Blog Thailandee!com

Partager cette page :

Eléphants en Thaïlande : il n’y a pas de fumier sans eux !

Share This:

Merci à Laurent Ruquier pour le jeu de mots dans le titre ! 😉 C’est vrai qu’ici, j’essaie de sensibiliser les touristes à la cause des éléphants en Thaïlande mais aujourd’hui, je vais vous parler d’une tradition sympathique et écolo : la collecte annuelle du caca d’éléphants dans la province de Tak dans le Nord de la Thaïlande.

elephant caca

Photo: Soraya Montero Rodriguez/ Flickr (modified by Coconuts.coà

La « Elephant dung collection »

La province de Tak est surtout connue pour les randonnées en montagne, les maisons flottantes sur les rivières et les villages tribaux mais il y a aussi des traditions amusantes et utiles comme la Elephant dung collection ou collecte des excréments d’éléphant.

Comme ça, ça peut paraître assez ragoûtant mais cette collecte a deux buts.

Le principal : faire du fumier pour les cultures et apparemment, ça permet d’avoir de quoi faire pour toute une année ! Mais cela permet aussi de contrôler l’état de santé des pachydermes en analysant minutieusement leurs selles.

Un an d’engrais naturels 100% bio, une bonne façon de valoriser le résultat de la digestion e ces animaux majestueux. Cette activité se déroule depuis hier à Mae Sot dans la province de Tak. 

A en croire NTT, la conservation des éléphants à Ban Pu Toe diffère des autres sanctuaires en ce sens que les mahouts Karen invitent également les touristes à visiter le temple Pu Toe et à planter l’herbe Napier pour nourrir les éléphants. Les participants doivent ensuite conduire les éléphants vers le ruisseau voisin (apparemment sans leur monter dessus mais à confirmer) et leur donner leur bain de boue, une activité que les éléphants apprécient particulièrement.

La tournée se termine par la collecte des cacas, qui seront utilisés comme engrais organique pour les plantes qui alimentent les éléphants. Et le cycle est bouclé !

Je ne suis pas encore allé dans ce village et peut-être que j’essaierai de le faire l’année prochaine pour cette même collecte mais en tout cas, cette initiative montre une autre façon de tirer avantage des éléphants.

 

Elephant Poopoo paper

Il y a d’ailleurs à Chiang Mai un autre lieu qui valorise le caca d’éléphant, le Elephant Poopoopaper Park qui fabrique du papier à partir des excréments de pachydermes (100 THB par personne). Il est apparemment soutenu par WWF.

Peut-être que les parcs qui justifient souvent les rides sur le dos des éléphants par des nécessités économiques, nourrir un éléphant coûte cher, pourraient s’inspirer de ça pour générer des revenus supplémentaires et améliorer les conditions de vie de leurs pensionnaires… En tout cas voilà deux activités amusantes autour des éléphants en Thaïlande qui peuvent se faire dasn l’échange et le respect entre l’homme et l’animal…

Et si vous voulez vivre une journée avec les éléphants, je vous invite à lire d’abord cet article pour bien choisir l’endroit où vous irez.

Fièrement propulsé par WordPress