Blog Thailandee!com

Partager cette page :

Thaïlande : le principe d’un visa touristique spécial de 9 mois approuvé

Share This:

Ce qui suit reste encore à l’état de projet à affiner avant d’être éventuellement mis en place avec les conditions et mesures que je cite ou d’autres. Les 9 mois indiqués dans le titre sont calculés en comprenant les extensions de visa.

visa touristique thailande 9 mois

La semaine dernière un projet de visa touristique spécial longue durée a été proposé pour essayer de relancer le tourisme international en Thaïlande à l’arrêt depuis fin mars à cause du COVID-19. Son principe a été approuvé par le cabinet gouvernemental thaïlandais hier, mardi 15 septembre. Voici les pistes et règles pour l’instant avancées pour sa mise en place.

Un visa de 90 jours renouvelable 2 fois

Ce visa pour la Thaïlande appelé Special Tourist Visa (STV) sera délivré pour 90 jours renouvelables 2 fois ce qui porterait sa durée maximale à 270 jours soit 9 mois. La demande de visa coûtera 2.000 THB ainsi que chaque renouvellement dans un bureau de l’Immigration Thaïlande.

Pour l’instant, il n’est pas prévu que ce visa STV puisse être obtenu en Thaïlande, il faudra faire la demande auprès d’une ambassade ou d’un consulat thaïlandais depuis l’étranger. Il ne concernerait donc pas les touristes actuellement présent sous le régime de l’amnistie des visas qui prendra fin le 26 septembre sauf à ce qu’ils sortent de Thaïlande pour en faire la demande avec les risques que cela comporte notamment de se voir refuser le visa et de ne pas pouvoir revenir. Pas complètement logique de vider le pays de dizaines de milliers de touristes dont une grande partie voudraient probablement rester d’un côté pour le remplir (moins vite) de l’autre) donc à suivre mais le 26 septembre arrive à grand pas.

On ne connaît pas encore tous les détails et ceux qui ont été dévoilés dans la presse se basent sur le projet tel qu’il a été formulé mais ne seront peut-être pas les mesures définitives si ce nouveau visa voit vraiment le jour. Une chose est certaine le séjour en Thaïlande sous ce visa commencera par 14 jours de quarantaine dans un hôtel dédié ce qui devrait représenter un budget d’une trentaine de milliers de bahts minimum.

Aucune date de lancement n’a été avancée mais si ce visa voit le jour, les premiers bénéficiaires pourraient débarquer en Thaïlande dés le mois d’octobre et il pourrait être proposé jusqu’au 30 septembre 2021.

Qui peut bénéficier de ce visa pour la Thaïlande ?

Il y a encore un flou sur ce point. Une source indique que ce ne serait proposé qu’aux voyageurs de « pays qui ont été capables de contrôler l’épidémie », une notion assez floue mais le Gouverneur de la TAT dans une interview a parlé de pays sans transmission locale de puis 28 jours.

Personnellement, je ne crois pas trop à ce scénario, sauf pour une phase de test au lancement de ce visa, et ce pour deux raisons. Pour les expatriés autorisés aujourd’hui à revenir en Thaïlande, il n’y a pas de distinction sur le pays de provenance, filtrer ainsi montrerait que l’on n’est pas sûr de la fiabilité du process pour empêcher les touristes entrants de diffuser le virus dans la population (et donc de ce qui est en place pour les retour des expatriés et Thaïs de l’étranger).

A noter que des quotas journaliers et mensuels de touristes pouvant venir en Thaïlande sous ce nouveau visa ont aussi été avancés : 100 personnes par jour pour un maximum de 1.200 par mois. Je vois mal comment cela ne peut pas être uniquement pour le lancement car avec de tels chiffres, l’impact sur le tourisme sera minime voire insignifiante. 1.200 touristes contre une moyenne de 3 millions mensuels avant le COVID-19, ça ne va aps changer grand chose ! Là aussi à suivre…

Comment demander ce visa spécial ?

La demande de visa STV devra donc se faire depuis une ambassade ou un consulat de Thaïlande en montant un dossier.

Les formalités à remplir pour en faire la demande n’ont pas encore été détaillées mais elles devraient être assez similaires à ce qui est demandé actuellement aux catégories d’expatriés autorisées à rentrer en Thaïlande pour obtenir un Certificat d’Entrée (COE), nécesaire pour monter à bord d’un vol pour la Thaïlande et pour ne pas se faire refouler à l’arrivée, à savoir entre autres :

  • preuve d’une assurance maladie couvrant au moins 100.000 USD
  • certificat medical de non contamination au COVID-19 établi moins de 72h avant le départ
  • certificat médial « Fit to fly » indiquant que vous êtes aptes à voyager en avion
  • réservation dans un hôtel de quarantaine parmi la liste officielle
  • un engagement écrit à suivre la quarantaine

Il y a encore des zones d’ombre notamment sur la nécessité de fournir une preuve de location longue durée pour après la quarantaine qui varie selon les sources.

Une fois sur place, si à la fin de la quatorzaine imposée, les touristes sont négatifs au coronavirus, ils pourront alors voyager dans toute la Thaïlande mais devraient devoir signaler via une application tout changement d’hébergement et déplacement.

Je le dis et redis, CECI N’EST ENCORE QU’UN PROJET, il y a plein de points à affiner et discuter. Si le gouvernement a donné son accord de principe, cela ne signifie pas que ce visa sera effectivement mis en place, cela signifie juste; que pour l’instant, c’est le projet que privilégient les autorités. Ce ne serait pas le premier plan de réouverture de la Thaïlande aux touristes qui avorterait. Aucun jusque là n’a été mis en pratique. Et si ce visa devient une réalité, il n’est pas dit que ce sera selon toutes les modalités que je viens de décrire. Je vous tiendrai informés de l’avancement de ce projet ici et sur ma page Facebook.

Fièrement propulsé par WordPress