Blog Thailandee!com

Partager cette page :

Comment se déplacer à Chiang Mai ?

Share This:

J’ai déjà abordé le sujet de comment se déplacer à Chiang Mai dans la partie principale du site comme pour toutes les destinations dont je parle mais il y a eu quelques nouveautés en quelques semaines alors j’ai décidé de faire un article long et détaillé pour vous présenter toutes les options qui s’offrent à vous.

transports chiang mai

Guide des transports à Chiang Mai

 

Les voitures rouges de Chiang Mai

Les voitures rouges, rod si daeng en Thaï, de Chiang Mai sont probablement plus connues que le Wat Phra That Doi Suthep, temple perché qui domine la ville et incontournable visite de tout séjour dans la Rose du Nord.

voitures rouges chiang mai

Les fameuses voitures rouges de Chiang Mai

C’est probablement le moyen de transport le plus utilisé pour se déplacer en ville. Il en circule partout, toute la journée et même la nuit même si entre 1h et 6-7h du matin, elles se font plus rares. Pour les emprunter, rien de plus simple, vous leur faîtes signe du bord de la route, indiquez au chauffeur où vous voulez aller (une carte Google Map peut aider si c’est à un hotel précis) puis si le chauffeur accepte, vous montez à l’arrière.

Pour le trajet, le chauffeur en va pas au plua rapide, il peut faire des tours et détours pour déposer d’autres clients ou en attraper d’autres mais qu’importe, le tarif de la course est unique et marqué sur ces songthaews rouges : 30 THB par personne (j’avoue avoir plusieurs fois pu payer 20 THB qui est, il me semble, le prix qu’ils font payer aux Thaïs).

Petite subtilité à savoir, pour aller au Wat Phra That Doi Suthep justement, cela se fera en 2 fois. Le premier songtheaw rouge vous déposera au niveau de l’Université à la « Doi Suthep station » et vous prendrez une seconde voiture rouge pour l’ascension.

Si le prix est censé être de 30 THB quelque soit la course mais si vous prenez une de ces voitures depuis le Terminal des bus, l’aéroport ou la gare, il n’est pas rare qu’ils vous demandent plus. Dans ce cas-là, en sortant de quelques mètres et rejoignant la route principale la plus proche, si vous hélez une autre voiture rouge qui passe, vous devriez retrouver le bon prix.

A noter que vous pouvez aussi privatiser une voiture rouge pour vous tous seuls pour vous emmener faire le parcours de votre choix, vous attendre pendant les visites et évidemment vous ramener. Le prix dépendra de ce que vous voulez faire et de votre talent à négocier le prix 😉

 

Les tuk-tuks à Chiang Mai

Il y a beaucoup de tuk-tuk à Chiang Mai surtout près des lieux touristiques et le soir au Night Bazaar. Le prix d’une course en ville débute en général autour de 80-100 THB. Ca reste un des moyens de déplacement emblématiques de la Thaïlande.

tuk tuk chiang mai

Tuk-tuk à Chiang Mai

 

Les bus à Chiang Mai

Il n’était pas très connu mais il y a de longue date un système de bus à Chiang Mai avec 3 lignes et depuis peu de nouveau beaux bus bleus très pratiques.

Les bus B1 et B2

Pratiques pour rejoindre notamment les terminaux des bus Arcade 2 et 3, ils existent depuis longtemps. Ce sont de petits bus blancs.

 

Le bus 10 pour l’aéroport de Chiang Mai

Il y a aussi depuis des années la ligne de bus 10 qui va à l’aéroport. Ces bus sont, en fait, des minivans.

bus aéroport chiang mai

Le bus 10 est en fait un minivan qui va à l »aéroport de Chiang Mai

 

Les Airport Shuttle minivans

De l’aéroport de Chiang Mai, vous pouvez aussi prendre les minivan « Airport Shuttle » qui vous emmènent en ville pour 40 THB, il se trouve à la sortie complètement à droite après les arrivées internationales. Reste à voir s’ils perdureront avec la concurrence des nouveaux bus bleus qui eux aussi desservent l’aéroport (voir juste en dessous).

 

Les nouveaux bus de Chiang Mai

Depuis quelques semaines, il y a 3 nouvelles lignes de bus R1, R2 et R3 qui circulent à Chiang Mai. Desservies par de grands bus bleus modernes, elles desservent notamment l’aéroport de Chiang Mai et les stations de bus locaux et bus longues distance (Arcade 2 et 3) pour un tarif unique de 20 THB par personne.

bus chiang mai

Les nouveaux bus de Chiang Mai

J’avais fait tous un article dans lequel je détaillais les horaires et itinéraires de chaque ligne : les nouveaux bus de Chiang Mai.

