Bueng Khan, une destination qui monte en Thaïlande

Share This:

En juillet dernier, je suis allé découvrir la ville de Bueng Khan à 130 km au Nord-Est de Nong Khai en Isan qui petit à petit déploie ses charmes touristiques et le coin n’en manque pas !

bueng khan thailande
La montagne du Phu Tok à 35 km de Bueng Khan

Pour ceux qui cherchent des destinations en Thaïlande hors des sentiers battus, Bueng Khan est une candidate de choix. Ici, je n’ai croisé aucun “farang” et pas beaucoup de touristes thaïlandais non plus. Il faut dire que Bueng Khan commence à peine à mettre en avant ses atouts. J’ai longuement discuté avec le responsable du développement touristique qui a pour objectif d’ouvrir la province au tourisme d’ici 3 ans. Ce qui vous laisse tout ce temps pour profiter d’une destination encore préservée et qui devrait rester assez confidentielle auprès des voyageurs étrangers pendant encore longtemps.

 

Que voir à Bueng Khan ?

La ville de Bueng Khan, elle-même, possède certes quelques temples mais qui n’ont rien d’extraordinaire. Son front de rivière face au Mékong avec le Loas sur l’autre rive est en travaux. Une fois aménagé, ce devrait être un lieu agréable mais pour l’instant outre son ambiance de ville provinciale paisible et son petit marché de nuit sympathique, Bueng Kan n’offre que peu d’intérêt au visiteur. Par contre autour de la ville, vous avez des sites naturels exceptionnels !

L’attraction touristique la plus connue à Bueng Khan, c’est le Wat Phu Tok. Je vous le présentais, il y a quelques mois sur ce blog et partageais une vidéo sur ma page Facebook. C’est un temple étonnant à un trentaine de kilomètres de la ville avec une montagne autour de laquelle s’entortille un jeu de passerelles et escaliers en bois souvent suspendus au-dessus du vide. L’ascension est impressionnante et les vues offertes sur la campagne alentour, magnifiques.

Wat Phu Tok
Wat Phu Tok
Wat Phu Tok bueng kan
Wat Phu Tok

Sinon, on vous conseille d’aller découvrir le Phu Sing qui signifie “le rocher du lion”, une montagne qui offre des paysages fabuleux et sur laquelle a été ouverte, quelques jours avant mon passage, un parcours à vélo qui ravira les amoureux de la nature et des grands espaces. Seul petit hic, pour l’instant pas de loueur de vélos à l’entrée du site, il faut donc venir avec son propre deux roues. Mais je vous le conseille vraiment ! A pieds, on en profite moins. Vous pourrez découvrir le rocher qui ressemble à un lion et ses Bouddhas et une belle vue mais vous passerez à côté du plus beau.

bueng khan
Phu Sing près de Bueng Khan

Sinon, vous avez des cascades comme la cascade aux 7 couleurs (Chet Si Phon Tok) mais attention, elle sont asséchées à certaines périodes de l’année comme à la fin de la saison sèche et au début de la saison des pluies en Thaïlande. Vous pourrez également partir à la découverte d’autres montagnes et parcs autour de Bueng Khan.

Pour bien profiter de tout ça, il vous faudra être véhiculé (pas de loueur de voiture à Bueng Khan) ou embaucher un tuk-tuk à la journée. Vous en trouverez près de la place de la grande horloge. Par contre, comme la ville ne reçoit que de très rares touristes étrangers, les chauffeurs parlent peu ou pas Anglais. Prévoyez des photos (les nôtres par exemple ;)) à leur monter pour qu’ils comprennent où vous voulez aller.

 

Où dormir à Bueng Khan ?

Il y a peu d’hôtels et guesthouses à Bueng Khan et là encore tous les établissements n’ont pas du personnel parlant un minimum Anglais. Normal, pour une ville très très peu touristique et qui axe son développement à venir surtout sur le tourisme local. Les hébergements sont plutôt éparpillés mais vous trouverez les plus sympathiques en vous rapprochant des bords du Mékong. Je me suis installé au Maenam Hotel de Bueng Khan, sur le front de rivière. Un petit hôtel très bien même si les chambres ne sont pas d’un charme fou et n’offrent pas de vue intéressante même celles qui donnent sur le fleuve (climatisation, frigo, télé, douche avec eau chaude, petit bureau, penderie, WIFI gratuit pour 400 THB la nuit). L’hôtel est bien placé et le personnel parle Anglais.

maenam hotel bueng kan
La chambre (400 THB)
mae nam hotel bueng khan
L’enseigne du mae Nam est uniquement en Thaï

En plus juste à côté, vous avez un salon de massage. J’y ai reçu un très bon massage des pieds et discuté en Anglais avec la propriétaire très gentille (200 THB pour une heure).

 

Où manger à Bueng Khan ?

Comme dans toutes les villes, il y a plein de petits restaurants et de restaurants de rue à Bueng Khan. Surtout sur le front de rivière donc à quelques pas du Mae Nam Hotel. On y mange bien pour pas cher. Il y a plus de monde et plus de tables installées sur le trottoir du côté du fleuve, le soir. Ce n’est pas encore un endroit romantique à cause du chantier mais ça le deviendra peut-être après.

Bueng Khan
Tables sur le front de rivière à Bueng Khan

Ceux qui cherchent à manger pas cher pourront aussi se rendre au Food Center du Tescos Lotus qui se trouve un peu à l’extérieur sur la Highway (pas très pratique à pieds).

Sinon, le petit marché de nuit qui se tient les vendredis et samedis à partir de 17h permet de se composer un petit dîner sympathique pour pas cher au grès des étales. 

bueng khan night market
Le marché de nuit de Bueng Khan

 

Comment venir à Bueng Khan ?

Il y a des départs très fréquents de minivans pour Bueng Khan au départ de Nong Khai ou Udon Thani. Sinon, il y a un bus qui relie Nong Khai à Bueng Khan. Il est plus lent et beaucoup moins fréquents (3h de trajet). Vous serez déposés près de la Tour de l’Horloge.

bueng khan clok tower
La tour de l’horloge, c’est là que se trouvent le plus de tuk-tuks et qu’arrivent les bus

Pour repartir, vous pouvez prendre un bus ou un minivan près de la Tour de l’Horloge ou alors prendre un minivan à la station essence qui est presque ‘en face du Tesco Lotus.