Blog Thailandee!com

Partager cette page :
   

Have a break, have a Kit Kat au Durian !

Share This:

Le Durian est probablement le fruit le plus célèbre de Thaïlande. Son look un peu hostile et surtout son odeur (il est interdit dans les métros de Bangkok) ne laissent pas indifférent. Très apprécié des Thaïlandais, l’idée d’un Kit Kat au Durian a germé… à l’initiative du ministère du tourisme thaïlandais.

durian

 

Négociations entre Nestlé et ministère du Tourisme

Le ministère du Tourisme thaïlandais est donc en pourparlers avec Nestlé pour produire un Kit Kat saveur durian et d’autres fruits typiques de la Thaïlande.

La ministre du Tourisme, Kobkarn Wattanavrangkul, a déclaré que le ministère voudrait voir lancer les barres chocolatées au durian, mangoustan et du tamarin. Trois fruits qui symbolisent bien la Thaïlande aux yeux du monde. 

Un peu sur le principe des Kit Kat au thé vert japonais, ces nouveaux produits pourraient faire le promotion du pays et de ses fruits.

Pour l’instant Nestlé n’a pas indiqué si le projet se concrétiserait ou non….

kit kat durian

Voilà ce que ça pourrait donner (image: coconuts.co)

 

Bientôt des Kit kat au Durian ?

« L’équipe de marketing de Nestlé discutera avec la compagnie s’il est possible de produire ces Kit Kats car il y a d’autres facteurs à considérer », a déclaré Kobkarn au site Daily news qui relayait l’information, il y a quelques jours.

Si en France on est assez classiques, au Japon, il y a près de 300 variétés de Kit Kats. Les touristes achètent habituellement des saveurs uniques telles que le thé vert, le sakura et le bleuet comme souvenirs.

kit kat durian

Au japon les « saveurs » de Kit Kat sont nombreuses

L’objectif de la ministre est que les touristes fassent de même avec les saveurs aux fruits thaïlandais.

En bon alsacien, je suggère à Nestlé un Kit kat au munster. Miam, miam ! 😉


Métier de l’extrême : cueilleur de nids d’hirondelles en Thaïlande

Share This:

J’en avais beaucoup entendu parlé et j’avais vu quelques reportages déjà très impressionnants sur cette activité à risque qui se pratique notamment dans le Sud de la Thaïlande : cueilleur de nids d’hirondelles

andaman thailande

Le coin est superbe mais Tim Noonan n’est aps là pour des vacances !

Il y a 2 jours, France 5 proposait un numéro de « Je serai un homme » où Tim Noonan s’est entraîné avec des cueilleurs thaïlandais expérimentés. Un documentaire impressionnant qui est aussi l’occasion de découvrir les superbes paysages de la mer Andaman dans le Sud de la Thaïlande.

 

« Je serai un homme » en Thaïlande

Voici la vidéo en replay.

cueilleur nid hirondelles thailande

L’île a l’air jolie mais je vous déconseille d’y débarquer avec votre sac à dos à la recherche d’une guesthouse, c’est pas tellement un coin pour les touristes 😉

D’ailleurs son nom n’est pas dévoilé…

 

Cueilleur de nids d’hirondelles en Thaïlande

Je vous le dis tout de suite, vous ne trouverez pas d’annonce pour embrasser cette profession sur les sites internet de recherche d’emploi en Thaïlande. Cueilleur est un métier certes très rémunérateur mais aussi très dangereux qui allie escalade sans équipement ni protection, agilité, minutie et précision. 

Il faut pouvoir escalader des grottes à mains nues pour atteindre les nids et les décrocher sans les casser avec un équipement sommaire : une bougie entourée d’un étui pour qu’on puisse mordre dedans et la porter dans sa bouche pour avoir les mains libres (pourtant en Thaïlande il est facile de trouver une lampe frontale) et un bâton terminé par 3 pics qui sert à décrocher les précieux nids.

tim noonan thailande

nids hirondelles thailande

cueilleurs nids thailande

Captures écrans de l’émission de France 5

Ah oui, il faut s’avoir tirer à la carabine car parfois, il y a des fusillades, ça vaut très cher ces petits nids !

