Blog Thailandee!com

Partager cette page :

Premiers touristes de retour en Thaïlande dés le 1er août ?

Share This:

Le porte-parole du Centre Contrôle Administratif de la Situation du COVID-19 (CCSA) en Thaïlande, a expliqué hier le plan du gouvernement visant à autoriser le retour des ressortissants étrangers dans le pays.

koh phangan
Quand les touristes étrangers pourront à nouveau entrer en Y+Thaïlande ? (Koh Phangan)

Comme souvent, plus qu’un plan validé qu’il ne resterait plus qu’à appliquer ce sont encore un mélange de mesures qui devraient réellement être appliquées et de simples déclarations relayées notamment par le porte-parole du Ministère des Affaires Etrangères. En résumé, certaines catégories d’étrangers vont pouvoir entrer en Thaïlande dés le 1er juillet mais pas les touristes. Les premiers touristes, sélectionnés sur des critères à encore définir précisément, pourraient, eux, être autorisés à revenir dés le 1er août. Un conditionnel qui a son importance…

Qui pourra revenir en Thaïlande et quand ?

Premiers étrangers autorisés en Thaïlande

Le premier groupe d’étrangers autorisés à entrer en Thaïlande comprendra des représentants d’entreprises, des travailleurs qualifiés, des experts, des personnes ayant une famille thaïlandaise notamment les époux/ses ou parents de Thaïlandais, des enseignants, des étudiants et des patients avec rendez-vous médical en Thaïlande.

Source : The Nation

Cela devrait concerner environ 50 000 étrangers qui visiteraient le pays en vertu des nouvelles règles avec parmi eux :

  • 700 voyageurs d’affaires et investisseurs
  • 15.400 travailleurs qualifiés et experts
  • 30.000 personnes pour le tourisme médical et de bien-être
  • 2.000 étrangers avec famille thaïlandaise ou habitant en Thaïlande
  • 2.000 enseignants, personnels éducatifs et étudiants

Ces personnes devraient être autorisées à entrer en Thaïlande dés le 1er juillet (certains le pouvaient déjà au cas par cas pour les époux/ses de Thaïlandais) mais tous devront passer par la « quarantaine d’état » de 14 jours sachant qu’il y a des hôtels agréés pour accueillir ceux qui pourront se payer des séjours de quarantaine plus confortables.

Les membres de ce groupe se sont déjà inscrits et ont accepté de subir une quarantaine pendant 14 jours. Ils peuvent arriver immédiatement. Ceux qui arriveraient pour le tourisme médical et de bien-être et accepteraient de subir une quarantaine pourraient également arriver immédiatement.

Source: Bangkok Post

Pour le reste des visiteurs étrangers qui seraient acceptés à entrer à partir du 1er juillet , c’est un peu plus flou. Un autre groupe devrait comprendre des hommes d’affaires et des investisseurs qui effectueront de courtes visites ainsi que des invités du gouvernement et des organisations gouvernementales. Ils seront testés pour le Covid-19 avant et à leur arrivée, devront bénéficier d’une assurance maladie. Ils n’auront pas à effectuer de quarantaine d’état mais seront surveillés par du personnel médical pendant leur séjour.

Et les touristes ?

Je vous en avais déjà parlé dans mon article « Quand les touristes étrangers pourront revenir en Thaïlande ? », la Thaïlande prévoit de mettre en place des « travel bubbles » (bulles de voyage) via des accords avec des pays sélectionnés qui permettraient à leurs ressortissants de voyager dans les deux sens sans subir de quarantaine.

Parmi les annonces d’hier, même si ça reste au conditionnel, on a pu noter que les touristes qui arriveraient dans le cadre du programme de bulles de voyage pourraient être autorisés à entrer en Thaïlande à partir du 1er août à condition qu’ils subissent la «Villa Quarantaine», ce qui signifie qu’ils devront rester dans leur logement ou hôtel sans voyager et devront bien entendu en communiquer l’adresse aux autorités. Mais c’est au conditionnel car le projet de mesures sera soumis lundi au CCSA pour examen. Il avait déjà rejeté le premier projet de « travel bubbles » notamment à cause de l’absence de quarantaine.

Et soyons clairs, même si la date du 1er août est tenue, cela ne devrait très probablement pas concerner les touristes occidentaux dans un premier temps, le virus circulant encore trop en Europe et en Amérique. Les premières « travel bubbles » devraient se faire avec la Chine, le Japon et la Corée du Sud. Et ça tombe bien car ce sont en nombres les 3 pays qui envoyaient le plus de touristes en Thaïlande ces dernières années.

On ne devrait savoir le sort réservé au reste des touristes désireux de visiter la Thaïlande et quand ils pourront revenir, au mieux que en août pour un hypothétique retour autorisé au plus tôt en septembre/octobre. Mais rien n’est moins sûr car d’ici là, la situation du COVID-19 dans le monde aura évolué et personne ne sait exactement dans quel sens.

J’aimerais pouvoir vous donner un calendrier précis mais tout le monde avance à tâtons et il est impossible de faire des projections. Tant que le virus circulera et que la politique préconisée restera de tendre vers zéro cas, voyager se fera sous conditions et mesures de contrôles strictes et selon les décisions des autorités du pays que vous voulez visiter mais aussi de celui d’où vous partirez et dans lequel vous retournerez à la fin de votre voyage.

Article écrit en compliant des informations du Bangkok Post, The Nation, site du Ministère du Tourisme et des conférence de presse du porte-parole du Ministère des Affaires Etrangères thaïlandais.

Fièrement propulsé par WordPress