Blog Thailandee!com

Partager cette page :

Ayutthaya: état des lieux

Share This:

Les images des bouddhas et chedis des temples d’Ayutthaya qui dépassent de plus d’un mètre d’eau ont marqué les esprits. Pourtant aujourd’hui, l’eau a disparue et petit à petit la ville s’organise pour accueillir à nouveau des touristes très attendus pour l’aider à redémarrer économiquement. La question est donc, est-ce que ça vaut le coup d’aller à Ayutthaya maintenant ou mieux vaut-il attendre ?
Il n’y a plus de zones inondées et même si quelques guesthouses ou restaurants sont en train de faire les rénovations nécessaires pour pouvoir accueillir à nouveau des clients, il y a de quoi faire et pour se loger et pour manger, boire un verre, réserver et faire des excursions. Il ne manque que les touristes ! Dans la rue où il y a le plus de guesthouses bon marché, toutes sont opérationnelles et loin d’afficher complet. Vous pouvez donc débarquer sans réservation et trouver toît et couvert sans problème. Louer des vélos ( 40 THB la journée ), acheter des excursions, louer les services d’un tuk-tuk pour vous emmener dans les temples périphériques pour environ 200 THB de l’heure ( quelque soit le nombre de passagers, enfin toute proportions gardée évidemment ) et tous ces services sont accessibles dans la même rue qui est également à deux pas de là où arrivent et partent les bus et minivans pour Bangkok. Tout est opérationnel.
Et les temples me direz-vous, sont-ils accessibles ? La réponse et oui à l’exception du Chaiwatthanaram qu’on ne peut que contempler depuis le bord mais dans lequel, on ne peut pas se balader. D’ailleurs si on peut rentrer dans les sites, souvent leur centre est entouré d’un discret cordon de sécurité qu’on ne doit pas franchir. L’UNESCO a demandé de faire un état des lieux avant d’autoriser à nouveau l’accès à ces zones-là aux visiteurs. Mais même si ça réduit un peut votre champ d’action, c’est bien suffisant pour découvrir et admirer les édifices. Et repousser votre passage à Ayutthaya ne devrait pas changer grand chose car l’inspection prendra du temps. Reste deux avantages inédits: en ce moment, il n’y a aucun droit d’entrée à payer pour entrer sur les sites, c’est gratuit ( contre en général 50 THB par temple avant ) et ils sont beaucoup moins fréquentés. Pour ceux qui aiment faire des photos sans plein de gens devant ou visiter au calme c’est appréciable. La gratuité est présentée chaque jour comme exceptionnelle mais il y a fort à parier que ça va durer au moins tant que certaines parties des temples ne sont accessibles que du regard.

Ayutthaya accès temple inondés

Seul petit hic, les vendeurs de souvenirs et chauffeurs de tuk-tuk sont plus insistants qu’avant mais ça reste très acceptable. Quand un simple non suffisait à les éconduire, c’est un peu plus difficile maintenant mais c’est compréhensible, ils ont perdu beaucoup parfois tout dans la catastrophe et les touristes sont si peu nombreux qu’ils sont très sollicités.
Pour se rendre à Ayutthaya, c’est très facile en bus depuis MoChit, il faut compter plutôt un bus par heure en ce moment pour un trajet d’1h30 au prix de 50 THB. C’est plus rapide en mini-van jusqu’à Victory Monument mais coûte 60 THB. Sinon en train c’est un peu moins de 2h et moins de 20 THB. Il est possible de faire la visite du centre historique et un voir deux temples périphériques dans la journée avec retour sur Bangkok le soir en partant tôt le matin mais restez au moins une nuit est une meilleure option d’autant que les chambres sont très bon marché.

Fièrement propulsé par WordPress