Les nids d’hirondelles

En fait, il ne s’agit pas exactement de nid d’hirondelles (pas la peine de vous précipiter dans votre jardin ;))  mais de nids de salangans, des petits oiseaux de la même famille que les martinets.

Ce sont des mets très précisés en Asie du Sud-Est. On les surnomme parfois le caviar d’Asie. Mais ce n’est pas pour leurs qualités gustatives somme toute assez banales qu’ils sont prisés mais parce qu’on leur prête la vertu de préserver la jeunesse. Très difficile à récolter, ils se vendent très chers.

J’avais envie de vous partager ce documentaire qui m’a montré de plus près une activité dont j’avais entendue parlée mais qui ici est montrée en totale immersion.

Un métier réservé aux hommes parce que « les femmes offensent les esprit s des grottes et portant malheur », elles apprécieront 😉


Inspirations pour vos bonnes résolutions 2017

Share This:

Dés qu’un 1er janvier pointe son nez, il y a 2 traditions incontournables : envoyer ses voeux et prendre de bonnes résolutions pour l’année qui débute. Pour vous aider dans cette seconde tâche, je vous ai fait une sélection de maximes bouddhistes glanées au cours de mes lectures et de mes voyages souvent trouvées inscrites sur de petits panneaux de bois.

maximes bouddhistes

 

Quelques pensées bouddhistes pour 2017

On cherche tous le bonheur, l’arrêt de la souffrance mais on a souvent tendance à chercher à l’extérieur alors que la clé est en nous. C’est un peu en résumé, le sens des pensées philosophiques qui m’inspirent le plus.

 » Le bonheur n’est pas une chose facile. Il est très difficile de le trouver en nous mais il est impossible de le trouver ailleurs. « 

“On peut allumer des dizaines de bougies à partir d’une seule, sans en abréger la vie. On ne diminue pas le bonheur en le partageant.”

“ Ne demeure pas dans le passé, ne rêve pas du futur, concentre ton esprit sur le moment présent.”

“Quand l’argent parle, la vérité est silencieuse.”

“Les échecs nous apprennent comment réussir.”

“Celui qui est le maître de lui-même est plus grand que celui qui est le maître du monde.”

“Sans commencement pas besoin de s’angoisser sur la fin.”

 

Quelques maximes glanées dans les temples de Thaïlande

Il y a ces petits panneaux avec des maximes bouddhistes dans beaucoup de temples bouddhistes en Thaïlande. Souvent uniquement en langue thaïlandaise mais parfois avec également de l’Anglais comme au Wat Phra Singh de Chiang Mai ou Wat U-Mong (celui à l’extérieur de la ville). J’ai même trouvé de l’Allemand à Koh Samui.

maxime-bouddhiste-15 maxime-bouddhiste-16 maxime-bouddhiste-17 maxime-bouddhiste-18 maxime-bouddhiste-19 maxime-bouddhiste-02 maxime-bouddhiste-04 maxime-bouddhiste-06 maxime-bouddhiste-07 maxime-bouddhiste-08 maxime-bouddhiste-09 maxime-bouddhiste-11 maxime-bouddhiste-12 maxime-bouddhiste-13 maxime-bouddhiste-14 maxime-bouddhiste-01

Evidemment, la bonne résolution la plus importante pour 2017, c’est de décider de partir ou repartir en Thaïlande. Mais je ne suis pas complètement objectif quand je dis ça. Pour ne pas dire pas du tout ! 😉

Moi, ma bonne résolution, c’est de continuer d’apprendre. Apprendre sur moi-même et sur les autres… C’est ce qui m’a poussé à voyager, à découvrir et aimer la Thaïlande.


