Blog Thailandee!com

Partager cette page :

Fin de l’amnistie des visas en Thaïlande : tolérance zéro

Share This:

Alors que l’amnistie sur les visas prendra fin dans quelques jours, le 26 septembre 2020, le porte-parole adjoint du bureau de l’Immigration a averti que les plus de 150 000 ressortissants étrangers qui sont sous visa touristique en Thaïlande doivent le renouveler avant cette date sous peine de faire face à une accusation de dépassement passible à la fois d’une peine de prison et d’une amende selon la loi.

exemption de visa pour la thialande
Fin de l’amnistie sur les visa: 150.000 touristes vont quitter la Thaïlande ?

Tolérance zéro malgré le COVID-19

Cette fois, c’est bien fini, les touristes qui avaient fait le choix de rester en Thaïlande et bénéficié de l’amnisitie qui leur permettait de ne pas avoir à étendre ou refaire leur visa doivent le renouveler ou partir. Sinon, amendes et expulsions, prévient l’Immigration qui par son porte parole indique même qu’ils iront chercher les touristes qui n’ont pas fait le nécessaire à leurs adresses pour les expulser.

Tout touriste qui n’aura pas obtenu d’extension de visa ou un autre type de visa sera, à partir du 27 septembre, sous le coup de la loi sur l’overstay.

Que risque-t-on pour un overstay en Thaïlande ?

L’amende pour dépassement de visa est de 500 Baht par jour, atteignant une amende maximale de 20.000 Baht (en cas de dépassement de 40 jours ou plus) mais selon le cas et le passif, cela peut entraîner une détention et un bannissement.

Overstay de quelques jours

Si vous ne dépassez votre visa que de 1, 2 ou 3 jours et que vous êtes sur le point de quitter la Thaïlande via un aéroport international, vous devriez pouvoir partir normalement (en évitant les confrontations avec les autorités thaïlandaises ou les contrôles de la police) en payant simplement les 500 bahts par jour de dépassement. Ce devrait être résolu en 10 minutes et sans autre sanction (à condition que vous n’ayez pas dépassé plusieurs fois la durée du séjour).

Ceci dit, dans tous les cas, évitez l’overstay volontaire, ce n’est jamais une bonne option !

Overstay en Thaïlande plus long

Si vous dépassez la durée de votre séjour de manière significative (90 jours ou plus), vous pouvez faire face à la possibilité d’une interdiction de territoire thaïlandais pour quelques années voire à vie pour les cas les plus graves.

Voici les consignes actuelles pour les dépassements de durée de séjour en Thaïlande et l’interdiction de territoire prévue.

Si vous vous rendez vous-même à l’Immigration

Que ce soit en allant dans un bureau de l’Immigration ou en prenant l’avion pour quitter la Thaïlande, dans le cas où c’est vous qui vous vous manifestez auprès de l’immigration, les sanctions sont moindres mais réelles:

Dépassement de plus de 90 jours = 1 an d’interdiction de Thaïlande

Dépassement supérieur à 1 an = 3 ans d’interdiction de Thaïlande

Dépassement supérieur à 3 ans = 5 ans d’interdiction de Thaïlande

Dépassement supérieur à 5 ans = 10 ans d’interdiction de Thaïlande

Si contrôle impromptu de l’Immigration

Si c’est l’Immigration ou la police qui vous contrôlent et remarquent votre overstay, les sanctions sont plus lourdes:

Dépassement inférieure à 1 an = 5 ans d’interdiction de Thaïlande

Dépassement supérieur à 1 an = 10 ans d’interdiction de Thaïlande

En cas de récidive, l’interdiction de territoire peut être plus longue que ce barème, voire définitive.

Une détention de plusieurs jours dans la cellule d’un centre de l’Immigration est également possible le temps de traiter votre cas surtout pour les dépassements longs. Et dans tous les cas ça finira par une expulsion du pays (à vos frais).

Si vous n’avez pas les moyens de payer les amendes ou un billet d’avion pour votre expulsion, la détention sera alors inévitable.

Tout overstay restera enregistré dans les données de l’Immigration vous concernant et apparaîtra à chaque fois dans toutes vos futures démarches et ce n’est jamais bon.

Qui peut renouveler son visa touristique ?

Les touristes qui voudraient renouveler leur visa actuellement ne le peuvent que sous 2 cas de figure:

  • leur situation médicale ne leur permet pas de voyager (il faut fournir les justificatifs médicaux)
  • ils sont dans l’impossibilité de rentrer dans leur pays pour une autre raison mais il faudra une lettre de leur ambassade l’attestant

Dans les deux cas, le visa serait renouvelé pour 30 jours et à la fin des 30 jours, la situation sera à nouveau étudiée.

150.000 touristes en moins

Selon le porte-parole adjoint de l’Immigration, ce serait 150.000 personnes qui sont concernées dont la plupart ne peuvent pas faire d’extension et vont donc devoir partir si ce n’est pas déjà fait.

Etonnant, de faire partir d’un coup autant de touristes dont une majorité veut probablement rester en Thaïlande et qui ne présentent aucun risque de contamination et d’en parallèle imaginer un nouveau visa touristique longue durée pour en faire venir… seulement 1.200 par mois.

C’est un peu comme vider une baignoire en enlevant le bouchon et la re-remplir avec un goutte à goutte…

Source: https://www.bangkokpost.com/thailand/general/1988711/tourists-face-arrest-jail-for-overstaying

Fièrement propulsé par WordPress