Blog Thailandee!com

Partager cette page :

Bye bye le COE, bonjour le Thailand Pass pour venir en Thaïlande pendant le COVID-19

Share This:

Le Certificat d’Entrée, COE de son petit nom, était le sésame indispensable mis en place au moment de la réouverture des frontières de la Thaïlande, avec quarantaine puis en mode “bac à sable”, dans des “sandboxes”, libre de ses mouvements mais dans des zones géographiques limitées. Son obtention nécessitait beaucoup de démarches, de documents justificatifs et tout un process d’obtention en ligne. C’était fastidieux mais heureusement,, c’est fini ! Fini le COE, place au “Thailand pass” et ça change tout ! Enfin, non, en fait, c’est un COE light délivré plus rapidement mais à demander via un nouveau site (pas encore opérationnel), c’est après, une fois délivré, que ça devrait identifier plus rapidement dans quelle situation vous êtes par rapport à tous les cas de figure possibles. Je vous explique ici la procédure pour demander votre Thailand pass.

Je vous invite aussi pour les questions pratiques et cas particuliers à lire la FAQ sur le Thailand Pass.

Article mis à jour le 29 octobre

demande de thailand pass voyage thailande covid-19

Qu’est-ce que le Thailand Pass ?

Comme dit, c’est au final un COE light qui nécessite moins de justificatifs pour être obtenu et qui sera traité plus vite, en principe maximum 7 jours mais on parlait au départ de 3 à 5 jours ouvrés, car ce sera uniquement le Ministère de la Santé thaïlandais qui validera sa délivrance sans que les ambassades ou consulats de Thaïlande dont dépendent les demandeurs ne soient impliquées dans la procédure comme c’était le cas pour le COE.

Au dernières nouvelles, le nouveau système d’enregistrement en ligne de “Thailand Pass” sera finalement bien accessible à partir du 1er novembre (il y a eu des rumeurs d’ouverture plus tardive mais plusieurs sources officielles ont réaffirmé l’ouverture le 1er novembre à 9h, heure thaïe, on verra si c’est tenu).

Pour faire sa demande, il faudra passer par le site dédié: tp.consular.go.th (site pas encore opérationnel donc).

Comment faire sa demande de “Thailand Pass” ?

Une fois sur le site, il faudra se créer un compte. Le valider via le lien de confirmation présent dans l’email automatique envoyé dans la foulée puis se connecter sur son compte, remplir les informations personnelles et celles concernant votre voyage en Thaïlande et télécharger les éléments suivants:

  • Copie du passeport
  • Copie du visa (si visa nécessaire)
  • Preuves de vaccination pour chaque dose pour un schéma vaccinal classique. Et pour les personnes qui ont guéri du COVID et n’ont qu’une dose, un certificat médical attestant de la guérison et la preuve d’injection d’une dose de vaccin effectuée dans les 3 mois suivant le résultat positif de COVID maximum (si plus de 3mois, ce n’est pas accepté).
  • Attestation d’assurance santé couvrant le COVID-19 jusqu’à hauteur de 50.000 USD (voir assurance carte bleue ou habitation qui parfois remplissent les conditions). Attention, en général, les assurances ne couvrent le COVID que si hospitalisation; une mise en quarantaine dans un hôtel ASQ ou ALQ comme c’est systématiquement le cas en Thaïlande quand on est testé positif ou considéré comme cas contact, même si asymptomatique, par exemple, serait alors à votre charge.
    Les expatriés vivant et travaillant en Thaïlande avec un visa ou un permis de travail valide sont tenus de fournir une preuve de couverture d’assurance en Thaïlande ou une carte de sécurité sociale valide ou une lettre certifiée de leur employeur sinon ils doivent également produire cette attestation d’assurance. Les ressortissants thaïlandais ne sont tenus de fournir aucune preuve de couverture d’assurance car ils sont couverts par le programme de santé universel de la Thaïlande.
  • Réservation dans un hôtel SHA+ ou ASQ (quarantaine stricte) pour 1, 7 ou 10 nuits selon votre cas:
  1. juste pour la première nuit si en provenance d’un des pays qui suit (liste qui devrait s’allonger d’ici le 1er décembre) et complètement vacciné:
    Australie
    Autriche
    Bahrain
    Belgique
    Bouthan
    Bruneï
    Bulgarie
    Cambodge
    Canada
    Chili
    Chine
    Croatie
    Chypre
    République Tchèque
    Danemark
    Estonie
    Finlande
    France
    Allemagne
    Grèce
    Hongrie
    Islande
    Inde
    Indonésie
    Irlande
    Israël
    Italie
    Japon
    Koweit
    Laos
    Lettonie
    Lituanie
    Luxembourg
    Malaisie
    Maldives
    Malte
    Mongolie
    Myanmar
    Nepal
    Pays-Bas
    Nouvelle Zélande
    Norvège
    Oman
    Philippines
    Pologne
    Portugal
    Qatar
    Roumanie
    Arabie Saoudite
    Singapour
    Slovaquie
    Slovénie
    Sri Lanka
    Corée du Sud
    Espagne
    Suède
    Suisse
    UAE
    Royaume-Uni
    Etats-Unis
    Vietnam
    Hong Kong
    Taiwan