Piment et gingembre pour lutter contre le froid en Thaïlande

Share This:

Cette année, la Thaïlande connaît un de ses hivers les plus froid. Alors, je vous rassure tout de suite, non vous ne pourrez toujours pas partir aux sports d’hiver en Thaïlande ! Quand on parle de froid au Pays du Sourire, c’est quand on descend en-dessous de 18°C le matin. Du coup, les autorités ont donné quelques conseils pour éviter de tomber malade : manger des piments et du gingembre. Enfin, en manger plus que d’habitude, ces ingrédients étant déjà très présents dans la cuisine thaïlandaise.

 

Des températures agréables dans le Nord de la Thaïlande

Si en montagnes, notamment au Doi Inthanon près de Chiang Mai, les températures peuvent baisser en dessous des 10°C le matin, en plaine, on arrive plutôt autour de 15-16°C.

Il faut donc ajouter une petite laine (je parle comme ma grand mère ;)) dans votre valise si vous comptez visiter le Nord de la Thaïlande ou le Nord-Est.

L’après-midi, les températures dans le Nord du pays sont plus celles d’un été en France et donc ne vous inquiétez pas vous n’aurez pas froid ! C’est même plutôt une bonne nouvelle, vous serez moins écrasés par la chaleur que les autres années.

Les Thaïlandais aiment la fraîcheur, il y a tout un tourisme local qui s’est développé ces dernières semaines avec une grosse affluence sur les pics des provinces de Chiang Mai et Chiang RaÏ. A un tel point que les autorités ont interdit les selfies sur les montagnes pour éviter les accidents.

Les Thaïlandais viennent en masse sur les montagnes du Nord et du Nord-Est profiter de la fraîcheur matinale

 

Manger épicé pour ne pas tomber malade

Face à ce froid exceptionnel dans le Nord et le Nord-Est du Pays du Sourire (mais qui chez nous serait une météo printanière), le ministère de la Santé publique encourage le public à ajouter de grandes quantités de piment,  gingembre, feuilles de citron kafir,  citronnelle et racine galanga à leur alimentation pendant la saison froide pour aider à la circulation du sang et éviter de tomber malade.

Un régime qui doit diminuer les risques d’être infecté par la grippe. Après, il faut doser car nous n’avons pas tous un système digestif qui réagit bien à une nourriture très épicée…

Si ça marche en Thaïlande, ça doit marcher en France même si ce sera un peu plus ardu d’y trouver galanga et feuilles de citron kafir.

D’ailleurs, il y aurait un deuxième effet kiss cool à ce régime, une étude a démontré que combiner piment et gingembre diminuerait les risques de cancer du poumon (voir l’article).

Bref, pendant l’hiver pour éviter la grippe, il faut manger thaïlandais si j’ai bien compris.

Ca tombe bien je partage depuis longtemps quelques recettes sur le site (voir les recettes thaïes en vidéo). Par contre, triplez les quantités de piment, gingembre et galanga ! 

C’est pas un conseil de gastronome mais du Ministère de la Santé thaïlandais 😉

 


La Thaïlande destination routarde numéro 1 des Français !

Share This:

Parfois, il y a des informations qui sortent qui ne font que confirmer le sentiment que j’ai : les Français aiment la Thaïlande ! Je ne suis pas le seul… Le Routard a indiqué que la Thaïlande était le sujet de la majorité des recherches effectuées sur son site en 2016.

Sukhothai

La Thaïlande premier sujet de recherche sur routard.com

 

Un amour des Français pour la Thaïlande qui se confirme

Alors évidemment, j’aurais tendance à dire que plutôt que d’aller sur le site du Guide du Routard, ils auraient mieux fait d’aller jeter un oeil sur Thailandee.com mais je ne serais pas très impartial ! 😉

Un site de réservation de voyages avait déjà indiqué, il y a 2 ans que le Pays du Sourire était la destination étrangère préférée des Français (à l’époque).

