Blog Thailandee!com

Partager cette page :

Ascension nocturne du Doi Suthep pour Visakha Bucha (Chiang Mai)

Share This:

Après-demainle, 18 mai 20189, la Thaïlande va fêter Visakha Bucha Day (le Jour de Vesak), et comme chaque année, la veille, demain, 17 mai donc, il y aura, à Chiang Maiune ascension de nuit à pieds du Doi Suthep jusqu’à son temple. J’y ai participé il y a 2 ans (voir vidéo plus bas) et vous explique comment ça se passe pour les courageux qui voudraient le faire.

Doi Suthep Chiang Mai

Cérémonie à 18h au Kruba Sivichai puis marche à la bougie pour gravir le Doi Suthep

 

Rendez-vous à l’Université de Chiang Mai

Ce soir-là, la route qui monte au Wat Phra That Doi Suthep devient piétonne sur sa file gauche dés l’entrée de l’Université de Chiang Mai. En début de soirée, ça bouchonne sec dans tout ce coin car les participants et les bénévoles qui leur fournissent à manger et à boire en route sont très nombreux.

Il n’y a pas vraiment d’organisation officielle et donc d’horaire officiel de départ, ce sont plus les gens qui spontanément se lancent dans l’ascension.

Par contre, il y aura à 18h, une cérémonie au Kruba Srivichai (voir carte ci-dessous pour son emplacement exact), le temple qui se trouve juste après la Zoo de Chiang Mai au début de la route qui monte sur la montagne du Doi Suthep. Ca peut être le point de départ car il y a une parade qui montra à son tour. Mais il ya des gens qui partent avant et après bien entendu.

visakha bucha chiang mai

Parade du Kruba Sivichai

Un peu avant le temple, vous pourrez déjà vous restaurer pour prendre des forces avant l’ascension à pieds du mont avec pour destination finale le Wat Phra That Doi Suthep, le temple le plus emblématique de la province de Chiang Mai, 11 kilomètres plus loin.

 

Une longue ascension

Cette ascension commémore le parcours de l’éléphant qui selon la légende transportait la relique qui se serait magiquement dédoublée juste avant d’être enchâssée au Wat Suan Dok.

Pour décider de l’endroit où cette nouvelle relique serait abrité, le roi l’a placé dans un sanctuaire portatif sur le dos d’un éléphant blanc et a attendu de voir où l’animal l’emporterait. L’éléphant a marché jusqu’au sommet du mont Doi Suthep, a claironné trois fois, s’est retourné trois fois, avant de s’agenouiller et de mourir. Le temple a été construit à cet endroit.

Comptez entre 3 et 4 heures pour arriver en haut sachant qu’en route, il y aura nourriture et boissons gratuites et même des infirmières et secouristes pour aider ceux qui pourraient rencontrer des difficultés.

Plusieurs autels avec des statues de bouddhas et des moines qui vous béniront et vous noueront des bracelets de cordes au poignet sont également installés régulièrement sur le bord de la route. Un peu comme des points de passage. Au début j’avais prévu de m’arrêter à chaque pour avoir autant de bracelets et de bénédictions qu’il y a d’arrêts mais j’ai finalement renoncé pour me concentrer sur la marche car y en avait trop 😉

visakha bucha chiang mai

Une fois en haut,  après 3 ou 4 heures d’ascension, selon votre forme et votre rythme (personnellement, j’ai mis un peu plus de 3 heures pour monter la dizaine de kilomètres), vous découvrirez une grande foule massés dans le long escalier Naga qui mène au temple. Et là il faut être patient et pas agoraphobe. Pour ceux à qui ça parle, c’est pire que dans une rame de métro aux heures de pointe ! 

visakha bucha doi suthep

On voit pas bien car pas d’éclairage mais foule immense dans les marches qui mènent au temple

Mauvais moment à passer puis vous voilà dans le coeur du temple pour assister à tout ce qui fait la tradition et les rites bouddhistes de cette fête comme le «vian tian» qui consiste à tourner autour du chédi du temple en récitant des prières.

visakha bucha thailande

Avec en point d’orgue, à l’aurore le lendemain, Jour de Visakha Bucha, des offrandes aux moines comme tous les matins au Wat Phra That Doi Suthep mais avec plus de moines et bien plus de fidèles que d’ordinaire, beaucoup passant la nuit à dormir par terre dans le temple.

visakha-bucha-night-doi-suthep

Personnellement, après quelques hésitations, je suis redescendu… Voici ma vidéo de mon ascension l’an passé.

 

Quelques informations pratiques

Si vous voulez, vous pouvez monter avec les célèbres voitures rouges de Chiang Mai vant que la route ne 21soit coupée mais après ce n’est plus possible, les voitures rouges ne servent plus qu’à la descente. C’est d’ailleurs pas évidemment malgré leur nombre important de prendre place dans une pour redescendre en ville à l’université (30 THB).

Prévoyez de quoi vous protéger de la pluie car à Visakha Bucha, la saison des mousson a commencé et il n’est pas rare que les marcheurs subissent une grosse averse. Pour ma part, j’ai eu de la chance, elle n’est intervenue que pendant ma descente.

Une lampe de poche n’est pas indispensable mais peut être la bienvenue.

C’est une aventure, un challenge mais si ce sont juste les rituels et la ferveur des Thaïlandais que vous voulez voir, mieux vaut monter en voiture tant que la route n’est pas coupée et attendre en haut.

Le Wat Phra That Doi Suthep

Wat Phra That Doi Suthep est l’un des temples bouddhistes sacrés les plus visités de Chiang Mai pour sa beauté avec notamment son chedi doré qui abrite une relique sacrée de Bouddha. Le temple se trouve à environ 11 km de la ville de Chiang Mai, et pour atteindre le haut de la montagne où se trouve le temple, il faut escalader 306 marches ou prendre un ascenseur.

Lors de Visakha Bucha, les bouddhistes célèbrent la naissance, l’illumination et l’entrée dans le nirvana de Bouddha. Cette ascension à la bougie du Doi Suthep est devenue une  tradition à Chiang Mai.

Fièrement propulsé par WordPress