Débrief de l’émission Echappées Belles – Retour en Thaïlande

Débrief de l’émission Echappées Belles – Retour en Thaïlande

Hier soir, samedi 9 septembre, état diffusé un numéro inédit de « Echappées Belles » en Thaïlande sur France 5. Je vous l’avais annoncé et rappelé sur les réseaux sociaux. Décalage horaire oblige, je ne l’ai regardé que ce matin en replay. Voici mon débrief de l’émission avec notamment les lieux où Sophie Jovillard est allée (enfin, je ne crois pas qu’elle soit allée partout 😉

Mon avis général sur l’émission

Evidemment, c’est une émission grand public qui s’adresse autant, et même plus, aux téléspectateurs qui ne sont jamais allés en Thaïlande qu’à ce qui la connaissent, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie. Alors, moi, je ne suis clairement pas dans le coeur de cible. Mais je crois que beaucoup des gens qui lisent mes articles connaissent un minimum le pays. Et pour moi, comme pour eux, toute la première moitié de l’émission a probablement été ennuyeuse.

Le grand écart entre vouloir montrer la reprise du tourisme après la pandémie et aller à la « rencontre de celles et ceux qui font vivre le nouveau tourisme thaïlandais, loin des activités de masse, plus proche de l’authenticité de la culture locale » comme l’indique France 5 sur son site web a plus penché du côté d’aller voir des endroits plutôt très touristiques (Maya Bay, Krabi, Phuket, les îles Surin). Pour moi, il a fallu attendre la 44ème minute, et l’arrivée à Bangkok, pour enfin que la ligne éditoriale ressemble à ce que j’aime et attendais de l’émission. Même si à part le café dans les crottes de buffles, je n’ai rien découvert que je ne connaissais pas.

Si c’est souvent le cas des émissions Echappées Belles, auxquelles je préfère largement Des trains pas comme les autres ou Faut pas rêver, aussi diffusées sur France Télévisions, j’ai trouvé que le démarrage de ce numéro était particulièrement poussif. Téléspectateur, j’aurais probablement zappé souvent sur d’autres chaînes pendant toute la première moitié ! ou alors, j’aurais arrêté et attendu le replay pour sauter des passages. Là, forcément, pour écrire cet article, j’ai tout regardé 😉

Les lieus visités par l’émission

L’émission démarre à Maya Bay à Koh Phi Phi. Lieu ultra touristique qui a probablement été choisi car cette plage ultra populaire chez les touristes étrangers qui a fermé pendant 3 et demi ans (pour regénérer son écosystème, la fermeture avait été ordonnée quelques mois avant le COVID) et qui a rouvert au tourisme en début d’année symbolise bien l’arrêt et la reprise du tourisme en Thaïlande.

Puis on passe dans la « petite ville de Krabi » comme l’appelle Sophie Jovillard, pour voir notamment l’avenue au feux rouges avec les statues imposantes. Puis manger un roti (sorte de crêpe) chez BangNara Roti. Mais le gars qui fait ‘ »voler » le rotis, les deux fois où j’y suis allé, je ne l’ai jamais vu. Je me demande s’il n’est pas venu exprès pour l’émission ;). mais peut-être juste que j’ai aps eu de chance ?

Petit tour dans les mangroves de la rivière Krabi puis on passe directement à Phuket dans la vieille ville rencontrer Kim Steppe, le directeur du Blue Elephant, restaurant réputé qui donne aussi des cours de cuisine. On aborde avec lui la problématique du manque de personnel dans le secteur du tourisme. Beaucoup de travailleurs du secteur s’en étant détourné pendant le COVID-19, n’y sont pas retournés et ne comptent probablement pas le faire. C’est d’ailleurs un des défis qui se présentera à la Thaïlande si elle veut vraiment à nouveau accueillir 40 millions ou plus de touristes.

Direction les îles Koh Surin, et là, le choix, d’aller dans le village des Moken dont l’organisation de visites se rapproche, à mon humble avis, de la visite d’un zoo humain, est, à mon sens, malvenu. Quand on a vu les photos des Instagrameuses poser en bikinis ultra-mini sexy avec des enfants du village ou déambuler dans ses allées en mode défilé de mode, on a du mal à pas trouver ça indécent mais bref…

Ensuite, l’équipe part avec des enfants pour une activité de replantage de coraux avec Naturemind-Ed.

Ensuite, c’est ascension de la montagne du Tiger Cave Temple Krabi pour finir la journée avec un joli coucher de soleil. Ses 1260 marches à monter sont un vrai défi mais joliment récompensés par la vue au sommet.

Le sujet suivant est l’île de Koh Panyee qui s’est complètement transformée avec le tourisme (quoiqu’en dise le reportage) car elle est devenue l’ile restaurant des touristes qui visitent la baie de Phang Nga. Et pour moi, pour arriver à profiter de ce qu’il reste de son identité, il faut absolument éviter d’y aller entre 11h et 15h.

