Blog Thailandee!com

Partager cette page :

Les rituels sacrés du couronnement du Roi de Thaïlande

Share This:

Vous ne le savez peut-être pas mais le Roi actuel de Thaïlande, Maha Vajiralongkorn, Rama X de son nom de règne, s’il a succédé à son père décédé le 13 octobre 2016, n’a pas encore été couronné. Son couronnement aura lieu sur 3 jours du 4 au 6 mai prochains, le premier jour est le plus important et suivra un rituel ancestral précis où l’eau jouera un rôle symbolique primordial (je vous en avais déjà un peu parlé dans un post sur ma page Facebook).

couronnement roi thailande rama x

 

Couronnement du Roi de Thaïlande

Le couronnement de Sa Majesté le Roi suivra un rituel séculaire remontant au début de la monarchie thaïlandaise composé de plusieurs rites qui se dérouleront sur trois jours du 4 au 6 mai 2019. Mais les temps forts auront lieu le 4 mai.

L’eau consacrée sera au cœur du rituel royal qui s’achèvera officiellement l’accession du monarque au trône et lui donnera toute la légitimité de sa royauté.

Par exemple, un roi qui monte sur le trône et doit encore compléter le rite de couronnement (comme c’est le cas du Roi Rama X) est appelé Somdet Phra Chao Yu Hua. Ce n’est qu’après l’achèvement des cérémonies de couronnement qu’il pourra assumer le titre de Phra Bat Somdet Phra Chao Yu Hua (avec le préfixe « Phra Bat » précédant le titre).

 

L’eau au cœur du rite royal

Le vice-Premier ministre Wissanu Krea-Ngam, président du comité gouvernemental chargé de l’organisation des cérémonies de couronnement, a déclaré que l‘eau sacrée était considérée comme l’élément le plus important du rite royal des rois thaïlandais.

Si en Europe, le placement de la couronne sur la tête du monarque est au centre du couronnement d’un roi, les rites de couronnement des pays d’Asie du Sud-Est s’inspirent d’anciennes traditions indiennes, c’est notamment le cas en Thaïlande et au Cambodge, qui attachent une grande importance aux rituels impliquant l’utilisation d’eau sacrée. Borom Racha Phisek est le terme utilisé en Thaïlande pour désigner le couronnement d’un monarque européen. Borom signifie grand ou grandiose, Racha, le roi et Phisek, la forme abrégée d’Aphisek, signifie verser de l’eau, a déclaré M. Wissanu, ajoutant que le terme thaï n’a rien à voir avec une couronne. Pour faciliter la communication avec les Occidentaux, le terme de couronnement est tout de même utilisé pour décrire le rituel pour un roi thaïlandais, a-t-il déclaré.

L’eau consacrée sera utilisée dans deux rituels principaux le 4 mai. Le premier est un rite de purification, ou Song Phra Muratha Bhisek, dans lequel le roi prendra un bain de cérémonie avec une pluie d’eau consacrée. Traditionnellement, le rite consiste pour le monarque à se « purifier » avant de passer aux prochains rites importants.

L’eau utilisée lors de cette cérémonie doit être collectée auprès de sources spécifiques considérées comme sacrées. Selon les anciennes écritures brahmaniques, l’eau utilisée pour le couronnement des rois de l’Inde ancienne provient de la Pancha Maha Natee ou des « cinq grands fleuves » de l’Inde que sont le Gange, le Mahi, le Yamuna, le Sarayu et l’Aciravati qui s’écoulent du mont Kailash où Shiva, le dieu hindou, réside au sommet. Par conséquent, l’eau est considérée comme sacrée et digne des rites royaux.

La preuve des rites de couronnement thaïlandais apparaît sur une inscription en pierre du Wat Sichum datant de la période de Sukhothai au XIIIe siècle, ainsi que dans les chroniques de la période d’Ayutthaya (du XIVe au XVIIIe siècle). Cependant, rien n’indique que l’eau des cinq fleuves indiens ait été utilisée pour le couronnement des rois thaïlandais dans les royaumes de Sukhothai et d’Ayutthaya. Mais d’anciens documents montrent que l’eau utilisée dans les sacres du royaume d’Ayutthaya avait été prélevée dans quatre étangs sacrés: Sa Ket, Sa Kaew, Sa Khongkha, Sa Yamuna à Suphanburi. Les rites de couronnement des rois Rama I à Rama IV du début de la période Rattanakosin ont suivi la pratique du royaume d’Ayutthaya, utilisant l’eau des cinq étangs, ainsi que les eaux des cinq plus grandes rivières du pays, Pasak, Chao Phraya, Bang Pakong, Ratchaburi et Phetchaburi.