Le nombre de Français qui visitent la Thaïlande est en constante augmentation ces dernières années si bien que l’Autorité Touristique avait annoncé, il y a quelques mois, que cap du million de touristes Français devrait être franchi d’ici 3 ans. On verra si c’est le cas…

ko tao

Les îles de Thaïlande font rêver…

 

La Thaïlande n°1 sur Routard.com

La Thaïlande était classée au sommet de toutes les recherches de destinations longue distance effectuées en ligne, selon les statistiques en ligne du site internet du célèbre guide papier qui attire 2,5 millions de visiteurs par an.

Le site a compilé les recherches des utilisateurs entre janvier et novembre 2016 et a conclu que la Thaïlande était leur premier choix, devant les États-Unis, suivis par Cuba, Bali, le Vietnam et le Canada.

La Thaïlande confirme sa position de leader déjà constatée sur le site web les années précédentes.

 

A mon humble niveau, je pense contribuer à faire découvrir la Thaïlande et à donner envie au gens de partir et surtout à les aider à préparer leur voyage par eux-mêmes.

Car plus que la popularité de la Thaïlande auprès de mes compatriotes, ce résultat montre que le pays est une destination où beaucoup de touristes français vont sans agence, en se concoctant eux-mêmes leur séjour. Parce que c’est une des destinations où c’est le plus facile et parce que c’est l’assurance d’avoir un programme sur mesure.

Alors, si vous n’avez pas encore franchi le pas, peut-être que partir en voyage en Thaïlande sera une de vos résolutions pour 2017 ?

Et n’hésitez pas à rejoindre le groupe Facebook « Thaïlande : questions/réponses » pour poser les questions auxquelles vous n’aurez pas trouvé de réponse sur le site Thailandee.com (y a beaucoup de choses mais y a pas tout ;))


Nouveau périple sur le terrain en Thaïlande dans quelques jours

Share This:

Dans quelques jours, je vais repartir pour un nouveau périple d’un mois à crapahuter en Thaïlande pour vous faire découvrir ou redécouvrir plein d’endroits et vous faire vivre le festival de Loy Krathong. Rendez-vous ici, sur Facebook, Twitter et Youtube pour de nouvelles aventures en textes, photos et vidéos.

koh muk

Koh Mook, me revoilà,!

 

1ère étape Loy Krathong 

Je ne l’ai jamais caché, c’est mon festival en Thaïlande préféré et cette année, je voulais absolument aller le vivre sur les bords du Chao Phraya à Bangkok. Mais 2 jours avant, je vais essayer de vous montrer les préparatifs d’une famille et la confection des krathongs, les petits radeaux artisanaux confectionnés en général à base de tronc et feuilles de bananiers. Et bien évidemment, je fabriquerai mon propre krathong et je vous partagerai tout ça en vidéo.

J’espère que je pourrai être en minimum fier de ma création ! 😉

krathongs

Avec un peu de chance mon krathong ressemblera à ça 😉

Le Jour J je serai à Bangkok, 14 novembre, je participerai à la grande soirée organisée par l’Office du Tourisme de Thaïlande, l’occasion de rencontrer plusieurs membres de mon groupe Facebook, de fabriquer à nouveau un krathong et de dîner dans un joli cadre avant de mettre nos radeaux à l’eau.

J’essaierai aussi de faire un petit tour sur les bords du Chao Phraya pour aller voir les habitants notamment au Santichaï Prakan Park quitte a arriver un peu beaucoup en retard à la soirée.

