Blog Thailandee!com

Partager cette page :

Plus d’étrangers autorisés à entrer en Thaïlande mais pas encore les touristes

Share This:

Devant s’achever à 23h59 la nuit prochaine, l’interdiction des vols passagers entrants en Thaïlande va s’assouplir. C’est ce qu’a indiqué la Direction de l’Aviation Civile thaïlandaise (CAAT) sans toutefois indiquer de date (pour le moment) à laquelle la situation sera réévalué. Comme attendu, à partir de demain, 1er juillet, il y aura plus d’exceptions de passagers pouvant monter dans des avions à destination de la Thaïlande (voir le détail plus bas). Et pour l’instant, ça ne concerne pas les touristes qui voudraient venir en voyage en Thaïlande.

Annonce de la direction de l’Aviation Civile.

Depuis le 3 avril 2020, pour soutenir la prévention et le contrôle du corona virus COVID-19, les avions commerciaux ont été temporairement interdits d’amener des passagers en Thaïlande (sauf des rapatriés thaïlandais puis quelques rares exceptions qui se sont ajoutées).

La situation épidémique restant violente dans les pays étrangers, il doit y avoir des mesures pour limiter le voyage vers le royaume, indique le CAAT dans son communiqué avant de détailler les nouvelles conditions autorisant plus de personnes, mais toujours aucun touristes, à entrer en Thaïlande.

Les aéronefs suivants seront autorisés à voler au-dessus, à destination ou en provenance de, et à décoller ou atterrir dans un aéroport international du Royaume sur autorisation de l’Autorité de l’aviation civile de Thaïlande:

  • Avions d’État ou militaires
  • Vols nécessitant un atterrissage d’urgence
  • Vols devant effectuer un atterrissage technique sans débarquement des passagers
  • Vols d’aide humanitaire, vols médicaux et de secours
  • Vols de rapatriement
  • Vols cargo

L’autorisation pour les aéronefs de passagers ne sera délivrée par l’Autorité de l’aviation civile de Thaïlande pour survoler, entrer ou sortir, décoller ou atterrir dans un aéroport international du Royaume que si les passagers ou les personnes à bord sont de l’une des catégories suivantes:

  • Ressortissants thaïlandais
  • Les personnes bénéficiant d’une dérogation ou les personnes autorisées ou invitées par le Premier ministre ou le chef des personnes responsables chargées de résoudre les problèmes liés à l’état d’urgence, le cas échéant. Une telle considération, autorisation ou invitation peut être soumise à des conditions et s’appliquer dans des délais spécifiés.
  • Ressortissants non thaïlandais qui sont le conjoint, les parents ou les enfants d’un ressortissant thaïlandais.
  • Ressortissants non thaïlandais titulaires d’un certificat de résidence en cours de validité ou d’une autorisation de résidence
  • Ressortissants non thaïlandais titulaires d’un permis de travail valide ou autorisés à travailler dans le Royaume et leur conjoint ou leurs enfants.
  • Les transporteurs de marchandises nécessaires, sous réserve de départ immédiat après l’achèvement de leur tâche.
  • Les membres d’équipage qui sont tenus de voyager dans le Royaume en mission et dont la date et l’heure de retour sont spécifiées.
  • Ressortissants non thaïlandais qui sont étudiants d’établissements d’enseignement agréés par les autorités thaïlandaises ainsi que leurs parents ou tuteurs légaux.
  • Ressortissants non thaïlandais qui ont besoin de soins médicaux en Thaïlande et leurs accompagnateurs. Cela ne doit pas inclure de traitement médical pour le COVID-19.
  • Les individus dans les missions diplomatiques, les affaires consulaires, les organisations internationales, les représentants gouvernementaux, les agences gouvernementales étrangères travaillant en Thaïlande, ou les individus dans d’autres agences internationales autorisées par le ministère des Affaires étrangères ainsi que leur conjoint, leurs parents ou leurs enfants.
  • Ressortissants non thaïlandais autorisés à entrer dans le Royaume en vertu d’un arrangement spécial avec un pays étranger.

Quarantaine de 14 jours

A noter que toute personne autorisée devra subir une quarantaine, il semble même qu’elle doit s’engager à l’accepter avant de pouvoir venir, soit dans un complexe d’état soit dans un des hôtels agréés par les autorités pour proposer des séjours de quarantaine. En ce qui concerne les étrangers, ce sera à leurs frais.

Vous trouverez dans cet article une liste des hôtels en Thaïlande agréés pour la quarantaine COVID-19.

Pour ceux qui se demanderaient quand les touristes pourront revenir, en l’absence de nouvelle annonce de ce côté, je vous invite à lire mon récent article sur le sujet.

Fièrement propulsé par WordPress