Blog Thailandee!com

Partager cette page :

Quel quartier choisir à Bangkok: Khao San Road et autres ?

Share This:

La ville de Bangkok est grande et les options d’hôtels très nombreuses. La question du quartier à choisir pour poser ses valises est souvent la première qu’on se pose. La réponse dépend évidemment des raisons qui motivent votre séjour dans la capitale thaïlandaise mais si c’est le tourisme voici quelques très grande ligne pour orienter votre choix.
Parlons d’abord de Khao San Road ou plutôt du quartier Banglamphu souvent appelé Khao San à cause de la rue du même nom qui est fameuses dans tout Bangkok pour être très animée et le point de rendez-vous des touristes plus spécialement des routards. C’est ici que se trouvent l’essentiel des hébergements bon marché, c’est le quartier préféré des backpackers. La concentration de touristes au mètre carré y est plus forte que partout ailleurs dans la ville mais outre les petits prix, les bars, les vendeurs de nourriture, vêtements, souvenirs… et les guesthouses et hotels à profusion, ici vous êtes à deux pas des principales attractions touristiques de Bangkok, le Grand Palais, le Wat Phra Keo et son bouddha d’émeraude, le Wat Po et le Wat Arun. Vous avez aussi un accès au Chao Praya Express pour naviguer sur le fleuve et vous connecté au métro aérien BTS. Pour une première visite, c’est donc un endroit pratique pour rayonner et voir les choses les plus intéressantes facilement. Le soir, l’animation sur Khao San est peut-être un peu trop agitée pour certains mais Soi Rambuttri, elle est plus calme et vous pourrez même trouver des stands de massage dans la rue. Le matin, dans le même soi, ce sont les stands de petits déjeuners qui s’installeront pour vous proposer plusieurs formules dont d’excellents mueslis. Et plus vous vous éloignerez de Khao San plus vous retrouver des Thaïlandais et une vie plus authentique dans un quartier qui a du charme.
Le deuxième quartier le plus fréquenté par les touristes à Bangkok est probablement Sukhumvit. Pour des raisons différentes: affaires ou gogo-bars. Les prix sont plus élevés, ici pas ou peu de guesthouses avec des chambres rudimentaires et salle de bain commune, on est dans des hébergements de moyenne catégorie à très luxueux. Comptez au minimum 700 THB pour une chambre. Vous avez un accès direct au skytrain (BTS) ou au métro (MRT) qui vous permettent de vous rendre rapidement dans beaucoup d’endroits mais pour un accès aux temples précédemment cités et au Grand Palais, il faudra faire une connexion avec le Chao Praya Express ou utiliser les services d’un taxi ou tuk-tuk pour la dernière partie du trajet. Quoiqu’il y a des bus directs, c’est juste pas le mode de transport le plus facile à prendre pour un étranger peu habitué à la ville. Ce quartier est très animé le soir. Une animation, bonne enfant qui reste bonne enfant même si générée essentiellement par les lady bars ou les salons de massage et les filles qui essaient de vous attirer dans leur établissement. Cela reste toutefois assez discret voir imperceptible tant que le soleil est encore debout. Il y a également un marché quasi permanent sur les trottoirs où vous pouvez acheter toute sorte de choses et des centres commerciaux dont l’immense nouveau Terminal 21. Disons que ce n’est pas forcément le quartier conseillé pour des vacances familiales enfin si vous séjournez à l’ouest d’Asok.
Il y a après le coin des grands centres commerciaux Silom ou Siam Square qui forcément sont aussi bien desservis par le métro aérien ou bien Thewet qui a moins d’options d’hébergement mais quelques guesthouses aux prix très attractifs. Lumphini près du parc du même nom où les sportifs aimeront aller faire leur jogging ou participer aux cessions d’aérobic collectif du soir ou Chatuchak près d’un autre parc qui accueille le gigantesque Week-end Market et est près du terminal des bus pour les destinations du Nord.
Sans oublier Chinatown et son ambiance particulière. Effervescence cette fois pas du au tourisme mais à la vie même du quartier est son marché labyrinthe dans les petites ruelles. On a l’impression de changer d’univers. Les enseignes sont en chinois et très très nombreuses. on est encore plus dans la surcharge que dans une Bangkok qui déjà surcharge son ciel de panneau lumineux ou non. Ici, outre les touristes et hommes d’affaires chinois, les voyageurs sont plus rares et ils ne perturbent pas un quotidien authentique où ils sont évidemment les bienvenus mais qui ne se modifiera complètement pas les séduire. Vous ne serez pas très loin du Golden Mountain ou de la gare d’Hua Lamphong selon l’endroit du quartier que vous aurez choisi.
Ce tour d’horizon n’est évidemment pas exhaustif mais devrait vous donner quelques pistes pour choisir où poser vos bagages quitte à changer de quartier selon vos envies.

Fièrement propulsé par WordPress