Blog Thailandee!com

Partager cette page :

COVID-19 : la Thaïlande suspend les exemptions de visas pour l’Italie, la Corée du Sud et Hong Kong

Share This:

Article mis à jour le 15 mars 2020

UPDATE : après un retrait temporaire de la mesure hier pour des raisons juridiques, ce qui suit dans cet article s’applique bien à partir d’aujourd’hui 13 mars. Mais dans les faits, cela ne s’applique en fait qu’à l’Italie en vertu d’accords bilatéraux avec Hong Kong et la Corée du Sud qui empêche de suspendre l’exemption de visa pour leurs ressortissants. Voici le communiqué officiel.

covid 19 thaïlande mesures visa

D’abord annoncée pour une longue liste de pays, la suspension de l’exemption de visa permettant aux ressortissants d’une cinquantaine de pays de bénéficier gratuitement à leur arrivée en Thaïlande du droit rester dans le pays pour 30 jours n’a finalement été décidée que pour 3 pays. En parallèle, la Thaïlande ne délivre plus aucun visa à l’arrivée.

exemption de visa pour la thialande

Plus d’exemptions de visa pour la Thaïlande pour 3 Pays

Annoncée le 11 mars dans l’après-midi pour plein de pays par certains médias, puis confirmé par l’agence Reuters comme émanant du ministre de la Santé thaïlandais lui-même mais pour seulement 3 pays avant d’être retiré pour des raisons juridiques qui semblent donc s’être réglées, la Thaïlande va bien suspendre les exemptions de visa (qu’on appelle parfois « visas gratuits » de 30 jours) pour uniquement 3 pays que ses autorités jugent à haut risque de transmission du COVID-19.

Ainsi à compter du 13 mars 2020 et jusqu’au 30 septembre 2020 sauf contre-ordre annulant la mesure plus tôt, les touristes qui voyagent en Thaïlande avec un passport de l’Italie, la Corée du Sud ou Hong Kong, doivent maintenant faire obligatoirement une demande de visa touristique auprès de l’ambassade ou du consulat de Thaïlande de leur pays de résidence avant leur départ.

Il leur sera très certainement demandé, en plus des justificatifs habituels, une attestation remplie par un médecin certifiant qu’ils ne sont pas atteints pas le coronavirus COVID-19 voire de fournir des résultats d’examen le démontrant. Ces résultats de devront pas dater de plus 48h si les consignes sont appliquées à la lettre.

Vous pouvez télécharger ce document ici : https://www.tatnews.org/wp-content/uploads/2020/03/THAI-Medical-certificate-clarifying-no-risk-of-COVID-19-form.jpg

Il sera probablement très compliqué d’obtenir ces documents.

Pour ceux qui habitent en France, je rappelle que les demandes doivent obligatoirement être faites en ligne (voir l’article sur le e-visa pour la Thaïlande).

Plus de visas à l’arrivée

Cela ne concerne pas la majorité des personnes qui lisent mes articles mais le visa à l’arrivée (VoA) est également suspendu pour les ressortissants de tous les pays et territoires éligibles à savoir: la Bulgarie, le Bhoutan, la Chine, Chypre, l’Éthiopie, les Fidji, la Géorgie, l’Inde, le Kazakhstan, Malte, le Mexique, Nauru, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, la Roumanie , Russie, Arabie saoudite, Taïwan, Ouzbékistan et Vanuatu.

Là aussi, les voyageurs concernés sont invités à faire une demande de visa avant le départ auprès du consulat ou de l’ambassade de Thaïlande de leur pays de résidence.

Et la France ?

Les détenteurs de passeports français bénéficient pour l’instant toujours d’une exemption de visa à l’arrivée leur permettant de rester 30 jours en Thaïlande sans avoir fait de demande de visa avant de partir (voir détails sur le visa touristique pour la Thaïlande).

La France a été placée par les autorités thaïlandaises dans la liste des pays qui ont une « contamination en cours ».

Comme tout le monde, les touristes Français subiront une prise de température, parfois discrète car faite par des scanners thermiques et devront bien remplir le formulaire T8 qui là aussi après un retard à l’allumage se généralise aujourd’hui (téléchargeable ici: https://www.thailandee.com/documents/T8-health-form-travel-thailand.pdf).

Pour ceux qui ne sont pas très à l’aise avec l’Anglais, je l’ai traduit ici : https://www.thailandee.com/documents/T8-health-form-travel-thailand-traduit.pdf

Il serait apparemment aussi demandé à partir d’aujourd’hui 13 mars 2020 aux touristes des zones « en cours de contamination » dont la France fait partie de faire un suivi de leur état de santé via l’application AOT (Airports of Thailand), j’attends d’avoir des retours confirmant ce point.

A noter qu’au rythme auquel progresse le coronavirus en France, le pays pourrait à court terme intégrer la liste des pays à haut risque avec pour conséquence probable la suspension des exemptions de visa pour ses ressortissants et la nécessité de faire une demande de visa en fournissant le certificat de non contamination au COVID-19. On n’en est pas encore là mais c’est un risque qui plane clairement au-dessus de chaque voyageur français qui prévoit un voyage en Thaïlande a plus ou moins court terme. La question de le reporter est plus que jamais d’actualité.

Evidemment pour ceux qui partent dans quelques heures seulement et ont uniquement un passeport italien, coréen ou hongkongais mais n’y habitent pas, ce peut être très juste pour obtenir un visa avant le départ. Je les invite à contacter l’ambassade ou le consult de Thaïlande le plus proche de chez eux.

Fièrement propulsé par WordPress