou ont été arrêtés. Donc pour éviter les soucis, laissez vos cigarettes électroniques à la maison avant de partir en Thaïlande. Ce serait dommage de gâcher vos vacances pour ça.

Un article récent du Bangkok Post indiquait qu’il y avait eu 80 arrestations pour ce motif ces 3 derniers mois.

 

Une autre vision de la e-cigarette en Thaïlande

Alors oui, vous vous demandez peut-être pourquoi un dispositif perçu dans beaucoup de pays comme un moyen pour aider les gens à arrêter de fumer ou à réduire leur consommation de tabac est interdit en Thaïlande ?

Simplement parce que les autorité ne lui voient pas cette vertu.

Un porte-parole du gouvernement a déclaré que l’interdiction a été introduite pour des raisons de santé et qu’il l’interdiction a été mise en place parce que les cigarettes électroniques attireraient les jeunes dans le tabagisme.

Cette interdiction ne date pas d’hier, elle remonte à 2014.

Ainsi, les voyageurs venant en Thaïlande sont invités à ne pas y apporter de cigarettes électroniques, ni aucun élément ou matériel associé à des cigarettes électroniques tel que le liquide utilisé dans l’appareil.

La TAT demande aussi aux agents de voyages ou voyagistes qui vendent la Thaïlande en tant que destination de voyage de s’assurer que leurs clients connaissent l’interdiction sur les cigarettes électroniques.

Je ne suis pas une agence de voyage, juste un site pour aider à préparer son voyage en Thaïlande mais il me paraissait important de rappeler cette interdiction afin de vous éviter quelques désagréments pendant votre séjour.


Bien démarrer son voyage en Thaïlande

Share This:

Quand on arrive pour la première fois en Thaïlande, il y a quelques bons réflexes à connaître pour se faciliter la vie que l’on pas encore. Je vais essayer dans cet article de vous en donner quelques uns partant du principe que comme l’immense majorité des voyageurs vous débarquerez à l’aéroport Suvarnabhumi de Bangkok.

voyage thailande

 

Avant le départ

Il y a quelques petites choses à faire et vérifier avant de partir en Thaïlande :

  • vérifiez les assurances qui vous couvrent pendant le voyage notamment en cas d’accident ou maladie. En général, votre carte bancaire, parfois votre contrat d’assurance habitation, ont des couvertures voyage et rapatriement mais regardez bien les détails des conditions et si besoin est, prenez une assurance spécifique pour la durée de votre séjour !
  • si vous comptez louer scooters, motos ou voitures, faîtes faire un permis international à la préfecture, c’est gratuit. Ne pas l’avoir n’empêche pas de louer des véhicules mais légalement, vous êtes censés l’avoir et outre le risque d’une amende, en cas d’accident, ça peut sérieusement aggraver votre cas et notamment entraîner un refus de rpise en charge pas votre assurance.
  • vérifiez que votre passeport est bien valable encore au moins  6 mois au moment de votre départ, sinon renouvelez-le. Et comptez précisément la durée de votre séjour pour être sûrs de respecter les règles de visa. Pour la majorité d’entre vous, pour un séjour jusqu’à 30 jours, pas besoin de visa avant le départ. Pour plus longtemps, il y a plusieurs possibilités (voir détails ici).
  • faîtes des photocopies de votre passeport ou scannez-le et envoyez-le vous sur votre boîte mail. En cas de perte ou de vol, ça vous facilitera les choses.
  • il est aussi conseillé de prévenir votre banque de votre voyage, il arrive parfois qu’après votre 1er retrait d’argent en Thaïlande ou premier paiement par carte, celle-ci soit bloquée car une activité depuis la Thaïlande jugée suspecte. Ce sera aussi l’occasion de faire un point sur la couverture que vous offre votre carte en voyage.
  • Il y a aussi un certains nombre de vaccins qui sont recommandés pour venir en Thaïlande, renseignez-vous plusieurs mois avant le départ auprès d’un centre de vaccinations internationales

 

Changer votre agent dés l’aéroport

Le plus économique pour obtenir des bahts, la monnaie thaïlandaise, c’est de changer vos euros sur place. En effet, outre les frais de votre banque (sauf si vous avez un compte N26), il y aura de toute façon 220 bahts de frais par retrait appliqués par le distributeur.

