Blog Thailandee!com

Partager cette page :

Les rites et traditions de Songkran en Thaïlande

Share This:

Vu de l’étranger, on ne retient souvent de Songkran, le Nouvel An thaïlandais que les batailles d’eau dans la rue mais cette fête est beaucoup plus riche avec des rituels et traditions très ancrées. Certaines communes à toute la Thaïlande, d’autres spécifiques à certaines régions.

songkran 2018 Thailande

Songkran Festival, Chiang Mai (photo: TAT)

 

Les rituels dans les temples

Dans les temples de Thaïlande pour Songkran, il y a deux rites qui sont incontournables quelque soit le lieu du pays où vous vous trouvez : le bain des statues de Bouddha et les les pagodes de sables.

 

Le bain rituel des statues de Bouddha

Cette pratique consiste, non pas à faire prendre un bain aux statues mais à verser de l’eau parfumée dessus. Dans les temples, bien évidemment, mais aussi lors de processions dans les rues pendant lesquelles les statues sont transportées pour être arrosées par la foule.

tradition songkran thailande

Les fidèles versent de l’eau parfumée avec des fleurs sur les statues de Boudddha

L’eau symbolise le nettoyage, le rafraîchissement de l’esprit et toutes les bonnes choses associées à la vie.

 

Les pagodes de sables

La plupart des temples du pays installent également des sortes de petites pagodes faites de sable enserré dans des cercles de bambous sur plusieurs niveaux. 

Les fidèles viennent y deposer un saut de sable et y planter une décoration après avoir fait une prière.

rituels songkran thailande

Cette tradition s’illustre aussi parfois par des concours de temples de sable, le plus réputé de Thaïlande ayant probablement lieu à Bang Saen dans la province de Chonburi.

Lorsqu’il est démoli, le sable des chedis soulève le niveau de la cour du temple.

 

Songkran dans les familles

Songkran est avant tout une fête familiale. L’immense majorité des Thaïlandais profitent de ces jours fériés pour rentrer dans leurs familles. C’est ce qui explique que Bangkok soit désertée par ses habitants et qu’il y ait beaucoup de monde sur les routes (et malheureusement beaucoup d’accidents et de morts).

Le 13 avril, Wan Sangkhan Lohng, les gens nettoient leurs maisons et se préparent au festival.

Le 14 avril, Wan Nao, les gens préparent des aliments cuits et conservés pour être utilisés dans le mérite bouddhiste le lendemain. C’est aussi le jour de la famille en Thaïlande.

Le 15 avril, Wan Payawan, est le premier jour de la nouvelle année, les gens se sont rassemblés à l’aube tôt le matin pour offrir la nourriture préparée le jour précédent, des fruits, de nouvelles robes et d’autres biens aux moines.

Le 16 avril, Wan Paak Bpee, les gens respectent leurs ancêtres, les aînés ou les personnes dignes de respect en raison de leur âge avancé ou de leur poste supérieur en leur versant de l’eau parfumée sur les mains et en leur lavant les pieds avant qu’à leur tour, ils les bénissent. Mais cela ne se fait pas forcément uniquement ce jour-là mais tout au long de Songkran.

 

Les parades dans la rue

Outre la parade transportant une ou plusieurs statues de Bouddha sur lesquels les passants jettent de l’eau parfumée, il y a de nombreuses autres parades dont la thématique et l’ambiance varient selon les régions ou les villes de Thaïlande.

parade songkran chiang mai

 

Les batailles d’eau

Si elles font partie de la tradition de Songkran aujourd’hui, les batailles d’eau dans la rue n’existaient pas l’origine de cette fête. Elles proviennent probablement des bains des statues pendant les parades oü la force des choses, on se faisait aussi asperger.

Si elles sont amusantes, les autorités tentent depuis des années de les minimiser en limitant leurs heures, délimitant des zones dédiées et appelant à préserver l’eau et à ne pas en faire un rendez-vous trop sexy.

songkran

songkran thailande

songkran chiang mai

En plus des éclaboussures d’eau, certains vous badigeonnent aussi d’une poudre blanche ou d’une substance pâteuse. C’est l’une des plus anciennes traditions Songkran. La pâte blanche est un signe de protection et promet d’éviter le mal. La personne avec la pâte est souvent plus ancienne et il applique la pâte à différentes parties du visage, du cou et du torse des autres. On devrait laisser cette pâte jusqu’à ce qu’elle se lave de sa propre volonté. Mais là aussi, il y a eu quelques dérives. Les autorités en interdisent de plus en plus souvent l’emploi.

Vous l’aurez compris même si en revenant à votre hôtel dégoulinant d’eau, vous n’en aurez pas forcément conscience, Songkran est avant tout une fête religieuse, spirituelle et familiale. Les batailles d’eau n’en sont qu’un épiphénomène et pas forcément la partie la plus intéressante. Surtout au bout de 2 jours quand on aurait peut-être envie de pouvoir sortir sans se faire doucher 😉

Propulsé par WordPress