Blog Thailandee!com

Partager cette page :

Coronavirus COVID-19 : conséquences sur un voyage en Thaïlande

Share This:

Article mis à jour le 17 mars 2020 (dernière mise à jour car à cette date, plus personne n’est censé voyager hors de l’espace Schengen)

Si jusque-là les touristes voyageant en Thaïlande étaient peu impactés par la crise sanitaire du coronavirus mais avec la propagation du virus dans le monde entier et notamment en Europe ces derniers jours et le ralentissement du tourisme qui en découle, il y a maintenant des effets et décisions de prévention qui peuvent vous impactez si vous avez prévu un séjour au Pays du Sourire dans les prochaines semaines voire les prochains mois selon la durée qu’il faudra pour maîtriser cette épidémie. Voici, celles connues à ce jour. Je compléterai et mettrai à jour l’article au fur et à mesure des évolutions de la situation et annonces.

covid-19 voyage thailande

Le COVID-19 en Thaïlande

Pour ne pas avoir à mettre à jour chaque matin deux articles, je vous invite à vous référez à mon article sur le coronavirus en Thaïlande que j’ai publié le 23 janvier et mets quotidiennement à jour depuis : https://www.thailandee.com/blog/index.php/16012-thailande-point-sur-le-virus-chinois

Avertissement

L’OMS a déclaré que l’Europe est maintenant le nouvel épicentre du coronavirus et hier 16 mars 2020 a été annoncé une suspension pour au moins 30 jours de tous les voyages entre l’Union Européenne et le reste du monde. Il n’est donc plus temps de se demander si on maintient son voyage en Thaïlande ou pas mais bien de comprendre qu’il faut maintenant le reporter à coup sûr. La question aujourd’hui est plus celle du rapatriement des Français actuellement en séjour en Thaïlande qui sont invités à contacter leurs compagnies aériennes pour anticiper leur retour en France tant qu’il reste des vols commerciaux.

Je vous invite pour plus de détails à lire mon article sur le rapatriement des Français.

Avant le départ

Je laisse les informations que j’avais mises avant mais encore une fois la question de partir en Thaïlande actuellement n’est plus d’actualité et ce pour au moins 1 mois.

Les touristes qui voyagent en Thaïlande avec un passport de l’Italie, la Corée du Sud ou Hong Kong, doivent maintenant faire une demande de visa touristique auprès de l’ambassade ou du consulat de Thaïlande de leur pays de résidence avant leur départ car les autorités thaïes ont suspendu l’exemption de visa pour les ressortissants de ces pays (voir détails dans mon article sur la suspension de l’exemption de visa pour ces 3 pays).

Dans les faits, cela ne s’applique en fait qu’à l’Italie en vertu d’accords bilatéraux avec Hong Kong et la Corée du Sud qui empêche de suspendre l’exemption de visa pour leurs ressortissants.

Annulations de vols

Avec la décision du 16 mars 2020, ce sont à terme tous les vols entre l’Union Européenne et les autres pays qui vont être annulés à compter du 17 mars midi heure française soit 18h en France. Il en restera pendant quelques jours pour rapatrier les voyageurs à l’étranger mais leur nombre va grandement diminuer pour ne plus en avoir du tout. Il n’est donc maintenant pas raisonnable de partir car votre retour est plus qu’incertain tout comme votre couverture assurance si vous décidez de partir quand même sur les derniers vols maintenus.

Pour ceux qui sont sur place, concernant les vols intérieurs en Thaïlande, toutes les comapgnies annulent certains vols et regroupent les passager sur d’autres. Bangkok Airways a été la première a annoncer une réduction de son nombre de vols notamment pour sa destination phare Koh Samui et annoncé l’annulation de tous ses vols sur certaines routes (voir mon article sur les annulations de vols de Bangkok Airways à cause du coronavirus). Ce sont souvent les vols matinaux qui sont annulés en premier. Les passagers sont prévenus par mail de l’annulation de leur vol et de l’horaire du vol sur lesquels ils sont reclassés.

Chechez quotidiennement vos mail avant le départ et une fois sur place pour voir les éventuelles annulations ou changements de vols.

Arrivée en Thaïlande

Là aussi, je laisse les informations que j’avais mises avant mais encore une fois la question de partir en Thaïlande actuellement n’est plus d’actualité et ce pour au moins 1 mois.

