Partir en Thaïlande pendant la saison des pluies

Share This:

La Thaïlande est dans une région du monde exposée à la mousson plusieurs mois par an quand le reste du temps, les précipitations sont très très rares. Il est donc forcément plus intéressant pour le visiteur qui veut s’y rendre de choisir ses dates de séjour entre mi-novembre et avril quand les pluies sont anecdotiques dans la plupart du pays. Ca correspond d’ailleurs assez logiquement à la haute saison touristique.

Pluies Thaïland

Mais le reste de l’année, est-ce une si mauvaise idée de passer ses vacances en Thaïlande ? Une question d’autant plus d’actualité que Songkran étant passé, on arrive à la fin de la “saison sèche en Thaïlande”.

 

Informations sur la mousson en Thaïlande

Il faut tout d’abord savoir que l’intensité de la mousson est évidemment variable selon la période. Les averses sont en général plus fortes et plus fréquentes de fin août à fin octobre. En mai et juin, elles sont plus discrètes. C’est dés juillet que cela commencent à être quasi quotidien (mais ça dure une à deux heures en général). Phénomène qui s’intensifie en août et atteint son apogée en septembre donc.

Ce sont évidemment des généralités, la météo dans le monde et donc la météo en Thaïlande est de plus en plus imprévisible. Pour ceux qui n’ont pas vécu le phénomène, une averse de mousson, ce sont des litres et des litres d’eau qui tombent, une visibilité de quelques dizaines de mètres parfois moins. Se dire “on sort le parapluie et on sera protégé” est utopique tant c’est intense et le vent s’ajoute souvent à la fête. Toute activité en extérieur est quasi impossible. Et ça peut ne durer que quelques minutes comme plusieurs heures. Il faut donc compter avec la possibilité qu’à tout moment votre programme peut être mis entre parenthèses pour cause de la mousson.

Aux mois de mai et juin, les perturbations dues aux pluies restent en général assez réduites. Je vous conseille donc de choisir plutôt ces mois-là si possible. Et quand il ne pleut pas le ciel est forcément plus couvert que pendant la saison sèche ce qui n’empêche pas de bronzer. Il y a des zones plus touchées que d’autres. Je vous invite à consulter les cartes des précipitations en Thaïlande pour vous faire une idée. A noter que ces pluies ne font que très peu descendre la température.

 
Pluies Thaïlande

 

Les prix baissent pendant la saison des pluies en Thaïlande

D’un point de vue financier, cette saison correspond aussi à celle où les hôtels et guesthouses proposent de gros rabais sur le prix des chambres et souvent vous pourrez encore négocier à la baisse. Surtout dans le Sud du pays. Il est par contre plus difficile d’avoir de réductions à Bangkok qui reste très fréquentée quelque soit le moment de l’année. C’est le seul poste de dépenses qui est allégé à cette période, le reste, nourriture, transports, activités ne subit en général pas de baisse.

D’un point de vue touristique, c’est la saison basse ce qui implique que certaines facilités ou services dédiés aux touristes peuvent être suspendus ou simplement moins fréquents. Nous pensons notamment à des services de bus ou songthaews pour aller dans dans des lieux de visites ou des navettes en ferry ou bateau vers les îles dont la fréquence baisse ( certaines routes étant purement interrompues ) ou encore, et on y pense moins, à la présence moins importante de tuk-tuks, taxis ou moto-taxis pour vos déplacements courts.

Les agences ayant du mal à trouver assez de clients ne proposent plus certains tours et excursions ou alors à des prix cette fois plus élevés car répartis sur moins de participants. Dans les stations de bus, les offices du tourisme ou même les lieux à visiter, il est plus difficile de trouver des interlocuteurs anglophones et pour finir certaines guesthouses et hôtels peuvent être fermés au moins partiellement pendant cette période.

Tout cela n’empêche pas de passer un très bon séjour et de visiter, ça peut juste parfois être un plus compliqué en terme d’organisation, il faut le prendre en compte en préparant votre voyage. L’avantage c’est que les lieux visités seront beaucoup moins fréquentés, les plages aussi (sauf juillet-août à Koh Samui) ect… Et étant plus rares, les touristes sont accueillis encore plus chaleureusement que d’ordinaire. C’est la période idéale pour avoir des liens privilégiés avec la population surtout si vous avez quelques notions de thaï ( pour cela, voir les cours de thaïlandais sur le site ).

 

Voici, selon nous, les conseils à avoir à l’esprit quand on décide de partir en Thaïlande pendant la saison des moussons :

 

  • éviter tant que possible de partir en septembre/octobre et préférer mai/juin voir juillet
  • ne pas planifier votre séjour précisément heure par heure et tout réserver à l’avance mais s’adapter en fonction de la météo
  • prévoir de quoi vous protéger de la pluie notamment des capes cyclistes que vous pourrez acheter pour un ou 2 euros sur place (ne faîtes pas comme moi choisissez des modèles avec manches longues ;))
  • pour les vacances de juillet/août, si vous cherchez à séjourner sur un île, privilégiez Koh Samui, Phangan ou Koh Tao ( ou encore Koh Samet ) aux îles de la mer Andaman ( Région Krabi-Phuket )
  • vérifiez que les informations présentes dans les guides sont toujours d’actualité en saison basse (notamment concernant la fréquence ou l’existence même de moyens de transports) et l’ouverture au public de certaines îles des parcs nationaux du Sud
  • ayez des supports visuels (idéalement les noms en thaï de là où vous voulez aller, ils sont sur le site pour les villes et sites à visiter) à montrer car vous trouverez moins d’interlocuteurs comprenant l’Anglais et si possible apprenez un peu de thaï 
  • n’hésitez pas à négocier les prix des hébergements surtout dans le Sud
  • ne remettez pas à plus tard ce que vous pouvez faire tant qu’il ne pleut pas

 

Il y a probablement d’autres choses auxquelles penser mais celles-là nous paraissent les plus importantes, nous compléterons au fur et à mesure.

En résumé, partir en Thaïlande pendant la saison des pluies est tout à fait possible mais demande un peu plus de préparation et surtout de souplesse et comporte quelques inconvénients de plus mais quelques avantages aussi surtout financiers. Et comme on n’a parfois pas le choix de ses congés, il serait dommage de se priver de découvrir la Thaïlande car vous ne pouvez avoir de vacances qu’en été. Une chose est sûre, si vous partez à cette période, prévoyez un séjour suffisamment long (au moins deux semaines). Sur une semaine si un ou 2 jours de pluie ou mauvais moment vous empêche de profiter de ce que vous aviez prévu de faire la frustration sera plus grande que sur deux ou trois semaines.