Il y a directement dans l’aéroport, tout en bas, au niveau de l’Airport Rail Link, la ligne de métro qui relie Suvarnabhumi au centre ville de Bangkok, deux bureaux de change réputés comme étant ceux avec les meilleurs taux : Value+ et Superrich (voir fin de la vidéo ci-dessous).

 

Prendre l’Airport Rail Link pour rejoindre la ville

Pour rejoindre la ville une fois que votre avion a atterri, vous aurez probablement le réflexe de prendre un taxi mais il existe une ligne de métro spécifique qui relie l’aéroport Suvarnabhumi au centre de Bangkok : l’Airport Rail Link.

Pas cher (45 THB par personne), il permet aussi de ne pas se trouver bloqué dans son taxi dans le dense trafic de la capitale thaïlandaise. Depuis la station Phaya Thaï, vous pouvez changer pour le BTS, le métro aérien ou changer à Makkasan pour prendre le métro souterrain et vous rapprocher de votre hôtel.

-> détails et infos sur l’Airport Rail Link de Bangkok

 

Bien choisir l’emplacement de son hôtel

Le trafic routier à Bangkok est un des plus denses du monde, il est donc conseillé de prendre le métro pour se déplacer. C’est pour ça que l’idéal est d’avoir un hôtel proche d’une station de BTS le métro aérien de Bangkok. Voir éventuellement proche d’un arrêt des Chao Phraya Express Boats, les navettes sur le fleuve de Bangkok.

D’ailleurs, les hôtels le long du fleuve, sont aussi un bon choix mais pour un budget un peu plus « aisé ». Personnellement, j’aime beaucoup le cadre et la déco du Loy la Long Hotel mais je n’y ai fait qu’un petit tour car la nuit est quand même autour de 120€, ce qui est sensiblement au-dessus de mon budget habituel 😉

Pour un premier séjour, le quartier routard et ultra touristique de Khao San Road peut aussi être un bon choix car vous y serez à 15 minutes à pieds des principaux monuments de Bangkok (Grand Palais, Wat Phra Kaew, Wat Pho et Wat Arun) et y trouverez tout ce qu’il faut pour organiser la suite de votre voyage. Je vous conseille par contre d’éviter de loger dans la rue de Khao San Road même et d’aller plutôt dans le Soi Rambuttri, plus calme.

Réserver votre première nuit d’hôtel à Bangkok est plutôt conseillé aussi, surtout si c’est votre premier séjour ici, même si ce n’est absolument pas indispensable. Après un long voyage, ça permet de savoir tout de suite où aller.

 

Utiliser les applis pour prendre le taxi

A l’exception de ceux qui opèrent aux aéroports, les chauffeurs de taxi de Bangkok rechignent encore beaucoup à déclencher leur compteur surtout avec les touristes et préfèrent vous proposer un prix pour la course qui sera évidemment plus cher.

Pour éviter de voir un taxi vous refuser ou de devoir vous battre pour qu’il utilise son compteur, le plus simple, c’est souvent d’utiliser les applications smartphone pour le commander. Vous n’avez pas de surprise sur le prix de la course et êtes sûrs de payer le prix juste. L’application la plus répandue à Bangkok c’est GrabTaxi. Sinon, il y a évidemment Uber.

 

Utiliser les métros de Bangkok

Même si la virée en tuk-tuk dans les rues de Bangkok est une des expériences à vivre lors de son voyage en Thaïlande, prenez les différents métros de Bangkok pour vous déplacer dans al ville. En les combiant avec les bateaux du Chao Phraya Express, on peut se rendre dans beaucoup d’endroits. Sinon, faîtes une partie du trajet en métro et complétez avec une course de taxi ou tuk-tuk. Vous gagnerez un temps fou, économiserez de l’argent et apprécierez mieux la ville que si vous passez des heures dans les bouchons sur la banquette arrière d’un taxi ou tuk-tuk.

-> toutes les infos sur les métros et transports à Bangkok

 

Protégez-vous des moustiques

En Thaïlande, il est important de se protéger des moustiques ne serait-ce que pour le risque de dengue et de manière plus isolée de paludisme. Vous trouverez sur place de très bons répulsifs. Pas besoin de les acheter avant votre départ. Personnellement, j’en utilise un qui s’appelle Jaico. Un peu plus cher que ceux qu’on trouve au 7 Eleven mais je le trouve plus efficace.