 

2ème étape : Trang et ses îles

Ensuite direction le Sud, la province de Trang plus exactement. Ca fait 2 fois en un peu plus d’un an que j’essaie d’aller découvrir les îles du coin et que la météo me boude avec plusieurs jours de pluie battante quasi sans discontinuer. La dernière fois, je n’ai pu voir que Koh Mook avant d’aller vers d’autres cieux moins gorgés d’eau ou venteux. Cette fois-ci, ce sera la bonne !

emerald cave koh mook

La Emerald Cave à Koh Mook

J’irai enfin dans la Emerald Cave et repérer en détails comme j’en ai l’habitude les îles voisines Koh Kradan, Koh Libong et Koh Ngai avant d’ailler plus au Sud voir Koh Lipe où je ne suis encore jamais allé. Toutes ces îles manquent sur Thailandee.com vu que je n’y parle que de destinations où je suis personnellement allé. On ne parle bien que de ce qu’on connaît. Un adage que les politiques devraient s’appliquer plus souvent ! 😉

 

3ème étape: Krabi

J’y étais encore y a 5 mois mais je vais retourner à Krabi (j’adore cette province et la ville en elle-même).

Je vais essayer de faire les fameuses suggestions de balades en bateau longtails que je vous partageais il y a 2 mois (voir cet article) et je vais aller faire le Tab Kak Hang Nak Nature Trail.

krabi trail

Je vais probablement retourner à Ao Nang mettre à jour et compléter mes infos. Ca fait 2 ans que je n’y suis pas retourné. Et vois la Emerald Pool.

 

4ème étape : Chiang Mai

Ensuite, un coup d’avion vers Chiang Mai pour un projet personnel qui verra le jour en 2017 et que je partagerai avec vous à ce moment-là. Je vous donne un indice : CMU.

 

5ème étape : Bangkok

Pour finir, j’essaierai d’être à Bangkok, le 5 décembre, date de l’anniversaire du Roi Bhumibol décédé le 13 octobre dernier. Même si rien n’a encore été annoncé, je suis sûr qu’il y aura une cérémonie émouvante au Sanam Luang, le parc devant le Grand Palais à Bangkok.

Evidemment, tout ça est sujet à changement selon les circonstances. Je pars toujours dans mes périples avec un programme et ne le tiens jamais. Mais les îles de Trang, je n’y dérogerai pas sauf si les dieux du ciel décident encore de ma chasser…

Je partagerai mes pérégrinations avec vous sur mon compte Twitter, en vidéo sur ma chaîne Youtube et peut-être même que je réveillerai mon compte Instagram (@MikeThailandee). Ceux que ça intéressent, vous savez ce qu’il vous reste à faire pour suivre tout ça 😉


La compagnie aérienne aux hôtesses en bikini débarque en Thaïlande

Share This:

La compagnie aérienne vietnamienne VietJetAir a fait le buzz sur un principe simple : avoir de belles hôtesses en bikini sur ses vols. Une façon de pousser plus loin le fantasme masculin de l’hôtesse de l’air qui ne sert pas vraiment la cause féministe mais qui lui a valu un franc succès. La compagnie vient d’ouvrir deux lignes internes en Thaïlande et propose des vols Bangkok – Chiang Mai et Bangkok – Phuket.

bikini-hotesses-vietjetair

Les hôtesses de VietJetAir sont connues pour défiler en bikini avant le décollage

 

Le concept de VietJetAir

VietJEtAir ne s’est pas lancé dans la guerre des prix en concurrençant les compagnies low cost, elle n’a pas non plus mis en avant son sérieux et la qualité de sa flotte, non, non, elle a mis en avant et, disons-le, presque à nu son personnel de bord féminin. Une publicité gratuite tant tout le monde en a parlé.

Avant chaque vol en plus des consignes de sécurité, les passagers ont droit à un défilé des hôtesses en bikini. Résultat, c’est l’avionneur vietnamien qui connaît la plus forte progression. Voici un des clips de leur chaîne Youtube.

Alors forcément les critères de recrutement  sur le site officiel sont un peu discriminants surtout concernant l’âge et la taille notamment (mais si vous voulez postuler, ils recrutent, voir ici ;)). A noter pour la petite historie que c’est une femme qui est à la tête de VietJEtAir, Nguyen Thi Phuong Thao, et a imaginé ce concept.

