Blog Thailandee!com

Partager cette page :

Venue des touristes vaccinés en Thaïlande : nouvelles règles applicables au 1er novembre

Share This:

Comme vous le savez pour ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux, les règles d’entrée en Thaïlande pour les voyageurs vaccinés ont connu un important assouplissement le 1er novembre 2021. La grande nouveauté, c’est la possibilité pour les touristes vaccinés d’une liste de pays de provenance dont la plupart des lecteurs de cet article proviennent, d’aller partout en Thaïlande une fois leur tests PCR effectué à l’arrivée revenu négatif.

Attention, les demandes de Thailand Pass pour un voyage en Thaïlande après le 15 décembre 2021 sont suspendues et ne reprendront qu’à partir du 1er décembre. Les conditions devaient changer aussi pour un voyage à partir du 16 décembre (voir mon article) mais avec le variant Omicron, le changement principal qui impactait le processus de demande a été annulé.

Article mis à jour le 30 novembre 2021.

nouvelles regels entrée touristes vaccinés sans quarantaine en Thaïlande

L’information principale est que la France, la Belgique, le Canada et la Suisse feront bien partie des pays de provenance qui permettront d’éviter quarantaine et sandbox et de circuler librement dans toute la Thaïlande une fois les résultats du tests à l’arrivée revenus négatifs.

Programme “Test&Go”: pas de quarantaine ni sandbox pour 63 pays

Les voyageurs complètement vaccinés depuis au moins 14 jours en provenance des pays ci-dessous auront un statut privilégié et devront uniquement se soumettre à un test PCR à l’arrivée avant de pouvoir être libre de se déplacer PARTOUT EN THAÏLANDE une fois les résultats revenus négatifs. Ils ont appelé ça le “Test & go”.

Pays de provenance concernés:

  1. Australie
  2. Autriche
  3. Bahrain
  4. Belgique
  5. Bouthan
  6. Bruneï
  7. Bulgarie
  8. Cambodge
  9. Canada
  10. Chili
  11. Chine
  12. Croatie
  13. Chypre
  14. République Tchèque
  15. Danemark
  16. Estonie
  17. Finlande
  18. France
  19. Allemagne
  20. Grèce
  21. Hongrie
  22. Islande
  23. Inde
  24. Indonésie
  25. Irlande
  26. Israël
  27. Italie
  28. Japon
  29. Koweit
  30. Laos
  31. Lettonie
  32. Lituanie
  33. Luxembourg
  34. Malaisie
  35. Maldives
  36. Malte
  37. Mongolie
  38. Myanmar
  39. Nepal
  40. Pays-Bas
  41. Nouvelle Zélande
  42. Norvège
  43. Oman
  44. Philippines
  45. Pologne
  46. Portugal
  47. Qatar
  48. Roumanie
  49. Arabie Saoudite
  50. Singapour
  51. Slovaquie
  52. Slovénie
  53. Sri Lanka
  54. Corée du Sud
  55. Espagne
  56. Suède
  57. Suisse
  58. UAE
  59. Royaume-Uni
  60. Etats-Unis
  61. Vietnam
  62. Hong Kong
  63. Taiwan

Il faut être dans l’un de ces pays depuis au moins 21 jours pour pouvoir être éligible sauf si vous êtes de nationalité thaïlandaise ou étrangers résidents en Thaïlande.

Cette liste pourrait être amenée à connaître de nouveaux ajouts d’ici le 1er décembre. Je mettrai à jour l’article en conséquence à chaque fois et publierai évidemment les ajouts sur mon compte Twitter que je vous invite à suivre.

