Blog Thailandee!com

Partager cette page :

Reporter télé pendant Songkran : faut mouiller la chemise !

Share This:

On le sait le métier de reporter n’est pas toujours facile. Par tous les temps, il faut être là où ça se passe et parfois donner de sa personne, mouiller la chemise au sens figuré comme au sens propre. C’est ce que, chaque année, savent les reporters télé qui partent couvrir Songkran.

Songkran reporter

Cette reporter a bien du mal à faire son duplex

Chaque mois d’avril, nous donne son lot de fous rires lorsqu’on voit les reporters évoluer dans la foule des rues de Bangkok ou d’autres grandes villes de Thaïlande pendant le Songkran Festival. 

Je ne sais pas s’ils espèrent vraiment pouvoir rentrer chez eux en étant restés au sec pendant tout leur reportage mais si c’est le cas… comment dire… ils sont très très optimistes car c’est juste impossible. Voyez plutôt notre petite compilation…

Et oui, Songkran, ça mouille. Ca mouille tout le monde, les Thaïlandais, les touristes, même ceux coincés dans un tuk-tuk avec tous leurs bagages, les policiers, les reporters… tout le monde !

Songkran Bangkok

Même les policiers sont arrosés pendant Songkran

Et c’est bien ça qui est marrant même si, avouons-le, un tel événement serait impossible en France. Mais en Thaïlande, c’est la tradition et on vient du monde entier pour y participer.

Et donc il faut couvrir l’événement car Songkran en Thaïlande a une renommée mondiale !

Fièrement propulsé par WordPress