 

La « bikini airline » à l’assaut de la Thaïlande

Pour l’isntant, VietJetAir ne propose que deux lignes internes en Thaïlande : 

Mais elle pourrait ajouter d’autres routes. Quoiqu’il en soit, sauf si vous êtes fans de bikinis, les billets sur les vols VietJetAir sont sensiblement plus chers que ceux des compagnies low cost qui se livrent déjà une bataille acharnée sur le marché des vols domestiques thaïlandais à savoir Nok Air, Thai Lion Air, Air Asia ou Thai Smile.

Pour un Bangkok – Chiang Mai par exemple, la compagnie vietnamienne est en moyenne 2 à 3 fois plus cher qu’un vol acquis lors d’une des très régulières promotions de Nok Air par exemple.

bikini hotesses

Quelques hôtesses de VietJetAir dans leur tenue de défilé à bord

Par contre pour des vols vers et au Vietnam, la compagnie propose régulièrement des offres très alléchantes. Il y a quelques semaines, elle offrait des billets pour des vols internes au Vietnam à prix coûtant (voir ici). Donc pour un voyage au Vietnam, c’est une compagnie à suivre….

Pour les vols en Thaïlande, à vous de voir si ce surcoût juste pour voir des jolies filles en petites tenues en vaut la peine. Moi, je suis radin donc j’ai vite fait mon choix ! 😉


La Thaïlande, un pays heureux ?

Share This:

Lorsque que je passe de la France à la Thaïlande et de la Thaïlande à la France, je suis toujours étonné de voir comment mes compatriotes ne sont jamais satisfaits de ce qu’ils ont et veulent toujours plus tandis que les Thaïlandais sont heureux même dans des conditions de vie que les occidentaux pour la plupart n’accepteraient jamais.

bonheur thailande

La Thaïlande, un pays où l’on sait profiter des bonheurs simples

La Bouddhisme, une religion qui rend heureux ?

La Thaïlande est un pays optimiste et qui sait tirer le meilleur de ce qu’elle a avec souvent beaucoup d’ingéniosité et parfois même de dérision. Et si le contexte économique n’est plus aussi favorable depuis que la junte militaire s’est emparée (provisoirement) du pouvoir, les Thaïlandais n’ont pas perdu ce qui me fascine toujours chez eux : leur aptitude au bonheur en toute circonstance.

Attention, je ne dis pas que la vie est plus facile en Thaïlande, simplement que les Thaïlandais savent se la rendre plus facile. Car le bonheur c’est avant tout un état d’esprit. Chacun est responsable de son propre bonheur ou du moins de sa propre « non-souffrance ». C’est une des bases du Bouddhisme. Car oui, ce qui différencie la façon dont les Thaïlandais abordent la vie à notre vision de l’existence occidentale tient avant tout dans les enseignements bouddhistes issus de la religion ultra majoritaire en Thaïlande.

thailande bouddhisme

Loin de moi l’ambition de vous résumer le Bouddhisme ici mais vivre l’instant présent et apprécier ce qu’on a même quand on a peu sans toujours courir pour avoir plus et toujours plus, explique pour beaucoup cette capacité au bonheur des Thaïlandais. Nous autres occidentaux, définissons bien souvent notre bonheur à ce que nous possédons et non à ce que nous sommes, à nos relations avec les autres ou notre environnement. Nous sommes beaucoup plus dans l’avoir que dans l’être. 

 

La Thaïlande heureuse, ce n’est pas que moi qui le dis

Un récent index a classé la Thaïlande comme pays le moins malheureux parmi 74 autres de la planète. Le Bloomberg Misery Index se base essentiellement sur l’inflation et le taux de chômage, très bas en Thaïlande, pour établir sa liste et ne tient pas compte des critères plus spirituels que je citais plus haut. Dans cet index les pays dits riches occidentaux sont déclarés bien plus malheureux avec les Etats-Unis 21èmes et la France en 43ème position !