Une nouveauté très attendue entre aussi en vigueur concernant les personnes considérées comme complètement vaccinées. Quelqu’un qui a attrapé le COVID-19 et guéri et qui n’a fait qu’une injection de vaccin mais dans les 3 mois qui ont suivi son COVID est maintenant considéré par les autorités sanitaires thaïlandaises comme complètement vacciné et peut donc venir avec les mêmes droits que les personnes vaccinées 2 doses (ou une dose si Janssen). Il faut, dans ce cas fournir la preuve de convalescence au COVID-19 et de vaccination dans les 3 mois suivants maximum. Dans les autres cas, il devrait falloir une seconde dose mais si vous êtes concerné, renseignez-vous auprès de l’Ambassade de Thaïlande en France (Tel: 01 56 26 50 50)

La vaccination complète est requise pour tous les voyageurs âgés de 12 ans et plus. En dessous, les enfants, accompagnés de parents ou tuteurs vaccinés ne sont pas obligés d’être vaccinés mais doivent eux aussi présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures avant le départ et subir un test à l’arrivée en Thaïlande.

La Thaïlande reconnaît pleinement la vaccination mixte. Cependant, votre deuxième dose doit être administrée en fonction du délai recommandé pour chaque type de vaccin, comme suit et minimum 14 jours avant votre date de départ, mais si vous avez un doute, soumettez vos documents et voyez ce qu’on vous dit :

Les personnes vaccinées avec le vaccin Jansson (Johnson&Johnson) n’ont pas besoin de recevoir de 2ème dose booster pour être considérées comme complètement vaccinées.

Quelles obligations pour les voyageurs de ces pays ?

Avant le départ, il faudra:

  • Faire un test PCR moins de 72h avant le départ (attention certains compagnies aériennes en exigent un de moins de 48h) et pouvoir en fournir le résultat négatif en anglais. Normalement, les laboratoires n’ont aucun souci à les délivrer en anglais car savent que c’est demandé pour voyager à l’étranger mais si en français, il faudra en plus un certificat médical non-covid certifié en anglais par un médecin généraliste. Attention, la Thaïlande demande 72h avant mais certaines compagnies, notamment Singapore Airlines demandent parfois un test de moins de 48h.
  • souscrire à une assurance (vérifiez avant si celle de votre carte bancaire ou assurance habitation ne remplit pas les critères) vous couvrant pour le COVID-19 jusqu’à au moins 50.000 USD (le plafond a été divisé par 2 pour tout le monde pas seulement les pays listés plus haut) et avoir une attestation le prouvant. Il a circulé une information fausse, l’assureur peut être thaï mais ce n’est pas une obligation. Toute assurance qui couvre ces critères est acceptée.

    Les expatriés vivant et travaillant en Thaïlande avec un visa ou un permis de séjour valide sont tenus de fournir une preuve de couverture d’assurance en Thaïlande ou une carte de sécurité sociale valide ou une lettre certifiée de leur employeur sinon ils doivent également produire cette attestation d’assurance. Les ressortissants thaïlandais ne sont tenus de fournir aucune preuve de couverture d’assurance car ils sont couverts par le programme de santé universel de la Thaïlande.

  • réserver vos vols aller/retour.
  • réserver votre première nuit dans un hôtel SHA EXTRA Plus (attention, c’est nouveau, un SHA+ n’est plus bon pour ce programme, il faut un SHA Extra Plus qu’on trouve parfois aussi avec le logo SHA plus+) ou ASQ dans lequel vous devrez attendre les résultats du tests PCR effectué à l’arrivée enfermé dans votre chambre. La réservation doit également comprendre un transfert “sanitaire” vers l’hôtel depuis l’aéroport (ou vers le l’hôpital choisi par votre hôtel pour le prélèvement puis vers votre hôtel si arrivée à Bangkok), mention du pré-paiement du test PCR à l’arrivée (même si arrivée à Phuket) et d’un kit d’auto-test antigénique ATK . La liste des hôtels SHA Extra Plus officielle est consultable ici: https://web.thailandsha.com/shaextraplus
    Vous pouvez les contacter en direct et leur demander alors un package “Test&Go” d’1 nuit ou réserver un package complet qui va bien via cette page d’Agoda.com
    A noter que pour la plupart des hôtels, si votre vol atterrit après 18h, ce ne sera peut-être pas une mais 2 nuits en hôtel SHA Extra + qu’il faut réserver car délais pour les résultats du test les feront probablement arriver après l’heure de checkout du lendemain de votre arrivée.
  • avoir obtenu un COE ou un Thailand Pass qui remplace le COE (voir mon article sur comment demander son Thailand pass). Le site officiel et unique site pour en faire la demande est tp.consular.go.th