On retourve Sophie à Phuket dans un tuk-tuk à destination de la plage de Surin Beach où elle fera du paddle avec le fondateur du Phang Nga Elephant Park avant de visiter le sanctuaire.

Sujets sur deux sports populaires en Thaïlande, le Sepak Takraw, une sorte de foot-volley et la pétanque 2ème sport national. Ca surprend encore cette popularité du jeu de boules ici mais je vous en ai souvent parlé et ceux qui suivent les compétitions internationales le savent car la Thaïlande bat régulièrement la France 😉

Direction Bangkok, pour moi, c’est là que j’aurais dû commencer à regarder car avant franchement, tant en terme de rythme que de montage et lieux, je me suis ennuyé ! Je pense que ce démarrage leur a fait perdre pas mal de téléspectateurs.

Bref, on démarre dans un un grand marché. Je me suis demandé si, en fait, ce n’était pas deux marchés, le marché aux fleurs de Bangkok pas loin du Mémorial Bridge et le marché de Klong Toei. Mais je n’ai pas assez identifié assez d’élements pour trancher. D’autant que je n’ai parcouru qu’une partie du second. Dégustation et présentation d’aromates et ingrédients typiques.

marché bangkok

Puis, on perçoit quelques peintures murales du quartier de Talad Noï. Je pensais qu’ils allaient s’y plonger (c’est d’ailleurs là qu’est prise une des photos qu’ils ont envoyées à l’Office du Tourisme de Thaïlande pour illustrer l’émission) car c’est un vrai petit village dans Bangkok mais non ! C’est ultra furtif avant une courte balade en tuk-tuk dans Chinatown. Du coup, je vous recommande de visionner la vidéo de mon Walking Tour à Talad Noi car c’est vraiment un quartier sympathique et dépaysant !

Passage à Bang Krachao, pour le repas. On en voit qu’une toute petite partie, la plus sauvage. C’est un coin vraiment dépaysant surnommé le « poumon vert de Bangkok ». Très sympa à parcourir à vélo (il y a des offres de tours en français sur cette page: www.thailandee.com/excursions-activites/excursions-activites-a-bangkok)

Tour en bateau des lucioles aux abords de Bangkok. Si j’ai bien compris, ce sont les femelles qui clignotent le plus intensément pour attirer les mâles. Ce sont des allumeuses quoi ! 😉

Direction Chiang Mai pour un massage par le feu à Ban Raï. Le masseur rencontré ne semble pas être du lieu que je connais pour ce type de massage. Par contre, le salon de massage par les prisonnières est bien celui dont je vous ai souvent parlé au centre de Chiang Mai, le Chiang Mai Women Correctional Institution Vocational Training Center.

Petite séquence à la Sunshine Massage School qui enseigne le massage thaï traditionnel. Il y a d’autres écoles de massages à Chiang Mai. La plus réputée, surtout si le but c’est de trouver du travail dans cette profession, c’est la International Training Massage School (ITM).

Puis direction Chiang Rai, un moment que probablement certains attendaient avec impatience car c’est la partie chez Marine et Dédé du Farmstay & Coffee La Maison que beaucoup des membres de mon groupe Facebook connaissent (même si elle a décidé de le quitter). Il me semble que malheureusement, il n’est maintenant plus possible de réserver chez elle en direct car elle a donné l’exlusivité à une agence.

échappées belles en thailande france 5

Puis travail aux champs avec les buffles d’eau à Ban Hong Nok, informations ici: www.tourismthailand.org/Attraction/ban-khwai-buffalo-house.

Ensuite, on va dans un endroit qui a lancé le café dans le caca de buffle. Il paraît que ça donne un goût unique ! En Thaïlande, ça existe aussi avec le caca d’éléphants.

Réveil chez Marine dans la montagnes de Chiang Rai et une balade en radeau de bambou sur la rivière puis trek dans la jungle jusqu’à une cascade.

Et l’émission se termine au Temple Blanc, le monument le plus visité de Chiang Rai.

Replay de Echappées Belles en Thaïlande

Le replay de l’émission est disponible aussi (attention blocage géographique sur la France): https://www.france.tv/france-5/echappees-belles/saison-18/5198529-retour-en-thailande.html

Elle devait aussi, un jour, probablement assez lointain, être publiée sur la chaîne YouTube du programme.

Conclusion

Bon, pour ma part, ce numéro d’Echappées Belles ne restera pas dans les émissions sur la Thaïlande dont je me souviendrai longtemps. Mais ça a sûrement ravivé des souvenirs à ceux qui aiment le pays et, j’espère, donné envie aux autres de venir.

Mike Thailandee

Tombé sous le charme de la Thaïlande dès son premier voyage , Mike est reparti en mode routard pour 6 mois en Asie du Sud-Est dont 4 en Thaïlande, un mois au Cambodge et un mois au Vietnam. Depuis, il ne cesse de parcourir le pays dans tous les sens, plusieurs mois par an pour découvrir, tester et partager ses infos, photos, conseils et bons plans.