 

Quitter Bangkok

Pour quitter Bangkok et continuer votre séjour, renseignez-vous bien sur les possibilités et les temps de trajet. Sur les longues distances, l’avion n’est souvent pas tellement moins cher (avec certaines promotions, il est même parfois moins cher) que le bus ou le train de nuit. Train de nuit qui a l’avantage de vous faire économiser une nuit d’hôtel et est une expérience sympathique (mais essayez de réserver à l’avance pour être sûr d’avoir une couchette).

Quand vous avez le choix entre les deux, privilégiez le bus et éviter les minivans. Statistiquement, ils ont plus d’accidents, beaucoup de leurs chauffeurs ont une conduite sportives, sans compter qu’on y est souvent moins confortablement installé et doit parfois payer une place en plus pour les bagages.

Vous trouverez toutes les infos et les conseils sur les transports en Thaïlande sur cette page.

Voilà, en espérant que tous ces petits conseils vous soient utiles, je vous souhaite un magnifique voyage en Thaïlande ou de bons préparatifs de votre futur séjour.

 


1.000 abonnés à ma chaîne Youtube : merci !

Share This:

Il y a plusieurs mois, j’ai décidé d’ajouter un média à mon site, la vidéo avec l’envie comme pour Thailandee.com non pas de juste faire de beaux clips qui vous donnent envie de venir, il y en a déjà foison, mais de vous expliquer concrètement, GoPro au point sur le terrain, comment ça se passe.  Et depuis, je n’ai pas chômé avec près d’une centaine de vidéos pratiques publiées sur ma chaîne Youtube qui vient de passer la barre des 1.000 abonnés. Merci à tous ceux qui ont souscrit un abonnement, regardent mes vidéos et les partagent !

1000 abonnés youtube

1.000 abonnés Youtube. Merci !

 

L’état d’esprit des vidéos

Pour ces vidéos, j’ai gardé le même état d’esprit que pour le site depuis 3 ans : vous donner toutes les informations utiles pour sur le terrain savoir comment faire pour visiter un lieu, utiliser les transports locaux, faire votre lessive, découvrir les marchés de nuit, prendre le train en Thaïlande…

Des vidéos sur la Thaïlande, il y en a plein et il faut bien avouer qu’il y a à boire et à manger comme dit. Je ne dis pas que je suis forcément meilleur que les autres (enfin si que quelques au moins ;)) mais dans la vidéo ci-dessus, je vous expliquais comment je fonctionne et comment je voyage car mes vidéos sont des vidéos de terrain illustrées avec mes images (quand beaucoup utilisent les images des autres) et la plupart du temps les commentaires que vous entendez, je les fais en live quand je filme.

 

Des vidéos pratiques pour faciliter votre voyage

C’est vrai que ça m’a pris un peu de temps d’arriver à mes 1.000 abonnés et que la visibilité de mes vidéos est encore assez restreinte du fait de ce petit nombre d’abonnés et que je me suis refusé à aller écumer tous les groupes Facebook sur la Thaïlande pour les partager en masse comme certains font. Je n’aime pas quand on le fait sur mon groupe Facebook alors je n’allais pas le faire sur le groupe des autres. Faut être cohérent 😉

Je n’ai pas pour ambition de faire de la « Youtube money » avec ça juste de vous faire découvrir de nouveaux endroits et de vous donner tous les éléments pratiques pour qu’une fois en Thaïlande vous sachiez comment faire pour profiter au mieux de chaque destination.

Je sais que les vidéos sont utiles et un bon complément aux infos du site Thailandee.com car souvent même avec des explications détaillées par écrit, c’est difficile sur le terrain de s’y retrouver, là avec des images en mode immersion, c’est plus facile. Enfin, j’espère ! 😉

Encore merci à vous qui me suivaient et me soutenaient ! N’hésitez pas à partager ma chaîne Youtube ou mes vidéos avec ceux qui préparent un voyage en Thaïlande. Plus il y a de vues, plus ça me donne du coeur à l’ouvrage (c’est humain ;)).

Et rendez-vous très bientôt sur Youtube pour de nouvelles vidéos.

A noter que si sur Youtube ce n’est pas toujours facile de s’y retrouver parmi toutes les vidéos, elles sont sur  toutes sur cette page du site avec un menu pour filtrer et les afficher ville par ville. Sinon, j’ai  commencé à créer des playlists Youtube par thème ici.


Fièrement propulsé par WordPress