Les réservations des nuits en hôtels SHA+ devront aussi comporter la réservations du tests PCR à l’arrivée, transferts vers l’hôtel et pour les voyageurs des 63 pays de provenance cités plus haut un kit d’auto-test ATK. A noter que pour une arrivée à Phuket mais UNIQUEMENT si vous faîtes une Phuket Sandbox (c’est à dire si vous ne venez pas des 63 pays listés), les tests PCR doivent être réservés séparément sur le site www.thailandpsas.com.

Il me semble que ce sont là les éléments à fournir mais je ne pourrai le confirmer dééfinitivement que quand le site de demande sera opérationnel.

Le délai de traitement pour obtenir votre “Thailand Pass” devrait être de 3 à 5 jours ouvrés mais comptez une semaine minimum pour assurer le coup et notamment pouvoir gérer d’éventuels retoquages de vos justificatifs.

Le Thailand Pass sera d’un document avec un QR code à présenter à l’embarquement de votre vol et à l’arrivée en Thaïlande.

Une fin du COE qui n’en est pas vraiment une

On m’avait dit non-officiellement que le COE pourrait disparaître dés le 1er octobre. Je l’avais gardé pour moi car, un je n’y croyais pas, et deux, je voulais voir par quoi il serait remplacé. Son successeur entre en vigueur le 1er novembre et est donc le “Thailand pass”.

Période de flottement

Bien que le site dédié permette toujours d’envoyer une demande (je viens de tester), l’Ambassade de Thaïlande en France, a indiqué sur son site qu’elle ne prend pas en compte les demandes de COE envoyées après le 22 octobre. Indication faite le… 23 octobre et reconfirmée le 28 malgré les instructions générales diffusées par la TAT et le ministère des Affaires Etrangères thaï invitant les voyageurs à continuer à faire de demandes de COE jusq’au 1er novembre.

Je maintiens que par sécurité, il est recommandé, si vous devez partir en Thaïlande entre le 1er novembre et disons, le 15 pour être large, de faire au moins la première étape de demande de COE sur coethailand.mfa.go.th histoire que ce soit en cours auprès des autorités thaïes et que vous soyez dans le système. Sinon, surtout si le lancement du site de demande de Thailand pass prend du retard ou qu’il y a des bugs, vous risquez de vous retrouver sans document d’autorisation d’aller en Thaïlande au moment du départ.

Même pour les arrivées en Thaïlande après le 1er novembre, le COE reste valide et il n’y a pas besoin d’obtenir Thailand Pass si on a déjà obtenu un COE. Il y aura une période pendant laquelle les deux seront acceptés.

A l’arrivée en Thaïlande

Au moment du passage de l’Immigration, le QR Code du Thailand Pass sera à présenter avec votre passeport et éventuel visa (je rappelle que l’exemption de visa pour la Thaïlande est repassée à 30 jours le 1er octobre dernier) ainsi que les formulaire T.8 (questionnaire de santé) et TM.6 (Immigration Card), distribués par les compagnies aériennes, et votre test de dépistage du COVID-19 fait moins de 72h avant votre départ.

Vous devrez alors télécharger l’application MorChana et activer la géolocalisation de votre smartphone.

Vous devrez vous soumettre à un nouveau test PCR et ensuite, il y a 3 cas de figure si vous êtes complètement vaccinés dont vous retrouverez tous les détails dans mon article sur les mesures pour venir en Thaïlande à partir du 1er novembre 2021.

Pourquoi ne pas avoir gardé le COE avec les règles du Thailand Pass ?

Je suis désolé mais je ne peux m’empêcher de me demander si il n’aurait pas été plus simple, et surtout pratique, de garder le COE et son site de demande en ligne éprouvé et connu de beaucoup de touristes qui réfléchissent à venir depuis des mois attendant un vrai assouplissement des règles, et de juste retirer les exigences que le “Thailand pass” ne requiert pas ?

Créer un nouveau pass avec un nouveau site ne peut que ajouter de la confusion et juste modifier les conditions du COE aurait aussi permis d’éviter ce flottement d’une semaine entre les deux systèmes, un n’étant plus pris en compte et l’autre pas encore opérationnel. Je dis ça, je dis rien…

Fièrement propulsé par WordPress