Ces habitudes que l’on prend quand on reste trop longtemps en Thaïlande

Share This:

Après une année complète en Thaïlande, quand je suis retourné en France en avril dernier, forcé de constather que j’y ai pris quelques habitudes et réflexes qui ne sont pas tout à fait compatibles avec la vie en France. J’ai trouvé que c’était amusant de les lister ici et je suis sûr que ça fera penser à beaucoup d’entre vous à d’autres situations où les différences entre France ou autre pays francophone et Thaïlande sont flagrantes.

habitudes vivre en Thailande

 

  • Quand aux toilettes, je cherche le petit pistolet avec le jet d’eau et la poubelle pour jeter le papier toilette
  • Quand le dimanche, je crois que je peux aller faire les courses comme n’importe quel jour mais que tout est fermé ou presque et que j’ai plus rien dans le frigo
  • Quand j’ai faim, qu’il est 14h passé et que je rentre dans un restaurant et qu’il me dit :“désolé mais le service est fini, monsieur”
  • Quand j’ai la flemme de faire à manger et que je crois que je vais juste pouvoir aller trouver un vendeur de rue
  • Quand je débarque dans un restaurant avec une boisson achetée auparavant et que je me fais enguirlander par le patron parce que… je la bois
  • Quand tu dois manger… avec un couteau
  • Quand il est plus de 14h et pas encore 17h et que tu veux acheter une bière… et que tu peux
  • Quand je n’attache plus mon vélo et m’étonne de ne pas le retrouver quand je reviens et confiant, je pense juste que quelqu’un a dû le déplacer (ça m’est arrivé 2-3 fois en Thaïlande, il devait gêner alors il a juste été déplacé de quelques mètres)
  • Quand je cherche les tuk-tuks du regard pour me rendre quelque part
  • Quand au cinéma et que je suis prêt à me lever pour l’hommage au Roi avant le film
  • Quand je veux conduire sur la file de gauche (heureusement, ça on se rend vite compte qu’il ne faut pas ;))
  • Quand je traverse pas quand le bonhomme est vert mais juste quand il n’y a pas de voiture (peu de gens le savent mais ça peut coûter une amende de 4€ en France, je le sais parce que j’ai été verbalisé)
  • Quand je pense que je peux aller acheter des trucs à n’importe quelle heure mais qu’en France, y a pas de 7 Eleven. A minuit, va trouver une supérette ouverte !
  • Quand je dis que j’ai pas besoin de sachet plastique à la caisse alors qu’on m’en propose pas
  • Quand à la station essence, j’ouvre la fenêtre pour annoncer le carburant que je veux et le montant et que je réalise qu’il n’y a plus de pompiste depuis longtemps
  • Quand au feu rouge, si je tourne, je continue ma route avant de me rappeler qu’on fait pas ça en France
  • Quand tu branches ton chargeur de portable sur une des prises du restaurant où tu manges et que très vite, on te pose 2 questions sur un ton un peu appuyé, je dois dire: “non mais tu te crois où ?” et “c’est toi qui paies l’électricité ?”

  • Quand je salue un voisin par un wai et qu’il me regarde bizarrement
  • Quand sur le parking d’un restaurant ou d’un hôtel, tu attends que le gardien vienne pour t’aider à faire les manoeuvres et bloquer la circulation quand tu sors et qu’il vient jamais
  • Quand je dis “khop khun krap”, “sawasdee krap”  ou “mai pen rai” plusieurs fois par jour
  • Quand je fais un sourire à un ou une inconnue et qu’il/elle me prend pour un pervers
  • Quad au supermarché, tu va prendre un caddie et que toute la file vient avec parce qu’ils sont attachés et qu’il faut une pièce pour le détacher
  • Quand je veux appeler un ami et que je lance LINE sur mon téléphone mais en France personne connaît LINE
  • Quand tu finis un SMS par 555 et que personne comprend

Je suis sûr que vous en avez plein d’autres ! Alors si cette petite liste vous fait penser à d’autres situations, n’hésitez pas à les mettre en commentaire du partage de cet article sur la page Facebook de Thailandee.com, je rajouterai les plus intéressantes et amusantes à cet article.

Le but n’est pas de faire du France bashing ou que sais-je, juste de noter qu’il y a plein de petites choses qu’on a ou que l’on fait en Thaïlande qu’on n’a pas ou ne peut pas faire en France et vice versa.