couronnement roi thailande

Ces cinq rivières locales appelées Bencha Suttha Khong Kha qui désignent cinq cours d’eau pure sont considérées comme équivalentes aux cinq rivières indiennes, reflétant ainsi l’influence de la tradition indienne ancienne. Lors du premier couronnement du roi Chulalongkorn, Rama V, en 1868, les eaux utilisées pour la cérémonie étaient recueillies auprès des mêmes sources locales que celles de ses prédécesseurs. Mais au cours de sa visite en Inde en 1872, le roi prit également de l’eau des cinq rivières, comme le prescrivaient les anciennes écritures brahmaniques, et les a ajoutées à l’eau des sources locales utilisée lors de son deuxième sacre l’année suivante.

Sa Majesté le Roi Rama X a récemment indiqué que son couronnement serait organisé de manière économique et exécuté conformément à la tradition royale, a déclaré M. Wissanu. Dans ce contexte, l’eau provenant d’Inde sera exclue pour des raisons d’économie, comme l’a suggéré Sa Majesté et seule l’eau provenant de sources locales serait utilisée le 4 mai 2019.

Le matin du 4 mai, dans le rituel du bain de purification, Sa Majesté le Roi sera vêtu d’une robe blanche et sera assis à l’intérieur d’un pavillon spécialement construit, situé dans une cour du Grand Palais à Bangkok (qui sera fermé aux visites pour l’occasion bien évidemment). Les fonctionnaires allumeront ensuite la douche à baldaquin pour libérer l’eau sur le corps du roi. 

Une fois la cérémonie Song Phra Muratha Bhisek terminée, le roi revêtira ses vêtements royaux complets avant de se rendre dans la salle du trône de Baisal Daksin, où Sa Majesté sera ointe de l’eau du couronnement consacré. L’eau provient de 108 autres sources réparties dans les 77 provinces du pays et bénie pour être utilisée pour l’onction du monarque. La cérémonie symbolise le fait que le roi se voit accorder une légitimité totale pour régner sur le royaume.

Dans la salle du trône Baisal Daksin, le roi sera assis sur le trône octogonal de l’Atha Disa Udumbara Raja Asana en bois de figuier et recevra l’eau consacrée de huit personnes, qui la verseront ensuite sur ses mains. Dans le passé, les brahmanes de la cour royale avaient été choisis pour présenter l’eau, comme lors du couronnement du roi Rama VII mais lors du couronnement du Roi Bhumibol Adulyadej, Rama IX, père du Roi actuel, en 1950, huit membres du parlement avaient exécuté le rituel à la place des Brahmanes, soulignant la position du roi Rama IX dans un système démocratique. Pour le couronnement du 4 mai, Son Altesse Royale la princesse Maha Chakri Sirindhorn, la plus jeune soeur du Roi, le Premier ministre Prayut Chan-o-cha, le président de l’Assemblée législative nationale, le président de la Cour suprême, quatre brahmanes et les pandits de la cour royale (érudits) oindront le roi avec l’eau du couronnement.

Une fois oint avec l’eau du couronnement, le roi se rendra à l’extrémité ouest de la salle du trône où il sera assis sur un autre trône appelé le trône Bhadrapitha et recevra une tablette en or portant son nouveau titre officiel, une autre tablette en or portant l’horoscope du roi et le sceau royal remis par le chef brahmane. Les insignes royaux ou Khrueang Raja Kakudhabhand comprenant six objets seront ensuite remis au roi pleinement consacré.

Cet article est largement constitué d’une traduction libre de cet article du Bangkok Post. J’ai pensé que ces rituels intéresseraient certains d’entre vous et je pense qu’ils ne m’en voudront pas de rendre accessible le contenu de leur article en Français.

Je ne sais pas exactement comment ce sera organisé mais il me semble que le public sera tenu à distance aux moins des deux cérémonies du 4 mai que je vous décris dans cet article. Et quoiqu’il en soit, vous verrez mieux cet événement à la télé dans votre chambre d’hôtel.

A noter que pour ceux qui sont intéressés par les rites du couronnement des rois de Thaïlande et veulent en savoir plus un PDF a été édité en Anglais, il est diponible ICI

Fièrement propulsé par WordPress