Blog Thailandee!com

Partager cette page :

Thaïlande: prolongation d’un an du visa long spécial touriste STV de 9 mois

Share This:

Les 9 mois indiqués dans le titre sont calculés en comprenant les extensions de visa successives.

Lancé il y a 1 an, le Special Tourist Visa (STV) ou visa STV a été mis en place pour permettre à des personnes intéressées par un séjour long touristique long en Thaïlande de venir et rester sous le statut de touristes jusqu’à 9 mois maximum. C’était une des mesures pour essayer d’attirer des voyageurs étrangers en Thaïlande en des temps de COVID-19. Ce nouveau type de visa devait s’arrêter le 30 septembre prochain, il sera finalement prolongé jusqu’au 30 septembre 2022.

visa touristique thailande 9 mois

Qu’est que le visa STV pour la Thaïlande ?

Délivré uniquement par un consulat ou une ambassade de Thaïlande dans un pays tiers, le visa STV est un visa touristique (impossible de travailler sous ce visa) qui offre 90 jours de séjour dans le Royaume renouvelables 2 fois pour la même durée ce qui porte sa durée maximale à 270 jours soit quasiment 9 mois. La demande de visa coûte 2.000 THB, prix à dépenser également pour chaque renouvellement dans un bureau de l’Immigration en Thaïlande.

Le visa est valable 3 mois après sa délivrance et les premiers 90 jours démarrent à l’arrivée sur le sol thaïlandais. A noter que toute sortie de Thaïlande annule le visa STV quelque soit la durée utilisée.

Comment demander le visa STV ?

Comme pour tous les visas maintenant, depuis la France, il faut faire la demande en ligne via le site www.thaievisa.go.th et ce sera au final un visa électronique qui sera délivré (voir mon article sur le e-visa pour la Thaïlande).

Les pièces à fournir en les téléchargeant sur le site sont:

  • Copie de la page d’informations du passeport (qui doit être valable au minimum 12 mois à partir de la date de départ)
  • Photo d’identité officielle en couleur (Photomaton)
  • Titre de séjour (uniquement pour les titulaires de titre de voyage et les étrangers qui ont la résidence en France) ou le justificatif de domicile pour les passeports européens (facture d’électricité ou télécom)
  • Deux attestations d’assurance maladie en anglais: l’assurance COVID avec une couverture minimum de 100.000 US dollars, indiquant expressément le traitement du COVID-19 et l’assurance maladie pour la durée du séjour qui couvre les frais médicaux au-delà de 40.000 Bahts pour les patients externes et 400.000 Bahts pour les patients hospitalisés (si pas d’assurance personnelle qui le fait, voir le site des assureurs thaïs : https://covid19.tgia.org). Ces assurances doivent être valables au moins 3 mois dès votre arrivée en Thaïlande.
  • Confirmation de réservation de l’hôtel pour la quinzaine « Alternative State Quarantine (ASQ) » ou hôtel SHA+ via Phuket Sandbox ou Samui+ (à vérifier car le site de l’ambassade à paris ne mentionne pour l’instant que la quarantaine).
  • Preuve du logement long-terme en Thaïlande: soit preuve de propriété d’un bien immobilier (à votre nom ou au nom d’un membre de votre famille), soit preuve de paiement de location d’un logement (appartement, maison ou hôtel) pendant au moins 3 mois après la sortie de l’hôtel ASQ (ou SHA+).
  • Epoux / épouse et un enfant jusqu’à 20 ans d’un titulaire du STV ont aussi le droit de demander un STV en fournissant les documents numéro 1-5 susmentionnés ainsi que la preuve du lien familial (livret de famille ou l’acte de mariage ou l’acte de naissance) avec le titulaire du STV.
  • Billet d’avion aller-retour inférieur de 90 jours donc si vous prévoyez un séjour plus long, il faudra d’abord réserver un billet retour au bout de 90 jours maximum puis modifier la date lorsque vous voudrez réellement rentrer.
  • Dernier relevé bancaire avec un solde créditeur minimum 6.000 euros par personne (compte courant, LDD ou Livret A acceptés).

Conditions officielles à revérifier ici.

A noter l’exemption de visa pour venir en Thaïlande qui avait été portée à 45 jours contre 30 pour compenser les 15 jours de quarantaine COVID-19 et qui permettait donc de venir sans visa, depuis un pays éligible, pour un séjour de 45 jours (apparemment extensible de 30 jours sur place au cas par cas), devrait bien repasser à 30 jours, le 1er octobre 2021. Aucune mention de la prolongation de la mesure n’a été annoncée.

Fièrement propulsé par WordPress