Où voir les éléphants sauvages en Thaïlande ?

Où voir les éléphants sauvages en Thaïlande ?

Rencontrer les éléphants est souvent quelque chose que les voyageurs mettent au programme de leur voyage en Thaïlande et c’est bien normal, c’est l’animal emblème du pays qui a même figuré sur son drapeau à un moment. Il existe pleins de camps et sanctuaires d’éléphants en Thaïlande qui sont plus ou moins éthiques. Je ne reviendra pas dans cet article sur le sujet, toujours source de débats, j’ai dit ce que j’avais à dire dans mon article sur l’avenir des éléphants du tourisme en Thaïlande. Ici, je veux me concentrer sur les les endroits où on peut voir des éléphants sauvages. Je vous en propose 3 que j’ai tous visités et dans lesquels j’ai à chaque fois vu des éléphants sauvages. (Si vous avez la flemme de lire l’article, regardez la vidéo ;))

Quand voir les éléphants sauvages ?

Dans tous ces endroits et partout où il y en a, les éléphants sont le plus souvent visibles en fin d’après-midi vers 16 heures, lorsqu’ils sortent à découvert pour se baigner, boire dans les cours d’eau, à la recherche de nourriture ou ne font que passer.

Le parc national de Kuiburi

Le premier lieu que je recommande, c’est le parc national de Kuiburi dans la province de Prachuap Khiri Khan, dans le sud de la Thaïlande. C’est probablement l’endroit offrant la plus grande chance d’apercevoir des éléphants sauvages en Thaïlande. Les rangers du parc sont en contact permanent avec le ou la ranger sur votre jeep lors de votre visite et lui indiquent en temps réel là où des éléphants ont été vus ou des traces aperçues.

kuiburi national park elephants sauvages thailande

J’avoue que moi, je n’ai pas été très verni et n’ai vu qu’un éléphant de très loin au milieu des bisons. Mais j’ai aussi vu des branches bouger en entendu ce qui était clairement au moins un éléphant qui n’est jamais passé à découvert.

➡️ La visite est organisé par les rangers du parc de Kuiburi Tous les détails sur les horaires et prix sur ma fiche visite du parc de Kuiburi

Le parc national de Khao Sok

Le deuxième endroit que je recommande pour espérer voir des éléphants en Thaïlande est le lac Chiew Lan dans le parc national de Khao Sok situé dans la province de Surat Thani, dans le sud de la Thaïlande. C’est là que j’ai vu des éléphants sauvages pour la première fois.

éléphants sauvages khao sok thailande

Lorsque j’y suis retourné en mars 2023, j’ai eu la chance de voir une maman et son petit grâce à notre guide qui a su parfaitement débusquer leurs traces et les suivre jusqu’à ce que nous les découvrions.

➡️ Voici l’offre que j’avais prise (en plus, c’est un prestataire francophone): https://www.thailandee.com/excursions-activites/2-jours-1-nuit-sur-le-lac-de-khao-sok-avec-decouverte-des-animaux-sauvages-157

La parc national de Khao Yaï

Le troisième parc national que je recommande, c’est celui de Khao Yaï situé dans la province de Nakhon Ratchasima, à environ trois heures de route de Bangkok. En partant en trek dans la jungle avec un bon guide, vous êtes sûrs d’y voir des animaux sauvages, au moins des gibbons et calaos. Mais pour les éléphants, ça reste exceptionnel.

éléphants sauvage khao yai thailande

J’ai eu la chance d’en voir un en avril 2023, même si c’était très furtif. Il est donc important d’avoir un guide expérimenté pour avoir une chance de voir des éléphants sauvages dans ce parc.

➡️J’avais pris un trek proposé par la Greenleaf Guesthouse

Je tiens à souligner que la visite de ces parcs nationaux ne garantit en aucun cas d’apercevoir des éléphants sauvages. Il faut partir avec des guides expérimentés et avoir une bonne dose de chance.

Il est important aussi de noter que l’observation se fait à distance, sans toucher les éléphants, sans faire de selfie, ni leur donner à manger ou se baigner avec eux. On les laisse vivre leur vie et à un moment, ils passent comme nous faire un coucou, on les regarde de loin avec bienveillance et admiration puis on s’en va heureux de savoir qu’ils sont là, libres et en bonne santé.

Si vous voulez avoir une expérience unique et authentique en rencontrant les éléphants sauvages en Thaïlande, je vous recommande donc ces trois parcs nationaux et de bien choisir vos guides ou agences. Il faut de la chance, c’est clair, mais la chance on peut l’aider 😉

Mike Thailandee

Tombé sous le charme de la Thaïlande dès son premier voyage , Mike est reparti en mode routard pour 6 mois en Asie du Sud-Est dont 4 en Thaïlande, un mois au Cambodge et un mois au Vietnam. Depuis, il ne cesse de parcourir le pays dans tous les sens, plusieurs mois par an pour découvrir, tester et partager ses infos, photos, conseils et bons plans.