 

Les taxis de Chiang Mai

Il y a des taxis avec « meter » (compteur) à Chiang Mai. Pas très nombreux, on en voit peu en circulation et en général, si vous les voyez en marche dans les rues c’est qu’ils ont déjà un client à bord. On les trouve surtout aux terminaux de bus longues distance Arcade Bus Station 2 et 3 et à l’aéroport.

Le tarif de la course dépend du trajet et sera déterminé par le compteur.

 

L’application GRAB

Depuis qu’UBER a revendu ses activités en Asie du Sud à GRAB, il ne reste plus que ce dernier en Thaïlande et donc à Chiang Mai. Via l’application, vous pouvez commander une voiture en indiquant votre destination. Vous aurez alors des offres de tarifs de chauffeurs proches de votre position. A vous de choisir celui que vous voulez.

Vous pouvez payer le chauffeur en liquide une fois la course terminée. Certains taxis sont référencés sur GRAB. Cela reste plus cher qu’une voiture rouge mais souvent moins cher qu’un tuk-tuk et puis vous êtes installés confortablement.

 

Circuler à vélo à Chiang Mai

Apparu il y a quelques semaines aussi, le système de vélo partagés Mobike est aussi disponible à Chiang Mai. Ses vélos oranges géolocalisés se prennent et se déposent où bon vous semble. Pas besoin de trouver une station. Pour les utiliser vous devez télécharger l’application mobile (iOS / Android) qui vous servira à payer via votre carte bancaire. 

Chaque vélo est équipé d’un QR Code. Le tarif est de 10 THB par demie-heure. Vous achetez des forfaits à partir de 50 THB.

vélos partagés chiang mai

Mobikes : les vélos partagés de Chiang Mai

C’est vrai que c’est pratique notamment car vous n’avez pas besoin de ramener le vélo là où vous l’avez pris mais ça reste plus cher que de louer un vélo à la journée auprès des loueurs traditionnels qui les proposent à 50 THB par jour. Et il y a aussi quelques guesthouses qui en mettent à disposition de leurs clients.

Circuler à vélo à Chiang Mai est assez agréable et hormis sur la route qui trace le périmètre du carré où changer de voie n’est pas toujours rassurant ou quelques grands axes, on peut pédaler assez sereinement.

 

Les cyclo-pousses à Chiang Mai

Ils ne sont plus guère très nombreux mais il y a toujours des cyclo-pousses à Chiang Mai. On en voit parfois autour du carré notamment. Il sont surtout utilisés par les visites en groupes mais vous pouvez faire appel à eux également. La difficulté étant d’en trouver un disponible.

cyclo-pousse chiang mai

Cyclo-pousse à Chiang Mai

Ou que ce soit en Thaïlande, quand il y en a, j’ai toujours envie de les soutenir car ils font un travail difficile et gagnent beaucoup moins bien leur vie que les chauffeurs de tuk-tuk. En plus, c’est plus agréable de visiter une ville tranquillement au rythme du pédalage.

 

Circuler à scooter à Chiang Mai

Il y a des conditions à remplir pour être en règle, je ne les rappellerai pas ici mais vous invite à lire mon article détaillant tout ce qu’il faut savoir avant de louer un scooter en Thaïlande si vous ne les connaissez pas. A Chiang Mai, les contrôles de police ciblant particulièrement les scooters et motos sont très fréquents. Sans compter que pas en règle, vous perdrez votre assurance en cas d’accident.

Ceci dit, il est vrai que si vous réunissez les conditions pour être en règle, le scooter est un moyen pratique et pas cher d’être autonome dans vos déplacements. Attention toutefois, les routes de montagnes peuvent être piégeuses si vous n’avez pas l’habitude et la Thaïlande est un pays dont les routes sont les plus meurtrières du monde. Vérifiez aussi comment vous couvre votre assurance et celle du loueur (autre sujet que j’aborde dans mon article sur la location de scooter).

Pour se déplacer en ville, je ne vous conseille pas la location de voiture car la circulation est dense à Chiang Mai et ça avance souvent lentement surtout aux heures d’entrées et sorties des écoles. Et pas toujours facile de trouver une place pour se garer. Louer une voiture (il faut avoir fait une demande de permis international avant le départ) est par contre une option bien plus sûre que la location de scooter ou moto pour partir explorer la région.

A noter, que j’ai vu aussi un système de petits scooter en partage mais qui a disparu aussi vite qu’il est apparu donc je pense qu’il n’existe plus.

Voilà, j’espère avoir été complet, sachant que le centre ville et quelques temples intéressants un peu à l’extérieur du carré central, comme le Temple d’Argent, se visitent facilement à pieds. Les distances sont très raisonnables.

Vous retrouverez tous les autres informations pratique pour venir visiter la ville sur ma page consacrée à Chiang Mai dans la partie « Villes et îles ».

Fièrement propulsé par WordPress