La loi martiale imposée en Thaïlande, ça change quoi ?

La question que peut se poser tout touriste déjà présent ou planifiant un voyage en Thaïlande après l’imposition de la loi martiale dans le Royaume, ce matin, c’est: « pour moi, touriste, ça change quoi ? ».

Armée thaïe

En fait, si ce n’est que vous allez voir beaucoup plus de militaires, ça ne change pas grand chose. C’est peut-être même plus rassurant de voir que l’armée est en place pour empêcher les affrontements et incidents, reste à voir si son action sera acceptée par les deux camps (ça semble être le cas) et efficace. Comme auparavant, il est conseillé aux touristes d’éviter les zones où il y a des manifestations, des grands rassemblements ou des opérations de sécurité et de suivre les instructions des autorités thaïlandaises.  Il est également important de suivre les nouvelles pour rester informés de l’évolution de la situation. Sinon concrètement à Bangkok, dans beaucoup de quartiers rien n’a vraiment changé, si ce n’est que les militaires sont plus présents et plus visibles.

L’Autorité Touristique de Thaïlande, se veut rassurante et précise qu’il n’existe actuellement aucun couvre-feu en place à Bangkok ou d’autres destinations touristiques en Thaïlande. Les locaux et les touristes internationaux peuvent continuer à voyager au sein de Bangkok et d’autres destinations dans le pays comme à l’accoutumée.  Tous les transports publics, les attractions touristiques et les centres commerciaux sont actuellement ouverts et fonctionnent normalement. Tous les aéroports de Bangkok et à travers la Thaïlande sont ouverts et fonctionnent normalement. Thai Airways confirme d’ailleurs que tous ses vols seront assurés normalement mais ce sera aussi le cas des autres compagnies.

Seuls quelques lieux stratégiques, tels que les chaînes de télévision (certaines chaînes du satellites ont été interdites par les militaires), le siège de la police sur Rama I Road et bien évidemment le siège du gouvernement sont gardés par des militaires armés. Pas de militaires au Democracy Monument où sont rassemblés les manifestants anti-gouvernementaux menés par Suthep.

Les sites de rassemblement des groupes anti-gouvernementaux de sont situés dans les zones environnantes Government House – à Makkhawan Rangsan Pont sur Ratchadamnoen Nok Avenue et Chamai Maruchet Pont sur Phitsanulok Road – et au gouvernement complexe sur Chaeng Wattana route ainsi que sur le monument de la démocratie sur Ratchadamnoen Klang Avenue ( un site de camping). Tandis que les Chemises Rouges sont  sur ​​Aksa Road dans la banlieue ouest de Bangkok.

 

Mike Thailandee

Tombé sous le charme de la Thaïlande dès son premier voyage , Mike est reparti en mode routard pour 6 mois en Asie du Sud-Est dont 4 en Thaïlande, un mois au Cambodge et un mois au Vietnam. Depuis, il ne cesse de parcourir le pays dans tous les sens, plusieurs mois par an pour découvrir, tester et partager ses infos, photos, conseils et bons plans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *