Deux américains arrêtés pour avoir montré leurs fesses au Wat Arun de Bangkok

Share This:

Je dois dire que d’habitude, je ne relaie pas trop ce genre d’actualité mais je fais une exception. Deux américains qui ont pris l’habitude apparemment de se photographier cul nu dans le monde entier et de partager les photos de leurs fesses voyageuses (“Traveling Butts” est le nom de leur compte Instagram désactivé depuis leur arrestation) se sont fait arrêtés pour avoir fait des clichés shorts et caleçons baissés au Wat Arun, le Temple de l’Aube à Bangkok. Ils risquent 40.000 bahts d’amende et même jusqu’à 7 ans de prison selon certaines sources.

americains-cul-nu-bangkok

 

Tenue correcte exigée dans les temples

Dans tous les temples Bouddhistes du monde et a fortiori de Thaïlande, il y a des règles vestimentaires à respecter (voir cette vidéo pour les connaitre en détails) et dans les temples touristiques comme le Wat Arun, elles sont rappelées sur de grands panneaux impossibles à rater.

C’est donc en connaissance de cause que les deux compatriotes de Donald Trump ont baissé leurs pantalons et posé culs nus dans le temple. Ce n’était déjà pas bien malin mais les deux compères ont été encore moins intelligents en postant les photos sur leur compte Instagram alors qu’ils étaient encore en Thaïlande. C’est donc assez logiquement qu’ils se sont fait cueillir à l’aéroport de Don Muang et ont été arrêtés.

 

Jusqu’à 7 ans de prison

Dés leurs photos postées en ligne, les deux américains ont été traqués identifiés et arrêtés mardi soir alors qu’ils quittaient l’aéroport Don Mueang. Ils sont  accusés d’indécence.

Identifiés comme étant Joseph Jay Dasilva, 38 ans et Travis Larry-Spackman Dasilva, 36 ans, ils ont admis l’infraction (difficile de faire autrement avec les photos la prouvant indéniablement).

les deux hommes pourraient être condamnés à des amendes de 5 000 bahts (environ 130 €) si seule la nudité en public est retenue mais pour l’avoir fait dans un temple, le Wat Arun de Bangkok, l’amende sera très probablement plus salée et portée 40.000 THB chacun soit 1.000 euros.

Mais l’affaire pourrait se compliquer pour eux. Le Bangkok Post indique qu’ils pourraient risquer jusqu’à 7 ans de prison pour cette exposition de leurs courbes postérieures dans un lieu public et sacré.

En effet, à l’indécence pourraient s’ajouter celle de diffusion de pornographie sur internet. La police vérifie les autres endroits, surtout les temples, où les fesses baladeuses ont posé.

A vouloir faire le buzz sur internet o tout prix sans se soucier des règles et de la culture des pays qu’on traverse, voilà ce qui arrive. Si je doute qu’ils fassent réellement de la prison, ils pourraient être interdits de territoire comme ceux qui avaient posé nus à Angkor au Cambodge.