Blog Thailandee!com

Partager cette page :

Voyage hors Europe possible à partir du 1er juillet et vers la Thaïlande ?

Share This:

La question qui revient le plus dans les mails que je reçois, les commentaires de ma page Facebook et le groupe « Thaïlande: questions/réponses«  ces dernières semaines est de savoir quand on pourra à nouveau venir en Thaïlande depuis l’étranger en général et depuis l’Europe en particulier. La réponse reste impossible à donner précisément mais une étape de plus a été franchie avec l’annonce officielle par les ministres de la Défense et de l’Intérieur français d’une réouverture progressive des frontières extérieures Schengen à compter du 1er juillet.

Réouverture de l’espace Schengen en juillet

L’information devra encore être précisée et détaillée mais elle n’est plus une rumeur car inscrite dans un communiqué commun de Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires Etrangères français et Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur.

Le communiqué que vous pouvez retrouver dans son intégralité ici, indique que « conformément aux recommandations de la Commission européenne présentées hier et inspirées des propositions françaises, la France procèdera par ailleurs à une ouverture progressive de ses frontières extérieures Schengen à compter du 1er juillet. Cette ouverture s’effectuera de façon progressive et différenciée selon la situation sanitaire des différents pays tiers, et conformément aux modalités qui auront été arrêtées au niveau européen d’ici là. »

La question des conditions de retour est aussi à préciser.

Voyager vers quels pays ?

L’inconnue reste sur les critères de sélection des pays vers lesquels il sera autorisé de s’envoler et donc sur la liste précise mais je vois mal comment un pays comme la Thaïlande qui n’a plus de cas de transmission locale depuis 22 jours et a été classé 2ème meilleure nation du monde derrière l’Australie dans l’index des pays avec l’indice de récupération COVID-19 le plus élevé.

La Thaïlande, 2ème pays du monde à avoir le mieux récupérer du coronavirus

Mais alors peut-on partir en Thaïlande en juillet ?

Même si aucune décision officielle n’a encore été clairement prise ni annoncée, la réponse sera très certainement non.

Enfin, du moins pour les touristes car il y a déjà aujourd’hui la possibilité pour les détenteurs de permis de travail de venir en Thaïlande en remplissant un certains nombres de critères et acceptant une quarantaine. Cette exception pourrait être étendue à d’autres catégories d’expatriés mais rien de sûr non plus de ce côté.

En fait, très logiquement, ce n’est pas parce que l’Europe autorise ces ressortissants à partir vers certains pays qui ont bien maîtrisé le COVID-19 que ces pays accepteront forcément de les laisser rentrer. Pour une raison simple, si le virus est sur le déclin sur le Vieux Continent, il y reste très présent et y circule toujours.

En ce qui concerne la Thaïlande, si une ouverture des frontières semble se dessiner aussi pour le 1er juillet, elle devrait rester très limitée et ne concerner, dans un premier temps, que des voyageurs d’affaires ou ayant un rendez-vous médical en Thaïlande et seulement en provenance de quelques pays choisis pour leur faible circulation du coronavirus. Ces voyageurs n’auront pas à subir de quarantaine.

La proposition qui sera étudiée demain par le gouvernement thaïlandais prévoit aussi un quota quotidien de 1.000 étrangers qui sera ensuite élargi si tout se passe bien.

La Thaïlande cherche à mettre en place des accords bilatéraux qu’ils appellent « travel bubbles » autorisant à entrer dans les deux sens sans quatorzaine. Dans les noms de pays avancés dans la presse, aucun pays européen. Ce qui devrait définitivement éteindre les derniers minces espoirs des touristes occidentaux qui espéraient pouvoir venir en Thaïlande en juillet. Mais pour l’instant, ce n’est qu’un plan qui doit encore être accepté et promulgué. Même si c’est le plus probable car jusque là toutes les propositions du Centre for COVID-19 Situation Administration (CCSA) ont été approuvé et mise en place

La Thaïlande veut faire de son statut de pays « COVID free » son principal atout et argument pour relancer le tourisme international.

Vous l’aurez compris, la situation avance, on y voit de plus en plus clair même si ça prendra encore un peu de temps pour que les touristes occidentaux puissent revenir en Thaïlande. Ce ne sera très certainement pas dés le 1er juillet même si les départs sont autorisés par l’Union Européenne, peut-être pas août non plus mais ça dépendra de la situation en Europe et de l’évaluation qu’en feront les autorités thaïlandaises. Le mois d’octobre reste celui le plus souvent pronostiqué pour un retour plus large des touristes dans le pays mais avec un virus que l’on connaît si mal, prévoir plus de quelques semaines à l’avance reste très incertain Les choses peuvent changer vite. Le maître mot, reste d’attendre et voir ce que décident les autorités au fil de l’eau.

Fièrement propulsé par WordPress