Blog Thailandee!com

Partager cette page :

Détails sur la prolongation de l’amnistie sur les visas en Thaïlande jusqu’au 26 septembre

Share This:

Je vous l’avais annoncé sur la page Facebook de Thailandee.com mais j’attendais les détails précis sur la prolongation de l’amnistie sur les visas thaïlandais pour écrire un article. Hier soir, le Bureau de l’Immigration thaïlandaise a publié sur ses réseaux sociaux une infographie concernant l’extension de cette amnistie jusqu’au 26 septembre (voir plus bas). Une chose semble claire, ce sera très probablement la dernière fois que ce dispositif est prolongé.

extension amnistie visas thailande

Amnistie sur les visas jusqu’au 26 septembre

La première loi d’amnistie sur les visas en Thaïlande avait pris effet le 26 mars 2020, le 26 septembre, nouvelle date de fin annoncée, cela fera donc 6 mois qu’elle sera en vigueur.

Pour ceux qui n’avaient pas suivi les épisodes précédents, concrètement, cette mesure dispensait les détenteurs de tout type de visas de se rendre dans un bureau de l’Immigration pour prolonger leur durée de séjour ou renouveler leur visa.

Et de facto, cela permettait aussi aux titulaires de visas courte durée, typiquement le visa touristique pour la Thaïlande (ou l’exemption de visa obtenue par les ressortissants de certains pays à leur arrivée en Thaïlande dont l’essentiel des lecteurs de ce site bénéficient), de rester en Thaïlande en toute légalité sans être en « overstay » (dépassement).

prolongation amnistie visa thailande

Attention, toutefois, cette fois-ici les règles sont différentes pour les détenteurs de visas longue durée.

Si jusqu’au 31 juillet, l’amnistie concernait également la notification des 90 jours pour les titulaires de visa longue durée et qu’il n’était plus obligatoire de la faire (mais certaines provinces le demandaient quand même), sa prolongation jusqu’au 26 septembre n’inclut plus cette notification. A partir du 1er août, il faudra bien faire la notification des 90 jours soit en ligne soit en personne dans le bureau de l’Immigration dont dépend votre domicile.

Concrètement, tous ceux qui ont choisi de ne pas faire leur notification des 90 jours depuis fin mars, devront impérativement la faire entre le 1er et le 31 août prochains sous peine d’encourir les sanctions habituelles en cas de manquement à cette obligation (voir le point 3). Personnellement, j’ai continué de la faire comme d’habitude tout comme je vous conseillais pour vos renouvellement de visas longue durée de le faire aux dates normales malgré l’amnistie.

Mais surtout, ceux qui avaient un renouvellement de leur visa longue durée à faire entre le 26 mars et le 31 juillet, devront faire les démarches d’ici le 26 septembre. Selon l’infographie de l’Immigration, toutes les extensions de visa auront le 27 septembre comme date de début (ce qui laisse augurer d’un engorgement futur tous les ans à cette date). N’attendez pas la dernière minute car il est possible qu’il y ait une saturation des services surtout dans les provinces qui ont beaucoup d’expatriés.

Pour les autres, le mieux reste de faire comme d’habitude. Toutefois, si votre date de renouvellement est proche du 26 septembre, essayez peut-être de voir avec votre bureau d’Immigration local pour peut-être déposer le dossier un peu plus tôt.

Et après le 26 septembre ?

Là aussi, l’infographie de l’Immigration thaïlandaise est très claire, elle dit bien que toutes les personnes titulaires d’un visa courte durée, donc entre autres les touristes, doivent « se préparer à quitter le Royaume ».

C’est la première fois depuis la mise en place de l’amnistie que le fait de devoir quitter le pays est si clairement indiqué. Les personnes concernées ont donc 2 mois pour s’organiser pour rentrer dans leur pays d’origine. Et là aussi, prenez-y vous à l’avance pour être sûr d’avoir de la place sur un vol.

Les seules exceptions devront être dûment justifiées et ne concernent que 2 cas:

  • une maladie ou état de santé qui empêche de voyager auquel cas il faudra fournir aux service de l’Immigration un certificat médical l’attestant
  • Obstacle au retour dans son pays comme l’absence de vols commerciaux mais dans ce cas, il faudra que l’ambassade de votre pays vous fournisse une lettre de confirmation de votre incapacité à rentrer chez vous. Lettre que vous aurez beaucoup de mal à obtenir car beaucoup d’ambassades ont fait savoir il y a quelques jours qu’elles ne délivreraient pas ces lettres.

Dans ces 2 cas, si les justificatifs fournis sont acceptés, un délai supplémentaire de 30 jours sera accordé.

Vous l’aurez compris, cela sera très probablement le dernier round de l’amnistie sur les visas en Thaïlande.

A noter que ce n’est toujours pas paru dans la Gazette Royale et que vous pouvez contacter la hotline de l’Immigration au 1178 pour de plus amples informations.

Fièrement propulsé par WordPress