Blog Thailandee!com

Partager cette page :

Coronavirus en Thaïlande : 35 cas détectés depuis le début

Share This:

Point sur le nouveau coronavirus originaire de la région du Whuhan en Chine et certains cas ont été détectés dans d’autres pays du monde. La liste s’allonge jour après jour. La Thaïlande, première destination mondiale des touristes chinois a évidemment des cas répertoriés sur son territoire. Point quotidien sur la situation dans cet article mis à jour chaque matin.

Article mis à jour le 18 février 2020

corona virus chinois
Photo: internewscast.com

Le virus en Thaïlande

La Thaïlande étant assez proche et une destination très populaire pour les Chinois, elle fait, assez logiquement, partie des premiers pays à avoir détectés des personnes infectées.

Le bilan au jour d’aujourd’hui (17 févier 2020) est de 35 cas détectés en Thaïlande dont 3 chauffeurs de taxi et un personnel soignant.

15 patients détectés depuis le début de la crise sont aujourd’hui guéris. Les autres sont toujours hospitalisés et 2 sont jugés en état « sérieux ». Aucun décès enregistré en Thaïlande. (source: OMS)

Depuis le 3 janvier dernier, des scanners thermo-balayage infrarouge ont été mis en place dans les aéroports de Thaïlande accueillants des vols en provenance de Chine afin de détecter les passagers ayant de la fièvre (source: https://www.tatnews.org/2020/01/thai-health-authorities-act-rapidly-to-screen-out-pneumonia-cases-from-china/).

Ceux ayant de la fièvre et leur entourage voyageant avec eux étaient alors placés en quarantaine le temps de faire des tests médicaux plus poussés.

Une carte avec des instructions est aussi maintenant distribuée aux passagers arrivant en Thaïlande avec le numéro de la hotline du Department of Disease Control (voir ci dessous).

Une page sur le site web du Ministère de la Santé thaïlandais fait aussi régulièrement le point sur la situation : https://ddc.moph.go.th/viralpneumonia/eng/index.html

Pour limiter une éventuelle propagation, à Bangkok, les compagnies de métros organisent des décontamination quotidiennes de leurs rames. La compagnie aérienne Thai Smile a décidé de suspendre tous ces vols depuis la Chine pour le mois de février.

La Thaïlande n’est plus le pays hors Chine avec le plus de cas recensés. Elle est notamment devancée par Singapour et le Japon.

L’OMS ne déconseille pas le voyage en Thaïlande. Il est toutefois recommandé d’avoir des masques et surtout un gel hydroalcoolique pour se désinfecter régulièrement les mains surtout après avoir fréquenté des lieux avec de la foule et plus particulièrement les transports en commun.

Le Ministère de la Santé Thai à mis en ligne un questionnaire pour vous permettre d’auto-évaluer votre potentiel de risque d’avoir été infecté, il est disponible ici : http://sescimande.net/Self-Screening/

A noter qu’une combinaison de médicaments testée par des docteurs thaïlandais s’est avérée efficace pour guérir un patient sévèrement atteint (source: https://thethaiger.com/hot-news/coronavirus/thai-doctors-claim-drug-cocktail-treats-coronavirus).

Que sait-on de ce virus ?

N’étant évidemment pas un expert médical, j’ai utilisé la presse internationale, le site du Ministère de la Santé thaïlandais et celui de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour les données et informations qui suivent.

Ce nouveau virus appelé Covid19, présente des ressemblances avec le SRAS (Syndrome Respiratoire Aigu Sévère). Comme il est inconnu, il n’existe pas encore de vaccin pour s’en protéger.

Le virus a une période d’incubation de 2 à 14 jours. Les signes d’infection courants comprennent la fièvre, la toux, l’essoufflement et les difficultés respiratoires. Dans les cas plus graves, l’infection peut provoquer une pneumonie, un syndrome respiratoire aigu sévère, une insuffisance rénale et même le décès dans certains cas. (source: https://www.who.int/health-topics/coronavirus)

Pour se protéger, l’OMS recommande de cuire soigneusement la viande et les œufs, d’éviter tout contact étroit avec toute personne présentant des symptômes de maladie respiratoire tels que toux et éternuements, éviter tout contact étroit avec des animaux de ferme ou sauvages vivants ou morts. Se laver régulièrement les mains avec un gel hydroalcoolique est également conseillé.

Le 30 janvier, l’OMS a finalement décidé de déclarer que le virus consistait en une urgence sanitaire internationale.

Depuis le 26 janvier, plusieurs sources médicales confirment qu’une personne est contagieuse dès qu’elle a été infectée donc avant l’apparition des symptômes.

Le virus dans les autres pays

Des cas ont été détectés dans de plus en plus de pays du monde, notamment au Japon, en Corée du Sud, à Taïwan, en Thaïlande, en Malaisie, à Singapour, au Vietnam, au Cambodge au Pakistan, au Népal, en France, en Australie, au Canada, en Allemagne, Emirats Arabes Unis, Finlande, aux Etats-Unis…

Vous pouvez suivre l’évolution du nombre de cas sur la page du Centre Européen du Contrôle et de Prévention des Maladies : https://www.ecdc.europa.eu/en/geographical-distribution-2019-ncov-cases

Le but de cet article et des ses mises à jour successives n’est ni de rassurer, ni de faire peur, juste de compiler les informations sur le sujet.

Je ne me substituerai pas aux autorités compétentes donc ne vous donnerai pas de conseils particuliers si ce n’est, mais ça c’est un conseil valable quoiqu’il arrive, d’impérativement consulter en cas de fièvre en Thaïlande. Ayez un gel hydroalcoolique et lavez-vous les mains avec après avoir visité des lieux fréquentés ou prix transports en communs ou taxis.

Si vous cherchez un docteur parlant français, j’ai publié la liste des médecins en Thaïlande agréés par l’Ambassade de France, sinon les hôpitaux internationaux comme les Bangkok Hospital qu’on trouve dans beaucoup de grandes villes ont du personnel parlant anglais.

Pour l’instant, ni l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) qui suit de près la situation ni le Quai d’Orsay ne déconseillent de se rendre en Thaïlande.

Vous pouvez consulter cette page du site de l’OMS pour suivre leurs prochaines publications : https://www.who.int/thailand/

Fièrement propulsé par WordPress