A l’arrivée, on vérifiera votre passeport (avec visa éventuel), votre Thailand Pass, votre test COVID négatif de moins de 72h avant le départ et le formulaire TM.6 distribué par la compagnie aérienne avant d’atterrir. Vous devrez aussi télécharger l’application de traçage MorChana comme pour la Phuket Sandbox.

A noter que si vous voulez atterrir à Bangkok et ensuite prendre un vol intérieur en Thaïlande pour une autre ville du pays, vous ne pourrez pas enchainer directement le même jour et devrez passer quand même une nuit en hôtel SHA Extra+ à Bangkok.

Il est possible que vous arriviez le matin, vos résultats puissent être connus dans la journée et que vous puissiez donc quitter l’hôtel sans y passer la nuit mais la réservation d’une nuit est obligatoire donc autant prévoir d’y dormir car on n’est jamais sûr des délais de traitement des tests.

Si vous prenez un vol domestique le lendemain donc, choisissez bien son horaire en fonction de votre heure d’atterrissage en Thaïlande le 1er jour:

  • si vous atterrissez en Thaïlande avant 15h, prenez votre vol le lendemain à l’heure qui vous convient, les résultats du test PCR devraient arriver dans la soirée du 1er jour
  • si vous atterrissez en Thaïlande avant 18h, prenez votre vol le lendemain pas avant 15h.
  • si vous atterrissez en Thaïlande après 18h, prenez éventuellement votre vol en soirée mais plutôt le surlendemain car de toute façon, vous aurez probablement du payer 2 nuits d’hôtels SHA+.

Evidemment, dans les faits, les résultats des tests peuvent revenir plus vite mais je vous donne là des indications pour être sûr de ne pas booker un vol décollant trop tôt.

La seule exception à l’obligation de passer la 1ère nuit à Bangkok est si votre destination suivante est Koh Samui. Dans ce cas, une escale à Bangkok avec enchainement direct sur les vols dédiés (PG5125, PG5151 et PG5171 et uniquement ceux-là selon les indications de l’ambassade de Thaïlande) est autorisée.

Il est également possible de passer la première nuit dans un hôtel SHA Extra plus situé jusqu’à 2 heures, certaines sources disd’autres 5 heures, de route de son aéroport d’arrivée. A voir si c’est intéressant pour vous.

Pour les autres

Les voyageurs en provenance de pays qui ne sont pas dans la liste auront eux le choix entre les différents programmes de Sandbox élargis à 17 “blue zones” ou éventuellement une quarantaine stricte selon leur statut vaccinal (voir plus bas pour la quarantaine).

ATTENTION: Pour se préserver du variant Omicron, la Thaïlande interdit à partir du 1er décembre les arrivées depuis 8 pays: Afrique du Sud, Lesotho, Botswana, Eswatini, Zimbabwe, Mozambique, Namibie et Malawi. Ceux en provenance des autres pays d’Afrique ne pourront pas faire de Sandbox et n’auront accès qu’à une quarantaine de 14 nuits à l’arrivée.

S’ils sont éligibles au programme de sandbox, ils pourront arriver en Thaïlande directement via les aéroports internationaux suivants:

  • Suvarnabhumi (Bangkok)
  • Don Muang (Bangkok)
  • Phuket
  • Chiang Mai
  • Koh Samui
  • U-Tapao (Pattaya)
  • Buriram

et ensuite rejoindre les zones bleues via la navette de transport envoyée par l’hôtel SHA Extra plus ou SHA+ qu’ils ont réservé. Ils devront y avoir réservé leurs 7 premières nuits en Thaïlande.