Un autre index sur les pays les plus optimistes du globe, classe également le Siam régulièrement en haut de sa liste alors que la France se trouve généralement très bas. Et oui, el Français est râleur et pessimiste, notre réputation est maintenant faite 😉

Mais il n’y pas besoin d’analyse et de chiffres. C’est flagrant quand on est sur place, les Thaïs savent bien mieux vivre heureux que nous et on a beaucoup à apprendre d’eux !

sourire thailande

Le fameux sourire thailandais

Oui, c’est vrai beaucoup disent que les rictus du Pays du Sourire sont des sourires de façade et oui, la vie en Thaïlande est dure, bien plus dure qu’en France pour la plupart des habitants mais la différence de culture et de philosophie de vie des Thaïlandais leur donne un vrai avantage sur nous, celui de savoir apprécier les petits bonheurs simples, d’apprécier ce qu’ils ont, de vivre au présent. Car notre insatisfaction chronique, c’est nous qui la fabriquons et elle nous bouffe la vie !

C’est aussi ça, la richesse que vous ramènerez d’un voyage en Thaïlande, une vision de la vie plus optimiste, moins matérialiste, capable d’apprécier ce qu’on a sa juste valeur…


Profitez de votre voyage pour visiter Angkor, les prix augmentent en février !

Share This:

Je conseille souvent d’ajouter Angkor au Cambodge au programme de son voyage en Thaïlande. Et maintenant que le gouvernement cambodgien vient d’annoncer une augmentation significative des prix pour février 2017, je le conseille encore plus et je vous invite même à vous dépêcher 😉

angkor

Angkor Wat, le temple principal

C’est par un communiqué que les autorités ont annoncé, il a y a quelques jours, qu’à partir février prochain les visiteurs du magnifique complexe des temples d’Angkor près de la ville de Siem Reap devront payer presque deux fois plus cher pour un pass à la journée, plus de 50% plus cher pour le pass 3 jours et 20% plus cher pour le pass d’une semaine.

Le communiqué indique que le prix des billets d’une journée passera de 20 USD actuellement à 37 USD. Le laissez-passer de trois jours coûtera 62 USD au lieu de 40 actuellement et le prix d’un billet d’accès pour 7 jours, valable sur une période de trois mois, passera de 60 USD à 72 USD.

J’aimerais vous dire que ces augmentations ont été décidées pour entretenir le site, faire de nouvelles fouilles et restaurations mais aucune explication n’a été donnée pour l’instant. Le gouvernement a toutefois précisé que 2 dollars sur chaque billet vendu seront reversés à l’hôpital pour enfants, Kantha Bopha, qui traitent gratuitement les patients.

Bayon Angkor Thom

Le temple du Bayon à Angkor, un de mes préférés 😉

L’an dernier, ce sont environ 2,1 millions de touristes qui ont visité Angkor Wat qui reste à mes yeux un des plus beaux sites du monde à voir au moins une fois dans sa vie. Je ne m’en lasse pas, j’y suis déjà allé 3 fois et vais probablement m’en faire une 4ème avant que les prix ne s’envolent 😉

Je vous recommande de prendre le pass 3 jours, car le site est immense. On pense parfois que c’est juste un temple mais il y en a des dizaines !

A noter qu’outre l’avion, vous avez des bus Bangkok – Siem Reap directs au départ du Terminal Nord des bus de Bangkok (Mo Chit) qui vous prennent en charge de A à Z (vous aurez juste à descendre pour les formalités de visa à la frontière (pensez à avoir une photo) et à remonter pour continuer jusqu’à votre destination finale. Ces bus sont très prisés car pratiques et moins chers que l’avion, il est donc conseillé de réserver à l’avance !