A votre arrivée en Thaïlande, il y aura des contrôles de température et un à partir du 13 mars un questionnaire (censé être obligatoire mais qui apparemment n’est toujours pas tellement demandé) sur votre historique de voyage et votre état de santé dans les 14 derniers jours. Je vous invite à le télécharger et le remplir à l’avance au cas ou, il est disponible ici : https://www.thailandee.com/documents/T8-health-form-travel-thailand.pdf

formulaire voyageurs covid19 thailande

Pour ceux qui ne sont pas très à l’aise avec l’Anglais, je l’ai traduit ici : https://www.thailandee.com/documents/T8-health-form-travel-thailand-traduit.pdf

Il semble qu’on vous demandera aussi d’installer l’application « AOT Airports » sur votre smartphone. Elle permet de soumettre ce fameux formulaire T8 (cliquer en bas le carré rouge COVID-19) mais serait aussi utilisée pour vous demander de faire quotidiennement rapport de l’évolution de votre état de santé. Là aussi, tous les retours de passagers arrivées dans les 24 dernières heures m’indiquent ne pas avoir eu de consignes en ce sens. Mais ça peut changer…

Liens de téléchargement:

Le Bangkok Post indique que des cartes SIM gratuites avec internet illimités valables pendant 14 jours seront distribuées aux voyageurs arrivant en Thaïlande pour permettre de télécharger l’application et d’être mieux suivis (source : https://www.bangkokpost.com/business/1880345/arrivals-to-get-free-sim-cards-with-internet). Je n’ai aps confirmation encore que c’est bien le cas mais la demande de télécharger l’application et l’utiliser pour remplir le formulaire devrait (enfin) être systématique. Jusque là je n’avais de retour en ce sens que pour les passagers atterrissant à Phuket.

Attention, la Thaïlande impose maintenant une quarantaine obligatoire aux ressortissants étrangers qui se sont rendus dans des pays à haut risque (voir liste plus bas) afin de contenir la propagation du virus Covid-19. (source: https://www.bangkokpost.com/thailand/general/1876574/new-measures-to-combat-virus).

Les passagers avec fièvre ou symptômes et leur entourage seront quant à eux transportés à l’hôpital et mis en confinement le temps de faire des tests.

Faire du change d’argent liquide sera aussi plus compliqué, la plupart des grandes banques ayant soit suspendu le service de change sur certaines monnaies soit des consignes d’hygiènes strictes.

Pays à haut risque COVID- 19

Depuis le 1er mars, le COVID-19 est officiellement reconnu comme une « maladie contagieuse dangereuse » par la Thaïlande. Ce classement de l’épidémie permet aux autorités de prendre des mesures contraignantes pour éviter sa propagation dans le pays dont la mise en quarantaine de toute personne suspectée d’être porteuse du virus. S’opposer à ces mesures entraîne amende et/ou peine d’emprisonnement.

La Thaïlande a classé 6 pays ou territoires comme étant à haut risque : l’Italie, la Chine, la Corée du Sud, Macao, Taiwan, Hong-Kong et l’Iran et conseillé aux Thaïlandais d’éviter de voyager dans ces destinations tout comme dans 6 autres pays. S’ils le font tout de même, ils devront alors se mettre en quarantaine chez eux pendant 14 jours et éviter de sortir.

Quant aux voyageurs provenant de ces pays, ils doivent maintenant fournir une attestation indiquant qu’ils n’ont pas le COVID-19 avant d’embarquer dans un avion pour la Thaïlande. Cette attestation est téléchargeable ici : https://www.tatnews.org/wp-content/uploads/2020/03/THAI-Medical-certificate-clarifying-no-risk-of-COVID-19-form.jpg

La France, l’Allemagne, Singapour, le Japon, l’Espagne, la Suisse, les Etats-Unis, le Danemark, les Pays-Bas, la Suède et Taiwan (liste mise à jour le 13 mars 2020) ne sont pas considérés comme à haut risque pour l’instant. Ils sont dans une seconde liste de pays dans lequel, il y a une propagation du virus. En théorie, les voyageurs en provenance de ces pays ou en escale de plus de 12h dans l’un d’eux devraient se mettre en auto-quarantaine selon les directives annoncées mais pour l’instant tous les témoignages confirment que dans les faits ce n’est pas appliqué. Avec la décision de l’Union Européenne de se confiner, cela pourrait vite changer.

