Blog Thailandee!com

Partager cette page :

COVID-19: mesures de l’Etat d’urgence en Thaïlande

Share This:

Je vous l’avais annoncé il y a 48 heures, ce matin, le pays est passée en état d’urgence pour combattre l’épidémie de coronavirus COVID-19 en Thaïlande. Cela permet au gouvernement de prendre toute une palette de mesures strictes qui peuvent aller jusqu’à un confinement qui ici sera plus annoncé sous la forme d’un couvre-feu permanent. Voici, pour l’instant, les mesures prises sachant que ça évoluera chaque jour et donc que je mettrai cet article à jour au fur et à mesure tant que tous les touristes le désirant n’auront pas trouvé de solution pour rentrer chez eux.

covid-19 voyage thailande

Frontières fermées dans le sens des entrées

La première mesure annoncée a été de refuser l’entrée en Thaïlande à tout étranger. Ce qui concrètement signifie que si vous n’êtes pas thaïlandais vous ne pouvez plus entrer ni par mer, ni par terre ni par les airs en Thaïlande. Sauf quelques exception qui ne vous ne concerneront pas la majorité d’entre vous (les diplomates, personnel de bord des avions, détenteurs de work permit…).

J’avais déjà recommandé aux personnes concernées qui devaient rejoindre la Thaïlande pour leur vol de retour chez eux d’anticiper leur retour et de faire tout pour arriver en Thaïlande avant dimanche dernier (22 mars) pour ne pas se retrouver bloqué par l’obligation de fournir un certificat médical qui entrait en vigueur à cette date.

Les étrangers sont toujours autorisés à quitter le pays mais ne pourront pas y revenir avant plusieurs semaines (délai qui dépendra de l’évolution de la situation) et de toute façon les vols desservant la Thaïlande sont de plus en plus rares et surtout dédiés à rapatrié les Thaïlandais de l’étranger qui souhaitent rentrer au pays.

« Social distancing »

S’il y a depuis pas mal de temps des prises de températures avant l’entrée dans beaucoup de lieux accueillants du public comme les supermarchés, centres commerciaux…, ce n’est que depuis peu que l’on parle de « social distancing » en Thaïlande. Il est maintenant rabâché en demandant aux gens dans toute situation de maintenir une distance de sécurité d’1 mètre minimum, idéalement 2 mètres entre eux et les autres.

Le port du masque dans les lieux publics et transports est aussi obligatoire. Les masques seront fournis par les opérateurs si besoin est. Et le « social distancing » est mis en place dans les transports y compris les métros de bangkok. Ce qui signifie que maintenant un siège sur deux est laissé vide. Si les transports circulent toujours, il sera probablement plus difficile de trouver de la place du fait qu’ils partent à moitié vides. Au moins sur les trajets les plus demandés. Sachant que la compagnie publique des bus annonce déjà que toutes ses places sont complètes jusqu’au 30 mars et donc plus de vente de billets pour des trajets jusqu’à cette date incluse.

Du fait que les transports partiront à la moitié de leur capacité, il est possible que même avec une réservation vous ne soyez pas sûr de pouvoir prendre votre transport. Vérifiez ou essayez d’y aller à l’avance pour assurer votre place.

Checkpoints à l’entrée des provinces

Des checkpoints sont également annoncés sur les routes aux frontières des provinces. On vérifiera très certainement votre passeport notamment pour checker votre historique de voyage et surtout voir oü vous avez été dans les 14 derniers jours. Des prises de température sont également possibles.

Une mise en quarantaine est également possible si on estime que, soit votre état de santé, soit votre historique de voyage, présente un risque.

Des mesures à géométrie variable

A noter que s’il y a des mesures communes à toute la Thaïlande, chaque gouverneur a la possibilité de décréter des mesures spécifiques à sa province qui sont plus restrictives.

Renseignez-vous sur les mesures de la province dans laquelle vous vous trouvez et en cas de trajet par la route sur celles des provinces que vous traverserez de même bien évidemment que celles prises dans la province de votre lieu d’arrivée.

Il ne m’est pas possible de lister exhaustivement les mesures de chaque province et encore moins de le maintenir à jour.

Vous l’aurez compris, s’il n’y a pas (encore ?) d’interdiction de se déplacer en Thaïlande, ce sera bien plus compliqué à partir d’aujourd’hui. C’est pour ça que je vous conseillais via la page Facebook de Thailandee.com ou le groupe « Thailande: questions / réponses » de le faire hier au plus tard.

Les déplacements inter provinces devront être justifiés. Si le but de votre déplacement est de rejoindre votre aéroport de départ pour quitter le pays cela devrait être accepté mais il faudra peut-être montrer vos réservations de vols même si annulées ou modifiées. Car je le rappelle, même si ce n’est pour l’instant que sous la forme d’une forte recommandation, le mot d’ordre, c’est ici aussi « Restez chez vous ». Et c’est encore plus fortement conseillé par les autorités aux personnes de 70 ans et plus, aux enfants de moins de 5 ans et aux personnes ayant des pathologies sous-jaccentes.

Voilà pour les mesures pour combattre le COVID-19 actuellement en Thaïlande. Le comité chargé de les prendre se réunit quotidiennement à 9h30 donc il est possible et probable qu’il y ait d’autres mesures mises en place au fil des jours.

Fièrement propulsé par WordPress