Liste des “Blue Zones” par province

  1. Bangkok
  2. Krabi, toute la province
  3. Chonburi Province (only Amphoe Bang Lamung, la ville de Pattaya, Amphoe Si Racha, l’île de Koh Sichang et les sous-districts de
    Sattahip, Na Chom Thian et Bang Saray)
  4. Chiang Mai Province (seulement la ville de Chiang Mai, les districts de Doi Tao, Mae Rim et Mae Taeng)
  5. Trat (seulement Koh Chang)
  6. Buriram (seulement la ville)
  7. Prachuap Khiri Khan (seulement Hua Hin et le sous-district de Nong Kae)
  8. Phang Nga, toute la province
  9. Phetchaburi (seulement la municipalité de Cha-Am)
  10. Phuket, toute l’île
  11. Ranong (seulement l’île de Koh Phayam)
  12. Rayong ( seulement l’île de Koh Samet)
  13. Loei (seulement le district de Chiang Khan)
  14. Samut Prakan (seulement la zone de l’aéroport ​​Suvarnabhumi)
  15. Surat Thani Province (seulement Koh Samui, Koh Phangan et Koh Tao)
  16. Nong Khai (seulement la ville de Nong Khai, Sangkhom, Si Chiang Mai, et le district de Tha Bo)
  17. Udon Thani (seulement la ville d’Udon Thani, Ban Dung, Kumphawapi, Na Yung et les districts de
    Nong Han et Prachaksinlapakhom)

Ces zones verront aussi le couvre-feu nocturne supprimé à partir du 1er novembre et la vente d’alcool y sera à nouveau autorisée dans les restaurants.

Les voyageurs de ce groupe devront aussi se soumettre à un test PCR à l’arrivée et s’auto-tester le Jour 6 ou 7 avec un test antigénique rapide (nouveau avant le 2ème test était un test PCR).

A noter que pour ce groupe, les voyageurs de moins de 18 ans accompagnés de parents complètement vaccinés ne sont pas soumis à l’obligation d’être vaccinés. Du coup si vous voyagez en provenance des 63 pays de la liste indiquée plus haut mais avec des enfants de plus de 12 ans aps vaccinés, j’imagine que vous pouvez rebasculer dans ce programme.

Voyager avec un(e) thaïlandais(e)

A noter que si vous voyager avec un ou une Thaïlandaise, les conditions pour lui ou elle seront un peu différentes. Il/elle sera notamment exempté(e) de l’obligation d’avoir une assurance COVID.

Lui faire lire cette page pour les conditions qui le/la concerne: www.thaiembassy.fr/thairepatriation/

Quid des voyageurs qui ont déjà tout réservé ?

Forcément avec ces changements de règles, il va y avoir des gens qui ont déjà tout réservé et payé pour un départ en novembre et qui aimeraient pouvoir bénéficier des nouvelles règles et éventuellement annuler leurs 6 nuits maintenant non-obligatoires. Pour ça, il faudra traiter directement avec l’hôtel. Les sites officiels disent que vous avez le droit à un remboursement mais cela semble plus une communication pour inciter les hôtels à accepter les modifications de réservations et à rembourser les nuits retirées qu’un droit réel.

Voyageurs non-vaccinés

Les voyageurs non-vaccinés ou pas entièrement vaccinés eux, n’auront pas d’autre choix que de réserver dans un hôtel de quarantaine stricte AQ ou ASQ pour 10 nuits si arrivée en Thaïlande par voie aérienne et 14 si par voie terrestre.

Ce sont les dernières règles qui s’appliquent à partir du 1er novembre mais cela devrait encore évoluer. Si vous prévoyez de partir en Thaïlande en décembre, janvier, février, mars, avril ou plus tard encore, vous pouvez déjà réserver vos billets surtout si vous trouvez un bon prix (modifiables sans frais si possible) mais pour vos hôtels ou vols intérieurs attendez minimum un mois voire 15 jours avant votre départ et voyez quelles sont les règles en place. ne vous basez pas sur les règles de cet article, elles vont sûrement encore changer.

Fièrement propulsé par WordPress