Annulations d’évènements en Thaïlande

La quasi totalité des événements et festivals en Thaïlande des prochaines semaines sont annulés. A commencer par le Grand Prix Moto GP de Thaïlande reporté sine die, la Full Moon party de Koh Phangan, la Wai Kru Muay Thai Ceremony, les festivités de Songkran organisées par les villes même si les célébrations à titre individuel dont les batailles d’eau ne devraient pas être interdites. Les vacances de Songkran devraient aussi être annulées pour les Thaïlandais, la fermeture aussi des lieux de divertissement accueillant plus de 50 personnes devrait être confirmé dans la journée (17 mars 2020)

A noter, comme je vous l’indiquais il y a quelques jours, que jusque-là des agents du Département du Contrôle des Maladies étaient positionnés à l’entrée des événements et prenaient la température de tout le monde avant de laisser les gens entrer. Cette mesure restera en place sur les rares événements qui seront maintenus.

Atmosphère un peu pesante à Bangkok

Pour y avoir été à 2 reprises début mars, je dois dire que l’ambiance s’est un peu alourdie à Bangkok notamment dans les transports en commun avec l’immense majorité des passagers qui portent des masques (ce que je vous recommande aussi de faire, voir plus bas) mais une fréquentation qui ne semble pas en baisse.

Mon conseil :

Si je suis un gros adepte des transports en commun de Bangkok notamment les métros, le risque de contamination y est statistiquement plus fort qu’en prenant un taxi ou un tuk-tuk donc à vous de voir si vous privilégiez ce type de moyen de locomotion en ce moment.

Retour en France

Attention, depuis le 16 mars au soir, les consignes sont claires, il est demandé aux Français actuellement en voyage temporaire à l’étranger de s’organiser pour rentrer en France au plus vite, tant qu’il reste des vols commerciaux vers l’Europe.

Vous retrouver la lettre du ministre des Affaires Etrangères ici : https://www.thailandee.com/blog/index.php/16244-covid-19-rapatriement-des-francais

Avant votre retour en France, il y aura à nouveau un check de votre température à l’aéroport Suvarnabhumi de Bangkok et si vous avez de la fièvre vous ne pourrez pas embarquer dans votre vol retour.

Même si à l’heure actuelle, la Thaïlande ne fait pas partie des zones affectées déclarées par le Ministère de la Santé en France qui n’appelle donc pas à de telles mesures, plusieurs entreprises et patrons ou établissements scolaires ont décidé de demander à leurs employés ou élèves revenant de voyage en Thaïlande de rester chez eux pendant 2 semaines. Il se peut aussi que vos proches vous fuient aussi pendant 14 jours après votre retour. J’ai quelques témoignages en ce sens.

Comment vous protéger du virus ?

Pour limiter au maximum le risque de contamination, il y a quelques consignes qui sont les mêmes partout sur la planète :

  • Eviter les zones fréquentés par une large foule (ce qui en vacances touristiques est certes un peu compliqué quand on visite les immanquables. Essayez alors tant que vous pouvez de vous tenir à minimum 1 m idéalement au moins 2 m des autres personnes
  • Portez un masque dans les lieux fréquentés, avions et transports en commun pas forcément pour vous protéger vous mais pour protéger les autres au cas où vous seriez contaminé sans le savoir. Ca limite la projection de gouttelettes et postillons potentiellement contaminées. Si tout le monde le fait, vous vous protégez les uns les autres en diminuant le champ de propagation des miasmes d’une personne contaminée sachant que les masques classiques ne font pas barrière au virus, seuls les masques FFP2 et FFP3 empêchent le coronavirus de passer mais il sont difficiles à trouver, chers et doivent être changés au bout de 5h d’utilisation. Portez également un masque et restez à une distance de 1 m au moins si possible dés que vous êtes en interaction avec d’autres personnes si vous présentez des symptômes (toux, fièvre, difficultés respiratoire).
  • Lavez-vous régulièrement les mains avec du savon ou une solution désinfectante surtout après avoir été dans un lieu ou transport public.
  • Adoptez le waï thaï (geste rassemblant les paumes des mains l’une contre l’autre avec une inclinaison de la tête) pour saluer. Bises et poignées de main peuvent transmettre le virus d’une personne saine à une personne infectée.

Important aussi, checkez avec votre assurance voyage avant de partir si vous décidez de maintenir votre voyage pour voir si vos éventuels frais d’hospitalisation si vous êtes testées positif au COVID19 pendant votre voyage seront pris en charge. Et maintenant que le ministère vous appelle à rentrer, il est très probable que si vous ne suivez pas cette consigne, votre assurance ne vous couvre plus.

Dans cet article, je compile des informations et consignes de préventions émanant de plusieurs sources officielles pour essayer de vous informer au mieux mais je ne suis évidemment ni médecin, ni membre de l’OMS donc cet article est une aide qui ne vous dispense pas de prendre connaissances des recommandations des autorités compétentes.

Fièrement propulsé par WordPress