-> Vous pouvez réserver vos billets de bus pour Angkor ICI

Sur le site Cambodee, vous avez un petit guide pratique pour visiter Angkor. Et pour ceux qui veulent tout organiser à l’avance, vous pouvez réserver votre chambre d’hôtel à Siem Reap, ci-dessous.

Attention, tenue correcte exigée pour entrer sur le site d’Angkor (mêmes consignes que pour tout temple bouddhiste en Thaïlande). Bon voyage !


Thalassa en Thaïlande, le replay

Share This:

Hier soir, France 3 consacrait son numéro de Thalassa au Royaume de Siam avec plusieurs sujets sur la Thaïlande et un sujet sur le Cambodge. Pour ceux qui l’auraient raté malgré mes partages sur la page Facebook de Thailandee.com, l’émission est disponible en replay.

replay thalassa thailande

Cliquez sur l’image pour voir le replay de l’émission

Résumé de l’émission

Première étape de Thalassa en Thaïlande, l’île de Koh Phangan qui vit au rythme de la lune et des Fulll Moon Parties qui ont lieu chaque mois sur la plage de Haad Rin et réunissent près de 30.000 fêtards. Bien sûr, le reportage nous montre aussi le côté spirituel de Koh Phangan et ses fonds marins en mode fluorescent. On est dans Thalassa pas sur M6 😉

Ensuite, on découvre l’attachante île de Koh Panyee et la fabuleuse histoire de son équipe de football. Puis un reportage étonnant sur la pêche à la méduse et toute l’industrie qui tourne autour de ce met très prisé en Thaïlande et au Japon. Avant de finir par une enquête sur le vol de la couronne royale.

koh panyee thailande

L’île de Koh Panyee

Mon avis sur l’émission

Si je suis toujours heureux de regarder des émissions sur la Thaïlande qui la montrent sous un autre angle que celui auquel nous ont souvent habitués TF1 et M6, je dois dire que j’ai été un peu déçu. Vraiment dommage d’ouvrir ce Thalassa sur la Full Moon Party de Koh Phangan même si on a pu découvrir d’autres aspects de l’île. Le sujet sur Koh Panyee ou même sur les méduses aurait été, à mon sens , une plus belle entrée en matière.

Après, même si je connaissais l’histoire du terrain de football de Koh Panyee, ce fut quand même un plaisir de revoir cette île et sa population et des bribes de l’histoire incroyable du Panyee FC (film complet disponible ICI). Par contre, y a marre de ces voix off qui prononcent les « ph » des lieux en Thaïlande « f ». Non, Koh Panyee ne se trouve pas dans la baie de Fang Nga mais bien a Pang Nga ! 

Le reportage sur le Cambodge et ces populations locales sacrifiées à la course au profit d’un gouvernement qui vend les joyaux de son pays aux investisseurs sans se soucier de ceux qui vivent là et des dégâts sur l’environnement que feront les promoteurs n’était malheureusement pas une découverte. Peut-être que c’est pour ça que je l’ai trouvé un peu long. C’est un de mes principaux freins au développement de Cambodee.com. Compliqué pour moi d’encourager les touristes à venir et permettre à ses promoteurs de s’enrichir en laissant de côté la population locale. Même la gestion d’Angkor économique est discutable même si il y a eu du changement…

Et la plongée dans l’histoire du Royaume via l’affaire du vol de la couronne était très intéressante. Bref, une belle émission qui aurait juste était meilleure en plaçant le sujet sur Koh Phangan à la fin.

Thalassa, « Siam, à chacun son royaume » est diponible en replay sur Pluzz.fr : pluzz.francetv.fr/videos/thalassa.html

Attention selon votre zone géographique (en Thaïlande notamment), le replay pourrait ne pas se lancer. Dans ces cas-là, il faut user de stratagèmes comme utiliser un VPN, mais je en vous ai rien dit 😉


Fièrement propulsé par WordPress